Accueil arrow News arrow Dernières news arrow ÉGALNITÉ
ÉGALNITÉ Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-10-2022 22:16

Pages vues : 725    

Favoris : 65

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
balances_de_roberval_perte_donner.jpg
 
 
ÉGALNITÉ
(Égalité et Éternité : pas de dualité)
Paradoxe du « Je suis ce JE SUIS » :
Les cinq sens de l’humain reposent
sur la loi de succion ou attraction
« Universelle », la saisie, laquelle
N’EXISTE PAS comme l’énonce la racine du mal :
 
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT
DU TROU POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans
un Trou il n’y a rien à voir pas même le Trou :
C’EST LA CHUTE : SORTIR, DEHORS, SAISIR…

Le mental ou la « vision » ne peut pas
se voir elle-même, comme l’exemple du
policier aussi voleur devant procéder
à sa propre arrestation, ou le bout du
doigt ne peut se toucher lui-même, ou
tenir un couteau par le manche et le
lame s’échappe et tenir le couteau par
la lame le manche s’échappe et on risque
de se couper.
De même la « vision » ne peut pas se « voir »
comme la Vacuité ne peut pas dire qu’elle
est la Vacuité sans aussitôt tomber dans
la racine du mal ou la cause-effet,
tomber dans la SAISIE.
Comme le doigt qui montre la lune, si
on regarde le doigt qui montre, au lieu
de regarder directement la lune, on
tombe dans la cause et effet (lune-doigt).

Le COMBLE de la saisie est le « Vous ne
posséderez rien et vous serez heureux »
sorti par les Schwabe-Harari qui se croient
les winners, LES POSSÉDANTS.
C’est comme de « défendre la vacuité » ou par
l’argument des S-H : dire : il n’existe que
la vacuité, vous le pouvez pas la toucher ou
la posséder. Avec les S-H on peut croire qu’ils
pratiquent l’évolutionnisme ou la fuite en
avant. Non, c’est la fuite à reculons, comme
le soldat reculant faisant face à l’adversaire
pour lui faire croire qu’il est encore
adversaire et nullement un loser.
Le machin des S-H est une régression limitée.
Une fois réalisé la Vacuité universelle, le
SEUL universel, comment peut-il y avoir une
opposition ou une saisie quelconque ?
Comment alors l’espace-temps peut-il
exister si le doigt qui montre la lune n’est
ni un doigt ni une lune (fusion des deux) ?

Les S-H sont-ils des nihilistes du genre :
« La Vacuité existe » (sens de ”inexistence”),
puisque ”vous ne possédez rien” ? Mais le
”non-être” d’une chose n’a aucun sens, comme
le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa
source, aussi vrai qu’on ne coupe pas une
tête deux fois ; comme un être qui ne soit pas
en cours de destruction est une impossibilité
de fait !

AINSITÉ = SANS POURQUOI : prendre les choses
sans dedans-dehors (tathâ), comme la flamme
de la bougie qui va, est allumée, qui s’en va :
elle est éteinte. Alors la « Chute » n’existe
pas, aucun évolutionnisme !

Celui qui pense « il n’y a pas » tombe dans
l’évolutionnisme ou le « mieux ».
Celui qui ne pense pas « il n’y a pas »
chemine sur le Sentier.
Celui qui évite les deux devient un Réalisé !
Car celui qui est Réalisé ne prend pas position
même au milieu, dans le FLÉAU, lequel porte
pour ce faire si bien son nom, à l’égal du
paradoxe du couteau cité plus haut.
Ainsi disparaît la tyrannie de l’opinion.
Car une fois le Fléau réalisé, il disparaît,
son sens saute : il n’est plus un intermédiaire
genre « médiateur » entre deux extrêmes.
Le milieu c’est la Vacuité, LE MILIEU
DISPARAISSANT C’EST LA PERTE (d’où le sens
de Fléau, de loser), la perte ou GRATUITÉ.
La perte sera un fléau pour le capitalisme
et pour l’évolutionnisme du toujours plus et
du toujours « mieux ».

ÉGALNITÉ = ABSENCE DE RÉFÉRENT, PAS DE
CARACTÉRISTIQUE. Le référent est un BOLG (sac,
outre, peau), BOULE (sym-bole) conduisant au
DIA-GONAL : à travers.

ÉGALNITÉ = LIBÉRÉ DE TOUS LES POINTS DE VUE.
« Vous ne posséderez rien et vous serez heureux ».
« Et bien, donnez moi de ce ”vous ne posséderez
rien”
pour qu’enfin je sois heureux ».
Un malade a absorbé un médicament tel la
chimie d’un ADNm contre le Covid-19 ;
s’il s’obstine ensuite à ne pas évacuer
la chimie douteuse elle-même, le poison le
rendra encore plus malade, jusqu’à crever.
De même, il faut évacuer la Vacuité.

Comme le fleuve qui va à la mer ne peut
supprimer sa source, une Singularité étant
sans double, elle n’a aucune possibilité
d’inexistence. Car Singularité, ou Nature,
n’admet aucun évolutionnisme, aucune
changement d’état : C’EST, tout simplement.

Si on croit aux noms-les-formes, le risque
est immense de chuter dans l’éternalisme
comme les transhumanistes et autres S-H,
dont l’existentialisme ou « l’humanisme »,
dans le cas contraire on tombe dans le
nihilisme.
Seule LA PERTE (disparition du milieu, le Fléau)
semble marier ces deux hérésies du Oui et du Non
comme Nihilisme (mais aussi comme « libertaire »
libéralisme façon capitalisme et république
en un winnerisme du Moi-Individuel et sa
démocratie….).

PERTE = DONNER : le BI-O ou BI-en et
le troisième ŒIL : le Y de Yeux par le Y de
l’Androgyne du BI-O (Involution-Évolution)


Le Libéré Vivant ou Réalisé Vivant est comparé
au reflet dans un miroir sans tâche [miroir
clair] dans un autre miroir semblable.
« Que peut-on trouver dans un tel reflet ?
Le pur akasha [éther, ou Lumière de la
Conscience]. De même, la Félicité reflétée
du jnâni [Sage, Bienheureux] représente la
véritable Félicité (ânanda).
Ce ne sont là que des mots. Il suffit que la
personne devienne antamukti (tournée vers
l’intérieur). Les shâstra [écritures sacrées]
ne présentent pas d’intérêt pour ceux dont le
mental est tournée vers l’intérieur.
Ils sont destinés aux autres ».
(Ramana Maharshi 513 du 16-9-1938)
 
 

Dernière mise à jour : 04-10-2022 22:20

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2023 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >