Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Vendeurs de liberté
Vendeurs de liberté Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 09-10-2022 23:48

Pages vues : 652    

Favoris : 46

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
qr_example350cl.jpg
 
 
Vendeurs de liberté
et du même coup inventer son contraire.
L’oligarchie de la démocratie des biden,
macron, et autres cancéreux du Pour-Voir sont
tous des vendeurs de liberté qui travaillent
à « l’amélioration de la condition humaine »
et qui ont cessé depuis leur première culotte
de vouloir du bien à quiconque, à cause
de leur EGO.
Ils sont tous des DÉVOTS DES DROITS JUIF DE
L’HOMME de la City de Londres et de ses banques,
nombril de la finance internationale, du CALCUL,
et de tous les humains susceptibles de dévotion,
c’est-à-dire de la PEUR qu’engendre :
EXISTER SANS NÉCESSITÉ, SANS UTILITÉ,
AGIR SANS CAUTION, ALLER À L’AVENTURE DANS UN
MONDE OÙ RIEN N’EST PRÉVU ET RIEN N’EST CALCULÉ,
OÙ RIEN N’EST NÉCESSAIRE, MAIS OÙ TOUT
EST POSSIBLE.
 
Ce Seul Réel perçu dans l’INSTANT, sera du
terrorisme pour eux. C’est pourquoi le Seul Réel
trop CRU est adoucie par le messianisme,
la Carotte à distance de la tête de l’âne pour
une vie remise à plus loin, donc dans la
flèche du temps qui coule, en vue surement et
encore et toujours une vie « à venir » (à cuire).

La mode présente de la carotte c’est encore et
toujours depuis deux siècles des deux WW,
Washingtonisme, Westminsterisme et de leur
« démocratie » pestilentielle pire que leur
« covid-19 ».

Les masses humaines sont trop confortées de
DÉVOTION CONSOMMATRICE (voir le problème des
pompe à essence en ce début d’octobre 2022)
DÉVOTION À L’ARGENT ET AU SALARIAT ET À
L’OBJECT-OBJECTIF !

Les masses humaines sont trop confortées de
DÉVOTION DE VIRTUALITÉ OFFERTE PAR LA
TECHNOLOGIE DE L’INFORM-ATIQUE. TOUT DEVIENT
« DÉMATÉRIALISÉ » DANS LA PANOPTIQUE EN
BIG BROTHER DES SCHWAB-HARARI de leur :
« Vous ne posséderez rien et vous serez heureux ».
Le machin « Union européenne » fait la partie
de cette mode du virtuel en une technocratie
virtualisée, robotique, une machine que ne fait
qu’entretenir les dévots du « sauvetage de
l’humanité »
(entendre : « sabotage de l’humanité »,
exterminer le plus grand nombre d’humains).

L’horreur indicible du chaos humain utilitariste
s’est installé sur une Terre Chrétienne :
la France, en 1789.
Depuis que le peuple est devenu le ROI, les
consommateurs sont devenus des « réalisés »,
inversés : amplification de l’ego et de la
consommation : « Votre député, votre santé,
votre ceci, votre cela »
.
C’est comme la fin des temps dans le Nouveau
Testament, le paradis sur Terre, aussi aucune
chance d’avoir une « révolution » prochainement,
sauf sursaut extra-ordinaire quasiment
« extraterrestre »….

Les Vendeurs de liberté sont des SATAM (1) qui
organisent, administrent :
Ô toi qui recherche la sécurité,
tu es un infirme !
(Djalâl-od-Dîn Rûmî, Mathnawî, Livre 2, 1375)
Ce qui pour les autres est un objet de crainte
est votre sécurité ; le canard est rendu fort
par la rivière, la volaille domestique est
rendue faible (Livre 2, 1380).
La volaille domestique ce sont les citoyens
urbanisés, bétonnés, sécurisés, masqués
covid-19 et injectés, climatisés, salariés,
pistés, fichés.

LA NON-VIOLENCE (la paix du commerce) PROTÈGE
L’ÉTAT ET SON IDOLÂTRIE DE LA VALEUR ET DE
LA POSSESSION.

La volaille ou les citoyens ce sont les
AVEUGLES QUI NE VOIENT NULLEMENT LEUR MONARQUE
QUI LES MANIPULE : LE ROI DEVENU PRÉSIDENT DE
RÉPUBLIQUE PORTENT DE MOINS EN MOINS DES MARQUES
APPARENTES. « Ces rois spirituels [Nous tous]
se sont vus en danger de perdre leurs vies à cause
des gens du communs [les citoyenisés, la volaille],
car la foule est aveugle, et les rois ne portent
pas de marquent apparentes [c’est-à-dire que dans
le sens positif, les rois, ce sont les Réalisés
vivants, les Bienheureux]. Quand l’autorité se
trouve entre les mains des débauchés (de nos jours
c’est l’oligarchie de psychopathes malade du pouvoir),
un Dhu’l-Nûn [célèbre soufi et poète du 9è siècle)
se trouve inévitablement en prison »
(Mathnawî, Livre 2, 1392-93).
Voir le conte : Les habits neufs de l’Empereur.

QU’EST-CE QUI DÉTRUIT DE MONDE ? C’EST LE MENTAL
ET SA « RAISON » : « Il [Dhu’l-Nûn] est entré dans
la maison [de fous] pour échapper à la perversité
du vulgaire : il est devenu fou à cause de l’infamie
des gens raisonnables. En raison de la honte qu’il
avait de la raison morne, asservie au corps,
il est parti exprès et devenu fou ».
(Mathnawî, Livre 2, 1434-35).
Effectivement, C’EST LA SOCIÉTÉ, LE SOCIAL,
LES AUTRES, L’EXTÉRIEUR, QUI REND ALIÉNÉ,
ET LE POUR-VOIR, LES ROTHSCHILD ROCKEFELLER
LE SAIT, ILS NE CRAIGNENT PAS LES MASSES.

Quand les masses d’occidentaux auront goûté aux
manques divers et privations annoncées par les
cancéreux du Pour-Voir, quand elles se seront éveillées
en réalisant qu’elles sont aliénées par ces « sauveurs
de la condition humaine » (2), elles pourront prendre
exemple sur les populations palestiniennes assiégées
depuis 1948 par des Juifs sionistés et rothschildisés
de Westminsterisme.


COMMENT S’EN SORTIR ?
« De plus, vous aurez beau vouloir conseiller les gens, ils ne changeront probablement pas. Soyez vous-même dans le bien et restez silencieuse. Votre silence aura plus d’effet que vos paroles ou vos actes. Ainsi, le pouvoir de volonté se développera. Et le monde devient le Royaume des Cieux qui est en vous.


- Question : Si l’on doit se retirer en soi-même, pourquoi le monde existe-t-il ?
- Maharshi : Où se trouve le monde et où va-t-on en se retirant ? Prend-on un avion pour s’envoler au-delà de l’espace ? Est-ce cela se retirer ?
Le fait est que le monde n’est qu’une idée. Dites-moi : Êtes-vous dans le monde ou le monde est-il en vous ?
- Question : Je suis dans le monde. J’en fais partie.
- Maharshi : Voilà l’erreur. Si le monde existe indépendamment de vous, vient-il vous dire qu’il existe ?
Non, vous voyez qu’il existe, mais vous ne le voyez qu’à l’état de veille et non pas quand vous dormez profondément. S’il avait une existence indépendante de la vôtre, il devrait vous le dire et vous devriez en être consciente même dans votre sommeil profond.
- Question : Je prends conscience du monde dans le jâgrat [état de veille].
- Maharshi : Prenez-vous d’abord conscience de vous-même, puis ensuite du monde ? Ou bien, prenez-vous conscience d’abord du monde et ensuite de vous-même ? Ou prenez-vous conscience des deux simultanément ?
- Question : Je dirais que je prends conscience des deux simultanément.
- Maharshi : Avant de prendre conscience de vous-même, étiez-vous ou n’étiez-vous pas ? Admettez-vous votre existence continue avant et au moment où vous prenez conscience du monde ?
- Question : Oui.
- Maharshi : Si vous existez depuis toujours, pourquoi n’êtes-vous pas consciente du monde en sommeil profond si celui-ci a une existence indépendante du Soi ?
- Question : Je prends conscience de moi-même et du monde également.
- Maharshi : Vous prenez donc conscience de vous-même. Qui devient conscient de qui ? Y a-t-il deux soi ?
- Question : Non.
- Maharshi : Vous voyez alors qu’il est faux de supposer que la conscience passe par différentes phases.
Le Soi est toujours conscient. Quand le Soi s’identifie à celui qui voit, il voit des objets. La création du sujet et de l’objet est la création du monde. Sujets et objets sont des créations dans la pure Conscience. Vous voyez des images bouger sur un écran de cinéma. Quand vous portez votre attention sur les images, vous n’êtes pas consciente de l’écran. Pourtant les images ne peuvent pas être vues en l’absence de l’écran. Le monde équivaut aux images et la Conscience à l’écran. La Conscience est pure. Elle est identique au Soi qui est éternel et immuable. Éliminez le sujet et l’objet, et seule demeurera la pure Conscience.
[…]
- Question : Mais le monde existe dans mon sommeil, même si je n’en suis pas consciente.
- Maharshi : Quelle est la preuve de son existence ?
- Question : Les autres en sont conscients.
- Maharshi : Vous le disent-ils quand vous dormez ou êtes-vous consciente des autres en train de voir le monde dans votre sommeil ?
- Question : Non. Mais Dieu est toujours conscient.
- Maharshi : Laissez Dieu tranquille. Parlez pour vous-même. Vous ne connaissez pas Dieu. Il n’est que ce que vous pensez qu’il est. Est-Il séparé de vous ? Il est cette Conscience pure dans laquelle toutes les idées se forment. Vous êtes cette Conscience ».
(Ramana Maharshi, entretien 453 du 8-2-1938).

« Éliminez le sujet et l’objet », ou ÉLIMINEZ LA RACINE DU MAL :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle et sa dévotion
en nom-la-forme de ”paix”].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : augmentation de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le MASQUE
LE RIDEAU DE SON EGO, CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER D’AMÉLIORER
LA CONDITION HUMAINE…

TOUT EST FAIT POUR QUE LES MASSES S’ATTACHENT UNIQUEMENT À LA LETTRE, À LA RAISON, CONFORMÉMENT À CE MONDE EN TRAIN DE SE DIGITALISER, DE SE NUMÉRISER.
C’EST CE MONDE DU SÉCURITAIRE TOTALITAIRE QUE VEULENT FABRIQUER LES CANCÉREUX DU POUVOIR, DONC INSTITUER CE MONDE D’ESCLAVES COMME BIEN ANNONCÉ DÉJÀ PAR LE MATHNAWÎ.


Notes.
1. Extrait de la conférence de Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin » (tout comme la Liberté est chose inconcevable sans tomber dans la dictature et le chaos organisé).
« Peut-être avez-vous souvenir de cette histoire du diable et de son ami : ils marchaient dans la rue quand ils virent devant eux un homme se baisser pour ramasser quelque chose et le mettre dans sa poche. L’ami dit au diable : « Qu’est ce que cet homme vient de ramasser ? » « Un petit bout de Vérité », répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! », remarqua l’ami. « Oh, pas du tout, répliqua le diable, je vais l’aider à l’organiser ! »
Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ».

2. « sauveurs  de la condition humaine » selon le système juif de « l’inversion accusatoire » :
Exemple d’inversion accusatoire juif teintant l’Occidental : les prisonniers troupeaux covid-19 ou « volaille citoyens » du capital accusent celui qui ne fait pas comme eux, donc qui n’est pas socialisé, pas masqué, pas citoyenisé, pas volaille, pas conventionalisé volontaires comme eux, de les mettre tous en danger, et de prétendre que c’est à cause de gens comme « CE DÉLINQUANT », « CE DÉVERGONDÉ » NON VACCINÉ, qu’ils se retrouvent tous en danger. C’est typiquement l’exacerbation du culte du narcissisme porté au social : le « moi-je » qui a peur collectivement, de façon grégaire et tyrannie de l’opinion.

En effet, le libéré du citoyenisme républicain et capitaliste est résumé par le mot DÉVERGONDÉ : alors que le citoyenisme profane porte un jugement de valeur sur le dévergondé (qui mènerait une vie licencieuse, qui aurait une conduite « relâchée », excentrique par rapport à la norme « excentrique » comme la normée gay pride, sans honte ni crainte religieuse), le sens originel et sonore du mot dévergondé Nous révèle le pourquoi de ces jugements de morale transmit par cette ci-vil-isation systématiquement opposée au Retournement de la lumière, ou au Retour à la Source des membres qui la composent, et que villes et villages de l’urbain galopant symbolisent le vil de la ci-vil-isation dont le béton-tôle-acier-boulon-verre de l’urbain en est le symptôme premier.
Le dévergondé ne respect en effet pas le « port du masque obligatoire covidesque » des lois humaines, fussent-elles édictées par la-dite morale sanitaro-politique, la dite religion ou le-dit bon sens relatif aux réalités illusoires, c’est-à-dire au seul fait du visible : le Pour-Voir par les sens et bien-sûr à court terme.
Ainsi, il est interdit de mourir, car ça perturberait les autres, et donc la fluidité du capital…
 
 

Dernière mise à jour : 10-10-2022 00:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2023 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >