Accueil arrow News arrow Dernières news arrow En république du grégaire tout est fait
En république du grégaire tout est fait Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-11-2022 08:35

Pages vues : 369    

Favoris : 33

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
aqua20100509_ded_deh.jpg
 
 
En république du grégaire tout est fait
pour la RACINE DU MAL :
GAGNER, GAIN, SUCCER, TÉTER
OU TIRER PROFIT, LUCRE,
LE DOGME DU TRAVAIL ET DE LA
CO-PRODUCTION CONDITIONNÉE
PAR LE DEDANS-DEHORS.
Qui va être soumis(e) à un travail
aliénant qui va lui SUCCER LA VIE ??
 
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la
Forme, du Désir, du Sans-Forme,
jusqu’à la gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison
naturelle que Nous sommes l’Univers et
que la racine du mal fait SORTIR de
l’Univers comme pour l’examiner, comme le
mental tourné vers le Dehors le transformant
en EGO et le monde et POUR-VOIR comment il
fonctionne : ON SORT DU TROU POUR EXAMINER
LE TROU, et comme dans un Trou il n’y a
rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : fabrication de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le
MASQUE, LE RIDEAU DE SON EGO,
CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER
D’”AMÉLIORER” LA CONDITION HUMAINE
COMME SI L’HUMAIN AVAIT UN DÉFAUT !…

Le PERPÉTUEL prend le masque de l’ÉTERNEL,
le GÉNÉRAL ou la RÉPUBLIQUE celui de
l’universel, et le PSYCHOLOGIQUE, la
LAÏCITÉ ou la RAISON celui du spirituel.


TOUT EST FAIT POUR QUE LES MASSES S’ATTACHENT UNIQUEMENT À LA LETTRE OU À L’UTILITAIRE, À LA RAISON, CONFORMÉMENT À CE MONDE EN TRAIN DE SE DIGITALISER, DE SE NUMÉRISER.
C’EST CE MONDE DU SÉCURITAIRE TOTALITAIRE QUE VEULENT FABRIQUER LES CANCÉREUX DU POUVOIR, LEUR RÉPUBLIQUE NOUVELLE RELIGION DU ”VIVRE ENSEMBLE” ET AINSI DANS LE DEHORS : LA RACINE DU MAL, DONC INSTITUER CE MONDE D’ESCLAVES COMME BIEN ANNONCÉ DÉJÀ PAR LE MATHNAWΠ; AMPLIFIER LA VULGAIRE LOI DE SUCCION (pour le ”consommateur” robotisé).

LOI DE SUCCION DANS LE MATHNAWÎ, LIVRE CINQUIÈME 719-752 : « Un petit oiseau chassait un ver   un chat saisit cette occasion et s’en empara. L’oiseau était dévorant et chose dévorée, et, absorbé dans sa chasse, ne savait pas qu’il y avait un autre chasseur.
Bien que le voleur chasse des objets, cependant le chef de la police avec les ennemis du voleur sont sur ses traces.
Son mental est occupé avec les biens, les verrous, la porte : il est inconscient du préfet et du tumulte qui s’élève à l’aube. Il est absorbé par sa passion pour le gain qu’il ne prend pas garde à ceux qui le recherchent et le poursuivent.
Si l’herbage boit l’eau pure, ensuite l’estomac d’un animal s’en nourrira.
Cette herbe est dévorante et décorée : il en va ainsi pour toute chose qui existe, excepté Dieu. Étant donné qu’Il est Celui (dont il est dit) : Il vous nourrit et n’est pas nourri, Dieu n’est pas dévorant et dévoré, comme la chair et la peau.
Comment ce qui est dévorant et dévoré serait-il en sûreté contre ce qui dévore et qui réside dans une cachette ?
La sécurité de ceux qui sont susceptibles d’être dévorés traîne le deuil à sa suite ; va vers le Portail [le « Gate gate pâragate… » ou Éveil] de Celui qui n’est pas nourri [qui n’est pas réduit à l’état de consommateur ou réduit à l’état de loi de succion].

Chaque imagination dévore une autre imagination [surtout dans cette tyrannie de l’opinion] : une pensée se nourrit d’une autre pensée. Tu ne peux être libéré de toute imagination ni t’endormir de façon à t’évader complètement. Tes pensées sont comme les frelons, et ton sommeil comme l’eau (dans laquelle tu es plongé) : quand tu t’éveilles, les frelons reviennent.
Et maintes imaginations pareilles à des frelons volent et t’emportent tantôt ici, tantôt là.
Cette imagination est la moindre de ceux qui dévorent : le Tout-Puissant connaît les autres [Zéro indien…]
Écoute, enfuis-toi loin de la troupe de tous ceux qui dévorent, vers Celui qui a dit : « Je suis ton protecteur » [équivalent de la Parole du Christ : « Qui perd sa vie la gagne », MAIS PAS PERDRE SA VIE EN SALARIÉ].
Ou vers celui qui a acquis ce pouvoir de protection, si tu ne peux te hâter vers le Protecteur Lui-même. […] Tu as pris pour guide ta raison qui est devenue infantile, étant voilée par le voisinage de l’âme charnelle [la tyrannie de l’opinion, l’égrégore du moment, surtout celui de la folie du sanitaire en 2020-X, celui du réchauffisme allant avec l’aliénation de l’économie tout azimut consommateur sous prétexte et à la suite du covidisme et du réchauffisme se poursuivant avec la ”guerre en Ukraine”].
[…]
L’avidité pour la chasse fait oublier qu’on est soi-même une proie [le citoyen la proie des élections et des virus, du politisme, de l’inflation économique fabriquée et des banques et de la SAISIE OU LOI DE SUCCION] : le chasseur s’efforce de gagner des cœurs [du consensus], alors qu’il a perdu le sien ».

Le système étatique républicain nouvelle religion dite « laïcité » pour amplifier le mental et donc la croyance-crédit-crédo-créance : la république et ses banques CHANTENT LEUR CRÉDO, LEUR MANTRA QUI FONT TOURNER LE MENTAL AMPLIFIÉ VERS LE DEHORS ET LES OBJETS-MARCHANDISES DE CE DEHORS.
OR CE SONT DES PENSÉES AMPLIFIÉES DANS LA LOGIQUE DE LA « RAISON » DES « LUMIÈRES » DU 18È SIÈCLE FRANÇAIS ANNONÇANT CETTE RELIGION RÉPUBLICAINE.

« IL FAUT RENONCER À TOUTES SES PENSÉES [également amplifiées par l’ordinateur : un ”mental” CONTRE le mental (un ”mental” appelé par certains ’intelligence artificielle’)] ET INTÉRIORISER LE MENTAL. Pour la majorité des gens, un effort est nécessaire [d’autant plus que tout est fait pour amener le contraire dans ce monde de la cacaphonie et de la violence inhérente à cette loi de succion ou « attraction universelle », VIOLENCE ENGENDRÉE PAR LE DEHORS OU SOCIAL : LA RÉPUBLIQUE, L’ENVIRONNEMENT SOCIAL QUI ENGENDRE L’OFFENSIVE, LA COMPÉTITION, L’ÉVOLUTIONNISME DU WINNERISME MENTAL] ».

TOUTES CES PENSÉES TRIOMPHANTES (et libérées du dogme de l’Église) DANS L’EUROPE À LA RENAISSANCE amenant LEURS MORTS, AMENANT AINSI LA RACINE DU MAL : LE DEHORS, car il est évidement impossible dans cette république-laïcité de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. C’est pourquoi le MANTRA RÉPUBLICAIN DU ”POUVOIR DU PEUPLE” (donc de l’égalitarisme : tout le monde est devenu le roi) EST LA PIRE ESCROQUERIE : CROQUER LES HUMAINS, DEPUIS LES CHASSEURS-CUEILLEURS, ET SERA LE FAIT DU SEUL MENTAL.

Tout étant fait pour l’ARTIFICIALISATION DE CE MONDE DE RÉ-PUBLIC, DE LA CHOSE DU DEHORS OU ”CHOSE PUBLIQUE”, EST D’ÊTRE TOURNÉ VERS LE DEHORS, actuellement amplifié par la ”guerre en Ukraine”, le mental qui répète à son mental : ”Sois tranquille et tu obtiendras la Félicité” est un non-sens puisque le principe d’un mental EST DE VAGABONDER TEL LE ”JUIF ERRANT” QUI, LUI, SAIT TRAVAILLER DU CHAPEAU ou amplifier son mental (nombre de ces crédo-créance-croyants sont psychiatres, ou à Wall Street, à la City ou à Hollywood et dans les médias et autres entertainment et racontars pour amplification des sens et du sensationnel, dont Nous avons un bon exemple avec zéliski CSKI fait du zèle dans la pleurniche juivo-républicaine…).
Ainsi NOUS NE DEMEURONS JAMAIS TRANQUILLES, MAIS CONTINUONS À ERRER DANS LE MONDE DU DEHORS, CELUI DE L’ARTIFICE ET DES OBJETS DE L’ALIÉNATION MARCHANDE DU CAPITALISME ET DU CORPS ET DE SES CINQ SENS. C’est pourquoi l’effort de supprimer la racine du mal, le Dedans-Dehors devient vital, et de plus en plus difficile pour re-trouver la tranquillité. Ainsi les humains deviendront des ASSISTÉS, des PROGRAMMÉS PAR LE DEHORS : L’ORDINATUEUR, LES SPIKES-INJECTIONS CYCLIQUES CONTRE LES ”VIRUS” : MÊME LOGIQUE DE 2001 DE LA « GUERRE AU TERRORISME » (”Nous sommes en guerre”, serinera maintes fois le pantin comptable élyséen et pasteurisé).

Comme le dit Ramana Maharshi, il n’y a qu’un seul état, celui de la conscience, ou existence. « Les trois états de veille, rêve et sommeil profond ne peuvent pas être réels, car ils ne font qu’apparaître et disparaître. Le Réel existe toujours. Le ‘Je’, ou existence, qui seul persiste dans les trois états, est réel. Comme les trois états ne sont pas réels, on ne peut pas dire qu’ils aient tel ou tel degré de réalité. En gros, Nous pouvons dire ceci : l’existence, ou la conscience, est a seule réalité. Conscience plus veille, Nous appelons cela : veille [proche de ”ville”]. Conscience plus sommeil profond, Nous appelons cela ”sommeil profond”. Conscience plus rêve, Nous appelons cela ”rêve”. La conscience est l’écran sur lequel défilent toutes les images. L’écran est réel, les images sont simplement des ombres à sa surface [Hollywood, Hollywood….] En raison de la vieille habitude de prendre les trois états pour réels, Nous appelons l’état de pure conscience ”quatrième état” [Turîya]. Cependant ce quatrième état n’existe pas, il n’y a qu’un seul état. Ce prétendu quatrième état est décrit dans un vers de Thâyumânavar comme sommeil éveillé ou sommeil en veille - ce qui veut dire endormi à l’égard du monde et éveillé au Soi ».

- Mais pourquoi ces trois états doivent-ils apparaître et disparaître dans l’état réel ou sur l’écran du Soi ?
- Qui pose cette question ? Est-ce le Soi qui dit que ces états apparaissent et disparaissent ? C’est celui qui voit qui dit cela [donc LE POUR-VOIR, L’EGO]. ”Celui qui voit” et ”ce qui est vu” constituent ensemble le mental. Demandez-vous si le mental existe ; alors il se fondra dans le Soi et il n’y aura plus ni ”celui qui voit” ni ”ce qui est vu” [évidemment c’est contre l’aliénation de l’idolâtrie marchande et marchandises]. La vraie réponse à votre question est : ”Les trois états n’apparaissent ni ne disparaissent”. Le Soi demeure tel qu’Il a toujours été. Les trois états douent leur existence à la non investigation [avichâra], et l’investigation [comparable à l’Alchimie : ”Or-donné”], elle, met fin à leur existence. On a beau expliquer cela maintes fois, pour que cela devienne clair il faut réaliser le Soi [travailler l’Athanor]. On s’étonnera alors comment on a pu rester aveugle aussi longtemps à l’existence unique et évidente.
Comme pour le temps, il faut une personne pour le voir. Ce temps, ou ce monde, ne peut donc pas exister indépendamment de celui qui le voit.

- Quelle est la différence entre le mental et le Soi ?
- Il n’y a pas de différence. Le mental tourné vers l’intérieur est le Soi ; tourné vers l’extérieur, il devient l’ego et le monde. Nous donnons des noms multiples au coton transformé en vêtements. De même l’or transformé en bijoux. Mais tous ces vêtements sont en coton, tous ces bijoux sont en or. L’Un est réel, le multiple n’est que noms et formes. Le mental n’existe pas en dehors du Soi [ainsi on ne ”sort” pas de l’Univers pour le ”voir” et paradoxe de la Réalisation (1)], c’est-à-dire QU’IL N’A PAS D’EXISTENCE INDÉPENDANTE [COMME ESSAYE À LE FAIRE CROIRE LA MODE DE LA RAISON LAÏCITÉ INSTITUÉE EN FRANCE AU 18È SIÈCLE PAR LES LOUPIOTES (les riches perruques poudrées qui se croyaient ”philosophes” en leurs ”lumières”).
Le Soi existe SANS LE MENTAL, MAIS LE MENTAL N’EXISTE JAMAIS SANS LE SOI [d’où l’escroquerie de la soi-disante séparation du spirituel et du temporel par la laïcité destinée à amplifier la consommation-consommateur-mental par la ”liberté de pensées”, soit amplifier la racine du mal par la saisie ou vulgaire loi de succion telle la consommation aliénante d’objets-opinions du DEHORS] ».

À ceux qui sont parfaitement des Éveillés revient le Connaissance libératrice et la libération de la tyrannie de l’opinion engendrée par la loi de succion liée au mental, et revient la connaissance de la non-production ou non-loi de succion ; à ceux dans la racine du mal qui écoutent un enseignement, un monde de république, revient la connaissance de leur destruction. Quant à ceux, tel Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux), qui n’enseignent ni ne sont enseignés, leur connaissance leur vient hors de tout contact ou ”vivre ensemble”, SPONTANÉMENT DANS LE NON-AGIR (Wou-wei ou Wuwéi : le "non-agir", ou plus vulgairement : le "lâcher-prise ” ; tout ce qui se fait spontanément est supérieur à ce qui se fait volontairement.

Note.
1. « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction ». (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

[En haut de page : aquarelle de Michel Roudakoff, sur papier kraft blanc. La boîte cylindrique porte le slogan : L.S.K. CSKI, produit alimentaire des années 1950]
[En référence principale à : Ramana Maharshi au jour le jour (Day by day with Bhagavân), période du 11 janvier 1946 après-midi]
 
 

Dernière mise à jour : 18-11-2022 08:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2023 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >