Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Transhumanisme du monde cybernétique
Transhumanisme du monde cybernétique Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-12-2022 13:21

Pages vues : 3026    

Favoris : 92

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
golem_transhumanism_enmarche_cyberchaos.jpg
 
 
Transhumanisme du monde cybernétique
CYBER LE NOUVEAU SOCIALISME NOUVELLE ÉGLISE
ISSUE DE L’INCARNATIONISME DU CHRIST SOIT
LE MONDE DES IMAGES (fausses ou illusoires car
I-Mage du I un Point c’est le TOUT le Soi ;
mais comme maintenant tout est inversé,
ce sont les ”images qui bougent” impérialistes
à travers le transhumanisme-cyber et
CYBERCHAOS et ses Cyberpirates).
 
Dans le prochain CYBERCHAOS de la Vallée siliconée
donc dans le monde du EYES CANDY et de ses
perfections trompeuses COMME TOUTES PERFECTIONS
ISSUES DU MENTAL NE PEUT QU’ÊTRE TROMPEUSES,
effectivement ”Vous ne posséderez rien et vous
serez heureux”,
des Schwab-Harari qui ne se
trompent point.
Cette naissance du CYBERCHAOS se trouve
dans le CHRIST INCARNATIONISTE ISSU DE L’ÉGLISE
DE ROME qui en fit la première religion d’État :

THÉODOSE 1ER OÙ L’OCCIDENT PASSAIT D’UN CHRIST
INTÉRIEUR OU THÉOPHANIQUE À UN CHRIST INCARNATIONNISTE
OU DE CHAIR(e), CORPOREL, UN CHRIST D’OBJET ET
DE POLITIQUE (les Croisades, ensuite les Conquistadors
par exemple).
Ce fut comme un avant goût de la naissance d’Hollywood,
DES F(R)ICTIONS ET DE L’ENTERTAINMENT des Juifs
Adolph Zukor, du ferrailleur Louis B. Mayer, etc.,
La liste est longue depuis : IL FALLAIT POUR-VOIR :
VOIR LES IMAGES ; L’INCARNATION DU CHRIST DEVENAIT
CHAIR, ET VIRIL : LE JEUNE PASTEUR ORPHIQUE, OU JEUNE
PATRICIEN ROMAIN DEVENAIT LE VIEUX VIRIL À SYSTÈME
PILEUX BLANC PEINT SUR LE PLAFOND DE LA CHAPELLE
SIXTINE : LE TEMPS DEVENAIT
HISTOIRE-HISTORIQUE, RE-PRÉSENTATION, IMAGES,
EYES CANDY (avec en contrario de moins en moins
de MIRACLES, puisque le DEHORS devenait WINNER).


Dans nostre époque inversée, le sens de l’emploi du mot actuel ”extinction” singeant la Putréfaction ou Renoncement (à l’ego) augmente considérablement l’ego selon la logique christique incarnationiste ÉVIDEMMENT AU PROFIT DE LA LIBERTÉ DEVENU UN OBJET COMME UN SMARTPHONE CE NOUVEAU NOUNOURS CONSOLATEUR NOUVELLE TÉTINE DE LA LOI DE SUCCION.
LE NOUNOURS DE LA « SOCIÉTÉ LIBRE » : le concept de « liberté » est la parfaite source de l’évolutionnisme en chaîne sans fin de causes et d’effets dont les deux bouts NE SE MARIERONT JAMAIS : AUCUNE COURONNE, AUCUN CHRIST SUR LE MONT DU CRÂNE (1), AUCUNE LIBÉRATION DANS LE DEDANS THÉOPHANIQUE RÉPUBLICAIN QUI RISQUE DE DEVENU CY-BERNÉ ET TOQUÉ (capitalisé, raisonné, computé-computer…).
En effet, détruire ou faire dans l’extinction à la mode, qui peut aussi s’appeler ‘ÉCONOMIE D’ÉNERGIE’ et autres machins ’transition’ autre sens du mot extinction, consiste à fabriquer une société libre. Mais, détruire les f(r)ictions sociales inhérentes à la démocratie construite sur l’ego et donc sur les conflits d’intérêts, conduit aussi à instaurer de nouvelles f(r)ictions sociales dans la logique des causes-effets sans fin qui ont toujours faim par la loi de succion.

LA LIBERTÉ CE N’EST PAS « TIRER AVANTAGE » !
OR LA RÉPUBLIQUE DE 1789 EST CONSTRUITE SUR
LA CONSOMMATION ET DONC LE « TIRER AVANTAGE »
(puisque le roi n’est plus là, les républicains
lui ou coupé la tête pour la remplacer par une
autre tête icelle virtuelle :
LE CAPITAL, LA RAISON.
LE ROI N’EST PLUS LÀ, LES CITOYENS PEUVENT
DANSER (la carma et gniole ! [chant révolutionnaire])
C’est pourquoi IL N’Y A PAS PIRE QU’UNE
« RÉVOLUTION SOCIALE SOUDAINE », QUI NE FAIT
QU’AMPLIFIER LA SOUMISSION, LE CONTRAIRE DE
L’ÉTAT NATUREL : LA FÉLICITÉ OU LIBERTÉ.
SOCIAL = LA RACINE DU MAL : LE DEDANS-DEHORS.

Que se passa-t-il après le 1789 français ?
Les humains tombèrent malades : dans le
FAIRE/FER (karma, big bangisme).

Or le Faire/Fer est par essence SANS NATURE PROPRE, que confirme souvent Ramana Maharshi dans ses entretiens : FAIRE/FER = CROIRE ÊTRE L’AUTEUR DE SES ACTIONS, dont le meilleur exemple en est l’après 1789 et ses droits d’auteur et autre monstruosité égoïste dans la croyance au corps telle la « propriété intellectuelle » selon la logique de la mode de la raison depuis le « siècle des Lumières » (plutôt des Loupiotes).
« Seul le Soi est la Réalité et les actions ne sont que des phénomènes qui n’affectent pas le Soi. Même quand il exerce une activité, l’être réalisé n’éprouve pas le sentiment d’en être l’auteur. Ses actions ne sont qu’involontaires et il en reste le témoin sans éprouver aucun attachement. Son activité n’a aucun but. Même celui qui est engagé sur la voie de la Sagesse (jnana) peut suivre la voie tout en travaillant. Pour le débutant, cela peut être difficile, tout au moins dans les premiers stades, mais avec un peu d’exercice il réussira vite et le travail n’apparaîtra plus comme un obstacle à la méditation ». (Ramana Maharshi, entretien 17 du 24-1-1935). (2).

« Libérez-vous de l’association avec leur auteur [du Faire/Fer]. Le Soi est le témoin, vous êtes Cela » (Ramana Maharshi). Par exemple l’écran de cinéma est le TÉMOIN ( le comme si) des images qui sont projetées dessus, mais il n’en est pas affecté : une séquence d’incendie ne va pas le brûler ! C’est l’état d’Être, ou du EST, du CELA, du COUR (sans durée, Vase, Jardin, enclos, Tapis volant, Paradis…) ; l’état de l’Instant, du Ici et Maintenant, l’état atemporel, sans espace-temps.

Comme tout est dans le mental, les théophanies sont comme les modes : changeantes, opinions nouvelles, car leur histoire est celle de l’ego, et nullement la trame matérielle lié à la causalité du dehors pourtant le pourvoyeur du dedans ! Si on succombe à la racine du mal : la saisie par la dualité dedans-dehors, dualité inexistante : aucune saisie dans l’inexistant !!! les fameux « faits » sont inexistants en tant que faits puisque « dehors », irréels, f(r)ictions Hollywood et eyes candy. mais pour nous qui sommes depuis tant de millénaires pris au piège de la dialectique et du mental et de son usine à causalités, les « faits » deviennent temporels donc historiques, mémoricides : les faits deviennent « objectifs », incarnés, réels, DEHORS.
En revanche, impossible de faire une métaphysique de l’histoire, avec des théophanies ni avec l’imagination théophanique.
TOUT CELA EST FONDAMENTAL POUR COMPRENDRE CE MONDE PRÉSENT, QUI PASSA EN FAIT, NON D’UN MOI/COLLECTIF À UN MOI-INDIVIDUEL, MAIS BIEN D’UN MOI-INDIVIDUEL À UN MOI-COLLECTIF DONT LE DERNIER EXEMPLE FUT L’URSS DE STALINE JUSQU’EN 1991 :
CE SERA CET ACTUEL MONDE DE LA CROYANCE COLLECTIVE : LA MÊME SOUPE POUR TOUS, LA MÊME PENSÉE UNIQUE POUR TOUS, (d’autant facilitée par l’actuelle technologie informatique, et par les manipulations du mental des masses par le sentiment, donc par le corps, le mental). OR LA RÉALISATION DU SOI OU LE « CONNAÎTRE SOI-MÊME PAR SOI-MÊME » NE PEUT PAS ÊTRE IMPOSÉ PAR UN DEHORS : LE MYSTIQUE, LE RÉALISÉ, LE LIBÉRÉ NE PEUT PAS ÊTRE IMPOSÉ PAR UNE CROYANCE COLLECTIVE, CAR LA RÉALISATION DU SOI EST TOTALEMENT INTIME, ET LA CROYANCE COLLECTIVE EN UN MOI-COLLECTIF, C’EST CE QUE TENTE D’IMPOSER L’ACTUELLE OLIGARCHIE DU RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLICAIN. IL Y A BIEN L’INVERSION DU MOI-INDIVIDUEL ANTIQUE À LA NAISSANCE DE L’HELLÉNISME (après Alexandre) VERS LE MOI-COLLECTIF ET DE L’ÉGLISE DE THÉODOSE 1er, PUIS DE LA RÉPUBLIQUE JUDÉO-MAÇONNIQUE SPÉCULATIVE ET SON « VIVRE ENSEMBLE » TRÈS GUEULARD SUITE À LA F(R)ICTION UKRAINIENNE PRENANT LA SUITE DE LA F(R)ICTION COVID-19 DANS LA CATÉGORIE SENTIMENT ET PEUR (de mourir, ou d’être soumis à un Dehors telle la Russie ”éternelle guerre froide”…. Principalement parce que le Russe est INSAISISSABLE-INSONDABLE…)


Transhumanisté dans le CYBERCHAOS du ”Comme si” de la ”carotte” du messianisme. Le ”comme si” de la f(r)iction : on fait ”comme si” la liberté était à inventer et naturellement avec son contraire la soumission… On fait ”comme si” il existait un Univers et une industrie capitaliste pour l’exploiter, l’utiliser, LE CROIRE.
QUI A DEMANDÉ À CETTE OLIGARCHIE JUIVO CAPITALISTE RÉPUBLICAINE DU WASHINGTONISME, WESTMINSTERISME, DE S’OCCUPER DES AFFAIRES DES AUTRES PARTOUT DANS LE MONDE ? ET DE SE PRÉTENDRE « PEUPLE-PRÊTRE » ? (voir plus bas le cas de Moïse et du Christ).
« En admettant l’existence du monde, je dois admettre quelqu’un qui le voit et qui n’est autre que moi-même. Laissez-moi trouver “moi-même” de manière à ce que je connaisse la relation entre le monde et celui qui le voit. Mais quand je cherche le Soi et demeure comme le Soi, il n’y a plus de monde à voir. Quelle est alors la Réalité ? Seul celui qui voit est réel, et certainement pas le monde.
Ceci étant la vérité, l’homme n’en continue pas moins de discuter en se basant sur la réalité du monde. Qui donc lui a demandé de plaider la cause du monde ?
Le Yoga-Vasishtha définit clairement la Libération comme étant l’abandon du faux pour demeurer en tant qu’Être [le Cour, le CELA] ». (Ramana Maharshi, entretien 442 du 8-1-1938).

Le Cour, le EST = « Sois tranquille et sache que Je suis Dieu ». La seule chose permanente est la Réalité ; et cela est le Soi. Vous dites : « Je suis », « Je suis en train de marcher », « Je suis en train de parler, de travailler, etc. ». Ajoutez un trait d’union à « Je suis » chaque fois, et cela devient « JE-SUIS ». Cela est la Réalité permanente et fondamentale. Cette vérité fut enseignée par Dieu à Moïse quand Il lui dit « Je suis ce JE-SUIS ». « Sois tranquille et sache que JE-SUIS Dieu ». Donc « JE-SUIS » est Dieu.
Vous savez que vous êtes. Vous ne pouvez nier votre existence à aucun moment. Car pour nier votre existence, il faut que vous existiez. C’est cela (la pure Existence) que l’on entend par un mental tranquille. Le mental est la faculté d’extériorisation de l’individu. S’il est tourné vers l’intérieur, il devient peu à peu tranquille [il est libéré de la racine du mal et de sa chaîne sans fin de causes et d’effets]. C’est alors que seul prévaut le « JE-SUIS ».
« JE-SUIS » est toute la Vérité ».

JE SUIS = LE NON-AGIR de la TAOÏCITÉ : le Wou-wei ou Wuwéi : le "non-agir", ou plus vulgairement : le "lâcher-prise" (extinction). Tout ce qui se fait spontanément est supérieur à ce qui se fait volontairement, par calcul, par raisonnement compute. Faire le vide pour faire le plein ! Le Wuwéi est l'état de celui qui a atteint l'Union mystique (comparable au Nirvâna bouddhiste). Voilà pourquoi ce monde du CYBERCHAOS transhumanisme et juif veut tuer dieu, tuer le JE SUIS par l'EXTINCTION DE LA POSSESSION DES SCHWAB-HARARI....
Le cas de Moïse est identique au cas du Christ clouté : LE MENTAL DE L’HUMAIN DES GROS EGO EN À FAIT UN SYSTÈME POLITIQUE ÉTATIQUE : LE JUDAÏSME DANS LE CAS DE MOÏSE, LE CHRISTIANISME DANS LE CAS DE L’ÉGLISE ROMAINE ET PAPALE OU VATICANE (à y ajouter le cas du Prophète Muhammad, toujours dans cette logique de politisme de l’abrahamisme ou ADAMISME EN GLÈBE TRÈS COLLANTE, PESANTEUR).

Ce monde, l’Univers, n’est ni réel ni irréel, tout comme ce qu’il y a dedans : le ‘moi’, ils sont tous de l’ordre de l’ILLUSION : tout se passe ”COMME SI” (autre nom du messianisme ou de la ’carotte’ qui, attachée à distance de la tête de l’âne le fait avancer selon la loi de succion). C’est donc Hollywood : on comprend l’histoire, on y croit (ON A LA FOI) : QUAND UNE MAGIE, UN POLITISME SE COAGULENT : TOUTES LES MAGIES ET LE POLITISME (tel le régime républicain) PARLENT, et quand une se tait TOUTES SE TAISENT, le LA de la musique d’un instrumentiste qui n’est pas accordé sur l’ensemble de l’orchestre ENGENDRE UNE VIBRATION INCONGRUE, PARASITAIRE, quelque chose en trop, en désaccord.
Tout étant DANS LE MENTAL, l’Univers est nécessairement UN LANGAGE, avec ses SIGNES d’informations, MAIS SANS PLUS, SANS POURQUOI, CAR AUTREMENT CE SERAIT CHUTER DANS LA RACINE DU MAL EN PRODUISANT DES RÉFÉRENCES, DU RELATIF DANS LE DEHORS PAR RAPPORT À UN DEDANS (Essence, sens).
Le SANS POURQUOI est sans racine du mal, sans Dedans-Dehors, sans identifiant ou signifiant possessif (le sens, les cinq sens de l’humain sont possessifs, sont loi de succion…).


Notes.
1. Le MONT DU CRÂNE : « Lorsque les Fontanelles se ferment, l’enfant se coupe des Anges », dit un dicton picard. Crâne, C.R.N. le Christ a été cloué sur la Golgotha, Mont du Crâne, et Il était Roi couronné : C.R.Né. Il n’est alors pas étonnant que les lieux de culte consacrés à Archange Michel soient construits sur des petites montagnes.

2. Q. : Le renoncement, c’est l’action dépourvue du sentiment d’en être l’auteur (kartâ).
Le jivan-mukta (le libéré de son vivant) n’accomplit-il pas des actions ?
M. : Qui pose la question ? Est-ce un jivan-mukta ou quelqu’un d’autre ?
Q. : Ce n’est pas un jivan-mukta.
M. : Que la question se pose après que l’état de jivanmukti a été atteint, si cela s’avère encore nécessaire. Mukti signifie aussi l’état libre de toute activité mentale. Comment le mukta peut-il alors penser à l’action ?
Q. : Même si le jivan-mukta abandonne l’action, l’action, elle, ne l’abandonne pas. N’est-ce pas ainsi ?
M. : À quoi le jivan-mukta est-il encore identifié pour que cette question puisse s’appliquer à lui ?
Q. : Oui, je comprends maintenant. Mes doutes sont dissipés.
(Ramana Maharshi, entretien 643 du 3-3-1939).
 
 

Dernière mise à jour : 28-12-2022 14:08

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >