Accueil arrow News arrow Dernières news arrow TORE = ENROULER L’UNIVERS : LE SURFEU
TORE = ENROULER L’UNIVERS : LE SURFEU Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-03-2023 17:25

Pages vues : 1457    

Favoris : 129

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
pendulum_45deg.gif
 
 
TORE = ENROULER L’UNIVERS : LE SURFEU
« Seulement lorsque les hommes seront capables d’enrouler le Ciel comme un parchemin, verra-t-on alors la fin de leurs misères sans qu’ils aient besoin de réaliser la Divinité [disparition des religions et autres ”inclusif” et Vraie Paix sur Terre] » (Svetashvatara Upanishad 6, 20).
C’EST-À-DIRE COMMENCER PAR LE COMMENCEMENT, ET DE NOS JOURS IL N’A PAS ENCORE COMMENCÉ.
D’où les routines-rustines capitalistes mondialistes des ”Plus ça change et plus c’est la même chose”.
 
 
« a dit Jésus :
J’ai jeté le feu sur le monde et voici que je le préserve jusqu’à ce qu’il s’enflamme », c’est-à-dire JUSQU’À CE QUE LES HUMAINS SOIENT CAPABLES D’”ENROULER LE CIEL”, dit également l’Évangile de Thomas 10.
Et à 11 : « a dit Jésus : « Ce ciel passera et celui au-dessus passera et ceux qui sont morts ne vivent pas et les vivants ne mourront pas les jours où vous mangiez ce qui est mort vous en faisiez du vivant quand vous serez sans la lumière que ferez-vous (a), le jour où vous étiez un vous avez fait le deux mais étant deux que ferez-vous (a) ».
(a) : l’opinion de l’ego recouvrant tout voudrait terminer la première phrase par un ! et la seconde par : ?
Ce logion 11 signifie le Retournement de la Lumière, car le ”péché” c’est la RACINE DU MAL : LE DEDANS-DEHORS : passer du Un vers le Deux (comme passer du Vrai qui, en passant à sa vision-possession, deviendra deux, et FAUX, COPIE).
Notons que le mot BIO sera toujours du domaine espace-temps !

Concernant le VOYAGE ICI-BAS, et signification de l’enroulement du Ciel, c’est le SURFEU À UTILISER AU MOMENT ULTIME ICI-BAS : LA MORT OU « CROISÉE DES CHEMINS », LE « LIEU » OU VRAIE DEMEURE DU MOURANT. Le contrôle en conscience de certains processus énergétiques, comme par exemple être allongé la tête orienté au Nord, permet ce SURFEU en une CONTINUITÉ DE LA CONSCIENCE : mariage de la conscience relativiste [lumière de la conscience conceptualisante qui calcule ou raison] et la Conscience infinie [Lumière de l’Essence] constituent la Réalisation du Soi, le Grand Œuvre : TRANSFERT DU ”PROGRAMME” SUR UN NOUVEAU SUPPORT ; et c’est ce que veulent copier les Juifs transhumanistes des Google et leur Vallée siliconée en transférant plein d’informations récoltées un peu partout dans une puce informatique pour former LA conscience singerie du Soi ou Conscience infinie.
CE N’EST PAS NOUVEAU, les Google transhumanistes n’ont rien inventé puisque cela remonte à l’antiquité et en est une des plus anciennes Traditions, celle d’Hermès-Dionysos (Hermès-Christ) ouvrant effectivement la porte au ZÉRO INDIEN (aucune limite, aucune impossibilité) FAISANT COULER TELLE LA FONTAINE DE JOUVENCE LA CONSCIENCE INFINIE DANS LE MONDE DES NOMS-LES-FORMES RE-TROUVANT ALORS SES EAUX PRIMORDIALES.

L’UNIVERS EST DANS LE MENTAL : PAN LE TOUT : À LA FOIS CRÉATION ET LOI DE SUCCION (l’Ouroboros qui se mange Lui-même), le PATER NOSTER par son « Notre Père » est illustré par l’Ouroboros et PAN, signifiant aussi PANique parce que la raison ou le mental n’est d’aucune utilité : on ne peu plus aviser ou calculer DANS L’INSTANT (atemporel) ; on retrouve PAN dans PAN-acea (panacée : remède universel agissant sur TOUTES les maladies), dans PANis (pain), PAN-us (champignon), etc.

L’Enfant de la Vierge Noire, la Virgo Paritura est le SURFEU de Kali la noire qu’on salue en ces termes « Tu es l’image de Tout, la mère de Tout. Avant le commencement des choses, tu existais sous la forme d’une obscurité qui est au-delà de la parole et de la pensée et, de toi, par le désir créateur du suprême Brahmâ, est né l’univers entier ».

L’enfant de la Vierge Noire : celui qui réside dans le VAN MYSTIQUE (1) ou Chimica vanus analogue à la CORBEILLE du Thème de tous les Enfants-Corbeilles abandonnés placés sur les Eaux (comme Moïse, Œdipe, etc.), et Corbeille utilisée ensuite pour un mettre son ”Enfant-Jésus” ; c’est la CORBEILLE-VASE ou COUPE, qui symbolise le TOUT.
Plus tard le Van-Corbeille pourra contenir un Phallus et des fruits : Phallus comme le LINGAM (linga : symbole) emblème de Shiva, le « Christ-Dionysos » indien : le Transformateur des Êtres en sa fonction de dissolution (Putréfaction : le corps échange ses ”vêtements”) et de destruction (Fermentation : le corps change de nature). Shiva qui aura un rôle central dans l’existence de Ramana Maharshi.
« Le linga est manifesté, depuis les origines jusqu’à nos jours, sous la forme d’Arunâchala [Montagne sacrée] ». (Ramana Maharshi 218, du 30-6-1936).

L’Enfant dans le VAN-VIERGE-NOIRE et Berceau Noire (parce que souterrain auprès pas exemple de Perséphone (Koré - qui désormais porte le nom de Perséphone. Hadès se soumit mais non sans faire goûter à son épouse divine quelques pépins de grenade qui l’assuraient de son retour [pour pouvoir quitter les enfers sans retour il fallait observer le jeûne]. Ainsi Zeus, à demi vaincu, décida que sa fille Perséphone séjournera les deux tiers de l’année auprès de sa mère Déméter et le tiers restant auprès de son époux souterrain.
Déméter permit ainsi à la végétation de reprendre son essor, aux femmes d’enfanter et elle apprit aux souterrains (NOIRS) d’Eleusis les profonds arcanes de son culte. (En référence à Pierre Solié, Médecines initiatiques, aux sources des psychothérapies).

Évidemment depuis l’Église impériale de Rome la Vierge Noire sera remplacée par une vierge blanche puis tricolore en 1789 dans le Thème Vaticaniste du PATRIARCAT des religions gréco-indogermaniques du Thème du Père, tel qu’exprimé dans le panthéon olympien d’Homère, qui se sont efforcées de supplanter les courants spirituels premiers.

Ce mythe de Déméter plonge ses racines dans les RYTHMES de tous les noms-les-formes, est du Thème MATRIARCAT : La Grande Mère Nature, les puissances de la BROUSSE-INCONSCIENCE ou PUISSANCES SOUTERRAINES, LES GROTTES AMÉNAGÉES DANS LES MONTAGNES, LES ROCHES, LES FONTAINES AUX SOURCES PROFONDES : le NOIR DU BLANC DE L’INSTANT VIDE : LE GATE GATE DES POSSIBLES.

Le NOIR ROUGEÂTRE de l’énergie juvénile [dans la tradition russe], et noir-rouge de Shiva symbolisant la Couleur du Soufre alchimique composé des Couleurs de l’Arc-en-Ciel, voir par exemple l’analogie des fouleurs de raisin qui dans une grande cuve (Corbeille…) piétinent le raisin pour en faire du jus : ils piétinent le cadavre pour en extraire la Lumière analogue au TOUT, à l’Univers et ses étoiles et galaxies multicolores comme sont multicolores les degrés de l’Œuvre ou du Retournement de la Lumière.

Il est évident que l’Église de Rome et l’anglicanisme ont supprimés l’aspect de Kali, Isis, Shiva-Dionysos-Christ jusqu’au Bleu du Bonnet de Ptah et prototype du vert Osiris Lui-même prototype du Christ, quant aux Juifs rabbiniques talmudisés ils ont fait de tout ça un sorcier ”MANU° venu de l’Atlantide en passant par sa suite : l’Égypte, et jusqu’à en faire l’actuelle judéo-maçonnerie depuis Cromwell et la taverne londonienne en 1717.
DIONYSOS est donc l’ENFANT-DIEU DE LA VIERGE NOIRE : LA FLEUR NOIRE : la jeune Koré. Comme Osiris Dionysos est Dieu du Végétal, et donc aussi des fleurs : FLEURS DANS LE SENS DE SHIVA ET DE PTAH (le bonnet bleu symbolisant le FUTUR, voir schéma ci-dessous).
Ptah le Taureau Seigneur des quadrupèdes, animal primordial et Taureau comme la forme animale de Shiva : symbole de forme fondatrice et de l’énergie libre (”chaleur”), le Shiva-Taureau symbolise aussi le Dharma, au sens du Gate gate, donc INSONDABLE, INSAISISSABLE. En hébreux la première lettre de l’alphabet : Alef, signifie Taureau.
 
temps_coul_pm1.jpg
 
Le Bleu GLACÉ DU FUTUR (le Tout non encore manifesté). La première Fleur-Enfant pourrait être Sémélé au fond du Chaudron des Enfers. Quant au Bleu du futur et du bonnet de Ptah c’est le Feu-glacé (FROID) des méta-morphoses : FEU-GLACÉ ou le EST de tous les noms-les-formes DANS LES EAUX PRIMORDIALES (le noir), donc le FEU DE NATURE (interne) ou EAU IGNÉE présent à toutes les phases de l’Œuvre (il est le 2è des quatre Feux Philosophiques avec le feu vulgaire ou primitif, le Feu contre-nature, le Feu Philosophique).
Le Lierre de l’Ancienne Médecine est aussi ce Feu glacé ou froid des Eaux Primordiales des profondeurs (aussi le domaine de l’inconscient, des choses cachées).
Les Chrétiens copièrent de Feu Glacé par la fête des Rameaux qui précède la descente aux Enfers (Putréfaction, Renoncement) et la Réalisation-Résurrection.

L’OUROBOROS c’est le CIRCULUS, le GATE GATE (aussi appelé « Feu de Roue ») conduisant à la réapparition cyclique des Couleurs dans le Tore Arc-en-Ciel.
 
tore_couleurs_terre.jpg

 
C’est PTAH, à la fois Lui-même et sa Propre Création (image reprise par la Trinité chrétienne en Père, Fils et Saint-Esprit) ; Ptah et après Osiris sont des auto-générés par Putréfaction-Fermentation ou par Shiva destruction-transformation. C’est le Thème du Père-Mère (ou l’inverse).
Ptah le TOUT, PAN : L’univers entier est Lui-même, à la fois absorbant la Création et absorbé en Elle (Notre Père-Mère ou Mère-Père qui êtes aux Cieux : le Bleu du futur… et FEU DE ROUE TEL LE TORE…).


Shiva ou Ptah-Osiris-Dionysos = Dieu des Enfers, la Douat, Ptah Maître du Royaume des Morts pendant le Noir-Rouge de la Nuit (vie cachée) et PATH QUI ANNONCE L’AUBE : l'OR ROSE, on boucle (Ouroboros) avec le Ptah Solaire.
Le Taiji oriental marque la Fontaine de Jouvence asséchée par le corps en la naissance et la mort qui symbolisent les apparences. Le NOIR-BLANC de l’Œuvre avant le ROUGE : la Mère, de la Trinité Noir, Blanc, Rouge (comparable à la TRIPUNDRA : en Inde les trois lignes tracées sur le front à l’aide d’argile ou de craie blanche pour signifier l’adoration à Shiva).
Écouter la MUSIQUE de Dio-N-Ysos avec Isis, Iosis, Iesus, et le N du NOUT égyptien : les eaux terrestres ou ondes ISSUES DU NOUN, LE SAINT CHAOS, LES EAUX PRIMORDIALES. Les ONDES ou MESSAGERS (de nos jours les médias, le conduit : le tout connecté) ne peuvent provenir que d’une VACHE-MATRICE, d’où l’antique culte de la Mère Divine ou Mère Nature et de la Vierge Noire fécondatrice (de la primauté du Matriarcat sur le Patriarcat moderne [telle celui de LA république et actuelle manifestation en dialectique historique…]).


ATTENTION : PUTRÉFACTION ne signifie aucunement un quelconque chaos humain SOCIAL façon Grande Réinitialisation (great reset commencé par la politique capitaliste étatique sanitaire du covidisme et des Pifzer-moderna) laquelle devient un CONFORMISME RÉVOLUTIONNAIRE DE PLUS TEL CELUI DU 1789 FRANÇAIS : il ne s’agit pas de tout casser, de brûler des voitures ou des boutiques de députés de la république ni de leurs préfectures, car ces conformistes casseurs prennent la peine de ne surtout pas casser les antennes 5G, caméras et autres TOUT CONNECTÉ du régime : ça, c’est le plus jamais ça en toujours recommencé du conformisme révolutionnaire des : ”Plus ça change et plus c’est la même chose”, AFIN DE FAIRE ACCEPTER LA SOUMISSION AUGMENTÉE COMME SON « HOMME AUGMENTÉ » lié au transhumanisme nécessairement dépendant du capitalisme ; faire accepter le : ”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux” dans leur monde inclusif ou société fourmilière.

AVERTISSEMENT : En cette époque de fièvre égalitariste ou normopathie des ”Plus ça change et plus c’est la même chose”, comme cette page assez complexe qui certainement sort de la norme et de la mode du 21è siècle mercantile et de tyrannie de l’opinion, il est serviable de rappeler qu’on ne peut pas toujours radicalement nier le Seul Réel, décider que ce qu’on perçoit est faux ou différent du dogme en place, voie de l’aliénation et de nos jours voie de la normopathie ; inversement on ne peut pas toujours décider que ce qu’on perçoit est ”vrai”, mais ne saurait durer puisqu’on le voit : et voie de la NÉVROSE ORDINAIRE avec ses deux variantes : celle des ”Plus ça change et plus…” grâce à une palanquée de réformes, tâche à laquelle quelques ego se dévouent soudain. Empressement suspect car il n’y a pas meilleur moyen de TUER LA VIE car ceux qui travaillent à l’amélioration de la condition humaine ont par essence cessé de vouloir du bien à quiconque. L’autre variante est celle des ”fins de mondiste”, la disparition de toutes choses. Dans les deux cas il y a fuite du Seul Réel et total ignorance du Soi. La manière la plus douce d’ignorer son Soi est de FAIRE ”COMME SI” en un rejet du Seul Réel par un espace-temps protecteur : le voile ou masque du sens entre le corps et le Soi, ou plutôt confondre le corps avec le Soi : VOIE DE LA LAÏCITÉ À LA FRANÇAISE DE LA JUDÉO-MAÇONNERIE DU GRAND ORIENT DE FRANCE. Le sens, le ”Comme si” permet de présenter une réalité numérique, binaire en pur-impur ou cause-effet sans fin, voir : adoucie, délestée de tout caractère indésirable, telle par exemple LA GRATUITÉ UNIVERSELLE DE LA SOUFFRANCE, symbolisé par le Christ-Jésus cloué (clou ou POINT, BINDU OU GERME DE LA MANIFESTATION, LE GERME À L’INTÉRIEUR DE LA CONQUE : le OM sacré).
Et surtout, le ”Comme si” offre son espace-temps sécuritaire à l’usage de ceux qui, privés de leur Soi, ne sauraient où aller. CETTE PEUR DU VIDE va créer la PANique, parce que tout danger de NE PLUS CROIRE va créer la PANique devant la possibilité de ne plus avoir de raison de vivre, et c’est même énoncé par les Schwab-Harari et leur ”VOUS NE POSSÉDEREZ RIEN ET VOUS SEREZ HEUREUX”, VOUS NE POSSÉDEREZ MÊME PLUS VOTRE PROPRE VIE, ELLE SERA ORGANISÉ PAR DES MACHINES (l’intelligence artificielle).
La Schwaberihararisque ENLÈVERA toute possibilité d’aller à l’aventure dans ce monde où rien n’est encore digitalisé, rien n’est prévu et où rien n’est joué ; alors qu’avec la Schwaberihararisque tout sera numérisé, TOUT SERA JOUÉ, LA GRATUITÉ SERA IMPOSSIBLE ENLEVANT LE
”RIEN N’EST NÉCESSAIRE ET TOUT EST POSSIBLE”, car ce Seul Réel sera perçu comme DANGEREUX, comme une une vie à conforter ou sécuriser par un ”COMME SI” pour la rendre agréable. C’est pourquoi le Seul Réel est OUBLIÉ sous la forme du ”COMME SI”, SOUS LA FORME DU SPATIO-TEMPOREL : L’ICI ET MAINTENANT N’EST PAS DANS L’INSTANT, MAIS AILLEURS, IL EST A-VENIR, TEL LE MESSIANISME, TELLE LA CAROTTE (attachée devant la tête de l’âne pour le faire avancer).



Note.
1. VAN : Dans la Vallée souffle le Vent, le Vent d’Hermès, au sens du VAN. Vent ou Van trouve son homonyme en FAN (paraître), mis en Fêmi dont la forme enclitique signifie : rendre visible, se manifester. Le latin vanna (van) trouve dans FANOS (Phanos ou Lanterne) la signification de lumineux, brillant, que le sens figuré affirme par « manifeste », « évident » ; c’est aussi proprement le Flambeau, que le second sens de Phanos ou Fanos désigne par Lanterne (la « Lanterne » ou Lumière d’Hermès, cette Pierre nécessairement volatil revivifiant le mort et donnant la vie au Soleil et à la Lune, au « mari et à la femme »…).
FAN : paraître, avec le F de Figure, Feu, Fléau, Fantôme, Finalité, Forme, Fond, Fin, Fleuve : « Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source » (Jean Coulonval, dans Synthèse et Temps Nouveaux). Le F de Feu comme du Fléau qui détruit tout et qui donne cependant au Fer après liquéfaction, la Forme ou la Figure-Fin. Ainsi est la définition du mot VAN : LE RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE, au sens du Secret de la Fleur d’Or, manuel classique de méditation permettant l’accès à l’Être intérieur ; manuel incorporant la quintessence du bouddhisme et de la taoïcité. L’Or signifie la Lumière, celle de l’intellect qui « pointe » (AIGUILLE) ; la fleur signifie l’épanouissement, le jaillissement de la lumière du Soi. Ainsi, le nom même de cette technique désigne l’Éveil fondamental et inconcevable du Vrai Soi et de son potentiel caché, le « Zéro indien », appelé en Occident d’une façon utilitariste : « énergie libre », comparable au pouvoir surnaturel Siddhi.

RAPPEL : « Pour manifester des siddhi (pouvoirs surnaturels), il faut qu’il y ait d’autres personnes pour les reconnaître (sens de la dualité : pour et voir, ou sujet et objet, Dedans et Dehors). Ce qui veut dire que celui qui manifeste de tels pouvoirs est dénué de jnana [Connaissance, sagesse].
C’est pourquoi les siddhi ne valent pas la moindre pensée. Seul le jnana [sagesse] mérite d’être recherché et obtenu ». (Ramana Maharshi, entretien 57a du 24-6-1935). Ah, c’est RADICAL, et le RADICALISÉ ne plait pas au Pour-Voir, ni aux faux radicalisés (les conformistes révolutionnaires) ou fanatiques du pouvoir…..
 
 

Dernière mise à jour : 18-03-2023 18:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >