Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’Oligarchie éloigne de l’Homo religiosus
L’Oligarchie éloigne de l’Homo religiosus Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-04-2023 20:19

Pages vues : 344    

Favoris : 9

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Calcul, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
saturn_plomb_attraction.jpg
 
 
L’Oligarchie éloigne de l’Homo religiosus
parce que se situant dans la racine du mal :
LA SAISIE (notamment de l’informatique et
collecte des infos, prétexte à I.A.) :
LOI DE SUCCION ou attraction et saisie de
la forme, du sans-formes et de la
gloutonnerie magico-spirituelle (le pouvoir).
 
On stop cette attraction, cette
LOURDEUR DU PLOMB, par l’INSAISISSABLE,
PAR L’IN-TROU-VABLE, la fin de la dualité
DEDANS-DEHORS, lesquels sont introuvables
vu que Nous sommes l’Univers, Nous sommes
dedans :
”Le monde est-il à l’intérieur ou bien à
l’extérieur de vous-même ? Existe-t-il
indépendamment de vous ? Vient-il vous dire :
“j’existe” ?” (Ramana Maharshi 39, 22-3-1935)

LOUIS PASTEUR ÉLOIGNE DE L’HOMO RELIGIOSUS.
La SANTÉ et depuis le COVIDISME ÉLOIGNE
DE L’HOMO RELIGIOSUS (le Dieu est devenu
le ”vaccin” de Big Pharma capitaliste).

En effet, pour qu’il y ait pouvoir, magie,
il faut être DEUX, donc faire dans la racine
du mal : un vendeur et un acheteur, ou un
demandeur et un pouvoir au Dehors (un Démon,
Dieux et Dieu, etc., jusqu’à évidemment
l’argent et le politisme du capital actuel).
C’EST L’INTIMITÉ DE L’HOMO-RELIGIOSUS
AVEC LE POUVOIR (des Dieux) et telle est de
qui pourra être la FUSION ou PARTICIPATION
MYSTIQUE.

À ce titre, l’homme et les Dieux ne se
distinguent pas : ”Dieu créa l’homme ;
et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les
créateurs des noms et des formes. Mais en
réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés”.
(Ramana Maharshi 264, 20-10-1936).
À ce stade, la santé ou le soin et la magie
NE SE DISTINGUENT PAS ;
ET PRIER UN DIEU PARTICIPE DE LA MÊME NATURE
QUE ”L’HOMME D’AFFAIRE” À LA JUIF (1) QUI
VEUT ”VENDRE” POUR ”SOULAGER L’HUMANITÉ” (2),
pour la soulager de son fric…. (la ”commission”
au sens de la charge, de l’attraction, et plus
vulgairement en euphémisme : le caca ou la
fonction d’excrément.
Euphémisme = adoucir, par exemple un aveugle
sera appelé ”non-voyant” et un nain ”personne
de petite taille”
).

L’intimité de l’Homo religiosus et de ses Dieux
est telle qu’elle atteint la fusion, et pourtant
CELA ENGENDRE LA PARADOXE DE LA
RÉALISATION DU SOI :
”Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’
et cependant demeure en tant que ‘Je’.
Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi.
Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient
aucune contradiction”.
(Ramana Maharshi 28, 4-2-1935)
Cette ”contradiction” MAJEUR se situe DANS
la RACINE DU MAL : L’ATTRACTION VERS LA
PANique ou l’E-f-froid  (le feu froid : les
Eaux primordiales) c’est-à-dire la fascination
de l’humain vers le SACRÉ.
Et ce même PARADOXE, si on n’y prend garde,
va PRODUIRE LA RACINE DU MAL : SOUS SON
AUTRE DUALITÉ : PUR-IMPUR, L’IMPUR ÉTANT
CE QUI EST DEHORS (LE CONTAMINANT,
L’ÉTRANGER, LE PARASITE, LE MICROBE, et
depuis Louis Pasteur le microbe c’est
l’ennemi, l’étranger qu’il faut tuer et
au mieux dont-il faut se protéger).

Le ”PUR” c’est évidemment la ”bonne santé”.
L’impur, c’est le mauvais, le Dehors, les
Divinités maléfiques.

La RACINE DU MAL commence DANS LA FORÊT.
quand y pénètre des Divinités malignes.
(bien-sûr fruits de certains hominidés).
Puis quand à la fin du Paléolithique de
développe la voie de l’Agriculture la
LUNE devient le Graal de l’irruption du
SACRÉ (archétype du Fils ou Fils-Amant
de la Déesse-Mère agro-lunaire marquant
DÉSORMAIS LE TEMPS QUI COULE (sa mise en
valeur (2)).
Le jeune Dieu-Vert (Osiris-Christ) devra
mourir enterré, comme la graine, pour
renaître renouvelé au prochain équinoxe.

À partir de ce nouveau Thème agraire Nous
assistons au développement du Thème de
LA MORT (la Passion) pour un renouveau
façon ”nettoyage” du mental, au sens
du principe des mimodrames des ”mystères
initiatiques”
antiques.
Sous le Thème agro-lunaire se développera
la dualité mâle-femelle CROISÉE.
Bien-sûr il faudra ”MARIER” cette dualité
pour RE-trouver l’Unité !



À partir du Thème Agro-lunaire va naître
TOUTES LES RELIGIONS MESSIANIQUE :
LE SALUT, LE « RACHAT » (des péchés (2)).

À l’origine, simple magie imitative destinée
à RE-donner vie au GRAIN (3) et à travers ce
grain, À TOUTE LA VÉGÉTATION, VOIR À
L’UNIVERS ”MORT” PENDANT L’HIVER ;
puis
On verra de nos jours que le TRANSHUMANISME
DU CAPITAL VEUT DÉTRUIRE TOUT CELA POUR
FAIRE SON PROPRE THÈME ARTIFICIEL
AGRO-WESTMINSTERISTE,
puis peu à peu,
par l’identification de l’humain au Dieu-Fils
(Christ), assurant la RÉSURRECTION pour
l’espèce humaine en son ensemble, puis
évidemment inévitablement à cause de l’ego
non maîtrisé la résurrection pour seulement
certains privilégiés parce que la dualité
Moi-Individuel/Moi-Collectif ne sera toujours
pas résolu à ce hui.

L’Homo-Religiosus étant avant tout un
artiste-poète :
Homo poeticus il est devenu
un vulgaire homo oeconomicus ou consommateur,
un ”usager” et ”Circulez ya plus rien
à voir”
, terminées les mystères.

L’homo oeconomicus achève le Divin sous la
poussé violente égrégorienne et mortelle du
capital (4) ce NOUVEAU DIEU AGRO-WALL-STREET.

NOUVEAU DIEU AGRO-WALL-STREET : LE TRAVAIL,
LE SALAIRE OU SEL AGRO-WALL-STREET
LA NOUVELLE LUNE QUI RYTHME LA PLANÈTE :
les désirs ou la loi de succion toujours
entretenu comme un feu nucléaire dans
L’INSATISFACTION PERMANENTE SINON LE
BUSINESS S’EFFONDRE ET PRINCIPE MÊME
DE L’APRÈS THÈME AGRO-LUNAIRE OU DE
L’APRÈS « PÉCHÉ ORIGINEL ».
L’AGRO-WALL-STREET fondé sur une
EGO-ÉGOÏSME SYSTÉMATIQUE QUI N’A
JAMAIS ÉTÉ PLUS POPULAIRE QU’À CE HUI
ET APPELÉ « SOCIALISME » (moi-collectif
et phénomène du ”réseau”) :
là où chacun recherche son « propre
bonheur »
comme si c’était un droit
venu de Dieu, et l’individualisme
possessif est devenu un tel DROIT
FONDAMENTAL que demain il mutera
sous la forme du ”Vous ne posséderez
rien et vous serez heureux”
, soit le
COMBLE DE LA POSSESSION tel qu’énoncé
par Nagarjuna dans la stance 16,9 :
« ”Un jour je m’éteindrai libre de toute
appropriation, le nirvana m’adviendra”
.
Prendre les choses ainsi, c’est le comble
de l’appropriation ».
Évidemment que la délivrance
NE PEUT PAS ÊTRE INDIVIDUEL ET QUE
CETTE NOSTALGIE D’ÉTERNITÉ (appelée ”paix”)
EST DEVENUE CRIMINELLE ET POUSSE À
TOUTES LES VIOLENCES HUMAINES.


Cette stance 16,9 explique la racine
du mal, la dualité sujet-objet :
‘moi’, et ce qui est à ‘moi’, les deux
aspects typiques de l’actuel ”développement
personnel”
du consommateur dans le style
”connaître et développer nos subpersonnalités”.
Cette stance 16,9 est dans la logique
agro-lunaire fondée sur la loi de succion :
l’attachement à la croyance en une
personnalité corps-mental impliquant
la dualité sujet-objet et la soumission
perpétuelle du mental à ses désirs
corps-mental : sa faim et fin,
LA RACINE DU MAL :
les organes des sens, de la ”raison” et
des Faire/Fer sont tous mus par cette loi
de succion des objets des sens.
Sans désir, la loi de succion ou attraction
n’existe pas : l’opinion ”Je suis cela”
n’existe plus ; pénétrés de l’Origine
ou Amour dans lequel il n’y a ni
connaissance ni absence de connaissance.
C’est le ”Heureux les simples en esprit,
car le Royaume des Cieux est à eux”
.


PUR = VACUITÉ (ni connaissance ni absence de connaissance) ; évidemment à ne pas entendre littéralement. Pur a trait à la Nature du Soi, qui transcende à la fois Être et non-être et possède le potentiel du Gate gate… en matière de créations et de manifestation d’Univers. Ce ”pur” envisagé du point de vue de la conscience relativiste, duelle, il apparaît en tant que ”vide” ou comme simple concept du mental.

De même que pour le concept du Washingtonisme-Westminsterisme LE POUVOIR OU POUR-VOIR consiste à amasser des possessions dans limites, pour les LIBÉRÉS le Pour-Voir ou Pouvoir consiste à réduire à un atome et à éradiquer la loi de succion à quelque existence que ce soit, surpassant elle-même le Christ. (L’état au delà des Essences est celui de Félicité qui dépasse celui que connaissent les Dieux en personne. Mais, à l’ultime stade de la Réalisation du Soi, le Bienheureux ou Adepte doit même abandonner ce dernier vestige de sa conscience personnelle.

Notes.
1. Emprise mentale ou racine du mal : la dualité Dedans-Dehors avec naissance de la SAISIE.
Exemple d’emprise mentale dans le capitalisme juif et leur ”mise en valeur du temps” pour soi-disant ”racheter les péchés” (système du tikkounolamisme rabbinique ou réparation) :
En 1840 les frères Abraham et Simon Oppenheim déclaraient ceci : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent).
Que copia probablement Jacques Lacan : ”L'amour, c'est offrir à quelqu'un qui n'en veut pas quelque chose que l'on n'a pas“. Donc être sous l’emprise de l’amour.
Saisir = déception….. Et principe de L’IDOLÂTRIE DE LA MARCHANDISE, L’EMPRISE MENTALE : LA DROGUE, LE BESOIN ET LE ”TOUJOURS PLUS” EN ÉVOLUTIONNISME APPELÉ AUSSI ”SALUT”, LA DÉMOCRATIE : FABRIQUER LE CONSENTEMENT-CONSOMMATEUR ET AINSI ÊTRE FORCÉMENT PERPÉTUELLEMENT DÉÇU, BLASÉ, INSATISFAIT, ANGOISSÉ (d’où le principe sans fin et qui a toujours faim des RÉFORMES… ”Agiter le peuple avant de s’en servir”…).
RESSENTIR L’ATTRACTION ”UNIVERSELLE” OU LOI DE SUCCION EN UN APPÉTIT INSATIABLE, ÊTRE SOUS EMPRISE.


2. La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus et Dedans-Dehors) résumée page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie, cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».
« Elle fait de l’Alliance avec Dieu ». LEQUEL ? S’il s’agissait du Soi, l’état actuel du monde serait autre et l’asservissement sous toutes ses formes n’existerait pas !!!
Leur « Dieu » et son sel d’Arche d’Alliance n’est qu’une mouture de socialisme politico-étatique tribal et forme primitive de république, avec ses commandements copiés sur les sagesses égyptiennes : genres littéraires de l’Orient ancien, y compris l’Ancien Testament ; recueils de préceptes pratiques et moraux énoncés par une personne pourvue d’une longue expérience à l’usage d’un jeune homme, visant à lui faire connaître les « normes » de conduites dans la vie sociale.…

3. De nos jours capitalistes et républicains la firme Monsanton prétend posséder la vie en COPYRIGHTANT ses graines qui ne pourront servir qu’une seule fois, évidemment pour VENDRE À NOUVEAU SES GRAINES L’ANNÉS SUIVANTE DANS LA LOGIQUE DE MORT DU CAPITALISME :
« Nous savions déjà que l'argent de la drogue représente plus du tiers du flux de devises et des échanges boursiers mondiaux et que, sans elle, le système bancaire international s'effondrerait. En clair, le trafic de la drogue est indispensable à l'équilibre économique mondial. Si l'on ajoute le prix des substances nuisibles à notre santé et le gaspillage des dépenses d'armement, justifié également par l'équilibre de la terreur, on peut considérer que l'économie dominante, dite «libérale», est une entreprise de destruction ».
Philippe Desbrosses, docteur en environnement, expert consultant auprès de la C.E.E. et du Parlement européen.

4. ÉGRÉGORES : sorte de « chefs des âmes qui sont les esprits d'énergie et d'action » (La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky).

Retour sur le mot ÉGRÉGORE tant il est lié au conformisme révolutionnaire actuel, à son N.O.M. et « Great Reset » et à son ordre établit dogmatisé, mondialisé par technologie : en plus d’opinion publique, égrégore signifie aussi : formes-pensées vibrant à un même rythme tendant à s’assembler pour constituer cet égrégore. Alors il y aura autant d’égrégore qu’il y a de familles, de classes, de communautés, de partis politiques, de philosophies, de sectes, de religions, bref d’opinions. Par exemple, les membres d’un parti ou mouvement politique liront les mêmes journaux et se nourriront mentalement de courant de pensée bien déterminé ; ils auront un langage propre et des expressions identiques dont ils useront et abuseront pour évangéliser, même s’ils en ignorent le plus souvent le sens véritable. Bref, ils se croiront « libres », alors que ce sont les premiers conditionnés par des « larves astrales » constituant leur égrégore, comme des vampires se nourrissant de leur sang, d’autant plus redoutable que nous ne pouvons pas nous en rendre compte lorsqu’ils nous ont atteint personnellement, le siège de son action de situant exclusivement dans notre inconscient. C’EST POURQUOI UN ÉGRÉGORE EST UNE FORME-PENSÉE COLLECTIVE INFINIMENT PLUS DANGEREUX QUE L’HOMME LE PLUS RICHE DE LA PLANÈTE ET DE WALL STREET RÉUNIS, CAR IL EST ENGENDRÉ PAR LE MENTAL CRÉATEUR D’UNE MULTITUDE D’ÊTRES ET S’ÉTALE SOUVENT SUR DES CENTAINES VOIR DES MILLIERS DE GÉNÉRATIONS.
L’égrégore est donc comme une PIEUVRE DONT LES TENTACULES SONT SES MEMBRES QUI SE CROIENT « LIBRES » MAIS QUI SERVENT À LEUR INSU UN MÊME MONSTRE IDENTIQUE : sous prétexte de création et d’organisation, LE POUVOIR DU DIABLE EST IDENTIQUE AU POUVOIR DU DIEU DÉMIURGE OU GRAND ARCHITECTE ORGANISATEUR DE L'UNIVERS.

ÉGRÉGORE = PRINCIPE DU DIABLE : CELUI QUI ORGANISE UN PETIT BOUT DE VÉRITÉ (de verroterie, V.I.T.R.I.O.L. Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Operae Lapidem [ou Occultum Lapidem] (Descends [ou explore] dans les entrailles de la terre [donc réalise le Soi, ou le « Connaître toi-même par toi-même »], en distillant [ou en rectifiant] tu trouveras la Pierre de l’Œuvre [le ”Je suis ce JE SUIS”]).
Ainsi, la Vérité pour qui ?
L’égrégore comme le diable bouffe de l’organisation, du social, de la république ou chose publique.. Ramana Maharshi dit que la Libération est déjà là. Mazu Daoyi (709-788) dit la même chose parce que : « Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque. Utilise-les spontanément, à quoi bon rechercher vers l’extérieur [et s’il n’y a pas de loi eu dehors, il n’y en a pas non plus au dedans de soi-même] ».
DONC AMBIGUÏTÉ DE CE QUI DE NOS JOURS EST APPELÉ « DÉVELOPPEMENT PERSONNEL », Y COMPRIS LES ARTS MARTIAUX ET LE COMMERCE AUTOUR DU YOGA ET DU SALUT OU RÉDEMPTION !!!

Avec le mot ÉGRÉGORE il est essentiel de distinguer :
- Le socialisme qui prétend « servir les autres », et fait ainsi dans la dualité Dedans-Dehors comme s’il se mettait en DEHORS DE L’UNIVERS, ET PIRE : QUI PRÉTEND SE « SACRIFIER » POUR UNE CAUSE. Pour un judéo-maçon du 33è degré comme C.W. Leadbeater, il écrit page 28 dans Rites Mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, à propos du mystique : « il me semble perdre l’immense avantage de l’effort accompli par l’occultiste [au sens d’appartenance à une loge ou à un groupe], soutenu par l’aide si considérable des Êtres supérieurs [sic] dont il évoque la présence [?] ». Ici les « Êtres supérieurs » peuvent allègrement être confondu avec l’esprit de groupe ou une forme d’opinion publique. Leadbeater précise tout de même que les deux formes de chemin de vie mènent « vers Dieu ».
- Le mystique et la contemplation, dont évidemment Ramana Maharshi fait la partie. Et ici l’égrégore n’existe pas, du moins au départ, car ce sont les autres, le dehors, qui peut en faire, ou du bien, ou du mal, ET TOMBER DANS L’ORGANISATION, DANS LA CRÉATION, LE CONCEPT.

DIABLE, DIEU, CONCEPTION = ORGANISATION, PROJET-PRÉDICTION (à des fins d’ego et calculs de confort-sécurité).

COMME LE DIABLE : AIDER À ORGANISER, qui est la définition même du mot CONCEPTION : donner naissance à : organiser le chaos, ou ARRANGEMENT INTENTIONNEL D’ÉLÉMENTS, DONC ISSU DU MENTAL QUI VEUT « ORGANISER », ARRANGER, AUGMENTER, FAIRE MIEUX QUE LA OU SA NATURE !!! DONC LE CONTRAIRE DE CE QUE DIT MAZU. Le transhumanisme veut « augmenter » l’homme et la « réalité ». D’une certaine façon cela suggère que tout est pensé ou que tout a été conçu, genre créationnisme et même genre Intelligence Design ; il y a donc le même PARADOXE que la Réalisation du Soi : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction » (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

COMMENT PEUT-ON EN TOUTE CONFIANCE RECONNAÎTRE DE FAÇON ABSOLUE UNE CONCEPTION ? En l’absence de tout « QUI SUIS-JE ? » ? Il ne s’agit pas ici de conception évidente telle celle du jardinier d’un parc communal qui a taillé les arbustes de haies pour former un labyrinthe et arrangé les parterres de fleurs en dessins géométriques.

L’égrégore comme le Diable bouffe de l’organisation, laquelle engendre cet égrégore, car le soi-disant « ordre » organisé par le mental humain est désordre et nourriture à égrégore, car toute chose s’ordonne d’elle-même dans son « Je suis ce JE SUIS », son EST, correspondant au « Reste tranquille et sache que je suis Dieu ».

Aucune chose n’existe ni n’a existé comme l’énonce l’entretien 264 du Maharshi, puisque sous la menace d’être bientôt rayé par l’oubli, de sorte que le MARIAGE entre « ceci s’est passé » et « ceci ne s’est pas passé » sera effectif. Rien n’a lieu ou n’aura lieu, car sous prétexte de création et d’organisation, LE POUVOIR DU DIABLE EST IDENTIQUE AU POUVOIR DU DIEU DÉMIURGE OU GRAND ARCHITECTE ORGANISATEUR (le GADLU judéo-maçonnique qui calcul, qui géométrise façon Pythagore, façon Lucifer et les « Lumières » du 18è siècle français) : les deux se confondent dans leur pouvoir orgueilleux et winneriste de la mort qui est d’effacer ce qui est né ou créé, de faire en somme que ce qui existe n’a pas d’existence, et ça doit être cela qui horripile les transhumannistes parfaits créationnistes. Comme l’exprime le Maharshi dans l’entretien 264, le monde ne souffre pas de devoir finir en « big crunch » (ou crush, implosion), IL SOUFFRE DE NE PAS AVOIR COMMENCÉ : DE NE PAS AVOIR ENCORE « EU LIEU », TANT QUE L’HUMAIN CONTINUERA À TOMBER DEHORS (tenter de vouloir « sortir » de l’Univers pour le voir, pouvoir….).
Le EST ou « Je suis ce JE SUIS » est sans durée, sans histoire, sans espace, sans opinion…

Évidemment comme tout symbole est DOUBLE, égrégore peut aussi signifier, selon Eliphas Lévi : "les parties principales des âmes qui sont les esprits d'énergie et d'action", quoique cela puisse vouloir dire ou non. Les occultistes d'Orient décrivent les égrégores comme des êtres dont le corps et l'essence sont un tissu de ce qu'on appelle la lumière astrale. Ce sont les ombres des hauts esprits planétaires dont les corps appartiennent à l'essence de la lumière divine supérieure”. (Article Égrégores, dans le Glossaire théosophique de H.P. Blavatsky).
 
 

Dernière mise à jour : 12-04-2023 20:57

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2023 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >