Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Éon-Shakti
Éon-Shakti Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-04-2023 01:29

Pages vues : 321    

Favoris : 8

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Calcul, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
egyptian_cobra_057450.jpg
 
 
Éon-Shakti
Éon : chez les Gnostiques, Puissance
éternelle émanée de l’Être suprême ou Absolu
par laquelle le monde est manifesté.
Shakti : en Inde, pouvoir, énergie ;
Mère divine personnifiant le pouvoir
latent de Shiva.
Ni une ”intelligence artificielle” issue
du mental humain trop lourd, et forcément ni
le DEHORS de l’humain et de ses explorations
spatiales matérialistes et ”petits hommes verts”
NE VÉHICULERONT LA CONSCIENCE DANS L’”ESPACE”.
Seul LE NATUREL ou SIMPLICITÉ, le NIVEAU
ÉLÉMENTAIRE, TEL CELUI DU RÈGNE MINÉRAL, EST
LE PLUS SIMPLE OU DIRECT MOYEN DE ”VOYAGER”
ET DE ”COMMUNIQUER” AVEC L’”AUTRE” ET DE
FAIRE ”VOYAGER DES MESSAGES” SANS LIMITES.
IL EST ÉVIDENT QUE CES ”MESSAGES” NOUS
ARRIVENT SUR LA TRONCHE PAR PALANQUÉES À
CHAQUE SECONDE DE NOSTRE TEMPS.
 
Si les récents auteurs de science-fiction
parviennent quelquefois à ”imaginer” la vie
sur d’autres mondes, c’est surement parce que
quelque énergie Shakti de Shiva est venu leur
murmurer, au plus profond de leur conscience,
comment se passe les choses dans la Shakti.
Parménide dans la Grèce d’il y a plus de
25 siècles avait déclaré que :
« Rien ne peut être pensée qui n’existe ou
peut exister », évidemment puisque TOUT
ne peut qu’être Conscience et qu’il n’existe pas
d’objet ”extérieur” sans conscience ni de
conscience sans objet, ce qui renvoie à la
Shakti-Shiva ou Conscience Infinie et à la
suppression de la racine du mal : la dualité
Dedans-Dehors.

PAS DE « PETTTS HOMMES VERTS » ou d’E.T. dans
le Dehors (espace) qui n’existe que dans le mental
de certains ; tout comme la lame du couteau ne peut
se couper elle-même, ni le doigt ne se pose sur
lui-même, LE MENTAL NE SE POSE PAS SUR LE
MENTAL : IL NE SE PERÇOIT PAS LUI-MÊME.
La connaissance par l’humain de sa nature humaine
ne sera jamais une science puisque cela implique
la dualité DEDANS-DEHORS du sujet face à un objet
étudié et puisque l’humain est ontologiquement,
en ses Essences, l’Univers Lui-même, il est de ce
fait dans l’impossibilité de se poser comme sujet
étudiant d’un ”Univers” qui lui serait extérieur.
C’est pourtant ce qu’essaye de faire le
transhumanisme, son fric et ses chercheurs qui
veulent « sortir » de l’Univers en renversant les
rôles entre Essences et accidents (du spatio-temporel).

LA SEULE VRAIE INTELLIGENCE EST LA SIMPLICITÉ
DANS SON ÉTAT EXTRA-OR-DINAIRE (de dîner et
dinanderie : fabrique d’ustensiles en cuivre),
EXTRAORDINAIRE PARCE QUE EST, tout simplement.
Ce qui EST, comme la vie de l’humain.
Et son GROS PROBLÈME EST QU’IL EN FAIT UNE
CONCEPTION, ET DE PLUS EN PLUS AVEC SON
TRANSHUMANISME ET SA ”SCIENCE COGNITIVE”.
Donc à ce hui de la mode de la ”raison” icelle
entre en jeu (en ‘je’) et elle a une certaine
conception : TOUS LES PROBLÈMES VIENNENT DE LÀ
PARCE QU’ILS TUENT LA SIMPLICITÉ ORIGINELLE.
« Si vous êtes tel que vous êtes, sans le mental
et ses concepts, tout ira pour le mieux pour vous.
Si vous cherchez la source du mental [sa simplicité],
toutes les questions seront résolues ».
(Ramana Maharshi, 31 décembre 1946).
CONCEPT = SAISIR, POSSÉDER, CAPTER ET GARDER.

L’état du EST ou SIMPLICITÉ est seulement
L’ABSENCE DE DEUX SOI, OU D’UN DEHORS ET D’UN
DEDANS : un qui connaît, un autre qui est connu et
le processus de connaître ou posséder, équivalent du
Dedans et du Dehors.
Le EST = la Réalisation d’être simplement soi-même
et non pas de connaître et de DEVENIR (comme la
mise en valeur du temps et de devenir quelque chose).
Être réalisé est être ce qui EST, et qui a TOUJOURS ÉTÉ.
Pas de mental et par conséquence pas d’espace-temps
dans le EST, ou ÊTRE.


Dans le Règne Végétale la communication avec l’humain se passe pas MÉTAPHORE (transposition). C’est d’ailleurs pour cela que les YOKAI ou Esprits de la Nature en Occident ont une grande importance au Japon (même américanisé et industrialisé de nos jours).

« LOGIQUE » DU RÈGNE VÉGÉTAL = SHIVA LE TRANSFORMATEUR DES ÊTRES, LA FONCTION DE DISSOLUTION ET DE DESTRUCTION (la fonction de PUTRÉFACTION-FERMENTATION).
« LOGIQUE » DU RÈGNE MINÉRAL = BRODERIE OU ”TRAVAIL DE FEMME” : TISSAGE où le Trait de Fil (les Points] permettant la COAGULATION.

CONCEPT DU MENTAL HUMAIN = TIRER SON ÉPINGLE DU ‘J-E’ OU JEU : concept d’établissement d’un AXE SÉPARÉ de ce E (in-divi-di-EL) par A-trait, Re-trait, Re-gard (ou pour-voir).
Et plus il garde, possède ou COAGULE, plus il se d’I-fférencie du processus, plus il s’O-pose (coaguler le O) à sa Ré-fér-en-ce du Ré-EL. Ainsi va se détruire la Simplicité, ce sera la racine du Mal; le Dedans par rapport au Dehors, la Ré-action par rapport à l’Action, le Normal par rapport à l’anormal, la Culture par rapport à la Vie…..

Séparation-division provenant de la COAGULATION, forme de la Mémorisation et forcément de complication tuant la Simplicité. Alors ce sera la LOURDEUR, LE PLOMB, L’ATTRACTION, les AD-jectifs s’accordant aux objets augmentant leur lourdeur surtout s’ils deviennent mercantiles. C’est cela le MENTAL ET SES CONCEPTS dénoncé par Ramana Maharshi, c’est le DÉSIR, ou le LIEN, et l’Entrave (en travers, paradoxe de cette société qui ne jure que par le « droit » et les « droits de l’homme »).

RÉGNE MINÉRAL = TISSUS, COMME LES CHOSES SONT FAITES DU MÊME TISSUS QUE LES RÊVES (Shakespeare).

Alors trois possibilités :
- TURÎYA : état naturel situé au-delà des états de veille, de rêve et de sommeil profond. La véritable Ex-I-stence. Dans cet état il y a OSMOSE AVEC LES TROIS RÈGNES : MINÉRAL, VÉGÉTAL, ANIMAL.
- État d’expression individuel : se croire être indépendant de son Origine, un agrégat de conscience capte par loi de succion ce qu’il pense être le Réel, depuis sa dualité Dedans-Dehors, créant ainsi par cette séparation le Re-jet. C’est alors ce qui sera par convention appelé : V.I.E.
Mais en réalité, cet être est devenu en capt-I-V-I-té de ce qu’il appelle « le monde », c’est-à-dire de la POSSESSION à lui, déviée : MON-D’E, ou le sens de dé-mon.
Cette soi-disant VIE est en fait VIDE (VI du E) : on comprendra facilement que les « consommateurs » qui consomment cette « vie » soient A-VIDES PAR LA LOI DE SUCCION sous la forme de pulsion de vie s’exprimant en cruauté, méchanceté, absurdités : d’où l’invention du TRAVAIL : TRI-MER, et du cultivateur dans cette voie de l’Agriculture, et de la femme parturiente sous la forme de douleur évoquée dans la Genèse, et sous la forme salariale depuis maintenant des siècles. D’où aussi les techniques du compagnonnage sans lesquelles les châteaux et pièces diverses d’avant le 1914 occidental n’existeraient pas, les asanas ou postures du corps dans le Yoga, etc.

Le manque de SIMPLICITÉ de l’humain actuel le fait comme OB-cédé : obstruction par rapport au TROU, par des concepts ou EX-I-gences, il transhumanise une fausse unité depuis son point de vue duel, c’est pourquoi il lui faut voir les choses d’en O, là encore ce sera le TRAVAIL, les asanas, etc.

DÉLIVRANCE = LIBÉRATION = A-VISÉ : du A privatif et visé : sans pour-voir, sans but, sans opinion car RIEN ne peut alors être « affecté » (faire E) par les f(r)ictions du spatio-temporel : le FLUX DE VIE COULE à travers le Véhicule Vie : I.C.I. et matricie du Ma-in-tenant).
DÉLIVRANCE = LIBRE DU E ou voir I depuis le E.

Bien avant le Règne Végétal, le Règne Minéral a le pouvoir de relier l’apparent Dehors à nostre apparent Dedans dans une vision unitaire, sans dualité Dedans-Dehors et sans cause et effet. Les galaxies les plus ”lointaines” et le Êtres du ”passé” ou du ”futur” sont en INTERCONNEXION DANS NOSTRE CONSCIENCE INFINIE.
C’EST LE VÉRITABLE TISSU, et non la « toile de l’internet » de l’informatique et de ses caricatures en « réseaux sociaux », et caricatures par des vaisseaux spatiaux qui tentent de s’élever et qui explosent en vol !
CULTIVER LE MINÉRAL, CULTIVER LE TISSUS, LE VRAI RÉSEAU, EN COMPAGNIE BIEN-SÛR AVEC LE RÉSEAU DU RÈGNE VÉGÉTAL (accompagné des insectes).
Dans cette OSMOSE des Trois Règnes Minéral, Végétal, Animal (et Humain) est ENFIN résolu le dilemme multi-millénaires du Moi-Collectif/Moi-Individuel.

L’ère industrielle décrit en texte et en nombreuses gravures dans l’Encyclopédie des Diderot et Cie. en 1762 allait se COAGULER avec le développement des banques après 1789 en Occident tout au long du 19è siècle : ce sera la ”Révolution industrielle”. Cela allait tuer le rapport des humains avec le Règne Minéral et le Règne Végétal. L’urbanisation et le bétonnage galopant de la planète allait tuer la Simplicité : destruction des forêts à cause de l’OBJECT-BOIS (bois nécessaire pour les navires du commerce et ceux des destructeurs chrétiens tels les Conquistadors espagnols et portugais).

LA SIMPLICITÉ est un SCANDALE pour la raison des « Lumières ».

[En haut de page : le Cobra égyptien, symbole de la Simplicité]
 
oro_perpetuel_contre_menora_vrai_faux.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 22-04-2023 01:49

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2023 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >