Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Vous demeurerez des USAGERS aussi longtemps
Vous demeurerez des USAGERS aussi longtemps Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-04-2023 04:42

Pages vues : 826    

Favoris : 67

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Calcul, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
logo_repub_franc_couv_vaccinale.jpg
 
 
Vous demeurerez des USAGERS aussi longtemps
que l’État, l’Empire, existera, c’est-à-dire
aussi longtemps que la RACINE DU MAL existera
et que vous serez dépendant du DEHORS
engendrant LA SAISIE, L’USAGE(r) machinisme
évidemment toujours « sans d’Anger » !
L’Ange protecteur est devenu l’État et
sa chefferie.
 
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : augmentation de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le MASQUE
LE RIDEAU DE SON EGO, CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER D’AMÉLIORER
LA CONDITION HUMAINE…



TOUT EST FAIT POUR QUE LES MASSES S’ATTACHENT UNIQUEMENT À LA LETTRE OU À L’UTILITAIRE, À LA RAISON, CONFORMÉMENT À CE MONDE EN TRAIN DE SE DIGITALISER, DE SE NUMÉRISER.
C’EST CE MONDE DU SÉCURITAIRE TOTALITAIRE QUE VEULENT FABRIQUER LES CANCÉREUX DU POUVOIR, DONC INSTITUER CE MONDE D’ESCLAVES COMME BIEN ANNONCÉ DÉJÀ PAR LE MATHNAWÎ.

LOI DE SUCCION DANS LE MATHNAWÎ, LIVRE CINQUIÈME 719-752 : « Un petit oiseau chassait un ver : un chat saisit cette occasion et s’en empara. L’oiseau était dévorant et chose dévorée, et, absorbé dans sa chasse, ne savait pas qu’il y avait un autre chasseur.
Bien que le voleur chasse des objets, cependant le chef de la police avec les ennemis du voleur sont sur ses traces.
Son mental est occupé avec les biens, les verrous, la porte : il est inconscient du préfet et du tumulte qui s’élève à l’aube. Il est absorbé par sa passion pour le gain qu’il ne prend pas garde à ceux qui le recherchent et le poursuivent.
Si l’herbage boit l’eau pure, ensuite l’estomac d’un animal s’en nourrira.
Cette herbe est dévorante et décorée : il en va ainsi pour toute chose qui existe, excepté Dieu. Étant donné qu’Il est Celui (dont il est dit) : Il vous nourrit et n’est pas nourri, Dieu n’est pas dévorant et dévoré, comme la chair et la peau.
Comment ce qui est dévorant et dévoré serait-il en sûreté contre ce qui dévore et qui réside dans une cachette ?
La sécurité de ceux qui sont susceptibles d’être dévorés traîne le deuil à sa suite ; va vers le Portail [le « Gate gate pâragate… »] de Celui qui n’est pas nourri.

Chaque imagination dévore une autre imagination [surtout dans cette tyrannie de l’opinion] : une pensée se nourrit d’une autre pensée. Tu ne peux être libéré de toute imagination ni t’endormir de façon à t’évader complètement. Tes pensées sont comme les frelons, et ton sommeil comme l’eau (dans laquelle tu es plongé) : quand tu t’éveilles, les frelons reviennent.
Et maintes imaginations pareilles à des frelons volent et t’emportent tantôt ici, tantôt là.
Cette imagination est la moindre de ceux qui dévorent : le Tout-Puissant connaît les autres [Zéro indien…]
Écoute, enfuis-toi loin de la troupe de tous ceux qui dévorent, vers Celui qui a dit : « Je suis ton protecteur » [équivalent de la Parole du Christ : « Qui perd sa vie la gagne »].
Ou vers celui qui a acquis ce pouvoir de protection, si tu ne peux te hâter vers le Protecteur Lui-même. […] Tu as pris pour guide ta raison qui est devenue infantile, étant voilée par le voisinage de l’âme charnelle [la tyrannie de l’opinion, l’égrégore du moment, surtout celui de la folie du sanitaire en 2020-X, celui du réchauffisme allant avec l’aliénation de l’économie tout azimut consommateur sous prétexte et à la suite du covidisme et du réchauffisme se poursuivant avec la ”guerre en Ukraine”].
[…]
L’avidité pour la chasse fait oublier qu’on est soi-même une proie [le citoyen la proie de l’autre, la proie des élections et des virus, du politisme, de l’inflation économique fabriquée et des banques et de la SAISIE OU LOI DE SUCCION] : le chasseur s’efforce de gagner des cœurs [du consensus], alors qu’il a perdu le sien ».

QU’EST-CE ENCORE QUE LE « DEHORS » ?

C’est ce qui empêche la LIBÉRATION : « LE ROYAUME DES CIEUX EST EN VOUS », donc DEDANS, c’est gratuit, sans condition et pour tous.

Le DEHORS est ce que le régime veut NOUS IMPOSER DU DEHORS, SOIT NOUS TUER (voir la page précédente sur les faiseurs de catastrophes et faiseurs de « paix » qui n’ont qu’un rêve : détruire l’humanité), LE DEHORS DU POUVOIR ET DE SON DÉSIR DE PAIX EST UN DÉSIR DE MORT.

TOUT EST MAINTENANT UNE QUESTION DE MENTAL, DE CERVEAUX À CERVEAUX (voir plus bas le verrouillage mental mondial) À FORMATER PAR LE RÉGIME QUI RÊVE DE CONSTRUIRE SON VIEUX RÊVE AMORCÉ AU DÉPART DU NÉOLITHIQUE ET DE LA NAISSANCE DE A VOIE DE L’AGRICULTURE ET PAR CONSÉQUENCE DE L’ÉTAT, DE SA TRINITÉ : ARMÉE-POLICE-JUSTICE.

Vous demeurerez des USAGERS aussi longtemps que l’État, l’Empire, existera, c’est-à-dire aussi longtemps que vous en serez dépendant. DÉPENDANT DE CE FAUX TOUT FOURGUÉ PAR LE RÉGIME ET SON POUVOIR.
Car Nous sortons depuis des siècles de l’ÈRE DES POISSONS (ère de ”l’animal humain”, le dilemme Moi-Individuel/Moi-Collectif, les problèmes sans fin et qui ont toujours faim.
DEPUIS UN MOMENT NOUS SOMMES ENTRÉ DANS L’ÈRE DU VERSEAU : ère de l’Homme glorieux, évidemment pas celui du régime et de ses « droits de l’homme ». C’est pourtant le rêve d’imposer un ROYAUME MONDIAL « universel » que tente de construire DEPUIS LES 10.000 ANS DE LA VOIE DE L’AGRICULTURE LES EGO CONTAMINÉ PAR LE POUVOIR.
Leur rêve d’Empire ne fonctionnera jamais même si leur technologie pourrait le laisser croire, car aucune technologie, donc AUCUN DEHORS ne peut résoudre le problème de l’ego et donc du mental de l’humain QUI CROIT QU’IL A UN MENTAL, UN RAISON  !!

Le Pour-Voir du régime a si bien compris qu’il façonne son TOUT en forme d’Empire maintenant à grande vitesse : le covidisme en fut un prémisse évident.
Ainsi, Terriens :
- Écoutez sans écoutez,
- Voyez sans voir,
- Comprenez sans prendre,
- Avant tout soyez attentif à chaque acte que vous faites, y compris attentif à chaque paroles, à chaque événement qui peut survenir, car le TOUT, c’est Nous, et cet ÉTAT D’ATTENTION EST DÉJÀ UN PAS VERS LA RÉALISATION DE LA PUTRÉFACTION : SUPPRESSION DE LA DUALITÉ : LA RACINE DU MAL, CAR AUCUN DEDANS NI DEHORS N’EXISTE ET EN CONSÉQUENCE EST INSAISISSABLE.

IL N’EXISTE QU’UN SEUL TOUT, et certainement pas celui artificiel construit pas de gros ego dans leur concept de chefferie ou de commandement, d’ordre, d’organisation.
UN SEUL TOUT PERMETTANT ÉVIDEMMENT L’ÉNERGIE LIBRE ET DONC SE DE LIBÉRER DES MARCHANDS DE PÉTROLE ET DE NUCLÉAIRE :

Actuellement Nous en sommes encore loin, car :
L’énergie dite ”libre” ne peut que faire la partie du TOUT, et évidemment pas le Tout républicain du régime.
En conséquence, imaginons un ”consommateur” qui modifie le moteur de son automobile, sans demander une autorisation au fabricant et en se passant de la loi machin de l’État, en plus, la voiture par ce même État est obligé de passer à une révision tous les 2 ans. Alors si le citoyen met un ”moteur à énergie libre” dans sa voiture, imaginons la tête du mécanicien devant le ”moteur” à réviser dont il sera incapable d’expliquer le fonctionnement : il risque fort d’interdire au citoyen consommateur de circuler, de consommer avec son automobile !
Ceci est un exemple que l’énergie dite ”libre”
DOIT NÉCESSAIREMENT FAIRE LA PARTIE DU TOUT. ÉNERGIE ”LIBRE” = A-TEMPORELLE.
ÉNERGIE ”LIBRE” = RÉSOLUTION DU DILEMME MOI-COLLECTIF/MOI-INdIVIDUEL, ET EN CONSÉQUENCE DISPARITION DE L’ÉTAT ET DE SES INSTITUTIONS.
VOILÀ LA SOLUTION, ELLE NE PEUT SE TROUVER QUE DANS LE « QUI SUIS-JE ? ». LA TECHNOLOGIE SOUS LE NOM « ÉNERGIE » VÉRITABLE
NE PEUT VENIR QU’ENSUITE, ET PAS AVANT COMME À CE HUI ET DEPUIS LA DÉCOUVERTE DU FEU VULGAIRE ANNONÇANT LES GUERRES SOUS MÉTALLURGIE ET THERMODYNAMIQUE.


« Dans votre sommeil [profond et de rêve], le temps et l’espace n’existent pas. Ce sont des concepts qui naissent une fois que la pensée ‘je’ a surgi. Avant l’éveil de cette dernière, les concepts étaient absents. Par conséquent, vous êtes au-delà du temps et de l’espace. La pensée ‘je’ n’est qu’un ‘je’ limité [ÇA CONCERNE ÉVIDEMMENT L’ÉNERGIE ”LIBRE”]. Le vrai ‘Je’ est illimité, universel, au-delà du temps et de l’espace. Ces notions sont absentes dans le sommeil. Juste au moment du réveil et avant de voir le monde objectif, se trouve un état de conscience qui est le pur Soi. C’est lui qu’il faut connaître ».
(Ramana Maharshi, entretien 311 du 2-1-1937).

L’ÉTAT DE VEILLE EST BANCAL PUISQU’IL EST IMPERMANENT ; IL SERT SEULEMENT À RÉALISER LE Soi, le « Qui suis-je ? ». (De nos jours l’état de veille sert à « faire des affaires »… AU DEHORS……..)

« Mais la Félicité ne se trouve ni en certains endroits ni à certains moments [IDENTIQUE AU CONCEPT ”ÉNERGIE LIBRE”……] Elle doit être permanente pour avoir de l’intérêt [COMME L’”ÉNERGIE LIBRE” OU GRATUITE ET PERMANENTE OU INÉPUISABLE]. Un tel être permanent, c’est vous-même. Soyez le Soi, c’est la Félicité. Vous êtes toujours Cela ». (Ramana Maharshi, entretien 653 du 1-4-1939)

IMPORTANT CONCERNANT LE TOUT : le CELA.


Le Pèlerin du Tao qui a décidé de cheminer lentement dans le Gate gate… médite à tout moment, qu’il se tienne debout, assis, couché, ou qu’il se déplace : dominant le Vide et le conventionnel de l’inconscient collectif, il se joint à la Nature, ou au EST des choses, leur Sans Pourquoi comme le Lierre est Sans Pourquoi ; il escalade le mont du Néant de la Naissance et voit TOUT ce qui EST dans son Être et dans son Non-être ce qui n’est pas. L’Arc-en-Ciel n’a jamais né, sous la brume ou sous l’ondée il n’est qu’une apparence, du Vide : on ne peut saisir un Arc-en-Ciel.

Toute la loi de succion formant les émotions négatives issues de la croyance à la permanence, au bonheur, au corps ou à la matière et à la « valeur » des choses viennent de la SAISIE et en conséquence de l’IGNORANCE (d’autre chose, la saisie est par nature limitée : elle engendre le ”toujours plus” de l’évolutionnisme) qui méconnaît l’Essence même de la Connaissance transcendante. Toutes les pratiques commencent donc par la Re-connaissance ou Nouvelle Naissance envers cette Connaissance transcendante.
Le Pèlerin qui s’exerce au Retournement de la Lumière (le ”Qui suis-je ?”) en un nombre ineffable de contemplations basées sur la Connaissance transcendante accède au Gate gate… de la vérité de la Voie du Sentier, le Gate gate…

Un packaging de l’égrégore actuel de l’inconscient collectif fait dans la croyance que le cerveau est un amas bio-truc-adn située SOUS UN CRÂNE, donc dans la croyance au corps et à l’état de veille ; CE QUI VA PRODUIRE L’ACTUEL MODÈLE DE TOUT CONNECTÉ À PARTIR DE LA RACINE DU MAL LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS : une communication de cerveau à cerveau, du fait de son illusion de logique a produit UN VERROUILLAGE MENTAL MONDIAL EMPÊCHANT SA REMISE EN CAUSE (l’égrégore est devenu trop puissant). Cette logique apparente de communication de cerveau à cerveau est la même logique que l’inconscient collectif de C.G. Jung, l’INCONSCIENT COLLECTIF CONVENTIONNEL.

La Télépathie est notre langage originel, notre communication ultime se situant dans la Réalisation du Soi-Instant, le ici et maintenant, et surtout LE SILENCE cher à Ramana Maharshi.
Ce qui reste de la Télépathie est utilisé contre les populations pour les manipuler. C’est pourquoi depuis l’installation de l’étatisme, aussi bien monarchique que républicain, la Vraie Télépathie est la chose la plus interdite à la conscience des Terriens : il suffit de voit la puissance de l’IMAGE (cinéma, théâtre, musique, médias et informatique), LA PUISSANCE DU SPECTACLE OU REPRÉSENTATION (maintenant dans le cirque médiatico-politique et financier-économique). Je dirais comme Ingo Swann que la Télépathie est si interdite que certaines religions et courants ésotériques préfèrent parler de « réincarnation », soit l’existence de l’âme après la mort, comme si c’était là encore une «chose extérieur » et n’impliquant aucune possibilité de Télépathie ; ce qui est faux, car par exemple Danielle Fecteau dans son livre : Télépathie - L’ultime communication, donne maints exemples de Télépathie au-delà de la mort, donc dans l’Après-Vie.

La Vraie Télépathie ce n’est pas la communication d’ego à ego ou de cervelle à cervelle, puisque comme le SILENCE elle se situe dans le Soi-Instant, donc dans le Centrum Centri (le Centre est nulle part et la Circonférence est partout). L’opinion qui voudrait que la Télépathie se produise uniquement d’ego à ego, donc LOCALISABLE, est la meilleure Inquisition possible avec sa castration planétaire.
De toute façon comme l’exprime Ramana Maharshi à l’entretien 18 : « La Télépathie ne peut exister sans quelqu’un qui entend [le récepteur], et la clairvoyance sans quelqu’un qui voit », comme la conscience dépend de l’objet extérieur et inversement. Bref, seul l’auditeur ou le voyant a de l’importance, peut importe la « distance ». Sujet et Objet ne sont qu’une seule chose.
Le social brandit par tous pouvoirs capitalo-socialistes est une forme de répression du développement télépathique originel, et c’est masquer les raisons réelles que le pouvoir a d’agir comme il le fait. Rendez-vous compte, la Télépathie permettant une transparence totale, cela dérangerait n’importe quelle institution de n’importe quel étatisme ! La Télépathie permettant de « percer le moindre secret » d’un État et ses mensonges permanents et de le démasquer doit être effrayant pour tous pouvoirs ! Et ce serait la disparition définitive du politisme en opinions à n’en plus finir. Les gens au sommet de la pyramide du Nouvel Ordre Mondial ne veulent absolument pas que l’espèce humaine se développe, s’élève, c’est pourquoi les médias et l’entertainment aux ordres du pouvoir et des Couilles en Or font tout leur possible pour endormir et abrutir les masses.

« La télépathie ne peut exister sans quelqu’un qui entend, et la clairvoyance sans quelqu’un qui voit. Quelle différence y a-t-il entre entendre de loin ou de près ? L’auditeur seul a de l’importance. Sans auditeur, il ne peut y avoir d’audition ; sans voyant, il ne peut y avoir de vision ». (Ramana Maharshi, entretien 18 du 26-1-1935).


Ne jamais oublier que nos Anciens qui n’utilisaient que le langage parlé et n’étaient pas aussi matérialistes que maintenant se moquaient de la chose ou objet mais fonctionnaient en mettant en première place l’information à obtenir et par tous moyens, et ne s’embarrassaient pas de logique et autre analyse. Aujourd’hui avec le langage écrit en plus, nous pensons en termes de CHOSES À ACQUÉRIR, À POSSÉDER. Par exemple, si de nos jours nous pensons que le mental et l’intuition sont des « outils » permettant d’acquérir de l’information, des connaissances, nous mettons de la distance entre l’outil et l’information : ce n’est pas directe, donc pas bon. Il ne doit pas y avoir d’outil du tout, pas de dualité sujet-objet, pas de Dedans-Dehors, mais seulement le direct, l’Instant ; comme un mental vide qui ne pense pas à sa vacuité, ce qui est le seul véritable Vide.
 
 

Dernière mise à jour : 25-04-2023 05:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >