Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Grippe
Grippe Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-04-2009 19:43

Pages vues : 7968    

Favoris : 150

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Grippe, Homéopathie, Maladie


labourcjo.png
Grippe

Se soigner naturellement
 
État déclaré.
Phytothérapie ou médecine au naturel.
- Propolis + Quinquina + Saule Blanc : 1 gélule matin, midi, soir jusqu’à disparition complète des troubles.
(Source : ABC des Plantes, Éditions Romart)

Homéopathie.
- Traitement d’urgence :
- Oscillococcinum 200 du Docteur J. Roy, 1 dose dès que possible, répétable 10 ou 12 heures après, ou selon les cas répétable seulement le lendemain. On peut répéter jusqu’à 4 fois, soit 4 doses en tout. L’Oscillococcinum marche aussi contre la fatigue.
 
- Ensuite 1 heure après la première dose : Gelsémium 5 CH, 3 granules 2 fois en 24 heures.
- Ferrum phosphoricum 4 CH, Sambucus nigra 4 CH, 3 granules toutes les deux heures en alternant.
- Ajouter de la vitamine C : 2 fois 500 mg par 24 heures.
- Prendre des tisanes de Romarin, de Reine des Prés.
- Prendre 2 ampoules de Cuivre Oligosol par 24 heures.
- On peut ajouter tous les deux jours une cuillère dose de Cuivre-Or-Argent Oligosol.
(D’après le Dictionnaire d’Homéopathie de Louis Pommier, traitement simple de la grippe. Il existe d’autres remèdes naturels en cas de complication, ou en cas de grippe intestinal par exemple. J’utilise aussi avec succès depuis plusieurs décennies ces remèdes naturels)

Avant et après une période grippal, on peut prendre 20 gouttes au réveil dans un peu d’eau de Céréales germées en Teinture Mère, et pendant 2 mois.
Se laver les mains après un séjour dans les transports en commun. On peut aussi se laver chaque narine avec du sérum physiologique, et se gargariser avec de l’eau très salée. Ensuite se rincer la bouche plusieurs fois avec de l’eau claire.
On peut aussi mettre quelques gouttes d’huile essentielle de Romarin sur un morceau de coton d’ouate qu’on peut respirer pendant quelques minutes. Attention, l’huile essentielle de Romarin a un arôme très puissant.

Ce sont peut-être des méthodes qui feront rire des médecins allopathiques passant par là, mais comme écrivait le Professeur Huchard de la Faculté de Médecine de Paris, dans la préface du Dictionnaire Homéopathique de L. Pommier : « La thérapeutique d’hier, Messieurs, c’est celle que vous connaissez, avec ses incertitudes et ses incohérences et que vous devez abandonner ; tandis que celle d’aujourd’hui, c’est l’Homéopathie. Il faut savoir accepter la vérité, qui demande beaucoup de temps pour soumettre les esprits, le vrai n’étant jamais victorieux dès qu’il se montre ». (Cours publié par le Journal des Praticiens).

Enfin à chacun de se faire sa propre médecine en laquelle il a confiance et selon sa sensibilité surtout. Parce que ce n’est pas du tout évident : par exemple pour un même symptôme, un médecin dira NOIR, et un autre dira BLANC !...

M.R.
 

Dernière mise à jour : 29-04-2009 19:53

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >