Accueil arrow Yôkai arrow Dernières news arrow LA VRAIE RÉVOLUTION
LA VRAIE RÉVOLUTION Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-08-2023 09:11

Pages vues : 575    

Favoris : 27

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Horticulture, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner

 
 
frise_tet_mort.png
 
 
LA VRAIE RÉVOLUTION
IMMIGRATION = VIRTUALISATION DE LA COMMUNAUTÉ HUMAINE SOUMISE AU CAPITAL AFIN QUE CETTE COMMUNAUTÉ DEVENUE VIRTUELLE PAR L’IMMIGRATION ET DONC SA PARCELLISATION NE PUISSE PAS SE RETOURNER CONTRE LE CAPITAL, SON RÉGIME ET SON SALARIAT.
Dans des petites villes où les Gilets Jaunes surgirent, il faut maintenant CONTRÔLER ces petites villes et villages, et pour cela, il faut qu’il y ait des enclaves des bandes organisées du commerce mondial de la drogue et de la vente d’armes AU CŒUR MÊME DE CE QUI PEUT SE DÉCLENCHER : LA VRAIE RÉVOLUTION.

LIBERTÉ INTERDITE.

 
 
Seul un total peut connaître un Total.
Or, le ‘moi’ du consommateur ou électeur donc le DIVIDU, LE DIVISÉ, ne peut être un total, une globalité, une Conscience infinie, puisqu’il se définit par rapport à un social : le ‘toi’, les autres, qu’il est donc limité par ce qui le différencie de ce ‘toi’, de ce social. Il ne peut y avoir qu’un Soi, car s’il y en avait deux, chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait donc pas infini. Il en est ainsi de chaque consommateur et électeur qui ne peut être un Tout, un Infini, comme le lui laisse croire le monothéisme républicain QUI CROIT ET DONC FAIT CROIRE.

Par contre, le ‘Je’ vécu dans la plénitude du sentiment océanique (1) n’est pas un dividu (le divisé) à côté d’autres dividus formant le fameux « Vivre ensemble ». Il n’est pas non plus la perception d’un Moi-Collectif ou d’une multitude (le tout connecté informatique par exemple). Il est essence pure.
Le Vrai ‘Je’ transcende le dilemme du Moi-individuel/Moi-Collectif qui est la toile de fond de tous les conflits dans le politisme du régime d’État.

Le ‘toi’ et le ‘moi’ sont transcendés dans le ‘Je’ qui les unifie par triangulation :

    Je
Moi - Toi

Qui est appelé dans le sens du Vrai Christ, Celui qui n’est pas devenu un OBJET, une MATÉRIALISATION d’une religion : COMMUNION DES SAINTS.
CHRIST = le ‘Je’ :
Je suis le cep (‘Je’) et vous êtes les sarments (‘moi’-‘toi’ et ‘Nous’-‘Vous’).

Drogue, islamisme et judaïsme = soumission, prison, dogmes en tous genres de ces cultures aliénatoires, le contraire de la Communion des Saints équivalent des Eaux Primordiales du moins celles qui ne sont que symbole. Mahométans et Juifs sont les premières victimes surtout les Juifs qui se disent ”peuple élu” (au Centrum Centri de l’état actuel de l’humanité, en quoi ce peuple est-il élu ?).

Le problème n’est pas l’immigration en elle-même mais L’OUTIL POLITIQUE ÉTATIQUE DES 3 W : Washingtonisme, Westminsterisme et World Economic Forum, qui en ont fait leur outil de soumission. Les deux W dont surtout le W anglais avaient comprit qu’en créant les ”frères musulmans” que le développement de l’immigration musulmane d’un mahométisme, d’un coranisme archaïque ne pouvait que FREINER LA RÉALISATION DE LA COMMUNION DES SAINTS.

Note.
1. Le « sentiment océanique » par Ramana Maharshi dans l’entretien 92 du 7-11-1935 : « Le ‘Je’-‘Je’ ininterrompu est l’océan infini ; l’ego, la pensée ‘je’, n’est qu’une bulle à la surface de cet océan ; on l’appelle jîva ou âme individuelle. De même, la bulle d’eau, lorsqu’elle éclate, ne fait que se mêler à l’océan ; et quand elle est bulle, elle fait toujours partie de l’océan. Dans l’ignorance de cette vérité simple, d’innombrables méthodes, sous différentes dénominations, telles que yoga, bhakti [dévotion], karma, etc., ont été enseignées. Chacune apportant de nombreuses modifications, elles ont été enseignées avec beaucoup d’habileté et des détails compliqués seulement pour séduire les chercheurs et semer la confusion dans leurs esprits. Il en va de même pour les religions, les sectes et les dogmes. À quoi servent-ils ? Uniquement à faire connaître le Soi. Ce sont des aides et des pratiques dont on a besoin pour connaître le Soi ». Cependant après cet après 1945 les religions sont devenues de plus en plus PERDITION.
 
 

Dernière mise à jour : 12-08-2023 09:20

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >