Accueil arrow News arrow Dernières news arrow SAISIE le cauchemar anglo-américain
SAISIE le cauchemar anglo-américain Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-06-2024 23:05

Pages vues : 136    

Favoris : 25

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Anarchie, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dieu, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Miviludisation, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
spirale_toroidale_gate_gate_circulus.jpg
 
 
SAISIE le cauchemar anglo-américain
qui S’EMPIFFRE DU MONDE pour leur jouissance
personnelle à travers leur vulgaire
loi de succion (le Plomb, la pesanteur ou
le POIDS, le PÈZ(s)E.
Cauchemar que des crétins ont appelés :
« rêve américain », qui donnera à bouffer
au « melting pot » du FAIRE/FER en winner
qui rouille et à Wall Street.
 
LA SAISIE = CE MONDE DE LA COAGULATION (dont
le principe de la querelle, ou plainte et
f(r)iction, fait partie de sa vie).

”Il n’est rien en ce monde qu’il puisse
gagner par l’action [faire/fer] qu’il
accomplit, et non plus par l’action qu’il
n’accomplit pas ; il ne dépend aucunement
de toutes les existence, pour rien (qui
soit à gagner)”.
”Aussi, sans attachement [sans loi de succion]
fais toujours l’œuvre qui doit être faute(1) ;
car, en faisant l’œuvre sans attachement,
l’être humain atteint au Suprême”.
(Bhagavad-Gîtâ 3, 18-19).

RAPPEL : ”Mieux vaut (pour chacun) sa propre
loi d’action, même imparfaite, que la loi
d’autrui [le DEHORS], même bien appliquée.
Mieux vaut périr dans sa propre loi ;
il est périlleux se suivre la loi d’autrui [la
loi de succion vulgaire]”.
(Bhagavad-Gîtâ 3, 35).

Ce monde, assisté des mutilés au huitième
jour de leur naissance, un Occident occulté
par le point de vue empirique à la John Locke
et du raisonnement cette calculette qui fourbira
l’ordinateur dans la continuité de plus de
10 siècles de menteurs, de faussaires,
d’égoïstes PHILOSOPHISTES OCCIDENTAUX, qui
se prennent pour des winners, et qui veulent
coloniser le monde.


La Saisie c’est cette monstruosité appelée ”État de droit” dans cette tradition occidentale de la géométrie de la ligne droite (chez les Orientaux la géométrie est dans les COURBES, LES TOURBILLONS, LES TORE-sions.

ÉTAT DE DROIT (d’après le juriste et psychiatre Pierre Legendre) : fondé sur le principe COMPLÈTEMENT BANCAL de la « raison », donc sur la France des gens riches qui se voulaient « philosophes » : les « lumières », et la France de Pasteur, selon la leçon du Prof. Macron.
Pierre Legendre, dans Le crime du caporal Lortie : « Je dirais, c’est une construction culturelle [?] d’une image fondatrice [inconscient collectif ?], grâce à laquelle toute société définit son propre mode de rationalité [c’est-à-dire que si deux individus sont d’une même opinion, ils fondent déjà une société, UNE CONVENTION] », « c’est-à-dire l’attitude de l’IMAGE, DE L’ILLUSION devant le questionnement humain sur la causalité ».
Pour Legendre cette construction du mental produit un « certain type d’institutions, une politique de la causalité [donc de la pure dualité guerrière ou d’opinion], dont procède ce montage de l’interdit [donc nécessairement de la LIMITATION PAR FRUSTRATION ET DE LA SOUMISSION] que nous appelons en Occident l’État et le Droit ».

« Selon cette perspective, le système institutionnel, porté par l’image fondatrice [causale genre Big Bang ou la Cause, la convention, LE CONTRAT, L’AGRÉGAT ou le faire comme tout le monde], a pour fonction de transmettre la Raison [la pensée si mortifère et paradoxalement utilitaire… sens d’outil…], d’inscrire la reproduction humaine dans ses rapports de causalité, de perpétuer l’interdit [l’inceste et le cannibalisme principalement], à travers les générations [donc en réseau…]. Ainsi une société n’est-elle pas un bétail d’individus comptabilisables [là, ERREUR MONUMENTAL de Legendre puisque nous sommes tous devenus des marchandises numérisables], mais dans le principe une composition historique [causisme et Histoire-Opinions-Temps] de sujets différenciés [non résolution du dilemme Moi-Individuel/Moi-Collectif]. De la sorte, nous naissons tous présumés raisonnables. Cette condition impose à la folie statut de décomposition, soit, en termes de tradition européenne, statut de maladie de l’esprit [seulement point de vue de Legendre et non certitude]. À proprement parler, l’esprit se défait (de-mentia) ».
Nous retrouvons là le même principe de construction de grumeaux selon les deux Anglais qui s’harmonisent pour former en premier, un match de football, et en second, avec un troisième Anglais, former pourquoi pas un Empire. PREUVE DE LA FRAGILITÉ EXTRÊME DE L’ESPÈCE HUMAINE. Ainsi, dans un système étatique, pas de différence entre une « démocratie » à l’occidentale et « État de droit » et le régime stalinien, hitlérien ou maoïste, ou de Mussolini, ce n’est QU’UNE QUESTION DE DEGRÉ…

Page 51 du livre de Legendre cité, il considère en note de bas de page UNIQUEMENT LE CORPS, LE SPATIO-TEMPOREL, L’EGO ou POSSESSION : « Dans cette perspective [celle du politisme lié à l’étatisme], il s’agit de notifier qu’aucun humain, en tant que sujet de la parole [donc seulement du mental et des cinq sens], n’a le pouvoir de se soustraire à son statut dans l’espèce »…. Encore la croyance, croyance… Et « Circulez ya rien à voir », c’est le ravage du fixisme, le ravage du langage sonore tout simplement. Legendre ne jure que par la causalité : « la Loi des lois », donc ce qu’il appelle comme les perruques poudrées : « la raison », le POUR-VOIR, le mental killer. Il associe ce mental à un PATRIARCAT, une paternité qui « institue la Raison des fils [sens du droit romain] ». Par contre, Pierre Legendre reconnaît parfaitement en page 53 que « les sociétés techno-scientifiques sont prisonnières d’un engrenage [l’évolutionnisme] : des accès aveugles de moralisation [et de sentimentalisme en isme] et de répression, entrecroisés dans le discours gestionnaire du sujet libre ».
 
menottes1justmarried_gendarm-voleur.jpg
 

TOURBILLON, GYRE, VORTEX, CIRCULUS.
Le TAO engendre l’UN.
UN engendre DEUX.
DEUX engendre TROIS.
Trois engendre tous les êtres.

Tout être porte sur son dos l’obscurité
et serre dans ses bras la lumière !
Le souffle indifférencié constitue son harmonie.

Ce qui répugne aux hommes
c’est d’être orphelin, veuf, indigne de manger :
et pourtant princes et ducs ne se nomment pas autrement.

Qui se dissimule grandira ;
Qui se grandit diminuera.

J’enseigne ceci après d’autres :
« L’homme violent n’aura pas une mort naturelle ».
Que celui qui l’a dit soit mon maître !
(Tao-tö king, Verset 42, trad. Liou Kia-hway)

Au Verset 8 le Tourbillon de l’Eau :
La bonté suprême est comme l’eau
Qui favorise tout et ne rivalise avec rien.
En occupant la position dédaignée de tout humain,
elle est tout proche du TAO.

Sa position est favorable.
Son cœur est profond.
Son don est généreux.
Sa parole est fidèle.
Son gouvernement est en ordre parfait.
Elle remplit sa tâche.
Elle agit à propos.

En ne rivalisant avec personne,
elle est irréprochable.

Au Verset 78 le Tourbillon de l’Eau :
Rien n’est plus souple et plus faible que l’eau,
Mais pour enlever le dur et le fort, rien ne la surpasse
Et rien ne saurait la remplacer.

Le faiblesse a raison de la force ;
La souplesse a raison de la dureté.
Tout le monde le sait
Mais personne ne peut le mettre en pratique.

Ainsi le saint a-t-il dit :
Accepter toutes les immondices du royaume,
C’est être le seigneur du sol et des céréales(1).
Accepter les maux du royaume
C’est être le monarque de l’Univers.

Les paroles de Vérité semblent paradoxales.


Seul le MENTAL est ce PLOMB QUI SAISI, QUI PÈZE ET PÈSE ses cailloux, et qui fait de la géo-métrie tout aussi calcul de mesure (les Orientaux ne tombent pas dans la géométrie, voir l’exemple des jardins japonais qui s’(inspirent du TOURBILLON : aucune ligne droite ou un minimum et bien cachée). Le Vortex tel le SERPENT OU L’OUROBOROS qui annonce le CIRCULUS TEL LE RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE dans lequel le sujet sera entraîné, ce qui signifie que la conscience est perçu comme le mouvement circulaire, et que ce phénomène exerce une telle énergie dans la conscience que le sujet lui-même en est SAISI : CENTRUM CENTRI.

L’ÊTRE, LE NOM-LA-FORME, TOURNE EN ROND ET CERTAINEMENT PAS EN GÉOMÉTRIE EUCLIDIENNE DE LA LIGNE DROITE DE L’ÉTAT DE DROIT, ET DE LA JUIVERIE ÉVOLUTIONNISTE EN FLÈCHE DU TEMPS DANS UN SEUL SENS EN CHAÎNE SANS FIN DE CAUSES ET D’EFFETS. Voilà la grande différence entre Occident et Orient !
Le CENTRE EST NULLE PART, IL N’EST DONC PAS IDENTIQUE À L’EGO, À LA CONSCIENCE QUI CALCUL, MAIS C’EST L’EGO QUI TOURNE AUTOUR DANS LE CIRCULUS OU DANS L’OUROBOROS DE L’ÉTERNEL RETOUR, (chose totalement contraire à la juiverie évolutionniste, qui PÈSE ET PÉZE (Wall Street) résumé page 18 du libre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent(2))


« Le bien et le mal viennent de votre propre mental. Mais, qu’appelez-vous votre mental, en dehors de vos actes et de vos pensées ? Et d’où vient votre mental ? Si vraiment vous savez d’où vient votre mental [donc votre ego], une infinité d’obstacles créés par vos propres actes [les faire/fer qui rouillent] disparaîtront aussitôt. Ensuite, toutes sortes de possibilités extraordinaires s’offriront à vous, sans même que vous les cherchiez ». C’est une définition parfaite du ZÉRO INDIEN et Vrai Loi de Succion, et une définition du SAINT CHAOS, de L’ÂGE D’OR. Définition par Dahui (Ta-hui), maître chan du 12è siècle, cité dans Le Secret de la Fleur d’Or, trad. Thomas Cleary.

C’est par la SINGULARITÉ que peut sourcer le ZÉRO INDIEN, L’UNIVERS EST SANS AILLEURS, SANS LE « JE EST UN AUTRE » (des Rimbaud et Lacan). Le Monde et tout son contenu N’ONT AUCUN COMPLÉMENT EN MIROIR : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». Ramana Maharshi, entretien 264, du 20-10-1936.
Pour ”créer le Dieu-Homme” (ou l’inverse), il faut inventer le HOTC (Histoire-Opinion-Temps qui Coule), BIDOUILLER LE MENTAL, inventer la MAGIE : « Quand une magie parle toutes les magies parlent, et quand une se tait toutes se taisent ». C’est aussi simple que cela.

Notes.
1. Dans l’antiquité, le Roi est obligé de faire offrande au Dieu du Sol et au Dieu des Céréales. Car ce sont la Terre et les Céréales qui font vivre le peuple. Le Roi, chef suprême, a seul le droit et le devoir de sacrifier au Dieu du Sol et au Dieu des Céréales. C’est ainsi qu’on peut dire qu’”il est le seigneur du Sol et des Céréales”.

2. 2000 ans (en temps conventionnel) d’hallucination collective en Occident et d’ÉGRÉGORE AUTONOME LOURDINGUE, EN PLOMB.

La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus et Dedans-Dehors) résumée page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie : cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté et donc produire les contraintes à n’en plus finir]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».

CAROTTE = SAISIE PARFAITE COMME LA SOI-DISANTE CRÉATION DES ANIMAUX HUMAINS LES GOYIM À SEUL FIN UTILE DE FAIRE PROSPÉRER LES HÉBREUX-JUIFS, l’âne étant les humains ayant pour moteur la « carotte juive », « comme le résume Yossef Ovadia (1920-2013), Grand Rabbin d’Israël, qui fut le fondateur et le guide spirituel du Shass, troisième plus important parti en Israël, s’est exprimé à ce sujet :

« Les goyim (non-juifs en hébreu) sont nés seulement pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas leur place dans le monde ». (principe PAR LA SAISIE de la chaîne sans fin de causes et d’effets)

Et Bible de Jérusalem, Deutéronome 7, 5-6, Israël, peuple séparé : « Mais voici comment vous devrez agir à leur égard [les non-Juifs] : vous démolirez leurs autels, vous briserez leurs stèles, vous couperez leurs pieux sacrés et vous brûlerez leurs idoles. Car tu es un peuple consacré à Yahvé ton Dieu [de tribu(t)s] : c’est toi que Yahvé ton Dieu [de tribu(t)s] a choisi pour son peuple à lui [un dieu donc possessif, comme un banquier] parmi toutes les nations qui sont sur la Terre [sic, et une naissance de l’opinion, de ce dieu de tribu(t)s] ».
Les Goyim sont donc le tribu(t)s, la carotte des Hébreux-Juifs. Sans les Goyim les Hébreux-Juifs n’existent pas, la Carotte n’a plus son âne, et le moteur du MESSIANISME est cassé, L’AILLEURS, LE « Je est un autre » (de Rimbaud) est cassé, et Jacques Lacan et son ailleurs, son ”COMME SI”, SA MAGIE, est aussi cassée !!!

Dans le Deutéronome 7, 5-6, le ”COMME SI” est puissant ! La CAROTTE est très ORANGE (symbole de l’AMBIVALENCE DU SACRÉ : OU BIEN LA LUXURE DE LA LIBIDO (loi phallique), OU BIEN LA VRAIE LOI DE SUCCION ET DU ZÉRO INDIEN, DU GATE GATE. Dans le cas de la Vraie Loi de Succion et du Gate Gate, voir la robe safranée des moines bouddhistes et la croix de velours orangé des Chevaliers du Saint-Esprit. Mais l’équilibre entre le mental pur et la libido étant très très très difficile, que la couleur orange devient un symbole de l’infidélité et de la luxure. Ce FLÉAU ou cet ÉQUILIBRE dans le culte de la TERRE-MÈRE ou MÈRE-NATURE était recherché dans l’ORGIE RITUELLE, censée amener à la Révélation du Soi. Évidemment on ne pouvait faire des habits de Dionysos que des tissus de couleur orangée…

SOLEIL VERS MIDI :
Couleur orange et situé entre jaune et rouge : la lumière pénètre au maximum l’orange, et le sublime en un jaune d’Or aux fines vibrations (l’auréole des Icônes Russes entourant la tête des Saints).
Quand le Soleil s’en va la Lune vient.
Quand la Lune s’en va le Soleil vient.
De leur alternance naît la Lumière.
Le Soleil domine principalement aux yeux, au cerveau, aux nerfs et en général à toutes les parties dextres (droites).
Si le Soleil se lève ou se couche en ayant une lumière pure, sans brouillard, ni nuages, il fera beau le jour ou le lendemain. Le Soleil peut aussi donner des coups !

Le Blanc serait-il mêlé à de l’Orange ?
Aube puis AURORE : OR – OR OR ROSE (POMMIER) Le Soufre Racine pour donner Volume au Temps.
Violet : Violet-Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge, etc.
Le Bleu et son complément l’Orange Immatériel/Froid/Vide.
Le Bleu c’est le ”Futur”, modèle ”Ailleurs”, ce qui va arriver.
Le Bleu symbolise l’abîme du monde matériel (l’évolutionnisme). La couleur orangée fait penser à la Foi et tempère le Rouge de la passion ; l’Orange appartient à la race Atlantéenne (3e, puis 4e race Atlantéenne) actuelle chaleur du Feu à 1200°.
L’Orange vibre entre 520 – 590 billions ou 590.10 puissance 12 ou 5,9 * 10 puissance 14.
L’Orange a un rapport avec le Cuivre commun et Saturne. (Dictionnaire Mytho-Hermétique, de Dom. A.J. Pernety, page 450).
Bleu oxyde de Cuivre, Ciel, Fleur de bleuet, étincelle électrique.

La forme de l’ailleurs en ‘Je’ + autre chose, qui ne peut qu’être le temps dans la dualité du sujet et de l’objet et entre les deux : le temps, ”COMME SI” le temps allait ”donner de la valeur” au nom-la-forme. C’est seulement cet écart, ce temps entre sujet et objet, c’est à-dire la NÉGATION de l’objet et du sujet puisque le VRAI cesse d’être vrai dès qu’il et vu et donc possédé. C’est-à-dire qu’il faut la LOI DE SUCCION À LA FOIS VRAIE ET VULGAIRE, FAUSSE, POUR que le nom-la-forme semble réel, donc en ”COMME SI”.
LA LOI DE SUCCION engendre que le nom-la-forme soit SIGNIFIANT ; loi de succion = désirable, sexe (loi de succion ici très vulgaire ou pulsion sexuelle, ”loi phallique”).

« Elle fait [la cosmogonie juive] de l’Alliance avec Dieu ». ELLE FAIT SURTOUT DU COMMUNISME COMME SI LE DILEMME MOI-INDIVIDUEL/MOI-COLLECTIF ÉTAIT RÉSOLU PAR LES HÉBREUX-JUIFS ”par la Grâce de leur Dieu”.
ET QUEL DIEU ? S’il s’agissait du Soi, l’état actuel du monde serait autre et l’asservissement sous toutes ses formes n’existerait pas !!!
Leur « Dieu » et son sel d’Arche d’Alliance n’est qu’une mouture de socialisme politico-étatique tribal et forme primitive de république, avec ses commandements copiés sur les sagesses égyptiennes : genres littéraires de l’Orient ancien, y compris l’Ancien Testament ; recueils de préceptes pratiques et moraux énoncés par une personne pourvue d’une longue expérience à l’usage d’un jeune homme, visant à lui faire connaître les « normes » de conduites dans la vie sociale.…
 
anu_t1450.jpg
 
ANU atome ultime, CIRCULUS, TOURNE-TORE. 
Image extraite de La Chimie occulte
 
 

Dernière mise à jour : 13-06-2024 00:00

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >