Accueil arrow Dessins Animés arrow Dessins animés divers arrow Une école de Satan
Une école de Satan Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 27-09-2009 19:16

Pages vues : 14150    

Favoris : 19

Publié dans : Présentation Dessins Animés, Dessins animés divers

Tags : Argent, Banques, Business, Diable, École, Satan


ecole_hec.jpg
 
Une école de Satan

Vidéo de l’école HEC qui est une insulte au genre humain.
Cette école prétend former des dieux matérialistes !
Autrement dit c’est l’école de Satan (1).

A la tête des foules un âne suffit !
 
 
HEC est une école de merde, puisque tout ce qui touche l’argent est de la merde
Alors il n’est pas étonnant de voir leur clip vidéo renvoyer des idées honteuses, dignes d’une société d’esclavage et d’exploitation dangereuse de notre planète. Comme on peut le voir sur Internet beaucoup de personnes disent que cette vidéo est infecte, que c’est une honte. Oui c’est une vidéo des plus infâmes, et ringarde et rétrograde que j'ai jamais vu ;  en plus elle est le contraire de la publicité. Un comble pour un clip publicitaire ! Ou alors ils font dans le Joseph Goebbels : « Plus c’est gros plus ça passe », ou « Plus le mensonge est gros mieux il passe ». C’est la mode en ce moment, et depuis le 11 septembre 2001, et c’est ce qui marche bien en politique.
 
 
Quelques images symboliques de ce clip merdique mais sensé racoler, puisque il est fait en plans subjectifs : vous êtes le héros :
 
 
 
- 00 16 - Le type en costume cravate (rouge : couleur du sang, de la passion et de la colère...), porte curieusement une coupe de cheveux avec deux petites cornes, celles du diable ? mais ses sourcils aussi sont en pointes, et son rire est pour le moins inquiétant, en plus il est mal rasé. Un panneau marqué « carrière » pointe sur ce personnage plutôt bourreau... du travail ? ou pour torturer les personnes qu’il a sous ses ordres ?
 
 
- 00 21 à 00 26 - On pénètre dans les dents ! du sinistre bourreau : que de vieux débris coincé dans ses dents, il ne doit pas se les laver souvent ! Tout ça pour montrer un ordinateur censé remplacer les piles de papier issues des pauvres arbres abattus, et on passe donc d’une sorte de passé sombre et poussiéreux, dont le lieu est bricolé, pour s’enfiler vers les lieux fortement éclairés et où coule l’Or : marbres, tapis, représentation du dieu Dollar partout, et une fontaine dorée ! Tout ce luxe devant un immense tableau, représentation d’un dictateur. La caricature de cette séquence est tellement grossière que je me demande ce qu’il se trouve dans la tête de celui ou ceux qui ont pondu le story-board de ce truc.
 
 
 
- 00 29 - On a donc pénétré dans le Temple « maçonnique » du dictateur aux dents longues (un ambitieux aux dents longues), comme le chien qu’il caresse. Ce type au menton carré « de décideur » porte bien-sur une bague, et rouge, un rubis ? Rubis qui évoque un charbon ardent. C’est ce personnage qui est assis sur la fontaine où coule l’Or. Décidément le scénariste doit avoir un problème soit avec ses dents, soit avec son praticien. Idée rétrograde, insultante : deux noirs font de l’air au dictateur avec de grands éventails en forme de dollar !
La fontaine évoque la jeunesse, (fontaine de jouvence), mais aussi la rapidité. Aussi le funeste Alexandre, qui n’avait rien de grand, se serait-il livré à la recherche du Principe vital, mais il n’a pas réussit et en est mort à l’âge de 33 ans, à cause de son impatience. Impatience qu’Alexandre a montré avec l’histoire du nœud, qu’il n’a pas pris la peine de démêler mais l’a simplement tranché. La fontaine évoque le paradis terrestre, surtout dans les pays chaud...
La recherche de la jeunesse éternelle se retrouve dans les traditions orphiques, avec la « fontaine de mémoire » qui confère la vie éternelle, à ne pas confondre avec l’eau de la fontaine de l’oubli...

La symbolique des dents :
Perdre ses dents, c’est être déssaisi de force agressive, de jeunesse, de défense : c’est un symbole de frustration, de castration, de faillite ; c’est la perte de l’énergie vitale, tandis que la mâchoire saine et bien garnie atteste la force virile et confiante en elle-même.
La dent est un instrument de prise de possession, tendant à aller jusqu’à l’assimilation : la meule qui broie, pour fournir un aliment. Les dents symbolisent donc la force de la mastication, l’AGRESSIVITÉ due aux appétitions des désirs matériels. Les dents du Dragon figurent l’agressivité de la perversion dominatrice : la mastication dévorante. Maintenant, qui dit assimilation dit aussi rejet : la merde !...
Dans le sens positif du symbole des dents, qui dit assimilation peut dire nourriture céleste, dans ce cas c’est chercher la perfection, chose aussi casse-gueule.
 
 
 
- 00 32 - Être calif à la place du calif : on déboulonne le dictateur, et on vous offre un fauteuil pour que vous preniez sa place.... avec les problèmes des dents ! Cette invite est montrée par un binoclare chauve, et une binoclarde empâtée du visage, tous des signes indiquants un âge avancé dans le monde de l’esclavage, et donc ces deux là sont censés avoir déjà de l’expérience dans les arnaques en tous genres. Il faut encore remarquer que le fauteuil que l’on vous offre possède encore des cornes ! Comme quoi l’argent est diabolique, c’est HEC qui le dit.
 
- 00 37 - Les voix du diable qui s’offrent alors à vous sont illustrés par des tapis rouges dont les entrelacs ressemblent à une tête de diable avec le nez, les cornes, et un œil gauche vous contrôlant.
 
 
 
 
- 00 38 - Vous pénétrez alors dans l’enfer : ciel rouge, bâtiments babyloniens à gauche, pagodes de yakuza à droite, ou temple de maffia chinoise, avec le « Welcom » qui ne veut plus rien dire à notre époque.
Vous êtes donc accueilli par les autochtones : babyloniens à gauche et asiatiques à droite, qui vous font du vent rafraîchissant dans cet enfer.
Les managers des ces esclaves : un africain et une asiatique vous attendent donc, et vous leur tendez vos bras : à vous les marchés juteux ! symbolisés par les mains qu’ils se serrent... sous votre contrainte et votre poigne de fer (le fer, cet élément qui rouille...)
 
 
 
 
- 00 51 - Vous être le maître et vous réveillez et redynamisez tous ces endormis, parmi lesquels on voit un mélange d’occidentaux et d’orientaux.
Dans ce paradis « fiscale » vous volez dans les nuages, blanc cette fois-ci, où vous signez un contrat avec une sorte d’Élémental. Avec les pièces que celui-ci vous a remis, vous polluez ce qui reste de notre belle planète Bleue. Ici pour faire écolo on a dessiné des éoliennes dans des plaines verdoyantes !
 
 
 
 
- 01 10 - Comme vous êtes au paradis, vous rencontrez un extraterrestre et son vieux vaisseau spatial. Comme vous êtes plus intelligent que les extraterrestres vous leur offrez un parc d’attraction pour mieux les abrutir et pratiquer votre ethnocide.

- 01 28 - Vous êtes comme l’empereur de la galaxie du film La Guerre des Étoiles, de George Lucas.
L’empereur représente la domination, la puissance, le succès, l’hégémonie, la suprématie de l’intelligence. Dans son sens positif il représente la solidité, le conseil, l’autorité ; dans son sens négatif il représente la tyrannie, le parti pris hostile. Sur le plan psychologique l’empereur invite à prendre possession de soi-même, à tout ordonner dans le sens de la volonté de puissance. L’empereur est le démiurge, celui qui construit la création.
 
 
 
 
 
C’est vraiment lamentable, trop grotesque même pour être censé être une publicité pour cette école qui se prétend « grande ».
Quatre étoiles pour cette vidéo, c’est-à-dire le maximum pour la dangerosité et la nullité.

Rappel : Les universités forment des hommes qui sont incapables de concevoir qu’on peut accéder à la culture par d’autres moyens que ceux des écoles. D’autres moyens que le pauvre Van Gogh a indiqués avec une si cruelle exactitude quand il a parlé des « cours gratuits de l’université de la misère ». Non toujours de la misère matérielle, mais de l’autre, la misère morale qui réside dans le fait d’avoir à supporter la contrainte, l’humiliation, et le sentiment d’une injuste infériorité sociale.

En France, le fait d’être ouvrier manuel est une tare. On le voit par l’afflux énorme des étudiants qui, pour fuir cette déchéance, sont surtout préoccupés de s’assurer des occupations où l’on ne travaille pas avec ses mains, les laissant ainsi propres. En 1968, lors des grandes manifestations étudiantes, des étudiants bien décidés à ne jamais tenir un outil, et qui prétendirent enseigner aux ouvriers ce qu’est la condition ouvrière, vendirent sur les marchés populaires les journaux gauchistes, vêtus de faux habits de travail, y compris les raccommodages.

Autre rappel :
AISANCE : cabinet d’aisances. L’aisance de la richesse matérielle (l’Or).
La « commodité », le contraire de gène ! ou d'être dans le besoin ! être pauvre, alors que les excréments sont un produit de la digestion qui est riche en vitamines...
La Commission, la grosse commission : excréments ; sens d’une charge, d’une marchandise, d’un pourcentage perçu, de pot-de-vin.
En résumé tout ça tourne autour des excréments.

M. R.
 
 
Note.
1. En sumérien, Satan, Sa-tam, indique un administrateur territorial. Ainsi le Satan était le propriétaire de la Terre et aussi un « ange » important au service de Dieu (Yavhé). Ce Satam dirige les opérations dans la plaine mésopotamienne qui se nomme Edin (Éden). L’Éden indique le plaisir.
Pour plus de détails voir la page sur Lucifer.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 28-09-2009 09:20

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >