Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Histoire interdite
Histoire interdite Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 27-12-2009 04:09

Pages vues : 6858    

Favoris : 96

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Banques, Business, Histoire, Politique, Racisme, Vérité

 
image_jardin_is.jpg
 
Histoire interdite
ou l’Histoire véritable fait peur
ou toute vérité n’est pas bonne à dire
ou il ne faut surtout pas dire que le Roi était nu
 
 
L’antiracisme RACISTE ! ou la nouvelle Inquisition
 
 
Tout étant double dans notre Nature, en toute logique il y a deux histoires, l’histoire officielle ou fabriqué, et l’histoire secrète et véritable !

Pourquoi le fait de remettre en cause un événement que beaucoup considère comme historique et réel, peut conduire actuellement son auteur en prison, par exemple au cours de la seconde guerre mondiale, critiquer l’existence ou non des chambres à gaz pour exécuter les pratiquants la religion de la foi de Moïse ? Alors que la critique avec preuves est un droit inaliénable ! (1)
« Un foyer sioniste en Palestine, et un État d’Israël », selon les termes du Général De Gaulle en 1967, il ajoute : un peuple d’élite, et dominateur... (le lobby sioniste jouxté avec les Américains on voit les ravages idéologiques et économiques que cela fait !).
 
Peut-être parce remettre en cause une religion monothéiste serait aussi terrifiant, que d’abandonner le modèle économique en place sur la planète Terre depuis plus de 4000 ans !

Ainsi, pour les Juifs ou autres peuples, pour les banquiers et les hommes de pouvoirs ou qui se targuent de s’occuper de politique, en admettant qu’un certain nombres soient compétent, le contrôle de l’histoire est une arme bien plus puissante que n’importe quelle bombe atomique ou biochimique : l’opinion, la propagande, la pub mènent le monde actuel.
Ceux qui ont le pouvoir et contrôlent l’opinion contrôlent l’histoire, ils la font et la défont.
Dans le cas de l’assassinat d’Osiris (trop près du peuple), en manipulant les faits historiques, comme des faits ont put être manipulés par exemple au cours des deux derniers siècles précédents ; les hommes de pouvoirs, prêtres au temps de l’Égypte ancienne, financiers et membres de sectes obscures, bâtirent une nouvelle fiction philosophico-religieuse, sur laquelle se construisit notre actuelle civilisation judéo-chrétienne et mercantile monstrueuse. Mais le « crime n’est plus parfait », beaucoup de gens commencent à s’apercevoir de la supercherie.
Tout comme la CROIX : la crucifixion au temps des Romains devait se pratiquer sur un support en bois en forme de T, et non la forme du crucifix actuel, à cela une raison simple : comme il y avait beaucoup de suppliciés, elle devait être facile à construire, et « on ne devait pas se casser le tronc pour la fabriquer ». C’est une supposition, mais alors pourquoi le passage au crucifix ?

Que l’on pense au poids que pèse Hérodote sur l’histoire, on ne jure presque que par une seule personne pour se baser sur plus de trois milles ans d’histoire de la civilisation de l’Égypte ancienne.

L’histoire véritable fait tellement peur aux hommes de l’ombre et de pouvoir, qu’il semble logique que la machine du Père Ernetti, le Chronoviseur, soit une réalité, pour quelle est été démontée bien trop tôt, et que le Vatican se cache bien d’en révéler même l’existence. Le Chronoviseur n’est ni plus ni moins qu’une BOMBE, comme écrit plus haut, je répète, puisqu’il s’agit d’histoire c’est plus important qu’une bombe atomique. Avec cette machine on peut voir exactement ce qu’il s’est réellement passé à telle date ; il n’est alors plus possible de trafiquer l’histoire...

Des chercheurs honnêtes au 19è siècle, comme par exemple H.P. Blavatsky, pour ne citer quelle ici, ont tentés de libérer le monde du carcan spirituel et matériel dans lequel il était englué depuis de nombreux siècle, et même millénaire. Aujourd’hui, on attaque l’ésotérisme en confondant spiritualité cachée et politique cachée, c’est tout a fait différent ! l’une est une recherche de libération de la matière, et l’autre est l’art de connaître l’Homme.
Ainsi l’ésotérisme se réveille, s’approfondit, et est de plus en plus accessible avec les moyens modernes ; alors que la politique devient de plus en plus ésotérique, ou cachée, fabriqué dans l’ombre, impénétrable, à l’écart même de l’Homme quelle devrait connaître, et défendre, et avec grande qualité. L’ésotérisme doit libérer, alors que la politique fait le contraire, mais comme son nom et son sens l’indique elle doit libérer aussi l’Homme. Pour organiser une cité il faut connaître les gens ! ce qui n’est absolument pas le cas des hommes politiques actuels. Le prince William a tenté une approche pour connaître mieux ses « futurs sujets » en couchant par moins quatre degrés sur le trottoir. C’est déjà cela. Quand notre idiot de Tsar Kozy mènera une action politique digne de ce nom depuis sa triste élection de 2007 ? et qui ne soit pas de la pub ou de la démagogie ? A quand un Tsar Kozy en vêtements d’occasions ou élimés, prenant le train, simplement réduisant son somptueux train de vie... et fréquentant des pauvres au lieu de fréquenter ses amis milliardaires !

On est dans la tragédie de ceux qui sciemment ou non entretiennent le mélange du spirituel et du temporel. Aucune solution n’est possible sans la distinction juridique et incarnée dans les structures sociales de la distinction de ces deux pouvoirs. Comme au 19è siècle et longtemps avant, on distinguait bien le pouvoir spirituel et le pouvoir politique. Comme la dualité entraîne des conflits, un troisième élément est indispensable : le pouvoir énergétique (sorte de mouvement).
Tout comme il ne faut pas confondre comme on le fait actuellement démocratie et libéralisme (impliquant l’avenir du porte-monnaie et du tiroir-caisse !) Comme déjà écrit ici maintes fois, la démocratie est un attrape-couillon où l’on y met n’importe quoi et surtout de la diarrhée législative, comme le qualifiait Clemenceau.
 
 
 
Note.
1. Par la puissance de la liberté d’expression, je me permet de reproduire le très pertinent commentaire d’un internaute, sur un bon article décrivant une parcelle de la police de la pensée ou nouvelle Inquisition : La loi Taubira : inconstitutionnelle, liberticide et négationniste. Comme toutes diarrhées législatives, ces lois sont faites pour emprisonner le citoyen ordinaire dans son caca de réserve, pardon : dans son devoir de réserve.

Commentaire de Hieronymus :
Oui cette loi est une loi scelerate qui vise sous couverts de beaux ideaux, a instaurer une police de la pensee, mais elle s’inscrit ds la ligne directe de la loi Gayssot qui a ouvert la boite de pandore des lois dites memorielles !
Mme Taubira est une de ces personnes dont l’action constitue une force centrifuge d’eclatement des principes republicains, hargneuse et ambitieuse elle est redoutable car a la fois femme et noire elle beneficie d’une double casquette de representante de "minorite opprimee" ce qui dissuade bon nombre de ses contradicteurs eventuels de se risquer a une mise au point claire et nette concernant toutes les sornettes qu’elle debite..
Il faudrait bien pourtant eviter de laisser a la seule extreme droite le soin de retablir les verites de bon sens parfois, cette dictature soft du politiquement correct est le resultat d’un quart de siecle de lachete et de demagogie des 2 presidents precedents, il est tout de meme parfaitement aberrant et scandaleux que soient subventionnes des organismes tels que SOS racisme, le MRAP, la LICRA, etc .. dont l’action de "discrimination positive" va totalement a l’encontre de la defense des principes republicains en renforcant le communautarisme et la concurrence victimaire, toujours le faux-nez de l’ideal egalitaire pour justifier des revendications inegalitaires, jusqu’ou cela ira t il ?
L’assemblee nationale tous partis confondus, s’est couchee devant ces petits dictateurs de la pensee que sont Mme Taubira, pas un ne se leve pour defendre Christian Vanneste objet d’un proces inique, pour oser enoncer que l’antiracisme de notre epoque n’est qu’un travestissement du racisme, le corps politique est malade dans son ensemble, la faute a ses elites qui ont amorce cette derive mortifere, il faut tout de meme que nous soyons alles extremement loin dans le reniement de nous memes pour qu’un ex-president puisse declarer que les racines de l’Europe sont autant musulmanes que chretiennes (dixit le felon Chirac) sans que cela ne provoque aucun tolle d’indignation !
Tout cela est fort depitant et inquietant, oui tres inquietant ...
 
 
Roland Dumas : « Sarkozy est le complice d’Israël »
 
 
 

Dernière mise à jour : 02-01-2010 20:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >