Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow LIBERTÉ DE PENSÉE
LIBERTÉ DE PENSÉE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-02-2010 23:12

Pages vues : 6045    

Favoris : 130

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Liberté, Opinion, Pensée


olivier1.jpg
 
LIBERTÉ DE PENSÉE

Non au traçage humain bio-électronique pouvant déboucher
sur un contrôle de la pensée.

 
 
Le seul but pour lequel on doive lutter est l’amélioration de la condition de l’humanité par la diffusion de la vérité (être le plus juste possible).

« Un balayeur immoral est plus élevé et plus excusable qu’un empereur immoral ».

Vue nos moyens de communication répandus grandement dans le monde, et puisque toutes les opinions et toutes les croyances spirituelles sont possibles, personne n’a autorité, pas même une quelconque loi, n’a le droit d’imposer une opinion religieuse ou non, ni n'a le droit d'orienter vers un choix de vie particulier, un mode de santé particulier. Aucune entité terrestre ou extraterrestre n'a le droit d'imposer son mode de vie, sa technologie et la croyance en usage sur sa planète, et doit respecter les coutumes et traditions des régions où elle désire éventuellement s'installer. Aucune entité extraterrestre ou terrestre ne devra se servir de son avancée spirituelle, ou intellectuelle, et technologique, pour dominer un peuple ou une planète et l'asservir.
Aucune entité à la tête d'un quelconque pouvoir et imbue d'une pensée politique, d'une opinion ou d'un courant religieux qu'elle croit supérieur, ne pourra s'approprier un territoire sous un prétexte quel qu'il soit, religieux ou tout autre, mais surtout à cause des richesses énergétiques de ce pays, afin d'en faire un État ou une province de son pays en y chassant ou en persécutant ses habitants et en s'appropriant ses richesses minières et énergétiques.
 
Tous les êtres humains ont le droit de se rattacher à tel ou tel « instructeur » ou école de pensée quelconque et source de langage qui leur semblent être en accord avec eux-même. Les opinions ou croyances ne confèrent pas de privilèges et ne sont cause d’aucune infériorité. Comme écrivait Saint Paul dans le Premier Épître aux Corinthiens, chapitre 12, Diversités et unité des charismes : Il y a, certes, diversités de dons spirituels, mais c’est le même Esprit ; diversités d’opérations, mais c’est le même Dieu qui opère tout en tous. A chacun la manifestation de l’Esprit est donnée en vue du bien commun. Je résume par : la partie est égale au Tout, ou encore : Rien dans le Tout et Tout dans le Rien. (Comprenne qui pourra, car c’est tellement simple mais si obscure...).

Ainsi chacun a le devoir de défendre, et de faire respecter sans crainte son droit à la liberté de penser, et d'exprimer ses propres idées dans les limites de la courtoisie et des égards dus à autrui ; sous peine de se retrouver un jour sous le joug d’une dictature, imposant une pensée unique s’inspirant de la religion inversée qu’était le communisme, sous l’autorité du démiurge Joseph Staline, mais s'appuyant bravement sur le système capitaliste.

Chaque fois qu’un pouvoir en place ne comprend pas l’engouement d’un groupe de personnes pour une idée, la facilité est de dire que c’est une secte, et que ces personnes sont hypnotisées et ne sont pas libres de leurs pensées et donc qu’elles sont manipulées. Effectivement, si une « religion » n’est pas labellisée, elle est l’objet d’une méfiance du pouvoir en place, voir comme autrefois l'accusation de sorcellerie ou d’être un mauvais chrétien, d’où la création de l’Inquisition. En plus le pouvoir en place peut mettre en action la rumeur, la désinformation, faisant courir le bruit que les prêtres sont des pédophiles, des pervers, etc... Bref la propagande manipulatrice a bond dos.

L’État répression.
Ainsi le pouvoir est passé à la vitesse supérieur, et d’inoffensives « sectes » se sont retrouvées envahies par une armée de policiers (60 gendarmes au minimum ! l’État a les moyens...). Voir l'affaire du Temple Solaire extrêmement louche.
Mais aux USA il y a eu le drame de Waco et de David Koresh, avec une « descente des forces du désordre » extrêmement violente et disproportionnées (FBI, armée, chars d’assaut, hélicoptères), dans la ferme que le groupe occupait paisiblement depuis des dizaines d’années. Énorme, comme savent le faire les Américains : 51 jours de sièges, assaut final d’une rare violence : écrasement de femmes et d’enfants avec les chars, etc. L’indécence dans cette horreur a été l’accusation de « fanatisme religieux » portée à la « secte » de David Koresh. C’est la mise en scène du FBI, des ATF, que tenteront de faire avaler à l’opinion et qui s’est répandue jusqu’à la France. Les Agences alphabétiques américaines (FBI, CIA, AMA, etc.), véritables état dans l’État sont responsables de la psychose collective anti-sectes. Ne pas oublier « le côté religieux classique » des États-Unis.
 
Voir également la page sur l'OPINION
 
 

Dernière mise à jour : 21-02-2010 00:30

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >