Amour imhotepique
 

Ecrit par Sechy, le 21-11-2012 22:45

Pages vues : 5172    

Favoris : 81

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Amour imhotepique
ou Amour sans sexe entre deux hommes ou deux femmes
ou entre un homme et une femme
ou entre un jeune garçon, ou jeune fille, et un adulte


La légende de l’Amour imhotepique
Ou trouver l’ÂME FRÈRE ou l’ÂME SŒUR
Ou UNE HISTOIRE D’EAU


Pour certains en 2012 : la recherche des formes (du cul)
VIOLENCE = SEXE
 
 
 
On a fabriqué la mode de « l’antisémitisme », surtout depuis 1789, avec une pointe de fort renforcement entre 1870 et 1945, et jusqu'à 2012 ; dans le même thème on est en train de renforcer la mode de « l’homophobie », alors qu’il y a seulement quelques décennies (jusqu’en 1992 en France), « l’homosexualité » était considéré comme une maladie (surtout à cause des maladies sexuellement transmissibles genre : Blennoragie (chaude-pisse), Dysenterie, Amibiase, Fissure anale, Hépatite, Lambiase, Shigellose bacillaire, Syphilis, et la mode du SIDA (une mode plutôt qu’une maladie apparue de façon étrangement suspect). Dans nombre de pays « l’homosexualité » est punie de mort, alors que l’homosexualité féminine ou lesbianisme, dans les mêmes conditions n’est sanctionné que par des coups de fouet et de bâton. Il s’agit bien de MODES, et aucunement d’universalité ou de « progrès » de « civilisation » ; et Monsieur Pierre Bergé à la tête du lobby gay français s’y entend du côté MODE, tout du moins en ce qui concerne le Saint Fric. Alors en cette fin 2012, le pouvoir veut institutionnaliser le « mariage de malades » ? Il en est des modes comme des religions d’ailleurs, puisqu’elles s’influencent mutuellement. Aussi sur cette page je vais écrire sur le seul vrai Amour universel : celui qui est SANS sexe : on ne se touche pas, donc aucun risque de SIDA ou de Blennoragie ! Nous ne sommes pas des escargots...

Peut-être que nous reviendrons (tout est cycles) à une procréation extérieure : l’homme dépose sa semence sur un « terreau fertile » (totalement différent d’un « bébé éprouvette » ou genre « insémination artificielle », encore un terme conventionnel du début du 20è siècle) ; et la femme délivrée de l’enfantement et de l’accouchement est le complément équilibré de l’homme pour le mental, et pour l’Amour véritable pendant que l’enfant « pousse » et se détache du « terreau fertile ». Les deux pôles se trouvent d’Instant en Instant en harmonie. Ainsi nous retrouverons le VRAI SENS DE LA FAMILLE qui ne sera plus de sang et de violence, mais une famille prenant le sens de COMMUNAUTÉ (ni tribus, ni système communiste), dans le sens d’AFFINITÉ d’esprit. Le changement de civilisation dépend de notre éveil de Conscience. Oublions ce que certains appellent aujourd’hui « énergie libre » à la mode Tesla, car la seule énergie libre ce n’est pas une machine, C’EST NOUS-MÊMES.
 
 
Oui, nous avons neuf trous dans notre corps d’humain actuel, dix si on compte le nombril qui ne sert plus après la naissance ! Il est certain que le ‘trou de balle’ c’est fait pour aller dans un seul sens ! Maintenant avec les transhumanistes il faut s’attendre à tout !!!
Le terme « homosexuel » est le fait d’un médecin aliéniste : Richard von Krafft-Ebing, où « l’homosexualité » est classé comme « dégénérescence », Sigmund Freud y mettra aussi son grain de sel ! On retrouve encore en 2012 ce qualificatif de « dégénéré » sous la forme de quelques slogans dans des interventions d’actifs opposants au « mariage gay ». Question de MODES ! Et de cycles !!! Des goûts et des couleurs... Surtout les couleurs du 19è siècle déteignant jusqu’à nos jours avec en plus les relents du freudisme.

Aussi le terme « homosexuel » comportant le mot/maux « sexe » ne convient pas dans une relation affective sans sexe, et même sans aucun contact : pas même un baiser sur la joue. C’est pourquoi je l’ai nommé : Amour imhotepique, parce que ce serait IMHOTEP, le grand médecin et architecte du Roi Djeser, qui aurait « inventé » ce type de relation amoureuse sans sexe. J’y reviens dans la suite de cette page consacrée à cet Amour chaste et seul véritable Amour, dont bizarrement on ne parle jamais ! Et qui est pourtant courant. J’en viens d’ailleurs à considérer que le « mariage pour tous » n’a aucune importance puisque c’est une mode, donc ça passera... jusqu’à un réel éveil des consciences de chacun. L’actuelle opposition contre le « mariage pour tous » en France est « un combat de Nègres dans un tunnel » et un arbre qui cache la forêt, car il s’agit encore de manipulation des masses, et nullement d’une « avancée de civilisation », car cela va de l’adoption ou marchandage d’enfants, à l’ensemble de cette civilisation où il devient nécessaire de repartir à zéro. À la limite l’union gay devant un maire demanderait une perte de temps précieux en un vote par un référendum national (meilleur serait un tirage au sort). Voir la vidéo en fin de page sur la manipulation d’opinion. La manipulation la plus redoutable étant l’éloignement de l’Instant ou étalement d’une tactique sur de longues durées comme le pratique la Fabian Society, pépinière de marxisme comme de capitalisme, les deux étant indissolubles.

Simple : depuis longtemps déjà tout est fait pour éloigner de l’Instant.
À quand une manif contre des rabbins sionistes ?

Oui, ce ne sont ni les philosophistes Platon aux temps des ergoteurs Grecs, ni Marsile Ficin à la Renaissance qui inventèrent cette pratique d’Amour sans contacts sexuels nommé faussement « Amour platonique ». Les ergoteurs anciens Grecs ont tout copiés chez les Égyptiens.
L’homme d’affaires et anti-curés Pierre Bergé, un adepte de la religion laïcarde et triste personnage engrossé d’ego, et prisonnier du système, dit bien dans une vidéo en rapport avec le projet du « mariage gay », que le terme « homosexuel » comporte le mot SEXE, et son utilisation ; alors il doit être un gros pratiquant de la « gymnastique » utilisant nos neuf trous et appeler ça « amour fou » (en forme de slip Calvin Klein)

En vertu électrique de : « Les paroles se rapportant à une situation déterminée ont seules une influence (Yi King, Hexagramme la Famille), c’est-à-dire que seule la réduction en EAU permet l’influence d’Esprit à Esprit, alors il est naturel que seul l’Amour imhotepique ou Amour sans sexe soit total. Ce n’est pas pour rien que nos Anciens parlent toujours de l’Eau Primordiale : le Germe, et l’Instant : Origine, la materia prima, la Prakriti (terme sanskrit : la Nature en général ; la Nature par opposition à Purusha – nature spirituelle et Esprit qui, ensemble, sont les « deux aspects primordiaux de la Divinité Une et Inconnue ». (Glossaire Théosophique, de H.P. Blavatsky).
Ainsi deux corps ne peuvent rien faire entre eux s’ils ne sont réduit en Eau. Comme déjà expliqué, l’Eau est aussi de nature ignée, de FEU ; c’est pour cela qu’on parle « d’initiation » ; inné et igné : les deux ont le même sens et se rapporte au MENTAL, qu’illustre notre modernité par le dessin symbolique de la petite ampoule électrique qui s’allume au-dessus de la tête d’un personnage de bande-dessinée ou de dessins animés.
L’Eau ignée lave, ou brûle les impuretés. Igné renvoie au Feu Chthonien et à la Lune, qui est universellement symbole de l’INCONSCIENT. Ainsi l’Eau RÉVÈLE. Tout n’est qu’EAU.

Dans les traditions juives et chrétiennes l’Eau symbolise en premier l’Origine de la Création. Le MEN (M) et Homme en anglais, symbolise l’eau sensible : mère et matrice. L’Eau source de touches choses comme l’Instant manifeste le transcendant. L’Eau en le POINT FOCAL comme le PUITS dans le désert. Ce sont près des Puits que s’opèrent les rencontres essentielles, ces Puits sont les Points Focales sacrés, Près d’eux l’amour naît et les accords entre personnes se consolides.
La Palestine est une terre de torrents et de sources. Jérusalem est arrosée par les eaux paisibles de Siloé. Comme le Nil en Égypte, les fleuves sont la vie avec la Rosée complémentaire et proprement divine.

L’Eau étant l’Instant, il est naturel que le Christ se révèle le « Maître de l’Eau », il est même la SOURCE (symbole du poisson des premiers Chrétiens). L’Eau renvoie à l’éternité. pourtant il faut savoir que dès le départ, l’Église de Rome a combattu contre le culte rendu aux Eaux et à leurs Fontaines, même inquisition envers les cultes des Pierres levées. Il est vrai que le sacré est aussi ambiguë que la Magie !!!

J’en viens maintenant à Imhotep.
Le Roi Djeser ayant demandé la construction d’un Jardin à son architecte et médecin Imhotep, celui-ci au cours de la phase des travaux se trouve devant un grave problème concernant la Porte du Jardin.
En effet, la définition d’un jardin c’est : « Un lieu en partie clos où l’on apprivoise les plantes ». « En partie clos », ce qui implique une enceinte avec une porte, et ici la Porte doit avoir deux battants et être assez haute. L’équipe d’Imhotep ne s’en sort pas et se perd dans les mesures. En ce temps là les meilleurs arpenteurs se trouvaient à Tyr en Phénicie. Alors Imhotep envoie deux cavaliers chercher un certain Mew. Mew est bien trouvé, mais il revient seul à Mur-Blanc, la capital où doit se situer le Jardin, car en chemin les trois hommes sont attaqués par des « terroristes » (les bandits de l’époque) et seul Mew s’en sort vivant. Imhotep qui est alors âgé de 35 ans découvre un beau jeune homme de 30 ans, seulement « fiancé » à une jeune fille restée à Tyr, et qui est artisan arpenteur. Mew blessé, Imhotep le soigne en expert. Évidemment il a tout loisir de contempler les formes du corps de Mew ! Par la même occasion il voit le collier amulette de Mew où pend un magnifique Scarabée porte-bonheur.

Imhotep a intérêt à accélérer la guérison de Mew pour achever la Porte du Jardin, car le Roi Djeser, déjà âgé de 45 ans commence a s’impatienter.
En réalité, le véritable inventeur, la cause de l’Amour imhotepique est Mew : au bout d’un temps ni court ni long, il découvre enfin les bonnes proportions pour le volume de la Porte. Fou de joie, il court vers Imhotep et l’embrasse. Ça commence à faire beaucoup pour Imhotep : il vient de laver et soigner Mew, et maintenant c’est Mew qui force le contact ! Imhotep vivait avec une femme, il a un enfant, mais sa femme est morte suite à son esclavage dans une teinturerie bien avant de rencontrer Imhotep qui la tira de là. Imhotep commence a « tomber amoureux ». Non pas de Mew... mais du Scarabée amulette de Mew ! Celui-ci le donne en cadeau à Imhotep en gage de lui avoir sauvé la vie. C’est là que l’Amour imhotepique commence par une suite d’échanges de regards. Par la suite, Mew et Imhotep vont se baigner dans le Nil, c’est la moindre des choses dans ce pays de la maîtresse ombre et de lumière. Mew un peu coquin, par une allusion, tentera bien d’entraîner Imhotep sur « la chose du sexe », mais celui-ci refusera et c’est tout juste s’il osera donner un seul baiser sur le beau visage de Mew. Cet Amour imhotepique ne durera pas longtemps même s’il fut intense, une fin surviendra dramatiquement. Évidemment plus la durée de l’Amour imhotepique est brève, et plus elle est intense, en vertu de la Réalisation de l’Instant ou absence de routine amoureuse. RAPPEL : la qualité vaut mieux que la quantité !

Voilà comment est l’origine véritable de l’Amour imhotepique.
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 21-11-2012 23:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved