Le plus grand crime contre l’humanité
 

Ecrit par Sechy, le 30-03-2016 00:47

Pages vues : 3797    

Favoris : 82

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Le plus grand crime contre l’humanité
est la démocratie et sa « république »


ALLO ?! YA UNE FRITE (belge) DANS LE BOGUEPHONE !!!
ÇA BUGS DE TOUTES PARTS
 
 
En effet, le sens du mot POLITIQUE veut dire que celui qui le connaît et l’exerce SAIT ce qu’est l’ÊTRE HUMAIN, ce qui est connaissance d’ESSENCE MÉTAPHYSIQUE, ET DONC QUALITATIVE.
Ainsi, il n’existe pas de « principe juridique » et de « pouvoir politique » et son outil « consensus » actionné aux « élections au suffrage universel ». Il n’existe pas de « pouvoir légitime », ce sont des fabrications d’ego, de meneurs, des malades qui veulent posséder. À l’origine l’Être humain étant Félicité, Vérité, CELLE-CI EST, et n’a donc pas besoin d’être « légitimé ». La Vérité n’a pas à être défendu, elle EST, un Point c’est Tout. La Foi EST, on ne la perd pas comme on perd son portemonnaie. « Légitime », un machin de cette mode du « droit » et de la possession qui NE SERA QU’UNE OPINION DE PLUS, et donc un chaos humain de plus, comme n’importe quelle loi pondue par l’humain.
 
Cette « légitimité » ne sera qu’une opinion, car réalisée dans l’espace-temps. Les opinions sont le résultat d’expériences, d’empirisme ou de sentiments (sentir-ment) construites dans l’espace-temps pour la face externe, et dans la face interne pour le besoin de l’ego ou mental (vouloir posséder ou bouffer l’autre). La conséquence est que toute opinion est comme une construction de GADLU (Grand Architecte De L’Univers judéo-maçonnique spéculatif) dont les paramètres sont d’une part les dispositions intérieures de l’humain, et d’autre part l’expérience externe, les événements vécus. Or, les appétits de l’ego et de l’âme d’une part, et d’autre part les temps ou modes et les lieux de l’expérience des cinq sens, étant indéfiniment divers selon les lieux géographiques et sociaux ; en conclusion il ne peut pas exister deux opinions identiques. Il y a donc autant d’opinions que de Terriens sur cette planète. Par conséquence il est criminel contre l’humanité de « rechercher la paix » dans une prétendue possibilité de l’unité d’opinion nommé de nos jours « vivre ensemble », et surtout comme le voudrait l’hallucination démocratie mariée avec l’hallucination « laïcité ».

L’OPINION C’EST LE FAIT (faire, bâti, gaulé), donc l’extérieur, la cuisine, le cliché, l’ILLUSION.


L’OPINION N’EST PAS LE DROIT. Elle est POUVOIR DE FAIT, pas de droit. Comme énoncé plus haut, le fait et l’opinion sont une parfaite CHIMÈRE vulgarisée. Le droit se base donc sur une illusion.

Dans ces conditions il ne peut pas exister de « démocratie », parce que tant qu’il existera un étatisme, une oligarchie sera naturellement en place. Avec un État il existera toujours une oligarchie, jamais une démocratie (autonomie des peuples à se gérer eux-mêmes). Et plus il y aura de Terriens sur cette planète, et plus le totalitarisme ou étatisme et sa dictature se renforcera. C’est facile à percevoir en ce moment.
Plus la technologie triomphera, plus l’entertainment sera reine, et plus le Terrien sera prisonnier (pris-au-nier) de l’extérieur, donc de l’État.
RAPPEL : le fonctionnement du cerveau humain est à 99% en marche comme un ROBOT, c’est-à-dire en mode INCONSCIENT OU ÉTAT MACHINAL (la routine). Évidemment en réalisant le Soi ou Instant, l’humain peut sortir de cet état de robot ou d’inconscience, d’ignorance. Mais de nos jours de renforcement de l’étatisme et de son « vivre ensemble », l’humain est enfermé dans la prison de l’entertainment, loisirs, évasion, dont les drogues si utiles pour l’étatisme. Ce processus étatique d’enfermement est poursuivit savamment par l’éducation nationale. Une population de personnes dirigées de l’extérieur, comme on pilote un drone, est beaucoup plus gérable qu’une population de personnes qui se dirigent elles-mêmes. Si rien n’arrête cette catastrophe engendrée par l’étatisme, c’est la société fourmilière qui en sortira. CAR LE QUALITATIF SERA MORT. ET UNE CIVILISATION DIGNE DE CE NOM EST FORMÉE PAR QUANTITÉ DE PRESTATIONS QUE LES GENS RÉUSSISSENT À ACCOMPLIR INCONSCIEMMENT, DONC L’ÉTAT NATUREL DE LA RÉALISATION DU SOI.

L’état de robot du genre humain entretenu par cette oligarchie du républicanisme fonctionne par le niveau inconscient si pratique en business et publicité pour faire acheter n’importe quoi, donc CRÉER UN BESOIN. Exemple, en 1980 commençait à voir apparaître dans de rares boutiques des « ordinateurs » dont personne ne savait à quoi cela allait bien pouvoir servir. On parlait vaguement que ça servirait à « tenir le budget d’une famille ». Même peine avec l’invention de l’ordinateur crêpe bretonne (la ”tablette”). Même peine avec le tétéphone portable… Cherchez maintenant une borne téléphonique ou une cabine pour appeler du secours ! Tout dans l’individuel ! L’INCONSCIENT NE SERT PLUS QU’À DES FINS DE LUCRE. Au moins pendant les 2000 ans de catholicisme le lucre était embryonnaire ! Dans le judaïsme, puis le protestantisme, évidemment non !!!
En manipulant l’inconscient des humains l’oligarchie parvient non seulement à introduire de fausses perceptions et de faux raisonnements inconscients, mais aussi des rationalisations pseudo-logiques a posteriori de ces raisonnements.

Je répète encore tel un refrain que le principe de la « libre pensée » ou « liberté d’expression » NE PEUT PAS EXISTER. Car la « libre pensée » en triomphant, suite à l’époque des Galilée, de l’imprimerie et de la Réforme et de l’établissement de la City de Londres, dans l’étatisme aussi bien monarchique que républicain, ELLE SIGNAIT SON ARRÊT DE MORT. Car depuis il est devenu impossible au moindre gouvernement d’accorder à chacun le droit de ne pas être d’accord. Alors le principe de la « démocratie » sera la manipulation tout azimut pour obtenir des peuples du consentement ; et avec la laïcité, le besoin de construire un nouveau « vivre ensemble » qui pourtant a tenue plus de 2000 ans avec le catholicisme ; et qui tenait aussi très bien chez les Païens que ces mêmes catholiques et juifs persécutèrent.

J’ai fais mienne cette devise : « Faut-il le croire pour le voir, ou le voir pour le croire ?? ».
Crédit-Crédo-Croyance étant l’actuelle religion de la finance internationale de la City de Londres. Bref, depuis des millénaires un monde croulant sous tyrannie de l’opinion, de l’ego.
Dans notre civilisation du bruit et du « speed » et du quantitatif ou consommation maladive, la panique survient quand disparaît la croyance pour laisser place au VIDE, ce qui fait vaciller la « raison de vivre » !!! Mais le vrai mystique n’a pas à craindre cette panique devant le Saint Vide ou Saint Chaos. Il n’a pas peur parce qu’il ne croit pas au dogme, il le SAIT, aussi il n’est pas dogmatique !


ALLO ?! YA UNE FRITE (belge) DANS LE BOGUEPHONE !

Je pense qu’ici en France il n’a échappé à personne qui écoute les médias tous à la botte de l’argent de la City de Londres, ou Rothschild-Rockefeller, le déluge de vomissures de sentiments et de « vivre ensemble » déversées sur les Françaises et Français par la propagande étatique digne du stalinisme époque année 1930, à propos d’un événement à Bruxelles (qui aurait fait des « morts »). Et qu’on ne me sorte pas « et si c’était votre enfant » (ou « votre parent »), comme après le viol ou l’enlèvement outrancièrement médiatisé d’un enfant ou autres, avec notamment l’affaire Roman Polanski… Là encore ont tombe dans le sentimentalisme en grégarisme crasse.

L’étatisme actuel fonctionne selon le principe, désolé, encore un vilain mot anglais : learned helplessness : agiter les peuples avant de s’en servir, donc créer du chaos humain partout, des attentats simulés ou à moitié simulés, pour que les gens s’habituent à cet inconfort ; exactement comme enfermer des jeunes dans une pièce où un appareil défectueux émettrait des sons désagréables. Les jeunes tenteraient de bricoler l’appareil pour supprimer le bruit désagréable, mais sans résultat. Ils furent transférés dans une autre pièce, où un appareil émettait un bruit identique, mais qu’il était possible d’arrêter en actionnant les commandes bien visibles. Évidemment les jeunes ne firent aucune tentative pour arrêter le bruit. ILS ÉTAIENT CONDITIONNÉ COMME SAIT SI BIEN LE FAIRE LA DÉMOCRATIE OU L’ÉTATISME. C’est selon ce principe que ce monde se dirige vers une pure dictature, et les gens en redemanderont. Suite à l’arnaque de Bruxelles de mars 2016, les gens demandent déjà plus de sécurité partout ! Ils demandent toujours des choses extérieures, jamais intérieures !!!
Même expérience de RÉSIGNATION avec un chien. Immobilisez-le, administrez-lui des décharges électriques. Le chien ébauche une fuite, puis au bout d’un temps il va renoncer à fuir en glapissant à chaque décharge. Il a appris (IL S’EST FIXÉ) à vivre ses propres efforts comme étant inutiles, à se considéer impuissant, sans issue.
 
 
Avec cette mode du terrorisme depuis le 11 septembre 2001, le PLAN consiste à parasiter les peuples en une accoutumance au sentiment d’impuissance face au « terrorisme », et en même temps l’entretient à développer la haine de celui qui ne pense pas « démocratie » tout en le désensibilisant à la violence par des vomissures de sentiments, ce qui va éteindre graduellement la Vraie réactivité émotive. Ainsi nous sommes bombardé d’images d’attentats, de ruines et de désastres, de massacres et de dévastations sur tous les coins de cette planète ; des horreurs de toutes sortes accomplies par l’humain sur l’humain, par des gouvernements sur des peuples, sans que survienne aucune intervention pour y mettre fin. CAR QUI EST LA CAUSE DE CETTE MODE DU TERRORISME, PERSONNE NE POSE LA QUESTION DANS LES MÉDIAS. Et qu’on ne me sorte pas, parce que ces « terroristes » ou « immigrés » sont nés dans des « pays pauvres » (dans des banlieues et sans travail) et dans des pays qui n’ont pas « la démocratie » et le Caca-Cola et les « droits de l’homme » !!!
Bruxelles en mars 2016 ou novembre 2015 à Paris et ces attentats façonnent l’éducation des peuples pour les conditionner à LA PASSIVITÉ ET À LA RÉSIGNATION, et envers les injustices de l’oligarchie. Cette résignation se nomme d’ailleurs par le super grégaire slogan « MÊME PAS PEUR ». Avec ce genre de résignation les peuples sont mûrs pour accepter la plus dure des dictatures et continuer à consommer dans un confort douillettement sécurisé ! On passe facilement dans la majorité ou « opinion publique », rien de plus confortable comme dans le ventre de maman ou la loge judéo-maçonnique. Faire comme tout le monde, ou tomber dans le grégarisme, C’EST INSTINCTIF COMME URINER. C’est un schéma atavique. Et ça peut conduire à des drames que évidemment on regrettera à chaudes larmes.
Obéir à la force du troupeau est du grégarisme pur. C’est un système de socialisation (si utile en loge judéo-maçonnique), d’ailleurs utilisé par toutes les religions et sectes, qui évidemment sera pure opinion. ON EST POUSSÉ À CROIRE, À CONSOMMER (croire ou brûler c’est kif-kif). Voir le système du totémisme, et tous ce qui est « ismes ».

C’est le Dieu des Chrétiens qui leur ordonna, donc l’opinion de meneurs, d’aller coloniser et soumettre les peuples païens à leur civilisation, apportant maladies, violences destructions et morts. Encore de nos jours c’est ce même Dieu qui donne mandat à l’Empire USionistan d’exporter ses « valeurs » partout dans le monde.

Tout étatisme, en passant par les religions, s’occupent intensément de l’enfance et de l’adolescence, d’école et de loisirs. C’est une entreprise fondamentale de lavage de cerveaux pour fabriquer les âmes, de générations en générations, pour formater une société à pensée unique, avec cervelle arrangée en géométrie de neurones utilisable par l’étatisme. Là encore il y a crime contre l’humain.

En résumé, la propagande actuelle étatique est une gestion de l’irrationnel et des inclinations subconscientes, de la désinformation et de l’erreur systématique des électeurs et consommateurs et contribuables, sur de larges et principaux secteurs de la vie collective. La propagande d’État tente de guider les peuples à l’intérieur d’une illusion d’illusion qui sera construite par les médias, de manière à porter les peuples où le désire l’oligarchie. De nos jours « les peuples » ce sont les citoyens ou habitants des cités.
Toutes guerres et attentats seront source de profits pour certains, comme par exemples les industries qui s’occupent de la sécurité en tous genres, y compris les armées. Il est donc rationnel, du point de vue des meneurs opportunistes, de susciter crises et urgences, puisque tout tourne autour de cette religion de l’argent. Avec cette « guerre aux terroristes » le business de la sécurité dépasse celui de l’entertainment hollywoodien !

La démocratie actuelle et son capitalisme c’est l’anéantissement de la personne humaine, puisque la personne est devenue un outil, une marchandise, du quantitatif. Aujourd’hui : du speed, jouissance immédiate, ou anticipée (à crédit), il est interdit d’interdire, il ne doit pas y avoir d’inhibitions (voyez le « mariage pour tous »).

La libération de l’humain ne passera JAMAIS par l’extérieur. La libération ou Félicité est notre état naturel, donc intérieur, et seule l’ignorance nous le fait oublier et nous tourner vers l’extérieur et demander à d’autres un confort.
Nous vivons une époque d’effondrement des règles, des vraies valeurs, des croyances, des identités communes qui accordent la vie sociale et unifie le mental dans le bon sens. D’où l’affolement de l’étatisme avec son poncif de « vivre ensemble » renforcé par les attentats récents. De là aussi l’insécurité, l’effondrement de la famille, etc., et la mode d’un très dangereux grégarisme sous forme de laïcité essayant de sauvegarder ce qu’il reste de la famille et de l’individu !
RAPPEL : le groupe ou le social n’a aucune fonction de vérité ; le plus grand nombre est en aucun cas un critère de vérité, mais la mode du social remplaçant la religion catholique n’a d’autre fonction que de sauvegarder la cohésion du groupe et de ses membres ! Cela évidemment en la perte momentané du Soi.

 
 

Dernière mise à jour : 30-03-2016 01:09

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved