Synchronicité et 2009-2012
 

Ecrit par Sechy, le 20-02-2009 14:39

Pages vues : 7643    

Favoris : 94

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Soufre, Synchronicité, 2009-2012


courbe_2000_2012_3pla.jpg
Synchronicité et 2009-2012
La machine à synchronicité (mini Pierre Philosophale)
 
Plutôt que parler de machine à voyager dans le temps, il faudrait parler de machine à synchronicité, surtout avec le truc des quanta et de la « non localité ». Car il y a une INFINITÉ DE CHRONOLOGIES... puisqu’il y a nécessairement un point d’entrée... il faudrait donc un instrument pour « accorder » cette synchronicité, pour être synchrone, pour COÏNCIDER. Les idées viennent-elles de ce qu’on appelle depuis à peine plus d’un siècle : subconscient ? Et qu’est ce que le conscient ? et l’inconscient ? Rien que pour le mot conscient, le dictionnaire le Robert parle de savoir, dans le sens d’avoir toute sa conscience ou sa « connaissance », sinon, « on perd connaissance ». Ça n’indique rien. Savoir indique : ne pas se voir (s-A-voir), ou pas de dualité entre celui qui regarde et ce qui est regardé...
Concernant un accord de deux « courants », l’illustration de ce qui pourrait s’en rapprocher est le Caducée d’Hermès : les deux courants qui se croisent, et au croisement c’est l’INSTANT, seulement c’est une représentation euclidienne, à plat. Comme il y a des possibilités de chronologies à l’infinie pour chacun, ce qu’on appel RÉINCARNATION découlerait d’une autre chronologie, mais décalée. Ainsi ce qu’on appel naissance, même si on sort du ventre de notre mère ce qui n’est pas le problème, serait un point d’entrée dans une chronologie active par rapport à celle des autres personnes dans l’espace où nous nous trouvons.
Ainsi dans une chronologie principale il peut rentrer une multitude de chronologies secondaires pour constituer une personnalité, laquelle lorsqu’elle sera morte ou transformée retournera dans un ensemble de chronologies ayant servies a activer, ou actualiser les différentes chronologies précédentes.
Ça rejoins la notion du mot ESPRIT. En sanscrit pour désigner l’Esprit humain le mot est Purusha. Il dérive de Pura qui veut dire : ville, cité, et de Usha qui signifie : habitant. Alors l’Esprit humain n’est donc que l’habitant de la cité. Ça veut dire qu’il peut aussi s’installer dans UNE AUTRE CITÉ. Important : la cité et l’habitant continuants d’évoluer chacun dans leur propre chronologie. La cité peut être comparé aussi à un corps comme un véhicule, un habit ou une parure : on se regarde par exemple dans un miroir pour examiner sa mine, savoir si on est pâle, si on a des boutons... On s’identifie... Le look si important de nos jours ;  on prend même des photos d’identité... plus importantes même que ce qu’on peut dire en paroles pour justifier de son identité ! Et même si on s’aventure vers la biométrie ça reste du domaine de l’enveloppe, du véhicule, du corps.
Avec ça j’essaye maladroitement d’entrevoir un mouvement tournant autour de l’INSTANT.

Avec une Machine à Synchronicité, la diabolique Française des Jeux n’aura plus court, puisque n’importe qui pourra trouver quel numéro sort de leur « boule de cristal » et gagner n’importe quel gros lot. Cette Machine à Synchronicité est capable de générer un espace réel ou fictif, en ACCORD avec le même espace planétaire à un Instant donné. Cette Machine peut ressembler au « Grand Livre » où tout serait inscrit, ce qui peut faire penser au déterminisme.
 
puce2_19.gif

Pendant des millénaires et jusqu’au XVIIIe siècle, l’astrologie a reposé sur cinq planètes, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne auxquels s’ajoutent les deux luminaires, le Soleil et la Lune, et des étoiles fixes. Et puis bouleversement du ciel, en un siècle et demi, trois planètes nouvelles ont été découvertes : Uranus en 1781, 65 ans après, Neptune en 1846 et enfin, Pluton fut découverte en 1930. L’élargissement du ciel actuel est considérable, d’où peut-être la cause de l’accélération de la courbe asymptotique proche de l’infinie, où on voit une montée bien en place entre 1875 et 1930 (Voir dessin ci-dessus).

- Uranus : découverte en 1781 par le britannique William Herschel (1738-1822). Il la nomme : Georgium Sidus, en hommage au roi d’Angleterre. Après des hésitation entre France et Angleterre, l’astronome prussien Johann Bode (1747-1826) propose le nom Uranus, en référence à la personnification du Ciel de la première théogonie grecque, Ouranos.
INFLUENCE : les frères Montgolfier feront s’élever les premiers aérostats qui seront appelés plus tard « montgolfières ».
 
- Neptune : découverte en 1846 par l’astronome allemand Johann Gottfried Galle (1812-1910), et l’astronome anglais John Couch Adams (1819-1892). Le nom Neptune repose sur un concours de circonstance tournant hélas autour de l’ego, ce qui ne peut pas s’accorder avec un ensemble !
INFLUENCE : en France en 1848 le seconde République est proclamée, des lois sont votées pour l’abolition de l’esclavage et des châtiments corporels ; des mouvements révolutionnaires éclatent en Europe, le besoin de liberté éclate, le gens se déplacent grâce au chemin de fer naissant.

- Pluton : découverte par Clyde Tombaugh en 1930, mais découverte par calculs en 1915 par Percival Lowell. Le nom Pluton aurait été trouvé par une écolière, avec le commencement du nom de Percival Lowel : PL.
INFLUENCE : remise au jour de l’irrationnel : Astrologie, Radiesthésie et Magie, Alchimie (publication des livres de Fulcanelli), travaux de Carl Gustav Jung, dans l’aspect négatif : l’ascension de Hitler, la crise économique de 1929. La crise économique de 2008-20xx n’est pas celle de 1929, ainsi Pluton entre en Capricorne : activation du couple Sagesse-Folie, qui peut donner des in-dividus véritables...
Pluton est un « ouvreur de chemins », il dégage pour construire, il est l’aspect des richesses de la terre et des richesses intérieures. Attention, si le chemin de l’élévation de l’individu est en route actuellement, celui de l’égoïsme forcené l’est tout autant.

Le lien reliant ces trois noms sont des dieux de l’antiquité grecque.

Un exemple de synchronicité à l’ancienne, ou Analogie : un enfant né sous une forte influence de la planète Mars sera courageux, actif, guerrier. Les astrologues associent les planètes à une influence sur le psychisme humain mais de façon collectif.
(Pour les trois planète cités, j’ai emprunté dans un texte de Michelle Nahon, sur les synchronicités collectives)

Maintenant j’ai mis ici la représentation (fixe) symbolique du SOUFRE et du MERCURE. Si on regarde dans la zone du Soufre, on aperçoit l’Hadès, soit le dieu des enfers chez les anciens Grecques, et il est associé à la planète Pluton. On voit tout de suite que c’est une énergie cachée, qui ventile, écrase, trie, et en version mobile, cela va durer de 2008 à début 2023... Pluton est entrée en Capricorne depuis 2008, le Soufre possède le son de souffle, alors pendant 15 ans ça va souffler fort...

Michel Roudakoff - Février 2009
 
 
 

Dernière mise à jour : 20-02-2009 15:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved