La sécurité est la plus grande ennemie des mortels
 

Ecrit par Sechy, le 16-08-2021 23:59

Pages vues : 217    

Favoris : 39

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : 1789, Aiguille, Croyance, Feu, Guerre, Nostalgie, PAN, Peur, Pointe, Raison, Résistance, Silence, Vie

 
taliban_republicain_barere1.jpg
 
 
La sécurité est la plus grande ennemie des mortels
disait la Hécate dans le Macbeth de Shakespeare,
Nous y sommes en plein dedans depuis le
11 septembre 2001 jusqu’au Covid-19 nécessairement
outil capitaliste (les usines à ARN messagers
marchent à fond).
1789 et sa « raison » sont encore et toujours
plus les WINNERS du moment seulement.
Les choses matérielles « augmentent » conformément
à l’évolutionnisme juif et transhumaniste aidé
par cette société occidental dite « démocratie »,
c’est-à-dire uniquement sous loi de succion :
LA CONSOMMATION (Nous le vivons actuellement
avec la consommation aux ARN messagers…).
 
AUJOURD’HUI, LES TALIBANS SONT ENTRÉS DANS PARIS,
ET NON DANS KABOUL, LE PASS SANITAIRE EST LA
NOUVELLE CHARIA
(le coagulation sur
un seul pôle du courant électrique appelé « Dieu »).
Si vous n’avez pas VOTRE pass sanitaire,
vous êtes un MÉCRÉANT et on vous coupera la
tête comme en 1789, car vous êtes un
« ennemi de la liberté » (pour réf. à Saint-Juste).
Un des bons talibans officiant d’ailleurs sur
France-Info est le fabricant de réclames
Frank T., winner et farouche taliban contre
les mécréants que sont selon lui les anti-vaccins
et anti-pass, donc ce Frank T. officie en bon
diviseur des masses.
Frank T. est un paroissien du Pour-Voir
qui ne fait que prêcher pour sa paroisse des
réclames et du mariage cerveau-machine
avec un débit de paroles assommant bien dans
l’optique de la SAISIE (ré-clame, clamer, éloge,
publicité, promotion, winnerisme pour con-vaincre).

Ainsi, bienvenue dans le Paris des Talibans
et de leur charia du Pour Voir doublé de leur
quincaillerie transhumanistes. En voiture, on
plombe les wagons et on vous donne du pain azyme
brunâtre posé là directement en tas sur la
banquette du wagon en attendant mieux dans ce
monde tout contrôlé, tout algorithmique, et tout
« réassurant », tout réorganisé, tout « réel »,
qu’on aura prochainement l’illusion d’arriver au
paradis sans même l’avoir souhaité.



MAIS, QU’EST-CE QUE DIEU ?


« Un homme ayant des inclinations spirituelles pense que Dieu est omniprésent et prend Dieu pour son guru. Plus tard, Dieu le met en contact avec un guru et l’homme le considère comme le Tout-en-tout.
Plus tard, par la grâce de son maître, il est amené à ressentir que son propre Soi est la Réalité, et rien d’autre. C’est alors qu’il découvre que le Soi est le Maître véritable ». (Ramana Maharshi, entretien 23 du 2-2-1935).

« À la place du ‘je’ initial, ce qui subsiste après l’abandon total de soi-même est Dieu, dans lequel le ‘je’ s’est dissous. C’est la plus haute forme de dévotion (parabhakti ou prapatti), l’abandon total ou le niveau suprême de vairâgya.
Vous renoncez à telle ou telle chose qui fait partie de « vos » possessions. Si, au lieu de cela, vous renoncez au ‘je’ et au « mien », tout est abandonné d’un seul coup. Le germe de la possessivité a disparu. Le mal est alors écrasé avant même d’avoir pu éclore. Pour parvenir à ce résultat, le non-attachement (vairâgya) doit être très fort. La volonté de parvenir doit être comparable à celle d’un homme que l’on maintient sous l’eau et qui s’efforce de revenir à la surface pour survivre ». (Ramana Maharshi, entretien 24 du 4-2-1935).


PAS BESOIN DE CHARIA (ou opinion) ET DE CHARRIER DES OPINIONS. TOUTES LES RELIGIONS, SURTOUT MONOTHÉISTES, NE SONT QU’OPINIONS, INVENTIONS DE L’EGO.


« C’est à vous de voir le soleil. Des lunettes ou le soleil peuvent-ils voir pour vous ? C’est à vous, à vous-même, de voir votre vraie nature. Et il n’est guère besoin d’aide pour le faire [sans quoi on devient un assisté] ! » (Ramana Maharshi, entretien 24). Donc pas besoin de charia… ou de « droits de l’homme »….

Pas besoin de l’opinion énoncée dans la sourate 45, verset 18 « isme de pensée unique » qui décide pour les autres, qui divise entre intérieur-extérieur : « Puis Nous t'avons mis sur la voie de l'Ordre [une religion claire et parfaite]. Suis-la donc et ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas », PARFAIT EXEMPLE DE L’INVERSE DU MAZU DAOYI (709-788), pour qui l’INSTANT est le GRAAL car toutes choses étant, elles sont parfaites et rien n’y manque ; « À QUOI BON CHERCHER À L’EXTÉRIEUR ». LE VERSET 18 DE LA SOURATE 45 EST UN EXEMPLE DU DIABLE ORGANISATEUR OU GRAND ARCHITECTE DE CET UNIVERS QUI VEUT ORGANISER AVEC UNE LOI SINGERIE DE VÉRITÉ :

« Peut-être avez-vous souvenir de cette histoire du diable et de son ami : ils marchaient dans la rue quand ils virent devant eux un homme se baisser pour ramasser quelque chose et le mettre dans sa poche. L’ami dit au diable : « Qu’est ce que cet homme vient de ramasser ? » « Un petit bout de Vérité », répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! », remarqua l’ami. « Oh, pas du tout, répliqua le diable, je vais l’aider à l’organiser ! »
Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ». Extrait de la conférence de Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin ».

Où existent l’Univers, ses Dieux et Dieu ?
EN VOUS (en référence à l’entretien 30 du 4-2-1935 du Maharshi), et nullement dans une « charia » ou sa variation républicaines « les droits de l’homme », variation des « commandements » de Moïse à l’origine de ces opinions ou « lois », tentativre (pas de faute) de sécuriser à tous prix.

« Tout le monde voit Dieu, tout le temps. Mais personne ne le sait.
Trouvez ce qu’est Dieu. Les gens voient et cependant ils ne voient pas car ils ne connaissent pas Dieu ». (Entretien 31 du 4-2-1935).

« On donne au Soi différents noms : Âtman, Dieu, Kundalinī, mantra, etc. Accrochez-vous à n’importe lequel et le Soi se manifestera. Dieu n’est pas autre que le Soi. La kundalini se présente maintenant sous forme de mental. Si l’on remonte à la source du mental, on constate que c’est la Kundalini. Le mantra-japa [répétition] conduit à l’élimination d’autres pensées et à la concentration sur le mantra. Finalement, le mantra se fond dans le Soi et resplendit comme tel ». (Entretien 76 du 29-9-1935).

MAZU DAOYI cité plus haut résume parfaitement le Soi comme dans le Psaume 43, 11 : « Sois tranquille et sache que je suis Dieu », une seule Réalité contemplative, qui se suffit à elle-même comme le dit Mazu, par opposition à ce monde de la dualité et en conséquence de la TENSION, de la GUERRE ENTRE DEUX PÔLES OU ENTRE DEUX OPINIONS, OU ENTRE LE ZÉRO ET LE UN DU BINAIRE INFORMATIQUE ACTUEL, L’INFERNALE DUALITÉ ‘MOI’ ET ‘L’AUTRE’ OU L’INTÉRIEUR ET L’EXTÉRIEUR.
PSAUME 46,11 = L’INSTANT, ce qui veut dire : NE JAMAIS ÊTRE NÉ, LE BIG BANG N’EXISTE PAS. « ”Rester tranquille” veut dire ”ne pas penser”. Ce qu’il faut, c’est SAVOIR et non pas ”penser” ». (Entretien 131 du 6-1-1936).

”Rester tranquille” veut dire NE PAS OPINIONER, RESTER SILENCIEUX : « Dit [le DIT ou déité, D.I.T.], sans être prononcé », « Montré tranquille comme toujours », etc. Quelle est donc cette parole non parlée ? Elle n’est autre que le Silence, le pranava [OM] ou le mahâvâkya [Grande Phrase]. On les appelle aussi la Parole [le Verbum au sens chrétien ou Parole de Dieu donc le Christ au sens du Soi : le Verbe s’est fait chair ou corps] ». (Entretien 185 du 13-3-1936).

« « Je suis », dénué d’ego, n’est pas une pensée. C’est la Réalisation. Le sens ou la signification de ‘Je’ est Dieu. L’expérience « Je suis », c’est « être tranquille ». (Entretien 226 du 3-7-1936).

Les talibans Frank T. et autres républicains entrés dans Paris depuis 1789 sont aussi immortels que celui qui tape ce texte sur un ordinateur personnel ! Alors, pourquoi cette peur de mourir ? si ce n’est que la plupart des paroissiens de la république n’ont fait QU’AUGMENTER BIEN AVANT LE TRANSHUMANISME UTILITARISTE ANGLO-SAXON LA CONSOMMATION D’OBJETS ET DE POLITIQUE OU OPINION : « Tu as ton opinion, j’ai mon opinion, tu as ton libre arbitre... », et ainsi de suite dans des haines-polémiques sans fin conformément à l’évolutionnisme juif et mercantile qui fabrique à l’infini des besoins, dans sa dualité de chaîne causes et effets sans fin. Le plaisir est associé à la liberté, et donc associé à son contraire : la douleur, le manque lorsque la drogue ou consommation vient à manquer.
LE TALIBALISME RÉPUBLICAIN C’EST LA CHARIA DE L’INDIVIDUALISME, LA VIE PERSONNELLE PROPRE AU CAPITALISME ET À LA DÉMOCRATIE : UNE SOCIÉTÉ NON FRATERNELLE, MAIS SEULEMENT, LIÉE PAR LES CONFLITS D’INTÉRÊTS ET LES FRUSTRATIONS QUI EN DÉCOULENT, ET QUE ÇA FABRIQUE LE POLITISME.

LES TALIBANS SONT DANS PARIS, LEUR RÉPUBLIQUE EST UNE, INDIVISIBLE, UNIVERSELLE ! LEUR DJIHAD EST CELUI DE DÉTRUIRE LES « ENNEMIS DE LA LIBERTÉ », PARFAITE IMBÉCILITÉ OU PARFAIT COMBAT CONTRE DES MOULINS À VENT. Chez les Mahométans et les Juifs, l’armure c’est la BARBE ! Avec ça et leurs amis républicains capitalistes dont bien-sûr ils dépendent, ils font la guerre de tous contre tous y compris à des virus selon le dogme pasteurien et informatique où tout doit être CLEAN ! Que ce serait ça la « liberté » : aucune merde, alors que leur merde est par essence l’OR MÉTAL, LEUR BOURSE, LEUR WALL STREET, LEUR CITY DE LONDRES (en radiesthésie l’or métal vibre comme les excréments).
LES TALIBANS SONT DANS PARIS, LEUR CHARIA C’EST LE CALCUL ET L’ALGORITHME CHER AU TALIBAN FRANK T. PUISQUE LEUR « RAISON » EST RÉDUITE À UN TIROIR-CAISSE : aucune limite au plaisir de la satisfaction immédiate de n’importe quel plaisir on ne va pas se laisser emmerder par une virus de rien du Tout ! Interdiction de mourir et obligation de jouir, les Frank T. disent d’ailleurs que les anti-pass sanitaires sont les « ennemis de la liberté » ; nous en sommes donc toujours dans le RECOMMENCEMENT PERPÉTUEL DU MAUVAIS RÊVE DE 1789 ! Soit en 2021, 232 ans de « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE ! ».

LES TALIBANS SONT ENTRÉS DANS PARIS. Leur chef du moment réside dans un palais élyséen (lieu grecque des enfers où séjournent des morts qui aspirent à une sécurité… après leur mort… mais surtout maintenant : AVANT leur mort…).
Rousseau, les judéo-maçons Voltaire et Benjamin Franklin furent autrefois de bons Talibans des « Plus ça change et plus….. ».
CONCLUSION : il y a donc un ÉCHEC cinglant en pleine gueule, et du concept de l’État, et de son salariat lié à son capitalisme et à l’idolâtrie de la marchandise : la consommation aliénante. Le 11 septembre 2001 et le délire autour du terrorisme, le talibalisme en Afghanistan révèle de façon étrange tout cela en même temps que le révèle le covidisme fou ; à y ajouter le réchauffisme climatique…

ÊTRE ET NON-ÊTRE SONT LA SEULE ÉGALITÉ POSSIBLE, PAS CELLE DE LA RÉPUBLIQUE JUDÉO-MAÇONNIQUE FRANKLINESQUE DE T. (de France-Info) ET DE B. FRANKLIN.
SEULE ÉGALITÉ D’AILLEURS APPELÉE FLÉAU.
Quand le mental est incapable de réaliser le nature MAÂT des choses, c’est le chaos appelé « république » ou « démocratie », le désordre dans le Dedans comme dans le Dehors. Dès que le Fléau s’installe, le désordre peut prendre fin, les désignations naturellement conventionnelles prennent fin : ELLES SONT SANS OBJET ; aucune opinion ou possession n’est possible. Il ne reste que le Fléau, autre synonyme du Soi, F-L-EAU, FOUET ou FOUDRE : voir le « Barattage de la Mer de lait ». Hécate mentionnée en titre a un Fouet pour tenir en respect les monstres infernaux. Hécate qui préside aux sortilèges et aux fantômes la nuit ; elle est lié au culte de la fertilité, donc une ennemi du judaïsme… Elle préside aux accouchements et germinations, et protège les navigateurs. Dans l’autre face de son symbole elle est la déesse des fantômes et des terreurs nocturnes et des monstres épouvantables, elle est LA MAGICIENNE par nature. Déesse lunaire et chthonienne reliant le Haut, le Bas, et le Milieu, et à ce Fléau… elle est vénéré AUX CARREFOURS, ET DE CE FAIT DEVRAIT ÊTRE LA DÉESSE DES GILETS JAUNES… : Direction matérialiste en surface, ou verticalement vers le Haut ou vers le Bas.
Et de quoi se nourrissent les terreurs ? Mais uniquement du mental ! Pas d’un virus ! Mental ou enfer avec la loi de succion qui se nourrit, et de chaos, et de la fabrication du cosmos (ou de "l'ordre"). Quant au Paradis ou Fléau SOURCE D’ÉNERGIE LIBRE, actuellement on considère comme réel ce qui ne l’est pas, alors ça devient le Fléau (le masque)…. Au secours Hécate, les talibans sont entrés dans Paris !


[En haut de la page : le taliban Barère]
 
 
gustav_dorec_djihad400.png
 
 

Dernière mise à jour : 17-08-2021 02:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved