DRAME = LE CALCUL, LA RAISON
 

Ecrit par Sechy, le 02-01-2024 20:36

Pages vues : 496    

Favoris : 124

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Pierre, Pont, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
tache_sang_tr_judaisme_republicommerce.jpg
 
 
DRAME = LE CALCUL, LA RAISON
Poucet et ses cailloux pour compter
le GRAIN, LE BLÉ (l’argent).
VALEUR = CALCUL (raison, f(r)iction).
Calcul = exploiter la fatigue humaine
(chose impossible avec une mécanique qui
n’en a rien à foutre de la mise en valeur
du temps), avec ce productivisme mécanique,
la baisse de la saisie devient grande et
oblige à un déluge de marchandises mondiales
pour compenser le manque de possession des faire/fer,
puisque chaque marchandise devient de moins en moins
une valeur, alors il faut en produire de plus en plus).


LA RACINE DU MAL : ON COMPTE LE TEMPS (2), ON LE MET EN « VALEUR ».
 
 
CALCUL : de nos jours, ”aimer” c’est CALCULER,
quand on ”aime” l’autre, le DEHORS, c’est en
ATTENDRE quelque chose, donc AUCUNE GRATUITÉ,
il y a une main qui donne et une autre qui
demande dans cette dualité sujet-objet,
C’EST-À-DIRE QU’IL Y A TOUJOURS JUGEMENT,
JAUGE, OPINION, comme ON JAUGE OU CALCUL
UN ACHAT.
CALCUL = LE DEHORS ou RACINE DU MAL (1)
CALCUL = LA CRÉATION (Genèse de l’A.T.)
car selon l’opinion du moment on peut,
à l’état de veille, inventer un nombre
infini de théorie big bangiste ou créationniste
et évolutionniste, car TOUTES ont leur sources
tournées vers le DEHORS, vers le MENTAL,
ainsi elles seront illimitées car le
spatio-temporel est comme l’opinion :
illimité, ce n’est que du mental,
ce n’est que de l’opinion.


« Cherchez le mental ; le temps et l’espace sont alors transcendés et le Soi est réalisé.
La création peut être expliquée scientifiquement ou logiquement, selon le goût de chacun. Mais quelle est la finalité à tout cela ? De telles explications sont appelées krama-shrīshti (création graduelle). D’autre part, drishti-shrîshti (création simultanée ou soudaine) est comme yugapadshr$ishti.
En l’absence de sujet percevant, il n’y a pas d’objet perçu. Découvrez celui qui perçoit et vous découvrirez que la création entière est incluse en lui. Pourquoi regarder au-dehors de soi et continuer à expliquer des phénomènes qui sont sans fin ? » (Ramana Maharshi, entretien 388 du 6-4-1937).

CALCULER en vu d’obtenir, en vu de posséder, de STOCKER ou de POSSÉDER.
DANS L’INTROUVABLE IL N’Y A PAS DE SAISIE, pas de stockage, IL N’Y A PAS DE « VALEUR D’ÉCHANGE » (ou de mise en valeur du temps), DONC PAR DE CALCUL POUR OBTENIR QUOI QUE CE SOIT ! CE QUI PERMET : TOUT, SANS LIMITE.
Dans l’INTROUVABLE, l’ordinateur ne peut exister !


Le CALCUL va naître dans la région chaude au départ du Néolithique, à l’époque du sédentarisme et de la naissance des cités, quand le langage écrit ET DONC COMPTABLE va naître à l’époque où les Chasseurs-Cueilleurs seront remplacés par la mode de l’agriculture et de la domestication d’animaux comme : moutons, cochons, vaches, volailles, grains, etc., qu’il faudra alors COMPTABILISER par une série de SYMBOLES en argile : naissance de l’État qui sera dérivant depuis les tablettes d’argile sumériennes (bullae) autour de 3200 avant J.-C. avec la naissance des cités et de leurs administrations : on commence à CALCULER DUR. Si bien que l’État par principe sera ANTI-NATUREL : l’informatique de l’industrie du capitalisme ne pouvait que naître depuis le dernier avatar du 1789 républicain français, ce qui le prouve assez comme en ce moment : en rendant inutile l’humain dans la conduite des affaires rationnelles, en supprimant ce qu'il croyait être sa raison d'être. L'esprit scientifique et humanitaire engendre aujourd'hui sa propre négation et meurt en accouchant de l'ordinateur et la soumission à ses industries de l’informatique et de ”l’intelligence artificielle”. Car tout ce qui peut être mis en équation, sciences physiques ou sciences sociales, n'a plus besoin de ce genre d'esprit pour trouver sa solution. Ce genre d'esprit s'est fait robot.

L’État = le même principe de la construction de l’opinion à la façon d’un carrelage, avec la conséquence que toute opinion est comme une construction géométrique, une ”mise en valeur du temps” dont les paramètres sont d’une part les dispositions intérieures de l’humain, et d’autre part l’expérience au Dehors : les événements vécus. Or, les appétits liés à la loi de succion vulgaire, les besoins de l’âme, et d’autre part les époques et les lieux de l’expérience sensible, vécue, étant indéfiniment divers selon les lieux géographiques et sociaux et les modes, il est vital d’en conclure que de toute évidence il ne peut exister deux opinions semblables. Il est alors illusoire de rechercher la ”paix” dans une prétendue possibilité d’unité d’opinions, comme le rêve le mirage religieux république-démocratie et sa ”démocratie” !!!

C’est pourquoi et depuis le mondialisme suite au « progrès » technologique (chemin de fer, navigation, transmission sans fils et électromagnétisme de cette thermodynamique), l’État ne peut qu’être de plus en plus liberticide et tout contrôler, tout centraliser sous forme de « Nouvel Ordre Mondial ».
Pour pousser au contrôle mondial, les gros ego et gros comptes en banques des États, surtout anglo-saxons, ont fabriqués le 11 septembre 2001, le covid-19, la Variation de la ”guerre en Ukrain-Gaza”, le réchauffisme climatique, le transitionisme relevant d’un nouvel habillage du capitalisme (faire renaître son Oiseau Phénix…).


C’est pourquoi l’État, du moins ses représentants, « élus », s’activent désormais à la fabrication d’un État-religion sous la forme du MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN : la distinction entre « opinions politiques » et « opinions religieuses » ne se distingue plus, tel l’Islam qui ne distingue pas le temporel du spirituel, pas plus que la dialectique matérialiste et historique du parti communiste chinois. Car le socialisme républicain est une religion en ce sens qu’il avance déjà son CONTRAT SOCIAL et qu’ensuite pour l’entretenir il avance la loi de succion vulgaire : « Dans le Principe était la matière, le temps qui coule » ou « mise en valeur du temps » (2), et non plus : « Dans le Principe EST le Soi », la Conscience infinie JAMAIS NÉE : LE CENTRE EST NULLE PART MAIS SANS LE CENTRE IL N’Y AURAIT PAS DE CIRCONFÉRENCE PARTOUT, où IL N’Y AURAIT PAS DE « COMME SI » OU DE « FAIRE SEMBLANT » (d’y croire).

MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN ET NAISSANCE DU JUDAÏSME : LE COMMERCE : CIRCULATION COMME LE SANG CIRCULE et chez les Hébreux-Juifs le sang devient « véhicule de l’âme » et évidemment une ÂME TRANSFORMÉE EN ARGENT, UNE ÂME TRANSFORMÉE EN BANQUES, EN BOURSES, EN WALL STREET ; le circulatoire échangiste du sang et son « économie de marché » dans un monde-hôtel pour ”hommes-femmes d’affaires” en ”libre” circulation comme le SANG DU JUDAÏSME : LA MARCHANDISE, LES OBJETS ET DONC LES HUMAINS, LES GOYS.


Y AVAIT-IL DES « JUIFS » AU TEMPS DES CHASSEURS-CUEILLEURS ?

MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN = LA CIVILISATION DE L’ÉCHANGISME, LA CIVILISATION DU SANG, LA CIVILISATION DE LA TYRANNIE DE L’OPINION TOUT AUSSI ÉCHANGISTE QUE L’ÉCHANGISME DANS LA RACINE DU MAL (1).

JUDAÏSME =
COMMERCE =
RÉPUBLIQUE

Triade typique de la mise en valeur du temps marchandise.
CAR IL N’Y A DE NOS JOURS QU’UN TEMPS MARCHANDISE, et tous les conflits sur la planète ne sont que des « piques » de ce temps marchandise ; c’était pareil avec la guerre de 1914-1945 : GUERRE MONDIALE COMMERCIALE DE LA MISE EN VALEUR DU TEMPS. C’est pareil avec la forme VIOLENTE : L’”ENSAUVAGEMENT” DES HUMAINS : presque plus personne ne SAIT, et NE PEUT ACCOMPLIR SON DEVOIR, SON VOYAGE ICI-BAS AVEC GRAND SOIN :
« Bhagavān descendait la Colline, lorsqu’un ouvrier, qui se trouvait juste devant l’ashram, arrêta son travail afin de se prosterner devant le Maître. Alors celui-ci dit : « Accomplir votre devoir est la vraie prosternation ».
L’assistant du Maître demanda : « Comment cela ? »
- M. : Remplir son devoir avec soin est le plus grand service rendu à Dieu [soit, être DANS L’INSTANT]. (Puis, souriant, il entra dans le hall). (Ramana Maharshi, entretien 227 du 4-7-1936).

ACCOMPLIR SON DEVOIR = ÊTRE DANS L’INSTANT, NON TOURNÉ VERS LA RACINE DU MAL, NON TOURNÉ VERS LE DEHORS ET L’ÉTAT D’ENSAUVAGEMENT VÉRITABLE (1).
URBANISATION, BÉTONISATION DE LA PLANÈTE = ENSAUVEGEMENT tel le robotisme humain du transhumanisme et du DEHORS : LA REPRÉSENTATION, LE SPECTRE-SPECTACLE ; le transhumanisme EST l’ensauvagement supérieur de la racine du mal. Le ”sauvage” c’est ce ”civilisé” suprême du smartphone, de l'urbain, c’est donc ce consommateur de n’importe quoi DU DEHORS !!!
ENSAUVEGEMENT = TOURNÉ VERS LE DEHORS DE LA RACINE DU MAL.
LA REPRÉSENTATION, LE SPECTRE-SPECTACLE DU MIGRANISME VOULU ET ORGANISÉ PAR L’EMPIRE USIONISTAN DES DEUX W : Washingtonisme, Westminsterisme afin d’empêcher l’Europe de se rapprocher avec le Russie, LE MIGRANISME ORGANISÉ EST DONC UNE PHASE DE GUERRE COMMERCIALE ORGANISÉE PAR L’EMPIRE DES DEUX W. De nos jours IL N’Y A QUE DES CONFLITS D’ORDRE ÉTATICO-COMMERCIAL !

Être COUR (sans temps, sans opinion), VASE, VALLÉE, ENCLOS, JARDIN ou TAPIS VOLANT la chose la plus difficile au monde tant Nous en avons perdu l’habitude, tant Nous sommes soumis à la mise en valeur du temps : Nous avons perdu cette chose la plus difficile au monde pour un humain : LA SIMPLICITÉ.


C’EST QUOI UN « COMMUNISTE » ?

C’est le VRAI SOLEIL (3) , PANique le Tout, le Seul Réel, les Eaux Primordiales (Communion absolue), et non le faux soleil adoré qui a fait fourbir la domestication du feu vulgaire, la métallurgie et la stérile thermodynamique (électricité actuelle en premier).
« Même la structure de l’atome a été découverte par le mental. Donc le mental est plus subtil que l’atome. Et ce qui est derrière le mental, c’est-à-dire l’âme individuelle, est plus subtil que le mental. Le saint tamoul Mânikkavâchakar a dit que si chacun des grains de poussière qui dansent dans un rayon de soleil représentait un Univers, la lumière du soleil tout entière représenterait l’Être suprême », Ramana Maharshi, entretien 15 du 8-1-1935, et définition d’HONORER LE VRAI SOLEIL, et non A-DORER celui de la thermodynamique suite à la découverte du feu vulgaire qui va engendrer la métallurgie et les guerres….

La VRAIE COMMUNAUTÉ AVEC TOUTES LES FORMES DE VIE N’EST PAS DEHORS, tel le ”Vivre ensemble”, en un multiple d’ego de consommateurs qui vont cahin-caha prisonniers de leur dualité en opinion bien-mal, mais AU CONTRAIRE, en un Multiple telles les Eaux primordiales, à l’image de la vie terrestre de Ramana Maharshi, par exemple à l’entretien 23 du 2-2-1935 : « Le Maharshi ne voit personne hors de son Soi. Pour lui, il n’y a donc pas de disciples. Sa grâce est omniprésente, et il la communique en silence à quiconque la mérite » (un des fidèles en réponse à la question si le Maharshi initiait des disciples, question sans réponse de la part du Maharshi).

De même Thème dans l’entretien 189 du 19-5-1936 : « Car seul le mental purifié est capable de saisir sa méthode et d’adhérer à la pratique de celle-ci ». Donc ne pas se laisser bouffer par le DEHORS, LE MENTAL DES AUTRES, LEUR INFLUENCE OPINION TUEUSE.
 
Il y a une différence entre le Soi, lequel est le ZÉRO INDIEN ou l’espace infini de la Conscience Lumière de l’Essence (Vrai Soleil, Christ), et l’évolutionnisme forcément matérialiste, utilitaire du corps-mental (le chittavyoman en sanskrit : l’espace constitué par l’idéation vagabonde). En référence à l’entretien 16 du 19-1-1935.

DEHORS = REJETER L’ARGENT, REJETER L’ÉTATISME ET SA RÉPUBLIQUE MARCHANDISE QUI TOUS SE TROUVENT AU DEHORS. REJETER LA RACINE DU MAL.

Ceux que certains appellent « les maîtres du monde », CE SONT LES ÉLECTEURS, LES CROYANTS-CONSOMMATEURS, LES PROFITEURS DE LA MISE EN VALEUR DU TEMPS, TOUS CEUX QUI VOUS DISENT EN VOUS PRÉLEVANT : « Moi Monsieur je fais mon métier ». (il y a devoir et devoir comme il y a demeure et demeure...). CE SONT EUX LES CRIMINELS POURVOYEURS DE « MAÎTRES DU MONDE », s’il n’y a pas de vendeur, il n’y a pas de client et donc aucune saisie…, et le plus puissant banquier au monde est celui qui nécessairement vous dira : « Moi Monsieur je fais mon métier, de banquier » ; tous ces Terriens font leur métier : ils vendent, ils achètent, ils votent, bref, ILS CONSOMMENT, ILS SONT DES USAGERS DE LA MISE EN VALEUR DU TEMPS ET PAR CONSÉQUENCE ILS SONT DES ENTREPRENEURS DE LA MISE EN VALEUR DU TEMPS CHER AUX JUIFS ET À LEUR MONOTHÉISME COMMERCIAL UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN.
Donc le VRAI FAIRE/FER qui rouille, C’EST LA MISE EN VALEUR DU TEMPS : LA CIRCULATION DU SANG : LA MARCHANDISE ÂME DU FAUX JÉHOVAH, celui de la Création.

À ce hui le niveau de commerce est complètement saturé et plus rien ne peu redémarrer. Et à partir de là : TOUT DEVIENT DANS LA RACINE DU MAL et LOI DE SUCCION VULGAIRE, TOUT DEVIENT DEHORS, TOUT DEVIENT OBJET FACE À UN SUJET, L’ACHETEUR, LE CONSOMMATEUR OU L’USAGER, telle la fiction du réchauffisme pour faire marcher les industries de RÉHABILLAGE DU CAPITAL : LA TRANSITION ÉCOLOMONOTHÉISTE ÉNERGÉTIQUE, nouveau concept de transformation industrielle dans la logique du PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE. Puisque on vend de moins en moins de voiture classique, alors ON CRÉÉ LE BESOIN DE VOITURE ÉLECTRIQUE, simple système commercial du TOUJOURS NOUVEAU POUR ENGENDRER UN CONSOMMATEUR PERPÉTUELLEMENT INSATISFAIT, ANGOISSÉ, qui demandera forcément toujours plus pour sa ”sécurité” ou pour son confort dans sa mise en valeur de son temps.

LA LIBERTÉ ou L’ÉVEIL (la sortie de l’ignorance) ne se trouve nulle part, Ainsi, NUL NE PEUT L’ATTEINDRE ET AINSI LA POSSÉDER ET FAIRE CHIER TOUT LE MONDE !
Ça s’appelle : « ZÉRO INDIEN », LA VIERGE NOIRE ET SON ENFANT (l’Infini). De même en est-il pour les Éveillés ou Bienheureux : il n’y a rien à atteindre et donc à posséder, ET ILS L’ONT ATTEINT (le Zéro Indien, l’infini).


Notes.
1. LA VALEUR D’ÉCHANGE ENTRE DEDANS ET DEHORS.
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion vulgaire à distinguer de la Vraie Loi de succion ou Eucharistie, mais ne pas tomber dans la gloutonnerie spirituelle qui existe aussi, c’est-à-dire ne pas tomber dans LA FIXATION OU COAGULATION D’UNE SPIRITUALITÉ COMME FIN EN SOI OU COMME « FIN DES TEMPS » !].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme, du Désir, du Sans-Forme ; le connaisseur, la connaissance et le connu. ”Les triades ne sont que des apparences dans le temps et l’espace, tandis que la Réalité s’étend au-delà et derrière elles. Elles sont comme un mirage qui cache la Réalité. Elles proviennent de l’illusion [elle proviennent du ”Comme si”]” (Ramana Maharshi, entr. 28, 4-2-1935 ; jusqu’à la gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : augmentation de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le MASQUE
LE RIDEAU DE SON EGO, CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER D’AMÉLIORER
LA CONDITION HUMAINE…

TOUT EST FAIT POUR QUE LES MASSES S’ATTACHENT UNIQUEMENT À LA LETTRE OU À L’UTILITAIRE, À LA RAISON, CONFORMÉMENT À CE MONDE EN TRAIN DE SE DIGITALISER, DE SE NUMÉRISER.
C’EST CE MONDE DU SÉCURITAIRE TOTALITAIRE QUE VEULENT FABRIQUER LES CANCÉREUX DU POUVOIR, DONC INSTITUER CE MONDE D’ESCLAVES COMME BIEN ANNONCÉ DÉJÀ PAR LE MATHNAWÎ.

LOI DE SUCCION DANS LE MATHNAWÎ, LIVRE CINQUIÈME 719-752 : « Un petit oiseau chassait un ver : un chat saisit cette occasion et s’en empara. L’oiseau était dévorant et chose dévorée, et, absorbé dans sa chasse, ne savait pas qu’il y avait un autre chasseur.
Bien que le voleur chasse des objets, cependant le chef de la police avec les ennemis du voleur sont sur ses traces.
Son mental est occupé avec les biens, les verrous, la porte : il est inconscient du préfet et du tumulte qui s’élève à l’aube. Il est absorbé par sa passion pour le gain qu’il ne prend pas garde à ceux qui le recherchent et le poursuivent.
Si l’herbage boit l’eau pure, ensuite l’estomac d’un animal s’en nourrira.
Cette herbe est dévorante et décorée : il en va ainsi pour toute chose qui existe, excepté Dieu. Étant donné qu’Il est Celui (dont il est dit) : Il vous nourrit et n’est pas nourri, Dieu n’est pas dévorant et dévoré, comme la chair et la peau.
Comment ce qui est dévorant et dévoré serait-il en sûreté contre ce qui dévore et qui réside dans une cachette ?
La sécurité de ceux qui sont susceptibles d’être dévorés traîne le deuil à sa suite ; va vers le Portail [le « Gate gate pâragate… » ] de Celui qui n’est pas nourri.

Chaque imagination dévore une autre imagination [surtout dans cette tyrannie de l’opinion] : une pensée se nourrit d’une autre pensée. Tu ne peux être libéré de toute imagination ni t’endormir de façon à t’évader complètement. Tes pensées sont comme les frelons, et ton sommeil comme l’eau (dans laquelle tu es plongé) : quand tu t’éveilles, les frelons reviennent.
Et maintes imaginations pareilles à des frelons volent et t’emportent tantôt ici, tantôt là.
Cette imagination est la moindre de ceux qui dévorent : le Tout-Puissant connaît les autres [Zéro indien…]
Écoute, enfuis-toi loin de la troupe de tous ceux qui dévorent, vers Celui qui a dit : « Je suis ton protecteur » [équivalent de la Parole du Christ : « Qui perd sa vie la gagne »].
Ou vers celui qui a acquis ce pouvoir de protection, si tu ne peux te hâter vers le Protecteur Lui-même. […] Tu as pris pour guide ta raison qui est devenue infantile, étant voilée par le voisinage de l’âme charnelle [la tyrannie de l’opinion, l’égrégore du moment, surtout celui de la folie du sanitaire en 2020-X, celui du réchauffisme allant avec l’aliénation de l’économie tout azimut consommateur sous prétexte et à la suite du covidisme et du réchauffisme se poursuivant avec la ”guerre en Ukraine-Gaza”].
[…]
L’avidité pour la chasse fait oublier qu’on est soi-même une proie [le citoyen la proie de l’autre, la proie des élections et des virus, du politisme, de l’inflation économique fabriquée et des banques et de la SAISIE OU LOI DE SUCCION] : le chasseur s’efforce de gagner des cœurs [du consensus], alors qu’il a perdu le sien ».

2. Monde d’Avant et Monde d’Après :
- AVANT : LOCAL. Le mois de Lyyar dans l’année trente-cinq de Haretat, Roi de Nabatène (datation d’un événement par une inscription Nabatéenne, d’après J.G. Février, Histoire de l’écriture). (Qualitatif, pas ou peu de Dedans-Dehors).
- APRÈS : GÉNÉRAL. 1843 après J.-C. mois de mars. (Quantitatif, uniquement racine du mal tourné vers un unique Dehors).

3. L’ALEPH, mot hébreu : nombre cardinal (comme 0 à 9) caractéristique de la puissance d’un ensemble, ou nombre transfini (infini : on ne peut pas le compter). Aleph ou POINT FOCAL : il s’y trouve, SANS SE CONFONDRE, tous les POINTS ou CENTRUM CENTRI POSSIBLE, ET VU DE TOUS LES ANGLES POSSIBLES ET IMAGINABLES, SENS DU VRAI SOLEIL..
FRACTAL : TOUT EST DANS TOUT, le Multum in parvo (beaucoup en peu, ou ”Rien dans le Tout et tout dans le Rien”. Le Centre est nulle part mais la Circonférence est partout).

ALEPH = LE BLANC DE L’INSTANT (réunissant les Couleurs de l’Arc-en-Ciel).
ALEPH = LE CENTRE NULLE PART MAIS LA CIRCONFÉRENCE EST PARTOUT.
ALEPH = PANique ou Instant (Éternité et non-Éternité), le mental est inopérant, l’idéation ou la ”raison” est abolie, on ne peut plus ”aviser”.
LE TEMPS N’EST QU’UNE IDÉE-OPINION : IL VARIE À L’INFINI SELON LA PERSONNE, COMME L’OPINION est un concept de l’être en soi issue de l’expérience de l’existant uniquement par le corps-mental et donc dans le spatio-temporel, dans un LIEU FIXÉ. Ainsi dans ce concept aucune doctrine ou constante ne peut exister parce qu’elle a sa source dans le temps et l’espace. C’est pourquoi la doctrine républicaine, démocratique ou socialiste étatique, est perpétuellement fluante ou changeante en se prétendant « perpétuelle », se pliant aux circonstances.
Ainsi le monothéisme unilatéral républicain ne fait que conduire à ses dernières conséquences logiques la tyrannie de l’opinion, aboutissant à une religion et une mystique renversée, en creux, donc AU RENONCEMENT VOLONTAIRE ET CONSENSUEL DE L’HUMAIN À SA LIBERTÉ PROPRE OU VRAIE NATURE (son Soi).
 
 

Dernière mise à jour : 02-01-2024 21:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved