ORAISON DES SYLPHES
 

Ecrit par Sechy, le 14-01-2010 15:46

Pages vues : 9020    

Favoris : 136

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Air, Élémentals, Sylphes, Yôkai


ondine_brouillard.jpg
 
ORAISON DES SYLPHES
Est - Bilieux - PARALDA - Or, Argent
 
 
Esprit de lumière, esprit de sagesse, dont le souffle donne et reprend la forme de toute chose ; toi devant qui la vie des êtres est une ombre qui change et une vapeur qui passe ; toi qui montes les nuages et qui marches sur l'aile des vents ; toi qui respires, et les espaces sans fin sont peuplés ; toi qui aspires, et tout ce qui vient de toi retourne à toi mouvement sans fin dans la stabilité éternelle, sois éternellement béni. Nous te louons et nous te bénissons dans l'empire changeant de la lumière créée, des ombres, des reflets et des images, et nous aspirons sans cesse à ton immuable et impérissable clarté. Laisse pénétrer jusqu'à nous le rayon de ton intelligence et la chaleur de ton amour : alors ce qui est mobile sera fixé, l'ombre sera un corps, l'esprit de l’air sera une âme, le rêve sera une pensée. Et nous ne serons plus emportés par la tempête, mais nous tiendrons la bride des chevaux ailés du matin et nous dirigerons la course des vents du soir pour voler au-devant de toi. Ô esprit des esprits, ô âme éternelle des âmes, ô souffle impérissable de la vie, ô soupir créateur, ô bouche qui aspirez et qui respirez l’existence de tous les êtres dans le flux et le reflux de votre éternelle parole, qui est l'océan divin du mouvement et de la vérité. Amen.
 
On exorcise l'eau par l'imposition des mains, par le souffle et par la parole en y mêlant le sel consacré avec un peu de cendre qui reste dans la cassolette des parfums. L’aspersoir se fait avec des branches de verveine, de pervenche, de sauge, de menthe, de valériane, de frêne et de basilic, liées par un fil sorti de la quenouille d'une vierge, avec un manche de noisetier qui n'ait pas encore porté de fruits, et sur lequel vous graverez avec le poinçon magique les caractères des sept esprits. Vous bénirez et consacrerez séparément le sel et la cendre des parfums en disant :

SUR LE SEL.
In isto sale sit sapientia, et ab omni corruptione servet mentes nostras et corpora nostra, per Hochmaêl et in virtute Ruach-Hochmaêl, recedant ah isto fantasmata hylae ut sit sal coelestis, sal terrae et terra salis, ut nutrietur bos triturans et addat spei nostrae cornua tauri volantis. Amen.

SUR LA CENDRE.
Revertatur cinis ad fontem aquarum viventium, et fiat terra fructificans, et germinet arborem vitaa per tria nomina, quae surit Netsah, Hod et Jésod, in principio et in fine, per Alpha et Omega qui sunt in spiritu AZOTH. Amen.

EN MÊLANT L'EAU, LE SEL ET LA CENDRE.
In sale sapientiae aternae, et in aqua regenerationis, et in cinere germinante terram novam, omnia fiant per Eloïm Gabriel, Raphael et Uriel, in saecula et aeonas. Amen.


[ Extrait de Dogme et Rituel de la Haute Magie, par Eliphas Lévi ]


(Photo du haut de Dominique Kubler)
 
 

Dernière mise à jour : 14-01-2010 15:46

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved