Pape François 1 anti Instant et jésuite
 

Ecrit par Sechy, le 24-03-2013 19:57

Pages vues : 4166    

Favoris : 414

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Pape François 1 anti Instant et jésuite

Le pape François 1, cette nouvelle star de Hollywood.
 
 
 
COMÉDIE
Avoir un petit coin à soi pour observer la Comédie Humaine, et avoir un peu d’argent pour pouvoir entretenir le petit coin à soi.
Pour observer, il faut disposer d’un peu de temps, et hélas d’un peu d’argent. Et gagner sa vie, cela ne laisse pas beaucoup le temps d’observer.
Pour durer, il est ainsi nécessaire de s’organiser un COIN *Angles*
Dans COMÉDIE il sonne : COMMUN, COMMUNIER, CONCILE, COMMUNIQUER, COMMUNISTE, COPAIN, COMPAGNON et COMPAGNIE, COMPAS, COLPORTER et COMPORTER : éprouver quelque chose ensemble, comme un ACCORD, en voyant la comédie (on ne fait pas une comédie ou un caprice tout seul !)
Des synonymes de comédie reflétant bien notre époque :
CABOTIN, CAPRICE, MENTIR, COLPORTER, TROMPER, FEINTE, HYPOCRISIE, INVENTION, MENSONGE, SIMULATION, CHIQUÉ, TRUCAGE, CIRQUE, CINÉMA, CORRIDA, VAUDEVILLE, FARCE, COMPOSER, COMPRENDRE, COMPTER et COMPTEUR, COMTÉ, CONCITAIN (concitoyen) ; et enfin : JÉSUITES.
 
 
Déjà ce pape porte une croix en fer, symbole de guerres non pas dû au Fer lui-même, mais parce que les humains en ont fait : pointes de flèches, épées, jusqu’à nos modernes obus, tanks, chars, etc. sans oublier le « béton armé ».
Il paraît que le jésuite Theilhard de Chardin allait enfant ramasser des morceaux de fer pour en faire des autels ; et en parlait comme de son « Dieu du fer » (du faire ?). Le fer est souvent symbole de robustesse, de dureté, d’opiniâtreté, de rigueur excessive, d’inflexibilité ; bonjour les compas-équerres judéo francs-maçonniques et leurs normes !!! L’Âge de Fer (faire) est l’ÂGE DUR (matérialiste), aboutissement de la solidification cyclique, dont l’Âge de Cuivre est l’avant-dernière étape. L’Âge de Fer c’est la guerre et la mort en permanence. Un âge du faire RAIDE COMME LA JUSTICE (du droit talmudique !)
Le fer météoritique était sacré. Mais depuis la Chute et le choix de la voie de l’Agriculture par les Chasseurs-Cueilleurs, le Fer et les Métaux sont devenus ambivalents : voir les armes et ce que l’on a fait de l’Or, puis avec l’agriculture les charrues.
Chez les Dogons du Mali le Fer est le contraire symbolique du Cuivre. Il est le maître de l’ombre et de la nuit tandis que le Cuivre est symbole de lumière. Ainsi le Fer est-il considéré comme néfaste.
D’origine chthonienne, voire infernale, le Fer est un métal profane (et profané) qui ROUILLE, donc qu’on ne doit pas mettre en contact avec la vie. Selon Platon les habitants de l’Atlantide chassaient sans arme de fer, mais avec des épieux et des filets. Les Druides n’utilisaient que des outils coupants en Or.
Le Fer symbolise une FORCE DURE, SOMBRE, IMPURE, DIABOLIQUE. Le Fer ou OS DE TYPHON.
Il est attiré par l’aimant. « Croire dur comme fer ».
L’aimant de Aimer attire le FAIRE : œuvrer avec passion, avec Foi.
C’est la planète MARS qui le représente par analogie de nature.
Mars, forces guerrières donc dangereuses, agressivité et passion.
En résumé : ce pape introduit les Jésuites à la tête du Vatican !

Ensuite ce pape devient OBJET DE DÉVOTION : selon son souhait, ses fidèles sont invités à prier pour lui ! Bien qu’il ne soit qu’un « vicaire du Christ », ou le « Christ lui-même », ce qui est bien dans l’air du temps où l’Instant ou Soi est totalement oublié, caché. Cette attitude de ce pape peut préfigurer la nouvelle religion mondiale imposée par le Nouvel Ordre Mondial : le Noachisme des judéo francs-maçons (et loi des rabbins), et le futur messie des Juifs.

Ensuite ce pape a demandé à ce qu’on ne le filme pas depuis le bas de son balcon (contre-plongée), comme cela se faisait habituellement, mais à hauteur des yeux. Ainsi il veut symboliser qu’il n’est pas au-dessus des simples fidèles, mais qu’il est un homme « comme les autres », ce qu’il fera encore symboliquement en prenant le prénom de François d’Assise, celui qui s’occupa, selon la légende, des pauvres, des orphelins et de tous ceux qui sont dans la misère. Aucun pape n’avait jamais osés porter ce prénom considéré comme sacrée en Italie. Et cela peut préfigurer le messie des Juifs, « un homme comme les autres » où tous les humains devraient pouvoir se « reconnaître en lui ». Là encore on s’éloigne prodigieusement du Soi ou Instant !!! Car depuis la folie technologie et son monde du binaire tout est devenu FAUX, illusions sur illusions. Le nouveaux messie des Juifs fera comme ce « peuple élu » : du HOLLYWOOD, du EYES CANDY ou DORG (Demain On Rase Gratis) ou « les lendemains qui chantent ».
D’une certaine façon, ce pape François 1 ressemble un peu à « l’acteur » ou marionnette Barack Obama qui devait « casser la barack » (baraque).

En ce qui concerne les Jésuites, ils ont été bannis 73 fois d’à peu près tous les pays, tant ils causaient de zizanies et de problèmes politiques : par exemple ils furent expulsés de Saint-Pétersbourg en 1815, et de la Russie tout entière en 1820. Les Jésuites prônent le communisme, donc le Nouvel Ordre Mondial. Les Jésuites sont les maîtres du « Diviser pour régner ». C’est par le bien ou le winner que l’on trompe le monde, c’est par la « raison » ou le mental que l’on trompe le monde. Le pire étant l’humanisme, les « bons sentiments », le « progrès social », tous armes eyes candy des Jésuites, et évidemment comme pour le Yahvé des Juifs : pour sa gloire ! Donc un Dieu extérieur ! Tout au plus une OPINION du mental. Les Jésuites sont champion de la COMÉDIE. Ils mirent « en scène » le roi Soleil (Louis 14), ensuite Napoléon 1er (empereur aux abeilles !).

CONCLUSION :
un pape jésuite est le contraire d’un pape. Helena Petrovna Blavatsky disait des Jésuites : « Les Jésuites ont fait plus de mal moral dans ce bas monde que les armées réunies du Mythique Satan » (La doctrine secrète). Blavatsky dit aussi dans La doctrine secrète, que les Jésuites ont transformé le savoir des derniers papes en sorcellerie ! Les Jésuites sont de parfaits « Travailleurs du chapeau », avec la diabolique volonté dénuée de scrupules. Les Jésuites se sont engouffrés dans la franc-maçonnerie spéculative née en 1717 à Londres. D’après Blavatsky, les Jésuites dénaturèrent les initiations primordiales ; par exemple ils firent croire que le véritable secret avait été perdu avec Hiram Abiff (Temple de Salomon et son architecte). Les Jésuites inventèrent les degrés supérieurs de la maçonnerie, « degrés spéciaux mais falsifiés en prétendant jeter plus de lumière sur ce secret perdu, afin de diriger le candidat et de l’amuser avec des formes empruntées à la réalité, mais ne renfermant aucune substance et arrangées avec art de façon à conduire le Néophyte nulle part ». Les Jésuites essayèrent ainsi de détruire la franc-maçonnerie.

« Les enfants chrétiens et catholiques peuvent accuser leurs parents d'hérésie... bien qu'ils sachent qu'en le faisant leurs parents seront brûlés sur le bûcher et mis à mort...  Et non seulement peuvent-ils leur refuser la nourriture, s'ils cherchent à les détourner de la Foi Catholique, MAIS ILS PEUVENT LEGALEMENT LES TUER ». – Précepte des Jésuites. (F. STEPHEN FAGUNDEZ, in Proecepta Decalogi. Lugduni, 1640.), cité par Blavatsky dans : Isis dévoilée.
La doctrine jésuite autorise : « le Vol, le Mensonge, le Parjure, l'Impureté, toutes les Passions et tous les Crimes, qui enseigne l'Homicide, le Parricide et le Régicide, renversant la religion pour substituer à sa place la Superstition, en favorisant la Sorcellerie, le Blasphème, l'Irréligion et l'Idolâtrie... etc. »
Les Jésuites pratiquèrent la MAGIE : « Il est légal... de se servir de la science acquise à l'aide du Diable, pourvu que la conservation et l'usage de cette connaissance ne dépendent pas du Diable ; car la connaissance est bonne en elle-même, et le péché par lequel elle a été acquise est passé » (Tom IV, lib.XXVIII, des préceptes jésuites). Pourquoi un Jésuite ne bernerait-il pas le Diable, de même qu'il berne les laïques ? », écrit Blavatsky dans La doctrine secrète.

Plus que tous les autres, les Jésuites constituent bien une société secrète, et en lien étroit avec la franc-maçonnerie (déjà infiltrée au Vatican). Les degrés de l'ordre sont : 1° Novices ; 2° Frères laïques coadjuteurs temporels ; 3° Scholastiques ; 4° Coadjuteurs spirituels ; 5° Profés des Trois Vœux ; 6° Profés des Cinq Vœux.
« L’ordre a ses signes secrets, ses mots de passe, suivant les degrés auxquels les membres appartiennent, et comme ils ne portent pas d'uniforme spécial, il est difficile de les reconnaître, à moins qu'ils ne révèlent eux-mêmes qu'ils font partie de l'Ordre ; car ils apparaissent comme Protestants ou Catholiques, démocrates ou aristocrates, infidèles ou fanatiques, suivant la mission spéciale qui leur a été confiée », tel un véritable caméléon.
« Leurs espions sont partout, ils appartiennent à tous les rangs de la société et ils se montrent érudits et savants, simples et benêts, suivant les instructions qu'ils ont reçues. Il y a des Jésuites des deux sexes et de tout âge, et c'est un fait notoire que des membres de l'Ordre, de familles nobles et d'éducation raffinée, jouent le rôle de domestiques dans des familles protestantes, ou remplissent d'autres emplois analogues afin de servir les fins de la Société.

« Les Jésuites considèrent comme un des plus brillants exploits de leur Ordre que Loyola ait appuyé, au moyen d'un mémoire spécial au Pape, une pétition pour la réorganisation de cet instrument abominable et détesté de boucherie en gros – l'infâme tribunal de l’Inquisition », écrit Blavatsky.

« On ne peut être trop sur ses gardes, car la Société toute entière [des Jésuites] étant basée sur la loi de l'obéissance absolue, peut porter ses forces sur un point donné avec une exactitude infaillible et fatale.
Les Jésuites soutiennent que ‘la Société de Jésus n'est pas d'invention humaine, mais qu'elle procède de celui dont elle porte le nom. Car Jésus lui-même, établit la règle de vie qui régit la Société, premièrement par son exemple, et ensuite par la parole’, on a à faire à une « nouveau peuple élu » et détenteur de la Vérité et la principale loi de Moïse : « TU NE TUERAS PAS », donc « TU TUERAS » : Peter Alagona (St. Thomæ Aquitanis Summæ Theologiæ Compendium) dit : « Par le commandement de Dieu il est légal de tuer une personne innocente, de voler ou de commettre... (Ex mandato Dei licet occidere innocentem, furari, fornicari) ; car il est le Seigneur de la vie, de la mort, et de toutes choses, et on lui doit d'exécuter ses commandements. (Ex. primâ secundæ, Quœst., 94.) (réf. La doctrine secrète).

H.P. Blavatsky écrit d’une manière prémonitoire :
« L’Ordre des Jésuites est, aujourd'hui, tout puissant à Rome. Ils se sont réinstallés à la Congrégation des Affaires Ecclésiastiques Extraordinaires, au Département du Secrétariat d’État, et au Ministère des Affaires Etrangères. Pendant des années, avant l'occupation de Rome par Victor-Emmanuel, le Gouvernement Pontifical était complètement entre leurs mains ».

[En haut de page : Saint François reçoit les stigmates, par le céramiste Andrea Della Robbia, Berlin]
 
 

Dernière mise à jour : 24-03-2013 21:28

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved