Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow La Nature est libre
La Nature est libre Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-04-2014 19:33

Pages vues : 4364    

Favoris : 27

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
fresque_bleu_gp.jpg
 
 
La Nature est libre
Notre Nature est libre
car la Nature ne connait pas
de contradiction
ainsi elle est VÉRITÉ
 
 
Notre temps n'est pas libre parce que tout a été inversé : car depuis le siècle des lumières, il est aisé avec ce que les perruques poudrées appelaient "raison" de prouver tout ce qu'on veut quand on ajuste les principes aux opinions, et non les opinions aux principes. (En référence à la Lettre 13 : Contre les Sorciers, de Savinien de Cyrano de Bergerac).
 
"Je soûtiens que le gouvernement populaire est le pire fléau, dont Dieu afflige un estat, quand il veut chastier ! N'est-il pas contre l'ordre de la Nature, qu'un Bastelier ou un Crocheteur, soient en puissance de condamner à mort un Général d'Armée ; et que la vie du plus grand personnage soit à la discretion des polmons du plus sot, qui à perte d'haleine, demandera qu'il meure ? Mais grace à Dieu, nous sommes fort esloignez d'un tel cahos : On se cache desja pour dire le Cardinal, sans Monseigneur ; et chacun commence à se persuader qu'il est mal-aisé de parler comme les Maraux, et de ne le pas estre". (Savinien de Cyrano de Bergerac, Lettre 21, Contre les Frondeurs). Ici écrit en vieux français. Savinien qui dénonçait la rhétorique, qui dissimule mal sous ses diversités d'apparences ses contraintes mécanistes de système et sa passion de l'ordre monosémitique. La rhétorique est typiquement du social, du socialisme, et porteuse d'une classe dominante ou oligarchie : voyez le cas de Judith Butler, lanceuse de la mode de l'opinion du genre. Combattre la rhétorique c'est combattre l'étatisme. Comme Savinien et Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux), je suis farouchement individualiste et anti-hiérarchie. Un Savinien se trouve aussi en Raymond Roussel.

La "libre pensée" n'est absolument pas libre, car selon un grégarisme mondialisé ou égrégore du Diable : on peut tout à fait s'accorder mondialement sur quelque chose que l'on sait pertinemment faux, mais que les intérêt obligent à accepter comme tel. C'est comme ça que le mental de l'humain construit SA vérité ou OPINION, sous la forme d'un contrat (le sens commun ou pensée unique) que les autres acceptent, inconsciemment ou consciemment, ou par manipulation d'un pouvoir qui y a intérêt. AInsi de nos jours on ne jure plus que par la 'démocratie'.


Les saints détrônés par les droits de l'hommistes.

Ce qu'on entend aujourd'hui par "libre pensé" est INDIVIDUEL, alors qu'avant 1789 elle était COLLECTIVE. Ainsi le saint auvergnat, Saint Vernis (rouge, de vernicium), mal vu du clergé, patron des vendanges, était promené en procession chaque année à la veille des vendanges. Mais une année dans celles qui suivirent 1789, les vignes gelèrent, alors les paysans sont venus chercher le Saint, mais ce n'était pas pour le complimenter, la libre pensée avait répandu son virus. "Arrivés au milieu des pampres recroquevillés, on a fait halte. Alors les porteurs [du saint] ont montré le poing au pauvre saint, en lui disant : "Tro de sant, sant de ges, lou veses aquo qu'as facht ? Vatene, finian, voughen pus te portar" (Rebut de saint, saint de rien, vois-tu ce que tu as fait ? Nous ne voulons plus te porter). Ainsi saint Vernis fut-il remisé dans le galetas du rebut à saints ; et l'argent que les paysans réservaient pour la fête de saint Vernis a été consacré à un abonnement aux "Droits de l'Homme" !
Ainsi, pendant 20 siècles saint Vernis résista aux persécutions ecclésiastiques, et le voilà tué d'un seul coup par la "libre pensée" ! (Référence à Grasset d'Orcet : Chroniques et Récits d'Auvergne, chapitre : Un saint national en Auvergne).

Ainsi pendant 20 siècles les paysans d'Auvergne étaient d'accord, ou "avaient signé un contrat", et brusquement après la tabula rasa de 1789, ils déchiraient le contrat et le saint qui va avec ! Comme quoi il faut se mettre d'accord sur quelque chose pour en faire un "vérité" (le piège du grégarisme). Par exemple le système de Ptolémée et Aristote (Géocentrisme) était considéré comme vérité pendant plus de 2000 ans. Il n'est pas possible que dans cette tranche de chronologie un individu ou plusieurs ne s'aperçurent pas que ce système était faux ! Cependant ça a marché assez bien pour expliquer les équinoxes. En se réunissant en un petit groupe, dans un coin isolé, on pourrait vivre en acceptant le système de Prolémée, ça marcherait aussi bien ! Même chose pour un couple : on peut s'accorder sur une chose que l'on sait pertinemment fausse ; on peut décider que ma femme et moi nous nous trompions l'un et l'autre à condition de faire semblant de ne pas nous en apercevoir. On a donc un CONTRAT, une RÈGLE DU JEU. (En référence à un adepte de Savinien de Cyrano de Bergerac : Umberto Eco : Kant et l'Ornithorynque)
Maintenant la "libre pesée" est soi-disant la liberté de penser, comme le soutiennent les travailleurs du chapeaux que sont les judéo-francs-maçons modernes. Or le "Libre-Esprit" ou Turlupin laisse supposé que ses adeptes sont entièrement tournés vers l'Instant ou Soi. On peut rentrer dans ce thème les Cathares, les Templiers (dont se réclament nombre de modernes courants judéo-francs-maçonniques).
La Pomme de Pin et le Centaure étaient le symbole de certains francs-maçons d'avant 1717. Le Centaure et la Pomme de Pin se lisent CENTVR LEVPIN, ou vulgairement saint Turlupin ou saint Turpin. Grasset explique que ces nom sont à associer aux quatre Dieux gallo-gothiques ou du cycle de Thor : Can (Chien), Tur (Taureau), Leu (Loup), Pen (Orfraie).

La symbolique du Centaure l'indique comme la bête en l'homme, donc avec un conflit entre l'instinct et la "raison", soit une double nature ou inconscient et conscient. Le Pin en Extrême-Orient (chez les Taoïstes, au Japon) est symbole d'immortalité (persistance du feuillage et incorruptibilité de la résine). Au Japon, Pin = Force.
Dans la symbolique occidentale le Pin est parfois figuré entre deux coqs qui se le disputent : lutte entre deux Dragons se disputant "l'Instant"... Le Pin exprime la permanence de la végétation, et entre dans la symbolique des 10.000 ans de la voie de l'Agriculture (alternance des saisons).

INNÉ ET IGNÉ

"Ainsi dés qu'une Plante, une Beste, ou un Homme, expirent, leurs ames montent sans s'éteindre à sa sphere, de mesme que vous voyez la flame d'une chandelle y voler en pointe, malgré le suif qui la tient par les pieds. Or toutes ces ames unies qu'elles sont à la source du jour, et purgées de la grosse matiere qui les empeschoit, elles exercent des fonctions bien plus nobles que celles de croistre, de sentir, et de raisonner : car elles sont employées à former le sang et les esprits vitaux du Soleil, ce grand et parfait animal : Et c'est aussi pourquoy vous ne devez point douter que le Soleil n'opere de l'esprit bien plus parfaitement que vous, puis que c'est par la chaleur d'un million de ces ames rectifiées, dont la sienne est un elixir, qu'il connoist le secret de la vie, qu'il influë à la matiere de vos Mondes la puissance d'engendrer, qu'il rend des corps capables de se sentir estre, et enfin qu'il se fait voir et fait voir toutes choses". (Savinien de Cyrano de Bergerac : L'autre Monde - Le Soleil)

"De tout ce que je viens de dire, puisque la douleur, la chaleur, la saveur, l'odeur, le son, la lumière, ou les couleurs, ne sont que des façons de sentir toutes diferentes, causées par divers objets des organes qui ont aussi de diferentes facultez de sentir ; puisque l'espingle ou le feu estant appliquez à la main, nous ne connoissons immediatement & distinctement que ce qu'ils y excitent, & non pas l'espingle ny le feu ; de mesme les viandes, les parfums, l'air poussé par un canon, & la flâme, estant appliquez chacun à son organe, nous ne sçaurions connoistre sans raisonnement que les seules sensations, & non pas ce qui les cause. Il resulte de là cette consequence universelle, que tout ce que nous connoissons clairement, certainement, distinctement, & sans détours, sont les sensations qui sont en nous, & que nous ne connoissons rien du tout du costé des objets, si ce n'est par conjectures et par raisonnements [opinions]". (Savinien de Cyrano de Bergerac : Le fragment de physique, fin du chapitre 1).
Environ 300 ans après, Ramana Maharshi dira la même chose ! TOUT EST DANS LE MENTAL.
La "libre pensée" ne peut s'y exercer que lorsque ce mental est dompté.

"Helas, entre rien et un atome seulement, il y a des disproportions tellement infinie que la cervelle la plus aigue n'y sçauroit penetrer. Il faudra donc pour eschapper à ce labirinte inexplicable que vous admettiés une matiere éternelle avec Dieu, et alors il ne sera plus besoin d'admettre un dieu, puisque le monde aura pu estre sans luy : mais, me dirais-vous, quand je vous accorderois la Matiere eternelle, comment ce chaos s'est-il harangé de soy mesme ?" (Savinien, L'autre Monde - La Lune).
Dans son "Je vous le vais explicquer", Savinien s'aventure ensuite dans le Timée de Platon, partie atome et quatre éléments.
 
 

Dernière mise à jour : 20-04-2014 19:59

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >