Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow L’Eau qui pousse comme le Saint Chaos
L’Eau qui pousse comme le Saint Chaos Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-12-2021 22:28

Pages vues : 559    

Favoris : 48

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Chaos, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Eau, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, Images, Jardin, Marchandise, Marxengelsisme, Nostalgie, Paradis, Peur, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Serpent, Silence, Social, Spirale, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge

 
 
pierrec_copie.gif
 
 
L’Eau qui pousse comme le Saint Chaos
Pourquoi l’Eau ne germerait-elle pas
spontanément comme la chair des animaux
dépecés ne repoussait-elle pas aussitôt ?
Un virus se reproduit bien, varie,
augmente, comme le BLOB qui n’est ni
animal, ni champignon, ni plante et
qui peut se cultiver et se multiplier
énormément…
La graine d’Eau ou « Eau en poudre »
se « plante » dans une coupelle en
forme de croix (important). Ainsi l’Eau
peut s’augmenter SANS LIMITE, À L’INFINI.
 
Évidemment si vous buvez un verre de
cette Eau elle ne va pas couler à
l’infini dans votre corps, car vous
mourriez noyé… de l’intérieur !
L’Eau est source de vie et source de mort.
Seule la coupelle, le Vase, permet
la multiplication de l’Eau.

Avec cette coupelle on peut en quelque
mois faire une mer….

SABLE = EAU : ils coulent tous deux,
ils prennent forme selon les
CIRCONSTANCES, selon le SOI-INSTANT.
L’Eau est la Materia Prima ou
Indistinction : L’INCONNU, LE SECRET.
La « Source » de l’Eau en poudre se
trouve dans la PIERRE (poudre de Roche
ou Vrai Or « métal ».
EAUX = éternité : avant la Création, et
APRÈS LA RE-CRÉATION.

LE CHRIST-O


RAPPEL : La racine du mal étant la croyance en la dualité Dedans-Dehors provoquant la SAISIE, alors que le TOUT, l’UN, est l’Être lui-même, l’Eau ne saurait y échapper : Tout est conscience et évidemment les objet extérieur et l’Eau, et comme il n’y a pas de conscience sans objet ou EAU extérieur, il y a « quelque chose » autre et c’est la Conscience infinie qui se manifeste sous le nom-la-forme « Eau » (O : le Centre qui est nulle part et la Circonférence qui est partout, l’ONDE-CORPUSCULE).
Donc c’est la conscience qui détermine la « réalité » : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». (Ramana Maharshi, entretien 264 du 20-10-1936).

Comme il n’y a ni Dedans ni Dehors, deux particules isolés ne sont aussi ni dedans ni dehors mais DANS L’INSTANT (sans l’invention de l’espace-temps), qui correspond AU ZÉRO INDIEN de tout les possibles à l’infini dont cette EAU EN POUDRE. Parce Cela correspond également au SAINT CHAOS DE TOUS LES POSSIBLES : EAU EN POUDRE QUI DEVIENT UNE FONTAINE PERMANENTE ET ILLIMITÉE, OBJETS ET FORMES DE VIE VOLENT, LES CULTURES GERMENT SPONTANÉMENT ET LA CHAIR DES ANIMAUX DÉPECÉS REPOUSSE AUSSITÔT. C’EST L’ÂGE D’OR (que certains appellent « réalité cachée », la manifestation du Soi, du Saint Chaos, de l’Âge d’Or.
Les eaux de tuyaux et les eaux mortes sont des eaux dormantes, des eaux de funérailles, des EAUX DE LA RÉALITÉ DITE IMPROPREMENT « OBJECTIVE », DONC UNIQUEMENT CONSTRUITE SUR L’OPINION.

LA RACINE DU MAL ÉTANT LA SAISIE DANS LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS, LAQUELLE POSTULE QUE NOSTRE MONDE SE PASSE DANS UNE STRUCTURE FIGÉE DITE « ESPACE-TEMPS » (puisque certains disent qu’on ne peut pas dépasser « la vitesse de la lumière », même opinion que de dire que reconstituer de l’Eau à partir d’un petit tas de poudre est impossible ou est une histoire de fou. Or dans l’espace-temps LES HUMAINS SE RASSURENT, SE CONFORTENT : ILS PARLENT D’« ORDRE », ET EN CONSÉQUENCE ILS INVENTENT LE CONCEPT DE MESSIANISME : PROJETER, PRÉVOIR, CE QUI EST SI UTILE POUR LEURS CALCULS (surtout financier à Wall Street et à la City de Londres). Dans l’Instant, sans leur espace-temps, il leur est impossible de prévoir, ce qui ne sera pas bon pour leurs finances….

LIMITER L’EAU À SON SEUL ASPECT PHYSIQUE (d’Eau qui coule comme le temps) EST UN CRIME COMMIS PAR LE MENTAL DE L’INCONSCIENT COLLECTIF (la chose inculquée depuis l’hérédité, puis l’enfance et après par le social), LA CONSCIENCE CONCEPTUALISANTE QUI « CROIT » VOIR DE L’EAU ET EN CONSÉQUENCE LE FABRIQUE… Puisque, encore une fois, nos pensées et donc les sentiments inhérents à nos cinq sens déterminent ce que nous CROYONS savoir. Selon cette croyance au concept d’espace-temps, ce monde matériel obéirait au dogme émis à partir de cette conscience collective = CONSTRUITE DE TOUTES PIÈCES PUISQU’ELLE APPELLE « CHAOS » CE QUI N’EST PAS ORDONNÉ (par elle), CE QUI NE PEUT PAS SE VOIR, CE QUI NE PEUT PAS SE PRÉ-VOIR (c’est pourquoi l’ordre détestera l’anarchie…. et voudra or-ganiser, or-donner).

Le concept de Pierre Philosophale est déjà pris pour du rêve, alors que dire de l’Eau en Poudre ! Mais déjà on prend le TAO pour aussi de l’idiotie ! Pourtant, comme l’écrit Gaston Bachelard, l’imagination ne veut pas dire « faculté de former des images », mais bien la faculté de former des images QUI DÉPASSENT LA RÉALITÉ, DONC QUI DÉPASSE L’ILLUSION QUE NOUS PRENONS POUR LA RÉALITÉ ET QUI DÉPASSE L’INCONSCIENT COLLECTIF (puisqu’on est dans le ZÉRO INDIEN. C'est pour ça que l'imagination peut être dangereuse et mener à la folie, à la mort (voir plus bas l'exemple de Ramana Maharshi et le cinéma).
La Seule réalité est celle de la CHIMÈRE (du Saint Chaos ou Âge d’Or) ET SON GOUFFRE SANS FOND, SON ABÎME DE SIMPLICITÉ. Seule la Chimère (Chi-énergie et Mère) EST VALEUR : LE RÊVE, CE QUI EST GRATUIT, CE QUI NE SE CALCULE PAS OU NE SE RAISONNE PAS PAR LE MENTAL (et le concept). Seul le FABULEUX est Réalité (puisque ZÉRO INDIEN). Le héros de la mer et en conséquence des EAUX est un héros de la Mort. Michel Vieuchange est ce héros de la Mort. Il est pour ainsi dire le premier homme vivant qui fut aussi courageux qu’un Mort. On s’explique alors le thème des « bébés sauvés des eaux », tel le mythe d’un Moïse ou de ces enfants rejetés vivants sur la côte, qui deviennent ainsi des « sauvés des eaux », et en deviennent des êtres miraculeux ; ils pouvaient alors créer des villes, sauver des peuples qui par la suite en feront une religion (dans le cas de Moïse)…

L’Eau est le Tout, le Noun ou Eau Primordiale des Anciens Égyptiens. Elle prend n’importe quelle forme, elle transmet des informations (le nom-la-forme), comme tout le vivant émet et reçoit. Donc tout ce qui est vivant stocke des informations ou vibrations, comme les cercles concentriques dans le tronc d’un arbre. N’importe quelle Matière, du grain de sable en passant par l’eau et l’animal, stocke des informations sur tout ce à quoi elle est confrontée ; c’est d’ailleurs en ce sens que travaille l’Alchimiste.
Dans ce qu’on nomme « civilisation », dans les sols, nous ne respectons pas l’Eau : un gâchis monstrueux. Ce n’est pas Satan le Grand Organisateur, ou plutôt il en est le FAUX, mais c’est l’Eau qui organise tout en mettant en ACCORD tout le vivant.

Qualité de la Terre et qualité de l’Eau, qualité de l’Air = Qualité de Vie. L’Eau étant la Vie, la MÈRE (le Lait), l’Eau en Poudre étant la Vie là où il n’y en avait pas : ELLE EST GRATUITE, donc elle est le Véritable Or alchimique : LA MINE D’OR.
L’Eau en Poudre a beaucoup à voir avec les formes pyramidales que l’on trouve un peu partout, surtout en Égypte là où il y a tant de SABLE. Le Sahara autrefois regorgeait d’Eau qui donnait vie à une végétation luxuriante.
Bien plus que n’importe quelle « énergie », l’Eau EST l’énergie. ÉNERGIE = GRATUITÉ et AMOUR VÉRITABLE….

Le Saint Chaos ouvre à tous les possibles (aussi appelées « probabilités »).
Comme dans la non-dualité Dedans-Dehors il n’y a pas de saisie, l’objet-photon d’un Dehors est insaisissable par un sujet du Dedans. C’est comme l’Univers : le sujet se trouve dans l’impossibilité de se poser comme sujet Dedans étudiant d’un objet-Univers qui lui serait Dehors ! Cela est espace-temps impossible. C’est pourquoi dans la racine du mal depuis des millénaires maintenant le sujet observateur détermine par sa conscience conceptualisante comment l’objet ou particule va être perçue : l’observation, LE BIG BROTHER affecte totalement le résultat de l’observation, ce qui correspond aux Anciens Chinois de l’école du Dhyâna (contemplation, méditation) qui disaient : « Dès que l’encre est sèche, nos formules sont fausses », identique à : « Le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu [ou possédé] ».
L’insaisissable dans la non-dualité Dedans-Dehors comme le « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ », du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).

C’est pourquoi il n’existe pas de possibilité de pensée ou d’observation dite « objective », car toute observation de ce qu’on appelle « réalité » N’EST QUE SUBJECTIVE CONSTRUISANT UN INCONSCIENT COLLECTIF, DONC N’EST QU’OPINION ET RIEN DE PLUS, PUISQUE LA CONSCIENCE CONCEPTUALISANTE DU SUJET DÉTERMINE L’OBJET DEVANT ÊTRE SAISIE OU VU. ET LORSQUE DEUX SUJETS OBSERVATEURS SONT D’ACCORD SUITE AU RAPPEL À LEUR INCONSCIENT COLLECTIF, IL FAUT PARLER D’INTERSUBJECTIVITÉ ET DÉJÀ DE « SOCIAL » PLUTÔT QUE DE « RÉALITÉ PERÇUE OBJECTIVEMENT », CE QUI RENVOIE MERVEILLEUSEMENT À L’ALCHIMIE OÙ N’EXISTE PAS LA DUALITÉ SUBJECTIF-OBJECTIF ou à la dramatique dualité Moi-Individuel/Moi-Collectif…..

Pierre Philosophale ou EAU EN POUDRE qui est juste une question de vibrations que d’ailleurs savent faire des micro-organismes qui peuvent « soigner », telle la Pierre, l’Eau polluée par des hydrocarbures, des produits toxiques, des déchets nucléaires, et tout ce qui n’a pas sa place dans l’Eau :
Une poudre qui au contact de l’air et une coupelle (Vase) donnera une véritable source d’une durée en fonction de la quantité et qualité de poudre exposée à l’air. Quelques milligrammes et c’est une source d’eau pure s’échappant d’un « Vase » pendant trois jours. Et si par exemple dans l’Espace il n’y a pas d’air, il suffit d’un apport d’air très pur stocké en bouteille à insuffler sur la poudre d’Eau DANS SON VASE pour que l’eau se forme immédiatement. Très pratique pour rendre un minimum habitable une planète qui n’a ni air ni eau et ni végétation.
La Création de l’Eau passe par la Trinité : Poudre, Air, Vase-Source ; la composition du Vase-Source a son importance et est en rapport avec le « Feu » : on ne jette pas la Poudre-Eau comme ça n’import où, sinon l’univers (le nôtre) devient liquide… Un quatrième élément n’est pas désignable puisqu’il est partout !
EAU = TRINITÉ : il y a circulation, mais pas mariage, car le mariage ne se fait qu’à deux, voyez l’effet dominos où l’un bascule sur l’autre et ainsi de suite : 1) : force intérieure ou en propre (Archée), 2) : force extérieure (Archée), 3) : espace (Éther).
Tout vient de l’Eau, tout passe par l’Eau : l’EAU PRIMORDIALE : LE CHAOS. L’eau de tuyau c’est la MORT. L’eau en bouteille c’est la Langor (mal terrible au Moyen-Âge), car il n’y a pas CIRCULATION. L’Eau est le PASSAGE, la Stargate ou Point Focal ; à elle toute seule elle est « le Nom-la Forme ».

fibre_quantic-sucre-nerfbleu1a.jpg

Transformer les Nuages en Pierre Philosophale.

Il est extraordinaire de pouvoir voir un débit d’Eau s’écouler d’une coupelle de 11 centimètres de diamètre, avec un débit d’écoulement de 120 millilitres par minute, pendant trois jours. Certes, il faudra du temps pour remplir sa baignoire et prendre un bain, mais tout de même !
En ajoutant une plus grande quantité de POUDRE DE PROJECTION et avec certaines précautions, et toujours dans un petit réceptacle (Vase) ne dépassant pas 20 centimètres de diamètre, le débit passera au minimum à un litre par minute, et au maximum à 100 litres par minute, pendant une année. C’est dans ces conditions qu’il faudra stocker et fabriquer un système de robinets ou de vannes et soupapes. Il est même possible de passer à des débits de plus de 100 litres par minutes mais avec un réceptacle (Vase) beaucoup plus grand. Mais sans précautions et maîtrise de la Pierre, c’est l’inondation assurée, le Déluge même, tel l’Apprenti sorcier illustré par le dessin animé des usines de Walter Elias Disney. Sauf que dans ce film l’eau n’est pas créé, et c’est carrément tordu (sorcier), puisque l’eau est transportée par des balais ensorcelés avec des petits bras et petites mains tenant des sceaux que ces balais vont remplir à une fontaine pour les déverser plus bas dans un réservoir. Dans ce film il n’y a donc pas CRÉATION D’EAU. (Voir l’article LYOPHILISATION sur le Wikipédia).

Il est probable qu’un des déluges (car celui de Noé n’est pas le seul), soit l’effet de la cause de création d’Eau provenant de la Pierre Philosophale. Le débit fut trop important et l’Adepte imprudent ne sut pas comment arrêter sa Source. La conséquence en fut un des premiers déluges avant celui de Noé. C’est une des catastrophes planétaires possible de la Pierre Philosophale non maîtrisée. L’autre concerne le Ciel et des « perturbations électro-magnétiques » provoquant la destruction de nombreuses civilisations anciennes (on parle de météorites, ou de volcans, ou de problèmes de fonds marins, à propos de disparition des dinosaures...). Un Alchimiste imprudent peut très bien avoir détruit les dinosaures !

L’Occident, dont le mot signifie : occire, tuer, dans sa « civilisation » laisse couler jusqu’à 150 litres d’eau par foyer et par jour ! L’industrie des Couilles en Or CAPITALISTES et de sa civilisation en consomme une quantité gigantesque, alors que dans les pays pauvres, les gens doivent survivre avec une eau puisée dans des mares insalubres, ou des puits pollués, que certains décontaminent à coups de pastilles chimiques désinfectantes ! D’où l’utilité de l’Eau en poudre… Michel Vieuchange est mort de dysenterie à l’âge de 26 ans en buvant de l’eau des mares.
L’Eau en Poudre à a voir le « Nom la Forme » ou Oiseau Phénix des Anciens Égyptiens : le Benou qui renaît de ses cendres et est le symbole du soufre incombustible ou auto-création. Quand le Benou sent/sang sa faim/fin approchée, il se construit un bucher et se brûle en offrande ; alors apparaît un vers dans les cendres qui se développera en un nouveau Benou ressuscité des cendres de son prédécesseur. On est bien dans la vibration « du Nom et de la Forme ». On retrouve l’Eau en Poudre à l’état embryonnaire chez les deux « Pleureuses » Isis et Nephrys : l’une est l’Eau de Vie (sphère du mental) et l’autre est l’Eau de Mort-colle (corrompre : putréfaction, pour donner vie, centre des émotions). Isis-Nephtys sont les deux faces d’un même symbole : l’EAU (on trouve de nombreuses traces de l’Eau des deux Pleureuses dans les contes russes du 19è siècle, notamment chez Afanassiev).

L’oiseau Benou est peint en rouge. Qui dit rouge dit Cinabre, le Phénix est appelé en Chine par les Taoïstes : Oiseaux de Cinabre. (Le cinabre vulgairement, c’est le sulfure rouge de mercure). Benou a un rapport avec Vénus la deuxième compagne de Rê qui remplit une double fonction : assister soit au levé, soit au couché de Rê. À son levé, Vénus le précède et s’identifie au Benou. Cet oiseau porte l’âme d’Osiris, il représente le Divin Ego de l’homme (le Soi).
Comme le Dragon, le Benou est la monture des Immortels ou Réalisés, les Bienheureux.

La Salamandre (symbole d’une très grande importance) peut vivre dans le feu sans être détruite par icelui. En se basant sur le principe des Croisements (c’est-à-dire l’effet produit et pas la caractéristique), la Salamandre ne craignant pas le feu peut l’éteindre, donc le faire mourir… de froid !
La Salamandre qui se nourrit de son feu est en symbolique Alchimique la Pierre fixée au ROUGE, soufre incombustible.
Un Ouroboros à pattes c’est une Salamandre… Parce que l’Ouroboros dans son aspect négatif enferme, et que le Phénix est le Feu tantôt créateur tantôt destructeur : tout est double. Comme l’Ouroboros le phénix tient son origine identique à sa fin. Je dirais qu’il est un « pied de nez » aux Yahvistes et à leur messianique « fin des temps ».
Le Phénix est un symbole de résurrection, un symbole du Soi-Instant.
Si le Nouvel Ordre Mondial et sa gouvernance mondiale unique invente prochainement une monnaie nommée « Phénix », nous serons alors dans le Luciférianisme pur de l’oligarchie judéo-anglo-américaine !!! Nous serons en dictature complète et certainement plus dans l’Inquisition du N.O.M. qui censure par son terme « théorie du complot », et l’être humain sera totalement réduit à une MARCHANDISE à code-barres, un pur consommateur (eau morte) ; il ne pourra plus, pendant de longs siècles, réaliser le « JE SUIS », d’autres le feront à sa place, ce sera l’oligarchie judéo-anglo-américaine et triomphe du Luciférianisme. Ne pas oublier aussi que cette oligarchie ne veut que 500.000 habitants sur la Terre… et que les chemtrails vont bon train… et que la nourriture, l’eau deviennent de plus en plus polluées.

En gaulois Eau de dit DUBRON, pluriel DUBRA, qui donne Douvres (Ain, Calvados, Jura, Haute-Savoie), Dèvre (Cher), Dobra (Espagne), Tauber (Allemagne) ; vieil irlandais dobur, gallois dwfr, etc.
L’Eau est aussi du même thème que PASSEUR : treuero, de treueri, qui donnera le nom de la ville de Trèves ; il existe une chapelle du « Dieu Traverseur » (Réf. Dict. Français-Gaulois, de J.-P. Savignac).

La Poudre est comparable à la CENDRE, à la POUSSIÈRE (uluos en gaulois), qui est symbole de Force créatrice. CENDRE (SEL, ALKIN) : réduire à rien pour repartir, pour recouler.
POUSSIÈRE = SEMENCE OU POLLEN. Dans la Genèse l’humain est formé de poussière du sol ; l’Argile est comparable à l’ADN, au potier façonnant son pot sur son Tour de potier. La Poussière symbolise aussi la MÉMOIRE, uluos veut dire Poussière en gaulois, de uvre (farine fine), de luvred (cendre de papier brûlé, et proche du papier du livre… ), en gallois ulw (cendres), en latin puluis (poudre, poussière). Sans la symbolique du pollen, on est dans les temps des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture avec la poussière de farine, la balle de grain, de blé, etc.
Secouer la poussière de ses sandales c’est se débarrasser de l’histoire, de la mémoire, du temps qui coule en grain de sable dans le sablier. Aujourd’hui on passe l’aspirateur dans les maisons de la civilisation et du sédentaire… Mais l’histoire ou temps qui coule rentre par la lucarne télévision et tablette informatique ! L’aspirateur sera gratuit : CASSEZ, JETEZ VOS TABLETTES !

Proche du Phénix nous avons le SCARABÉE qui se fabrique un cocon de bouse d’où émergera la vie. J’ai vue tôt le matin dans l’herbe d’une journée d’été encore couverte de Rosée près de La Rochelle un Scarabée rouler une perle d’eau de Rosée, donc l’Eau est bien le suprême symbole de la Vie. Cette perle d’eau de Rosée du Scarabée est comparable à la Stargate, au Point Focal, là où demeure l’Esprit céleste quand l’Embryon ou Enfançon a quitté la matrice.

Évidemment l’Eau c’est aussi LOURDES. On a aussi la Grotte de Fontanet (petite fontaine). L’Eau porte la mémoire tel un Cristal, et selon Karuna Platon (Italie 7/3/1922, Nice 7/6/2001, dans L’Instruction du Verseur d’Eau) cette Grotte en pays Cathare porte l’imprégnation fluidique du monde astral humain, là où sont stockées les émotions humaines.
Karuna Platon écrit : « Là, dans ce lieu, ces mots de Jésus sont à leur place : « Celui qui aime sa vie la perdra (s’entend vie de la nature impure). Celui qui perd sa vie la retrouvera en Moi… ». C’est une grotte qui, de par ses composants, se prête à ce travail d’épuration et de réflexion sur l’activité et les conséquences du plan astrale ». Dans le livre de Karuna Platon cité, se trouve un témoignage parlant de peintures dans une galerie de cette Grotte : peintures si importantes pour l’humanité et représentant des figures humaines, à tel point que des autorités ou cancéreux du pouvoir ont décidés de murer cette galerie, car la révélation risquerait évidemment de bousculer les vielles théories « scientifiques » bien fixées par l’humain actuel. Les théories évolutionnistes !!! Quel est l’imbécile qui a dit que nous étions en démocratie ?

Dans le Périgord j’ai visité une Grotte dont une zone contenait un petit lac : l’Eau était d’une transparence totalement cristalline, comme si elle n’existait pas !
L’Eau par sens symbolique évoque toujours la PURETÉ (voyez le sens du baptême…) La balance morale penche toujours du côté de l’Eau pure, donc du côté du Bien ! Il faut beaucoup chercher une Fontaine qui porte un nom évoquant le Diable !!! Aussi ce qui est pure TEINTE selon le principe homéopathique :
- Une goutte d’Eau pure teinte l’Océan et le purifie.
- Une goutte d’eau impure suffit à teinter un univers entier, et le Nouvel Ordre Mondial le sait ! Comme tout est rêve, tout dépend du sens moral, de l’opinion, de l’action choisie par l’imagination matérielle du mental : si ce mental rêve le mal, c’est l’impureté garantie et le règne du Luciférianisme. Si ce mental rêve le bien, alors la paix teintera une grande zone.
L’Eau le Sable du Désert sont une même pureté : « Les heures et les jours se succédaient sans que le décor changeât jamais ; nous progressions, mais le Désert et le Ciel vide continuaient à se rencontrer toujours aussi loin devant nous. Le temps et l’espace ne faisaient plus qu’un. Il régnait alentour un silence que seuls les vents troublaient parfois, et une pureté absolument étrangère au monde des humains », écrit Wilfred Thesiger, dans : Le Désert des Déserts.

Qu’est-ce que c’est l’Eau, sinon une « Pierre qu’on a essoré » ! Ce qui est vrai et frais comme l’Eau ne peut venir que des TEMPS LITHIQUE : la Pierre est une Source. Temps qui coule, Fluidité de la Pierre. Pierre symbole de dureté : temps très très très long. Ne pas oublier que la Pierre comme le Métal représentent le moyen d’entrer en contact avec des réalités jusque-là inconnues, comme le suggérait Mircea Eliade.
Le protecteur des villes et des villages Chinois : Dieu des murs et des fossés (Chenghuang) qui donne paix, bonheur, richesse, bonne récolte. (D’après Henri Maspéro : Essais sur le Taoïsme).

Mettez quelque chose dans la Pierre : une idée, un symbole (une force), mettez ce qui n’est pas visible.
Le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu et donc saisi ; ou la cause de l’effet devient fausse quand elle est cause parce qu’il faut une conscience pour inventer un « BIG BANG » !!!

DANS LA RACINE DU MAL DE LA SAISIE D’UN DEDANS ET D’UN DEHORS, TOUT DEVIENT NOMS-LES-FORMES, TOUT DEVIENT DIVERSITÉ MARCHANDE OU COMMERCIALE, TOUT DEVIENT OPINIONS, TOUT DEVIENT OBJE(c)T-IF : LE POUR-VOIR ET LE MONDE DEVIENT UNE CONSTRUCTION PAR L’OPINIONS SURTOUT DE CERTAINS GROS EGO ET GROS COMPTES EN BANQUES.
La physique actuelle de l’humain est une catastrophe, en grande partie parce qu’elle découle du capitalisme et de l’utilitarisme inhérent au Pour-Voir ou Saisie.
QU’EST-CE QUE LA MATIÈRE ?
LA RÉPONSE NE PEUT QUE SE TROUVER DANS LE « QUI SUIS-JE ? ».
Le temps existe-t-il si aucune conscience ne le voit (Pour-Voir) ?
Le soleil existe-t-il quand personne ne s’y chauffe ou qu’aucune plante ne s’y tourne vers lui ?
« Ont-ils quelque existence en dehors du Soi [les plantes, les arbres] ? Trouvez cela. Vous pensez que vous les voyez.
Cette pensée est projetée hors de votre Soi [dans la racine du mal]. Cherchez d’où elle s’élève. Les pensées cesseront de s’élever et seul le Soi demeurera. […] C’est comme une séance de cinéma. La lumière est projetée sur l’écran et les ombres qui y passent donnent l’impression aux spectateurs d’une représentation de film. Et ce serait pareil si dans ce même film on montrait aussi des spectateurs. Celui qui voit et ce qui est vu ne seront alors rien d’autre que l’écran. Appliquez cela à vous-même. Vous êtes l’écran, le Soi a créé l’ego et l’ego a ses formations de pensées qui se manifestent comme le monde, les arbres, les plantes, etc., dont vous parliez. En réalité tout cela n’est pas autre chose que le Soi. Si vous voyez le Soi, vous trouverez le Soi en tout, partout et toujours. Rien d’autre que le Soi n’existe ». (Ramana Maharshi, entretien 13a du 7-1-1935).

Vouloir « mesurer l’Univers » est bien l’imbécilité utilitaire humaine de vouloir sortir de l’Univers pour le mesurer alors que NOUS SOMMES DEDANS, ET QU’IL N’EXISTE NI DEDANS NI DEHORS FAISANT QU’IL N’Y A RIEN À SAISIR ET DONC RIEN À MESURER !!!
Le Centre est nulle part signifie le ZÉRO INDIEN : « l’information » c’est la Circonférence qui est partout et qui peut, comme l’Eau, COULER DANS L’INSTANT, CELA SANS LIMITE PUISQUE LE CONCEPT DE GRAVITÉ OU LOI DE SUCCION N’EXISTE PLUS ; MANGER L’HOSTIE N’EXISTE PLUS : C’EST DÉJÀ FAIT DE TOUTE ÉTERNITÉ…
 
 

Dernière mise à jour : 27-12-2021 00:10

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >