Accueil arrow Dessins Animés arrow Japanimation arrow Zoku Natsume Yuujinchou
Zoku Natsume Yuujinchou Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-08-2010 22:58

Pages vues : 6843    

Favoris : 350

Publié dans : Présentation Dessins Animés, Japanimation

Tags : Dessins animés, Japon, Nature, Terre, Yôkai


natuu_pst.jpg
 
Zoku Natsume Yuujinchou
続 夏目友人帳


Page dédiée aux Yôkai
 
 
Site de la série
Les deux saisons sur dl.roadrunner5

Japanimation de 2009 en 13 épisodes, produite par le studio Brains Base, d’après un manga de Yuki Midorikawa. C'est la deuxième saison et c'est un dessin animé superbe que je conseil. Page de la première saison.
 
Si vous aimez les Yôkai, ça c'est du gâteau pour l'esprit. Avec les Yôkai, on ne peut que trouver du plaisir, ou parfois tourner en bourrique ! si on ne les respecte pas.

Rappel : Depuis son enfance, Natsume Takashi sait voir les Yôkai, ce qui le fait être traité de menteur par ses camarades. Sa grand-mère voyait aussi les Yôkai, mais elle utilisait sa faculté pour en faire des esclaves. Pour cela, en signe de soumission, elle notait le nom de chaque Yôkai vaincu dans le Manuscrit des Amis. Voir à ce propos le formidable dictionnaire des Yôkai, du dessinateur et auteur Shigeru Mizuki, édité en France.
En tant qu'héritier, Natsume Takashi devient propriétaire du Manuscrit des Amis. Sa volonté est de rendre la liberté à tous ces Yôkai prisonnier du Manuscrit.
A croire que les Anciens Égyptiens étaient allés au Japon ! Ou les Japonais en Égypte. Car l'idée de base de Zoku Natsume Yuujinchou et de la première saison c'est le LANGAGE, le VERBE (celui de la Bible) : une conception animiste (une âme dans toute chose) du monde : c'est le KA ou point d'appui de toute manifestation ou principe réalisateur qui anime les choses sans vie et les êtres vivants. Les Yôkai sont un "thème et variation" prodigieusement vivant de cet antique Ka de l'Égypte.
 
 
 
Quelques indications supplémentaires sur les Yôkai, ou Élémentals en Occident.
Ce sont des forces de la Nature et en même temps des "intelligences", ou Esprits de la Nature. Ces forces premières de la Nature sont cause de tous phénomènes terrestres, nous indique H.P. Blavaysky dans la Doctrine Secrète. Il y a donc des Esprits dans tout jusqu'au moindre atome. Ces Yôkai arrivent à se condenser pour se donner une forme plus ou moins visible par les humains. Comme tout est vibrations, humains et Yôkai se ressemblent ! Mais ils vivent des siècles plus vieux que nous. Pourtant certains humains ont un grand pourcentage d'Élémental en eux. Les Élémentals vibrent à un rythme très grand, tandis que les humains ont une vibration grossière, lente et dense.
 
 
 
Pour rencontrer un Élémental, un Yôkai, il faut croire en eux et comprendre que ce sont eux qui apportent joie et beauté au monde terrestre. Chez les Yôkai, du Japon tous n'entretiennent pas la beauté et la joie, puisque certains jouent des tours pas possibles aux humains de ce pays, et même fomentent le malheur, certainement non sans raison... comme une âme errante qui n'arrive pas à trouver la paix.
Ici sur Terre, chacun peut avoir un ami Élémental, même dans une grande ville.
Mais il faut retrouver son âme d'enfance et donc abandonner sa vilaine carapace d'adulte (ceux qui se prennent tout le temps au sérieux).
Il faut aussi faire attention à son mental et donc à ses pensées (partir de l'invisible vers le visible), et ne pas douter de soi. Penser à la pré-matière (toujours l'invisible vers le visible). Savoir que la matière n'existe que par le vide, qui constitue 99% de notre monde. Enfin, être prêt de la Source, le Cœur, permet de réaliser ce qu'on désire, pour une noble cause.
 
 
 
Dans Zoku Natsume Yuujinchou, Natsume Takashi est toujours accompagné par son chat baudruche qui parle : un Maneki-neko ou chat porte-bonheur, qui ici s'appelle Nyanko-sensei. C'est un peu le Maître Yoda de Luke Skywalker.
L'atmosphère et le style graphique me fait penser à la Russie, aussi terre de bien des légendes, avec plein de Yôkai de là-bas...
Pour s'y retrouver dans la galerie des Yôkai présents dans la série, on peut se reporter à la référence mondiale, le Dictionnaire des monstres japonais, de Shigeru Mizuki, maître en la matière et magnifique dessinateur.

Ça commence dur : un Yôkai pas joli du tout veut récupérer le fameux "Manuscrit des Amis". Ce Yôkai n'en est pas vraiment un, mais plutôt un Élémentaire (ici un Ayakashi, un 'monstre') : peut-être une âme désincarnée ayant mal tournée durant sa vie physique et ne trouvant pas le repos. Certains auteurs comme Eliphas Levy ne font pas de différence entre Yôkai ou Élémentals et Élémentaires ; c'est ce que semble faire Shigeru Mizuki dans son Dictionnaire.
 
 
 
Pendant que le Ayakashi tord furieusement le cou de Natsume, arrive le chat baudruche, pardon, Nyanko-sensei jouant avec un papillon ! Nyanko-sensei attend que Natsume crève pour enfin récupérer le Manuscrit des Amis. Comme le caractère des Yôkai comme des Élémentals est ni mauvais, ni bon avec les humains, Nyanko n'est pas sans exclure un jour de dévorer tout cru Natsume. Donc ils sont copains juste par intérêt, mais sans plus. Nyanko ne le bouffe pas tout de suite car il aime "passer le temps pour s'occuper".
Natsume est maintenant sans famille, un peu comme moi ; il est hébergé chez un couple, et pour ne pas inquiéter ces gens il leur cache son don de voyance des Yôkai.
Il est toujours frappant qu'avant de manger, au Japon, mais aussi en France dans des familles chrétiennes, on dise la bénédicité avant d'entamer son repas. marque de respect pour les créatures qui ont permis de faire pousser tous les légumes et les blés et les fruits pour nourrir les humains. Avec Monsanto et ses pourriture tout cela va disparaître... Allez dire une bénédicité dans un McDonald où seul compte les boyaux et le tiroir-caisse !
 
 
 
Question graphique et animation, c'est superbe et s'accorde parfaitement avec le sujet et l'atmosphère. Le graphisme des décors et des personnages est léger et ne se prend pas au sérieux. Avec la musique en plus, l'équilibre est parfait, surement un cadeau de quelques Yôkai. Les comédiens qui doublent les personnages sont extras. Pour en revenir au graphisme et au layout ou mise en place dans le cadre de l'image, c'est étudié à la façon des enluminures et autres illustrations du Moyen-Age, comme une codification calligraphique, comme le faisaient aussi les Anciens Égyptiens, sans trop s'occuper de la perspective qui cassera tout à partir de la Renaissance italienne.
Grand merci à l'équipe de fan-sub Kibo qui a joliment sous-titré les deux saisons de Natsume.

On saura tout de l'intimité de Nyanko-sensei : devenu brusquement presque noir, il se fait laver par Natsume ; mais il n'arrive pas à le faire redevenir blanc ! Surprise !...
C'est connu, les humains sentent fort, aussi faut-il cacher leur odeur aux Yôkai. C'est ce que s'empresse de faire une nuit Nyanko-sensei pour protéger son garde-manger : Natsume. S'il est découvert, ce sont d'autres Yôkai qui le bouffent !
Dans le premier épisode le précieux Manuscrit des Amis est volé, et Natsume doit se déguiser en Yôkai pour le récupérer au cours d'une fête de Yôkai la nuit. on retrouve là tous les familles de Yôkai : ceux qui n'ont qu'un œil, ou trois yeux, une forme animal, pas de nez, ont une trompe, une touffe de poils à la place de la tête, etc.
Comme au temps des Anciens Égyptiens, le Verbe ou le NOM est tout : il englobe la totalité de la personne, aussi on fixe sur le tête de Natsume un Hiéroglyphe Kanji. En effet : le signifiant était lié au signifié, le mot à l'être ou à la chose qu'il signifie. Écrire le nom d'une personne ou d'une chose, c'était susciter cette personne ou cette chose, et à l'inverse, détruire le nom abhorré ou sa représentation équivalait à détruire l'être ou la chose elle-même. D'où d'ailleurs l'idée centrale du Manuscrit des Amis. Alors en fixant un Kanji sur le front de Natsume on peut facilement comprendre que cela va tromper les Yôkai. Bien-sûr le chat Nyanko à son hiéroglyphe, de chat... car il prend la forme d'une fillette. Par contre, les kanji ne masquent pas l'odeur humaine... Mais rassurez-vous, comme écrit plus haut, il y a des humains à moitié Yôkai... Comme ici, le Seigneur de la Forêt...
 
 
 
Vers la fin du premier épisode Natsume trouve le fameux Seigneur : un jeune homme, Riuo-Sama. En fait Natsume lui rend son nom en l'effaçant du Manuscrit, ce qui réconcilie un peu Yôkai et humains. Très émouvante la fin du premier épisode, où Riou-sama qui était en partie humain décide de vivre dans le monde ou dimension des Yôkai.
Début du deuxième épisode, qui se passe en hiver : en pleine classe Natsume voit encore un Ayakashi, ou bien il rêve pendant le cours de son professeur. Ses camarades de lycée l'accusent de faire des "trucs pervers" la nuit, pendant que Nyanko fait l'imbécile sur le haut d'un mur. C'est le clown de la série. Mais l'humour continue : un Yôkai bénéfique un peu myope cherche un corps, il choisit Natsume qui vient de fabriquer un mini animal de neige, un petit lapin, et c'est sur quoi atterrit le Yôkai. Il s'appelle Gen et était dans une statue. Nyanko veut "bouffer ce truc en neige fondue". Gen avait un frère, une autre statue en face de lui mais elle a été détruite.

Ceux qui savent s'en protéger, et en même temps veulent leur demander un service, peuvent utiliser les Yôkai pour de "menus services", mais il faut prendre bien garde qu'ils ne vous prennent pas pour esclave ! Quelques Yôkai rendent spontanément service sans que personne n'y comprenne rien. Ici Gen reprend une forme humaine, avec ses oreilles de lapin, et balaye la cour. Et ça suit parfaitement la fluidité de l'histoire : Gen haït les humains qui prient pour demander une chose matériel comme gagner au Loto, ou des trucs dans ce genre. Toujours l'égoïsme et la loi du profit, et c'est là que les Yôkai aiment a couillonner les humains. Cela ma rappelle : "Les dieux étaient vénérés lorsqu’ils se montraient efficaces et méprisés lorsqu’ils ne l’étaient pas". (Hermès l’Égyptien, de Garth Fowden)
Et c'est justement ce qu'il se passe dans l'histoire : les humains prièrent les deux statues pour avoir une terre plus fertile, Gen et son épouse Sui n'y pouvaient rien vu qu'ils épuraient la forêt des esprits maléfiques, alors les humains en colère se transformèrent en démons et détruisirent une des statues, celle où résidait la "moitié" de Gen.
Voilà ce que c'est de prier pour le bonheur des humains ! Et vous voudriez encore plus : une preuve de la possibilité de voyage dans le temps ? Mais on tuerait immédiatement le pauvre voyageur agent temporel, tout comme on tuerait immédiatement le pauvre extraterrestre qui pointerait le bout de sa soucoupe volante dans le ciel terrestre...
Alors il est facile de comprendre que de pauvres âmes blessées errent parmi les humains et les emmerdent avant de trouver le repos.
La encore, là fin du deuxième épisode pourra vous arracher une larme...
 
 
 
Plus haut je parlais des services qu'on peut parfois demander aux Yôkai, et bien dans le troisième épisode un ami de Natsume : Natori-san, demande un service à une ribambelle de bonhommes en papier qu'il coince dans l'embrasure de la porte du domicile de Natsume : la découpe en papier enlace Natsume et le ramène à Natori. Natori Shuuichi, une star, un acteur à la mode. Son agence artistique lui interdit de voir des femmes, donc comme il a pour seul ami en vision de Yôkai Natsume, et qu'il a gagné deux séjours pour une cure thermale, il y invite son ami. Nyanko est bien-sûr du voyage.
Aussitôt sur le lieu de cure, direction les bains. Seul Natsume peut voir le tatouage d'une Salamandre sur le dos de Natori. Cette Salamandre s'appelle Hiiragi en devenant une jeune femme. C'est un Yôkai serviteur de Natori, de la "famille un œil". D'ailleurs, rares sont ceux qui arrivent à les attacher à leur service.
Dans leur résidence de cure, Natsume et Natori découvrent un Yôkai scellé dans un pot par les humains... Ce Yôkai souhaite que Natsume lui rende son nom (l'efface du Manuscrit des Amis). Malheureusement il y a un problème... Et quelle est la finalité de l'invitation en cure de Natori Shuuichi ? Ne pas oublier que c'est un comédien...
 
tokyo_shinjuku.jpg
 
 
Quatre étoiles sur quatre, je mettrais bien cinq sur quatre, mais ça fait bizarre vu que mon calcul de critique est basé sur quatre étoiles ! Vraiment un dessin animé exceptionnel, à condition d'aimer le merveilleux et le fantastique des Esprits de la Nature, donc de nous tous. Ce n'est pas un dessin animé pour les jeunes enfants qui risquent de ne pas comprendre, peut-être pour les enfants à partir de 9 ans. C'est une série qu'on garde précieusement sur DVD dans sa bibliothèque, car il est nécessaire de revoir plusieurs fois les épisodes pour en goûter les transparences.
Les deux saisons de Natsume me rappelle un peu Mushishi, mais en plus dynamique, plus vivant ; dans un esprit carrément taoïste. Mushishi a été réalisé avec des acteurs en chairs et en os, mais pour Zoku Natsume Yuujinchou ça n'a aucun intérêt et serait impossible, à cause de l'aspect fantastique des Yôkai et de la poésie de l'ensemble. Superbe chanson sur le générique de fin très poétique.

« Personne ne saura jamais comment les plantes et les humains sont faits ou ce qu’il adviendra d’eux. Cela demeurera secret ». (Citation de Jeremy Narby dans son livre, L’intelligence de la Nature)
Peut-être que les Japonais comprennent mieux le monde que tous les autres peuples, car malgré leur délire technologique et leur mégalopode comme Tokyo (photo ci-dessus), une capital où il faut être très riche pour y habiter, ils savent vivre et respecter la Nature, enfin une grande partie d'entre eux ; mais je les voit bien ancré dans leur tradition et intégration à la Terre, à notre Nature.

Michel Roudakoff
 
 
[ Cliquez sur les vignettes, puis pour afficher l’image suivante : cliquez sur suivant ou précédent ou sur la partie droite ou gauche de l’image, ou utilisez les flèches du clavier ]
natuu1.jpg
natuu10.jpg
natuu11.jpg
natuu14.jpg
natuu15.jpg
natuu17.jpg
natuu19.jpg
natuu2.jpg
natuu20.jpg
natuu21.jpg
natuu23.jpg
natuu26.jpg
natuu27.jpg
natuu28.jpg
natuu29.jpg
natuu3.jpg
natuu4.jpg
natuu5.jpg
natuu6.jpg
natuu7.jpg
natuu8.jpg
natuu9.jpg
 
 
 

Dernière mise à jour : 27-08-2010 00:08

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
Suivant >