Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Conspiration et Occultisme
Conspiration et Occultisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-10-2012 01:55

Pages vues : 3473    

Favoris : 389

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Conspiration et Occultisme
 
 
 
Ce qui est caché, invisible, les société secrètes, les Dieux, conspirent-ils contre les profanes ?
Certainement, car nous sommes depuis longtemps dans la dualité initiés-profanes avec son cancer le Pouvoir.
Et POUVOIR = FRIC :
 
PRIÈRE = ÉMISSION vers quelqu’un qu’on ne peut pas rencontrer : pris, de prendre, et ère de errer, donc envoyer une émission qui va errer vers un éventuel récepteur. même chose quand on rentre dans un temple, visible ou invisible.
Un temple n’est pas un supermarché ! Si on y pénètre pour acheter ou recevoir quelque chose en échange, on ne recevra rien.
Si on pénètre dans ce temple ou cet endroit pour y demander et recevoir du bonheur, pour les autres ou pour soi, pareil, on ne reçoit rien du tout.
Réaliser le Soi ou Instant est l’équivalent de Celui qui connaît et donne Tout par la force des choses, puisqu’Il est le Soi. Pas besoin de demander ou de chercher quoi que ce soi ! C’est là, et de tout temps.
 
S’il n’y a pas le cancer Pouvoir dans une société secrète, alors celle-ci est honorable. Cela doit être rare ! Donc très très très secret. De toutes façons, il est facile de repérer une société secrète sectaire : l'une est une forme d’exploitation financière et / ou sexuelle de ses membres, et l'autre est la vengeance contre les personnes qui tentent de quitter le groupe ou de révéler ses secrets. Dans les deux cas on tient les gens par les couilles.
Dans une société secrète ou non qui se respecte, personne n’a autorité pour imposer à ses membres ses enseignements et opinions ou appartenance à une école de pensée quelconque. Aucune croyance, donc opinion, ne peut être un privilège et être cause d’infériorité. Personne ici-bas n’a de monopole de la spiritualité, sinon c’est un guru dans le mauvais sens du terme.

Mais la moindre société secrète n’échappe pas au dilemme : individu-collectif, ou réseau et individu (notamment propre à la franc-maçonnerie s’occupant de politique et de finance).
Si les membres d’une société secrète pratiquent, ensemble, un état modifié de conscience, il y aura ÉMISSIONS et production d’égrégores, ce qui est TOUJOURS synonyme de POUVOIR. MAGIE = POUVOIR et toutes les dérives qui en découlent. Tous cela est catastrophique.

Le pire des sociétés secrètes ce sont les hiérarchies pyramidales avec cloisonnements étanches entre les étages, comme savent merveilleusement le faire toutes entreprises américaines, afin de garder secret chaque étage, éviter les fuites, bref : diviser pour régner, où c’est celui qui est en haut de la pyramide qui est le seul à connaître le plan d’ensemble, et donc le seul manipulateur en chef. Il est bien-sûr ignoré des autres étages de la hiérarchie pyramidale.
Celui ou ceux qui sont à la tête de la pyramide hiérarchique sont parfois nommés : COLLÈGE INVISIBLE (Invisible College).

COLLÈGE - CONFRÉRIE - COLLÈGUE - ÉCOLE :
groupe de personnes d’une même hiérarchie ou fonction.
COLLAGE : en papier ; certaine quantité de terre cultivée.
COLLATION : assemblée d’après souper, pour conférer de quelque chose. Discours, harangue, communication.
COLLAUDATION : louange.
COLLECTER : lever des impôts, cueillir. Même sens avec COLLETAGE.
COLLEGEAT : boursier d’un collège.
COLLÉGIÉ (collègue) : associé.
Un COLLIER autour du cou pèse un certain poids, c’est donc aussi une charge.
Une charge ou TÉLÉPATHIE influençant le monde à son insu par un Collège invisible !

Le mot COLLÈGE est typiquement franc-maçonnique et découle des collèges romains qui donneront trois degrés corporatif, avec ses loges Bleues (qui constituent principalement les Mystères judaïques). Et Leadbeater dans son livre : Rites et Mystiques Antiques : une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, explique que l’essentiel des rites maçonniques viennent des Mystères judaïques qui furent transmis par l’intermédiaire des Collèges romains, où se fit la transition d’une franc-maçonnerie opérative à une franc-maçonnerie spéculative.
Pour Leadbeater, Architecture = Mystères, et Temple = super physique (genre celle de l’architecture des Anciens Grecs). Leadbeater parle tout de même « d’édification spirituelle » !

Chaque Collège d’architectes romains était attaché à une légion bâtissant pour elle des fortifications en temps de guerre et des temples et des demeures en temps de paix. Ainsi les « mystères romains » furent apportés en Europe du Nord : et dans chacun des lieux investi par les Romains les Collèges opérèrent leurs rites, initiant progressivement des militaires autochtones dans leurs rangs, jusqu’à l’enracinement de ce système dans chaque colonie romaine, explique Leadbeater. Les rites de Mithra étaient abondamment pratiqués.
Selon Leadbeater, les « Mystères judaïques » furent adoptés par la Loge Blanche, car c’étaient le seul moyen capable de transmettre les rites antiques à travers les « âges des ténèbres » (sic), puisque l’Église de Rome persécutait ceux qui n’acceptaient pas son opinion. Église qui ne pouvait cependant pas persécuter les maçons opératifs construisant leurs cathédrales !
La tradition des Collèges fut transmise à travers les loges et les guildes, surtout en Grande Bretagne.

Architecte est synonyme d’OUVRIER, celui qui ouvre la Matière. Mais ouvrier n’est pas synonyme de « mystère », loin de là ! Or Leadbeater associe Architecte et mystère, cela revient à déclarer toute œuvre d’art, une peinture à l’huile, une sculpture en pierre, une musique, comme mystérieuse, puisque non analysable, où le mental n’a rien à y faire puisque tout art est proche de l’Instant.

Celui et ceux qui sont au sommet de la pyramide s’appellent parfois PLANIFICATEUR (celui qui organise un plan). C’est le terme qu’emploie notamment Anton Parks. PLANIFICATEUR = POUVOIR. Comme le cancer, chacun est susceptible d’être rongé par lui. Seul moyen d’y échapper, la réalisation du Soi ou fouler le sentier du divin. Sentier que tout le monde connaît sans le savoir. C’est le seul moyen d’échapper à tous ces parasites du monde ou fausse élite de planificateur.

Le symbole même du planificateur est SATAN, le Grand Administrateur ou Grand Architecte. C’est l’organisateur, le Satam (terme summérien pour désigner un organisateur territorial des plaines de l’EDEN), le mental, le corps. Le Satan, Satam est celui qui fait tourner en rond : le Saturne ça tourne, ça tourne comme l’Ouroboros qui se mord la queue, le cercle indéfini des renaissances et continuelle répétition trahissant une pulsion de mort, une FIXATION ! Pour les Cathares, Satan est le démiurge : le Grand Architecte de l’Univers façon des platoniciens et de leur géométrie et règles et compas (qu’empruntèrent les francs-maçons).

Selon Kyle Griffith, ce Collège invisible est un groupe d’hommes ayant des connaissances avancées de l’occultisme médiéval, dérivé de l’Ordre du Temple ou d’autres sociétés secrètes du Moyen-Âge tardif. Ils ont infiltré la franc-maçonnerie et la Rose-Croix vers le début du XVIIIè siècle (création de l’actuelle franc-maçonnerie à Londres en 1717). Mais cela reste l’opinion de Kyle Griffith, car selon l’étude de C.W. Leadbeater, et selon nombre d’autres personnes, les sources de la présente maçonnerie remontent aux Grecques, à l’Égypte, à la Crète, aux hébreux, etc., jusqu’au Moyen-Âge. Ainsi pour Leadbeater c’est la chute de l’empire romain qui divisa et amena la franc-maçonnerie spéculative, ou plutôt sa CONFUSION avec l’opérative.

Le Moyen-Âge est un Point Focal du monde (avec notamment les Templiers), son nombril parmi une chaîne de nombrils indéfinis. Aussi bien en mal qu’en bien nous avons récolté ses fruits. En bien par exemple nous avons récolté Chrétien de Troyes et ses Romans de la Table Ronde.

Donc selon l’opinion de Griffith ce Collège invisible apporta l’humanisme et toute la merde et conventions que nous connaissons de nos jours, ce que Jean Coulonval et moi-même à la suite dénonçons à propos de cette époque, mais sans parler de « Collège invisible » mais de chose plus concrète comme la « découverte de l’Amérique » et ses massacres des peuples du Soleil, puis de la Réforme et de la naissance d’une certaine technologie dont nous employons encore de nos jours les aboutissements. Ce « Collège invisible » amena la « raison » et sa rationalité et sa tyrannie de l’opinion ! La Renaissance, et, ou bien ce Collège, nous donna l’actuelle « démocratie » et la diarrhée libéralisme et matérialisme qui va avec.

Alors oui, on peut parler d’une forme de CONSPIRATION. Con : avec, et Spiration : circulation en spirale aspirante (mouvement centripète ou SILENCE). Mais il ne faut jamais oublier que tout marche par évolution et involution, ou Soufre et Mercure, ou Yin et Yang.

CONCLUSION :
Ici-bas sur cette planète, pour échapper à tous les parasites visibles en politique, en spiritualité, et invisibles qui sont en Haut, seul la réalisation de l’Instant ou du Soi, ou être SPONTANÉ ou SINCÈRE (le Saint serrant au plus près l'Instant parce qu’il ne calcule pas ou n’utilise pas son mental). Ainsi, Plus un texte est clair plus il est trompeur, et plus un texte est obscur et non conventionnel et plus il est Sincère.
Tout travail doit être accompli pour lui-même, de la manière où l’on se trouve. (« Je suis le chat qui s’en va tout seul » du lieu). Ne pas penser au résultat. C’est comme cela que le travail sera bien fait et bien réussi.

Nos sociétés terrestres dites « démocratiques » fonctionnent principalement par la coopération sous persuasion, avec une certaine coercition et seulement une petite quantité de contrainte (sic). Ce sont des société sournoises éloignées de l’Instant. Une colonie d'abeilles fonctionne entièrement par Maât (ce qui est DIRECTE), presque de la même manière que votre cerveau entretient votre corps grâce au système nerveux. Les Abeilles sont DIRECTES, je ne dirais pas qu’elles fonctionnent comme des robots ou par instinct ou par la contrainte, c’est une vision ou opinion anthropomorphique.

Voir aussi mais prendre de l’aspirine avant :
- Deros et Teros ou « bons Atlantes et mauvais Atlantes ».
- Shaver et Teros
- Terre creuse
- Un Grand Prêtre du mondialisme et de sa religion de l’homme : Ervin Laszlo.
- Prieuré de Sion et « enfants de Jésus » selon le thème d’Adam
 
 

Dernière mise à jour : 15-10-2012 02:28

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >