Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Shiva le Bienveillant
Shiva le Bienveillant Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-10-2019 23:42

Pages vues : 82    

Favoris : 6

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Inquisition, Instant, Intérêt, Intérieur, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Paradoxe, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Shiva, Silence, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï, Zéro

 
arunachala_gallery-4_475.jpg
 
 
Shiva le Bienveillant
Car la Nature ultime de la Réalité
est bonne et heureuse et la Grâce.
Pour les shivaïtes, Shiva est la
Divinité suprême qui transcende la trinité de
Brahma le Créateur, Vishnu le Préservateur
et Rudra le Destructeur, et c’est Son
Rayonnement qui assume ces trois fonctions.
 
 
 
Le monde ne peut se déployer qu’en émanant de Celui en qui il s’est auparavant dissous. Donc c’est Shiva l’unique Cause des activités cosmiques, et les Dieux Brahma et Vishnu sont investis des énergies qu’Il leur a délégués. Shiva est le Dieu des Dieux ou Devadeva.
Shiva est le Centre qui est nulle part, ce Centre toujours plus important que la Circonférence, quelle que soit l’extension d’icelle. Le Centre est le signe (linga) ou Feu visible de Dieu, l’AXE vertical, Axis mundi ou Colonne de Feu, ou Grande Flèche traversant le centre de la Terre. Parallèle entre le Globe (globaliser ou voir l’ensemble : le Soi englobe Tout), et Boule (sym-bole. Et Tunna (vase en gaulois, tonneau, tonne). Des graffitis de La Graufesenque laissés pas les comptables des bordereaux d’enfournement présentent des noms d’une grande variété de vases aux origines grecques ou latine qui ont été gallicisés par les artisans gaulois. Ce sont les assiettes catillus (petits plats) ; les creusets, du latin licuia, liques ; souxtu (creuset pour fondre le Plomb, de l’irlandais suacht (cuve) et suacan (creuset), etc. (Réf. Dictionnaire Français-Gaulois, de J.-P. Savignac).

L’Axe-Feu de Shiva sera alors DIA-Bolique : DIA = à travers, et Bolique ou Boulique : Boule, à travers la Boule, la Coque.
Boule, Bélénos (beau), et expression populaire assez vulgaire : « Avoir les Boules » (ou les « glandes », ou « avoir les gosses » comme disent les Canadiens) désignent les testicules du mâle : du latin testiculus, de testis : témoin (de virilité ou du fait d’être un mâle), soit la glande productrice des spermatozoïdes ; chez les vertébrés « supérieurs », les deux testicules (les couilles, les valseuses, etc.). Donc dans l’expression populaire les « boules » désignent UNE AMPLIFICATION, soit UNE FERTILISATION, UNE ÉNERGIE BOUILLONNANTE, même si ça désigne aussi la colère qui peut être salutaire (comme celle des Gilets Jaunes…)
Le colonne, l’arbre, l’Axe, la Pierre levée, le pied, le pouce, possède un sens phallique et signifie avant tout la puissance génératrice, qui, sous cette forme, est vénérée dans de nombreuses religions (surtout dans l’opinion des Juifs).

Comme écrit ci-dessus : Le Centre est le signe (linga) ou Feu visible de Dieu, l’AXE vertical, Axis mundi. Linga = signe, et sa racine était la même que celle de langalâ (charrue : cencto- en gaulois, voir le bas-latin cectoria ou cecturium (fossé ou sillon qui forme une limite du champ ; à rapprocher du vieil irlandais cécht (manche de charrue, charrue). Remonte à une forme indo-européenne kakh-, kankh (branche recourbée, retrouvé dans la gallois cainc, le sanskrit sakha, le lituanien sakâ (branche), etc.
Cet Axis mundi est bien le linga de la procréation, source de vie (sans érotisme aucun).
Le linga en son ensemble est le symbole de Shiva en tant que principe causal ou PROCRÉATEUR. Shiva est le linga, MAIS NON MANIFESTÉ comme le Centre qui est nulle part et peut engendré la Circonférence qui sera partout.
Seul le VASE ou le CREUSET est le réceptacle de la semence, celle qui sera entraîné dans le devenir et qui ne fait qu’exister pour ensuite périr et disparaître. Shiva n’est pas pris dans la machine du devenir car Il est le Temps sacré (ou absence de temps), n’ayant ni naissance ni mort car c’est Lui le TUEUR DE MORT, et certainement pas les Google-Transhumanistes et leur Arthur Levinson.
La fertilisation des terres s’exprime par les Pierres levées, les linga naturels comme les sommets des montagnes, sortes de Creuset naturel.
LINGA-AXE : LUMIÈRE DE SHIVA.

Axis mundi ou NOMBRIL DU MONDE (Omphalos) où se résume les possibilités de manifestation (à ne pas confondre avec l’actuel nombril du Kali Yuga finissant en sa City de Londres et ses banques et son Wall Street). Au Japon on enterre de petites représentations phalliques en pierre, afin de faire prospérer les champs.

OMPHALOS : centre du monde ou Nombril ; l’ombilic du non-créé, nombril de Vishnu étendu sur l’Océan primordial d’où germera le Lotus de l’univers manifesté. Centre du monde évidemment en premier : spirituel. LE POINT FOCAL sans dimension le Point d’arrivé-départ du Retournement de la Lumière (arrivé-départ étant IDENTIQUE). Point Focal ou Saint Chaos. Pour de nombreux Peuples l’Étoile Polaire autour de laquelle semble tourner le firmament, est fréquemment désignée comme « Nombril du ciel », ou « Gond du ciel ».

Le christianisme déformé a inventé le mal-in, le DIAble (le cap-able : celui qui peut, ou celui qui est enclin à), et aussi PAN, comme des mauvais, du paganisme, des mécréants ou Païens ; or PAN et DIABLE sont au-delà de la dualité primitive bien-mal ou pur-impur,  intérieur-extérieur. En amplifiant le Mal dans la temporalité, le christianisme déformé allait diviser comme jamais.

L’ego, le monde et le Créateur sont les fabricants de l’illusion. « Une fois que ces trois principes sont reconnus comme n’étant pas séparés du Soi, l’illusion est dissipée », dit Ramana Maharshi à l’entretien 569 du 7 novembre 1938.
Pour Ramana Maharshi (entr. 492 du 08-05-1938), la Colline d’Arunâchala est le linga de Shiva, avec l’Absolu, et l’Être parfait. « Originellement, Shiva apparut sous la forme d’une Colonne de lumière. Lorsqu’Il fut prié de se manifester concrètement, la Colonne de lumière disparut dans la Colline et se manifesta sous la forme d’un lingam. Les deux, lumière et lingam, sont Shiva ».

À l’entretien 473 du 15-03-1938 : « La mukti [Libération] est donc difficile à atteindre. […] Shiva dit : ”Par Mon Commandement, ceux qui vivent ici [proche de la Colline d’Arunâchala] n’ont besoin d’aucune initiation, etc., mais obtiennent la mukti ”. Tel est le Commandement de Shiva ».
Dans le même entretien : « Vous ne pourrez jamais trouver le mental par le mental. Passez au-delà, afin de découvrir qu’il n’existe pas », donc être dans l’Instant, en dehors de l’ego, car « les pensées ne peuvent exister que pour l’ego. Toutes les pensées sont donc imprégnées de l’ego (aham). Recherchez d’où s’élève le ‘je’ et les pensées disparaîtront ».
MENTAL = LIMITATIONS = « La conscience qui a posé des limitations. Vous êtes originellement illimité et parfait. Puis vous vous limitez et devenez le mental [l’ego ou agrégat de pensées] ». De là l’obscurcissement ou avarana (obnubilation), même chose que l’ignorance l’ego ou mental. « La limitation est en soi un obscurcissement. Il n’y aura plus de questions quand les limitations seront transcendées ».

À l’entretien 450 du Ramana Maharshi, Il parle indirectement de Fidèle d’Amour : « La vision de Shiva, visible à l’œil, implique l’existence des yeux pour voir ; derrière la vue se trouve la buddhi (l’intellect) et derrière les deux se trouve celui qui voit et qui a la Conscience pour base. Cette vision n’est pas aussi réel qu’on se l’imagine, car elle n’est pas intime [ne fusionne pas], inhérent à l’être. Il n’est pas une donnée de première main. Il est le résultat de plusieurs aspects successifs que prend la Connaissance. Mais tandis que ces aspects varient, la Conscience, elle, ne varie pas. Elle est éternelle. Elle est Shiva. Elle est le Soi.
La vision implique celui qui voit. Ce dernier ne peut nier l’existence du Soi. Il n’y a aucun Instant où le Soi, en tant que Conscience, n’existe pas. De même, celui qui voit ne peut être séparé de la Conscience. Cette Conscience est l’Être éternel et le seul Être qui soit [le UN]. Celui qui voit ne peut se voir lui-même. Nie-t-il son existence parce qu’il ne peut pas se voir avec ses propres yeux comme dans la vision [de Shiva] ?
Non ! Donc la vision ne signifie pas voir, mais ÊTRE.
ÊTRE, c’est réaliser : « Je suis ce JE SUIS ». « JE SUIS » est Shiva. Rien ne peut exister sans Lui. Tout a son existence en Shiva et par Shiva.
Ainsi, cherchez : « Qui suis-je ? » Plongez profondément en vous et demeurez le Soi. C’est Shiva en tant qu’ÊTRE. N’espérez pas avoir de Lui des visions répétées. Qu’elle est la différence entre les objets que vous voyez et Shiva ? Il est les deux, le sujet et l’objet. Vous ne pouvez pas être sans Shiva. Shiva est toujours réalisé ICI ET MAINTENANT. Si vous pensez que vous ne l’avez pas réalisé, vous avez tort. C’est là l’obstacle qui empêche de réaliser Shiva. Abandonnez cette pensée aussi et vous parviendrez à la Réalisation [Libération] ».

« L’individu est déjà réalisé, toujours réalisé et jamais non-réalisé » (entretien 450).
Inventer le concept de « liberté » engendre naturellement son contraire : « la servitude » : « Toutes les questions concernant la mukti [Libération] sont inadmissibles ; car mukti signifie délivrance de la servitude, ce qui implique l’existence d’une servitude. Il n’y a pas de servitude, donc pas de mukti non plus » (entretien 362 du 14-02-1937).

D’où vient la diversité du slogan de l’Union européenne et son « Unie dans la diversité » ? « Les différences proviennent du sentiment d’être l’auteur de ses actes [surtout amplifié dans la machine « démocratie »]. Renoncez donc au sentiment d’être l’auteur de vos actions ; les différences disparaîtront et la Réalité essentielle se révélera.
Pour se défaire du sentiment d’être l’auteur de ses actes, on doit rechercher qui en est l’auteur. Cherchez en vous-même ; le sentiment d’être l’auteur disparaîtra. La méthode est le vichâra [l’investigation sur la nature de sa propre réalité] » (entretien 429 du 16-12-1937).

Le Feu, Agni, Van ou Souffle, ce qui est insaisissable (ni par les mains ni par le mental). Purificateur Il est Renaissance, comme l’Eau l’est également. L’idolâtrie du feu a donné la thermodynamique.
Ce qui va avec le Feu : LE FUSIBLE (ce qui fond, ce qui est réduit en « Eau », ce qui peut prendre, par le Feu, n’importe quelle forme grâce au FORGERON). En l’humain, seul existe par rapport au Feu et à l’animal autre, cet extraordinaire FUSIBLE : L’HUMOUR, lequel par auto-critique permet le voyage tout-confort dans le « Qui suis-je ? ».
Ce Feu vraiment universel, symbolisé dans la radiation de la Colline d’Arunâchala…

[En haut de page : Shiva-Arunâchala : « Pour voir le monde il faut un spectateur [comme pour le temps il faut une personne pour l’observer]. Il ne peut y avoir de monde sans le Soi. Le Soi englobe tout. En fait, le Soi est tout. Il n’y a rien à part le Soi » (entretien 143 du 23-01-1936). Ce Tout que représente la Colline d’Arunâchala, comme le précise le Maharshi à l’entretien 212 du 20-06-1936. À l’entretien 216 du 22-06-1936, le Maharshi explique le sens du nom Arunâchala : Aruna : rouge, brillant comme le feu [l’Axis mundi ou Colonne de Feu décrit plus haut]. Ce feu n’est pas le feu ordinaire, qui n’est que chaud. Il s’agit du jnanagni (le feu de la sagesse) qui n’est ni chaud ni froid. Achala : colline. Arunachâla signifie donc Colline de la Sagesse]
 
 

Dernière mise à jour : 16-10-2019 00:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >