Géométrie de la ligne droite
 

Ecrit par Sechy, le 18-09-2013 23:56

Pages vues : 4238    

Favoris : 401

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
tournoel480.jpg
 
 
Géométrie de la ligne droite
ou évolutionnisme des Yahvistes
 
 
« Avec la richesse de leur esprit oriental appréciant les allégories complexes et exubérantes, les Juifs conçurent une véritable ville faite de temples, dont le temple du Roi Salomon n’était que le symbole. Ces temples et ces palais s’attachaient chacun à un aspect ou à un plan distinct de la nature, constituant un système très élaboré de réflexions et de correspondances. Le modèle originel de la richesse de tout ce symbolisme se trouve dans les Mystères d’Égypte, dans lesquels étaient étudiées les dimensions de la grande pyramide - emblématiques des proportions de l’univers, elle conservait des fonds de traditions occultes et astronomiques très importants. Les Juifs appliquèrent dans le temple de Salomon ce qu’ils connaissaient du système égyptien, reflétant ainsi la sagesse de l’Égypte à travers le prisme de leur propre tempérament fougueux et poétique. Ces connaissances furent, d’une part, retranscrites progressivement sous une forme littéraire exotérique et, d’autre part, transmises par les loges secrètes de la franc-maçonnerie.
...
Les Mystères judaïques sont aux origines de notre tradition actuelle, les trois degrés corporatifs ayant toujours constitué la base de tout le système de l’initiation maçonnique, parce qu’ils sauvegardent les vestiges des Petits et des Grands Mystères d’Égypte - les seuls à pouvoir être, dans leur forme originelle, dénommés des degrés ».
(C.W. Leadbeater : Rites mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie)
 
Il est vrai que les Yahvistes ou Juifs sont des travailleurs du chapeau, sont-ils intelligents ? Certainement, mais reste à savoir ce qu’est l’intelligence !!! C’est un mot comme le mot « bonheur », variable selon chaque individu vivant sur cette planète. Les Juifs avec leur tradition qu’ils refusent aux autres en voulant inculquer la leur, et qui se prolongent de génération à génération depuis des millénaires et ont une forme particulière d’intelligence, de MENTAL ; et c’est ça qui est LEUR PERTE. Ils ne sont pas DANS l’Instant. Enfin probablement pas tous.

Le judaïsme étant matérialisme, il tient à l’histoire ou évolution : une histoire de A comme Adam à Z comme fin des temps. Pourtant dans l’histoire chrétienne l’histoire humaine est sans fin, comme l’histoire cosmique. mais chez les judéo-chrétiens l’histoire commence mal : Chute dès le départ avec la souffrance, la compétition, les guerres, et quelques prophètes et sages. Mais qu’entendent les Yahvistes ou Juifs par « fin des temps » ou « rédemption finale », véritable Père Noël ? Laquelle peut s’obtenir ICI ET MAINTENANT. Les Yahvistes rêvaient de « Terre promise », mais quand ils la trouvèrent : il y avait avant eux des Palestiniens ! Alors les Yahvistes décidèrent de les coloniser à coups de sales bombes sur la gueule. Pour la rédemption il faudra la venue du messie juif ! Et comme rien n’est fixe : exit le messie juif. Il faudra le retour du Jésus sur Terre pour établir un « paradis sur terre » pendant 1000 ans. Allez savoir quelle version de l’histoire est la bonne ! Cela entre dans le thème du millénarisme, qu’Adolf Hitler tenta de démarrer dans les années 1930-1940. Nous connaissons la Chute !
Les humains s’efforcent de conquérir la Nature au lieu de se conquérir EUX-MÊMES. Les Grands Prêtres seront les « Scientifiques » qui officièrent déjà sous le nom des philosophistes des lumières, et ça nous donnera le capitalo-socialisme ou capitalo-communisme, c’est pareil.
19è et 20è siècles ont essayé de placer le progrès humain dans un large contexte, avec pour résultat une toujours plus grande coupure de l’être humain d’avec la Nature, sa nature.
La technologie matérialiste  s’est nourrie de finalités humaines, avec toujours le désir de progrès économique et sa folie technologie, et en même cette technologie du matérialisme niait la vie et les finalités de la Nature. À Wall Street ou à la City de Londres on ne doit pas beaucoup parler de la Nature, des ruisseaux, des fleurs, des lions, des abeilles, des crabes, etc...
En août 1991 j’ai eu un contact avec un ou des Élémentals, ou quelque Esprit de la Nature, dans le petit bois à côté du château de Tournoël (photo en haut de page) proche de Volvic en Auvergne. Cet endroit ne peut qu’être un des rares endroits en France où se trouve encore des Élémentals. Celui qui n’a pas vécu un tel contact ne peut pas comprendre, les mots/maux sont inutiles.
Le château de Tournoël est encore en très bon état, on peut voir des photos des travaux de restauration en cours. Bienheureux ceux qui font des choses artistiques et pour la France quand ils ont la chance d’avoir du fric ! (Un château dans ce genre : entre 30 à 50 millions d'euros). Normalement la magie de la Pierre est GRATUITE... et ne nécessite pas d’effort : voir le château de Corail de Edward Leedskalnin, et chez nous en France celui du facteur Ferdinand Cheval.

L’histoire devient synonyme de Juif à cause de leur adamisme. Aujourd’hui nous subissons l’opinion du Juif polonais, le Juif talmudique « peuple élu » qui considère le non Juif ou Goy comme un animal, qui est devenu l’âme de l’USionistant : talmudisme judéo-sioniste, la violence et la haine et le racisme sioniste en forme bien souvent de pleurniche maintenant internationale genre : « Ah que mes parents ont souffert dans les camps ! Ah que je souffre ! ». Il y a donc plusieurs variantes dans le thème judaïsme, c’est important d’en être conscient car tous les Yahvistes ou Juifs ne sont pas agressifs. Mais le pire judaïsme talmudique et anti Goyim est le judaïsme russo-polonais, et c’est dans cette variation que l’on trouve le plus de l’élite actuelle au niveau sioniste et israélien.

Les Yahvistes étant de parfait matérialistes, comme le protestantisme, ils ne pouvaient que jurer par l’évolution et son « hasard ». Le matérialisme juif est surtout accentué par le talmudisme.

Le talmudisme a abouti au capitalisme parasitaire et mortel de Wall Street et de la City que nous vivons actuellement. Le parasitisme capitaliste est d’essence juive, alors que le capitalisme protestant n’est pas autant parasitaire car il est entrepreneurial, et non d’unique profit.
Suite à l’époque de la Renaissance, au 17è siècle la révolution mécaniste s’installe en expulsant l’âme et le sens de la Nature : nous nous coupions de la Nature, de notre nature, pour un long moment. Le corps humain prenant le dessus, avec son mental, et l’adamisme aidant tout s’expliquait mécaniquement par les causes venant du passé, dont la « Chute d’Adam », et le futur était totalement ignoré selon toujours la conception de la ligne droite. La Nature était censée fonctionner indéfiniment comme une machine perpétuelle, suivant des « lois éternelles » (des fixistes) ; les intentions ne pouvaient être qu’humaines (religion de l’homme), ou divines.


À l’avènement de l’installation de notre civilisation industrielle tout au long du 19è siècle, on a aboli les intentions divines, ne laissant que les intentions humaines, dont fera la partie notre société de consommation, surtout après la guerre de 1870 et les deux guerres mondiales ; puis avec l’arrivée du Plan Marshall du gouvernement américain, le pouvoir US voulait américaniser l’Europe à l’American way of life : « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous », soit la colonisation de l’Europe, tout simplement. Et le phénomène musique Rock et Beatles, et mouvement Hippie fait la partie de cet American way of life ou société de consommation.

RAPPEL : La grande cassure entre le monde ancien et le monde « moderne » ne vient pas de la révolution de 1789, mais de la PREMIÈRE GUERRE MONDIALE. 1789 n’avait pas réussit à abolir une certaine gaieté de vivre, sur laquelle la guerre de 1914 s’est abattue pour la détruire, en même temps qu’une grande quantité des caractéristiques du passé ayant subsisté jusque-là. Après 1914-1918 nous sommes entré dans la ruine morale et le matérialisme à cause de la reconstruction, qui à peine achevée, les destructions arrivent à nouveau avec la seconde guerre mondiale. Mais ruines matérielles peuvent toujours être réparé, mais pour la ruine moral, il faut énormément de temps :
- Les maux du corps réclament du Secours.
- Les maux de l’Esprit réclament du Temps.
(D’après Savinien de Cyrano de Bergerac)

Ne pas oublier que le recrutement militaire en temps de guerre demande les « forces vives de la nation » ou richesse humaine, soit les jeunes et les gens compétents en tous domaines, et que la France entre 1914 et 1918 a perdu un million et demi de morts... « Avec eux ont été ensevelies des qualités séculaires, des traditions précieuses et ce qu’on peut définir comme une grande partie du génie de notre nation. Sur le simple plan du travail, qui au fond intéresse tout le monde, car tout le monde a besoin d’objets bien faits, et répondant exactement à ce qu’on leur demande, n’entend-on pas constamment des plaintes sur la disparition de la « conscience professionnelle » ? Or cette valeur sociale précieuse existait au plus haut degré avant la catastrophe [1914-18], sans que d’ailleurs on y prête attention, tant cela paraissait naturel. Comme la personne en bonne santé qui ne pense pas qu’elle pourrait être malade...Ces valeurs humaines étaient comme l’héritage des siècles. Les ruines matérielles, les cinq cent mille maisons détruites [et que dire des destructions en Vendée entre 1792 et 1794], n’étaient rien en comparaison de ce capital irremplaçable, ou tout au moins irremplaçable pour longtemps, car il faudra des générations pour en retrouver l’équivalence [ce qui n’est toujours pas le cas aujourd’hui] », écrit superbement Hyacinthe Dubreuil dans la préface de : J’ai fini ma journée.

Donc les intentions humaines ou OPINIONS ont transformées le monde en une folie technologie. Cependant que les gens continuaient à croire au fixisme d’une Nature immuable. Ainsi il est normal de se poser la question : La Nature a-telle un but ? Ou est-elle sans but ? Ce qui rejoins cette célèbre question : Pourquoi quelque chose plutôt que rien ? Parce que dans cet univers existe une planète avec une forme d’intelligence ; je ne parle pas des Juifs mais de nous tous sur notre Terre. Si on attribue à la Nature « un but », on faire dans l’anthropomorphisme. S’agit-il du « hasard » ? faisant qu’il se trouve simplement que parmi d’innombrables autres univers (avant et après le nôtre), le nôtre a « réuni » les conditions nécessaires à la vie.


Dans la tradition de l’évolutionnisme et de la géométrie de la ligne droite aboutissant au « Royaume de Dieu (juif) sur terre » : L’ACCUMULATION OU PROGRÈS, d’où l’expression avoir des Couilles en Or. L’évolutionnisme ou théorie de l’évolution est une opinion comme une autre : C’EST DANS LE MENTAL.

« Ce n’est pas au judaïsme palestinien de l’époque où ont été composés les textes de l’Ancien Testament qu’il faut penser, mais au judaïsme tel qu’il est peu à peu devenu, après des siècles d’éducation formaliste, légaliste et talmudique [compas-équerre], et encore est-il nécessaire de se montrer extrêmement prudent devant un tel parallèle. L’esprit du judaïsme primitif, porté à une valorisation naïve de la vie en tant que telle [sanctifier le « réel »], était dépourvu des caractères propres au puritanisme. De même, il était fort éloigné - il convient de ne pas l’oublier - de l’éthique économique du judaïsme médiéval et moderne, et des caractéristiques qui ont déterminé les positions du judaïsme et celles du puritanisme au cours du développement de l’ethos [caractère principal] capitaliste.
Le judaïsme s’est tenu du côté du capitalisme « aventurier » orienté vers le politique et la spéculation ; en un mot, son ethos était celui d’un capitalisme de parias ; le puritanisme [protestantisme] soutenait l’ethos de l’entreprise bourgeoise et de l’organisation rationnelle du travail. Il n’a emprunté à l’éthique juive que ce qui pouvait l’aider.
Analyser les effets de l’imprégnation de la vie par les normes de l’Ancien Testament sur la mentalité des individus, c’est là un problème plein d’attraits, mais que personne n’a réellement résolu jusqu’à présent, pas même pour le judaïsme, et qu’il serait impossible de traiter dans les limites de cette esquisse ».
(Max Weber, L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme)

La City de Londres et Wall Street sont bien les parasitaires, les cancers de notre monde actuel. Le capitalisme protestant renvoie à une certaine création d’emploi, entrepreneurial, donc s’approchant un peu de l’Instant ; alors que la City et Wall Street (Goldman Sachs, FED et le Yahviste sioniste Ben Shalom Bernanke) sont purement parasitaires, d’essence juive, cosmopolite ou mondialiste comme toutes spéculations puisque l’argent pur n’a pas d’odeur, il est comme le Juif « errant » et sans nation.



Construire la cathédrale des temps futurs comme écrit Hyacinthe Dubreuil, mais DANS LES CŒURS, c’est-à-dire RÉALISER L’INSTANT ou SOI, et la PIERRE PHILOSOPHALE est du même thème. Réaliser dans l’Instant suppose évidemment le rejet total de l’évolutionnisme à la yahviste, pour se diriger plutôt vers les CYCLES tels que se les représente la cosmologie hindoue : chaque cycle cosmique traversant quatre âges...
Précision sur « la fin des temps » : pour les Hindous c’est l’arrêt du supplice des réincarnations, puisque tous les gens sont cuits aux petits oignons, ils n’ont plus besoin de faire leur preuve dans une nouvelle réincarnation (Voir la page Fuite en avant yahviste = DORG et CHUTE où il est question de préparations pour échapper aux tortures de la réincarnation).
La « fin des temps » c’est quand la vie divine sera sur Terre. Au point où en sont les Yahvistes, notamment avec le fric, je doute que ce soit eux qui apportent la vie divine sur Terre !!! De toute façon ce ne pourra être qu’une étape : tout bouge tout le temps.
 
 

Dernière mise à jour : 19-09-2013 00:30

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved