Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Mon Ami Imhotep
Mon Ami Imhotep Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-12-2015 22:24

Pages vues : 3477    

Favoris : 45

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
edfou_couloir.jpg
 
 
Mon Ami Imhotep
Asclépius (ou Asclépios, Asklepios) chez les Grecs
et Esculape chez les Romains


Page dédiée à l’Empereur Julien.


CRÉER, C’EST DÉJÀ TOMBER DANS LE FAIRE/FER : ÇA ROUILLE !
Un Créateur/Créatif est un entrepreneur de pompe funèbre.
Il OXYDE-OXYGÈNE-OCCIDENT. IL HOQUETTE (quanta) !
Ainsi, le Créateur est double : CRÉATIF, MORTIFÈRE ou PERVERS (voyez Yahvé).
 
 
GNOSE : éveil intérieur ou le ‘Connaître toi-même par toi-même’, et la régénération viendra en son heure (elle est cycle). On ne peut « chercher Dieu » qu’au plus profond de soi-même. Il s’agit bien d’une puissante préservation du Paganisme antique sur lequel repose les religions abrahamiques, et par extension les sectes judéo-maçonniques de l’après 1717. Un Paganisme détruit par des prophètes hébreux, et par l’Église de Rome, ou l’Église tout court, soit le Super Grégarisme ou rêve des Archontes se mettant en place progressivement dans notre monde de l’après 1945 et cauchemardé en 1789.
Les nourritures ou société de consommation ne servent qu’à renforcer la CHAIR/CHAIRE (substance molle et opinions ego dans les deux cas), preuve que nous sommes dans la dimension de ces Archontes.
Malgré les Hébreux et leurs prophètes qui copient tout, les PAÏENS savent que Dieu est supérieur aux idoles qu’ils vénèrent. Il ne faut pas faire de l’évolutionnisme à la Yahviste-Darwin-Freud et assimiler les Païens à des « primitifs ».


Que vous me croyez ou non, peu importe. Qu’est-ce qui est rêve ? Qu’est-ce qui est réel ? Ainsi, qu’est-ce qui est « temps » ?
Comme écris dans une précédente page : Une éternité quantique, le temps est une sorte de suite de « petits paquets » ou « sucres » (effet domino) en y ajoutant les sept couleurs de l’Arc-en-Ciel, comportant les Couleurs de l’Œuvre alchimique : Noir (Bleu foncé), Blanc (Instant), Rouge (Éternel Retour, forme de « feu vert » Dragon vert). Cela ressemble à ce que les théologiens de la religion monothéiste Chrétienne ont nommé Trinité.
 
La rencontre avec mon Ami Imhotep c’est passé dans le temple (temps) d’Edfou (photo en haut de page du couloir de ronde) ; évidemment pas celui du temps des Ptolémées, donc dans un couloir différent, puisque les gargouilles en forme de tête de lion étaient des têtes de cobras !

- IMH (Imhotep) : Le couloir de ronde, c’est mon travail. J'avais 12 étés, c'était au bord du Nil, à côté du temple de To-Tjenen ; je jouais avec des cailloux. Les cailloux m'ont toujours fasciné. Encore enfant, je prenais certaines pierres que je mettais à côté de ma tête avant de m'endormir. Plus tard, j'ai mis ces mêmes pierres précieusement dans un petit coffre en bois dont je conservais la clef attaché autour du cou.
- DR (Djed Ramose est le nom que je portais à l’époque quand j’étais Orfèvre) : Et ton roi Djeser ?
- IMH : C'est un ami d'enfance, Sakay, qui était à l'école des scribes avec moi et qui travaille maintenant au service de mon roi Djeser, Vie, Santé, force (VSF). Je lui ai parlé de mon idée de faire un édifice en pierres, et c’est comme ça, grâce à Sakay, que je suis devenu l’architecte du roi, et aussi son médecin.
- DR : Nous sommes au pays du Sable, l’Eau quantique et ses petits grains. Nous sommes au pays de la Durée, je veux dire, de l’ÉTERNITÉ.

- IMH : Ah là tu abordes la quaestia (quête) des origines de l’humanité. Cela comme par la Trinité, l’Ingendré, l’Autogène, l’Engendré. Qu bien après moi on appellera l’Hermès Trismégiste. Comme il maîtrise les cycles de trente ans, il apparut à trois reprises principales : avant et après un Déluge copié par les Hébreux, et une troisième fois quand brusquement il se fut reconnu comme lui-même [Père-Fils-Esprit Saint]. En d’autres mots il maîtrisait dans l’absolu le Connaître toi-même par toi-même. C’est pourquoi les générations après lui l’appelèrent le Trois fois Grand ou l’Hermès Trismégiste.
- DR : L’Égypte est la civilisation la plus ancienne du monde, la civilisation la plus spirituelle.
- IMH : Arrête, pas de flatteries, ça détruit tout, et c’est temporel. Les Grecs par contre sont qualifiés par nous de « jeunots », parce que sa civilisation est périssable : elle naît, puis naturellement elle va mourir un jour. Seule l’Égypte, protégée par le Nil, sorte de « petits paquets » à lui tout seul, à cause de son limon, que nous utilisons aussi pour la régénération humaine (ADN), conserve l’Origine, comme les Cristaux conservent la mémoire en ses filets de croisements (croix). Le Sable comme l’Eau est le Chaos Primordial.

- DR : Euh, tu connais un certain Moïse ?
- IMH : Oui c’était un copieur, un plagiaire. Il ne connaissait pas les origines du monde, il emmerdait son peuple avec ses « lois ». Il prétendait assembler des petits paquets en forme de vérité pour former une chaîne d’une seule Vérité (syncrétisme qui est à la base d’une certaine moderne judéo-maçonnerie spéculative de l’après 1717 londonien. Le syncrétisme tue la spontanéité, tue l’Instant ou Soi. Le syncrétisme est du pur évolutionnisme).
- DR : Je suis toujours admiratif et fière de nos Hiéroglyphes.
- IMH : Oui, tu peux vraiment !
- DR : Parce que, par exemple l’alphabet des Grecs est d’une indigence consternante ! Regardes : transcrire un texte en barbouillant une surface avec un alphabet ne veut rien dire. Et transcrire nos Hiéroglyphes en Grecs entraîne une perte énorme.
- IMH : Oui et avec nos idéogrammes, on lit mentalement directement, ou d’un seul regard, il n’y a pas le mental et son idéation en une Chronologie tueuse se traînant laborieusement entre chaque lettres, entre chaque mots, entre chaque phrases. C’est d’une lourdeur qui conduira à une catastrophe bien plus tard, après la disparition des Dieux. Je t’en parlerais tout à l’heure.
Sans compter que ces lettres, malgré leur sonorité, n’atteignent pas la sonorité magique de nos Hiéroglyphes, qui viennent de nos Ancêtres Atlantes.

- DR : Je crois que tu sera d’accord avec moi pour estimer que ce qui est invisible (Hermétique, Hermétisme) n’est pas un système de pensée lié naturellement à l’ego, mais une voie spirituelle, car il s’agit avant tout de retrouver Dieu, le Soi ou Instant, le Centrum Centri.
- IMH : Oui et le visible ne peut reposer que sur l’invisible. C’est tellement simple ! Nous, Égyptiens, sommes les maîtres de l’invisible, afin d’honorer tous les niveaux du Divin, qui procèdent du Dieu suprême, invisible et inengendré.
- DR : Et nos Dieux sont si proches de nous, avec leurs propres émotions, leurs propres maisons, leurs colères aussi.
- IMH : J’en reviens à l’invisible, c’est évidemment aussi l’Astrologie qui est aussi un outil pour retrouver le Soi ; un exercice spirituel pour retrouver le Connaître soi-même par soi-même. (L’Astrologie est une Science aussi efficace que les simulations de conduite de train à grande vitesse qui entraîne les conducteurs cheminots).
- DR : Et même comme l’Alchimie enseigne à expérimenter sur des Minéraux et Métalloïdes le même type de transmutation qu’on espère effectuer sur soi-même par les CYCLES DE RÉGÉNÉRATION.

- IMH : Ami Djed, notre Hermès trinitaire et sa Science enseigne l’art de « faire des Dieux » avec des Minéraux ou Métalloïdes, donc DES PETITS PAQUETS, DES FRACTALES. Notre Hermès par ses « paquets » SE DÉCORPORE en moults paquets permettant de se voir lui-même comme LE CENTRE EST PARTOUT ET LA CIRCONFÉRENCE NULLE PART.
- DR : Oh il faut tout de suite que je te dis que les Hébreux qui avec leur orgueil gigantesque se disent inventeur du Dieu unique : ils n’ont rien inventés. Ces peuples copient tout ! Nous, Égyptiens, savons comme nos amis étrangers les PAÎENS, que le Dieu suprême est le Créateur de ce monde.
- IMH : Mon ami Djed, laisse-moi te conter le devenir de notre monde et de notre pays, et de l’Homme face au divin.
Comme Dieu fait que l’humain soit son reflet, donc à sa Ressemblance, l’humain fait des Dieux sur terre à sa Ressemblance.
Maintenant écoute ceci sur LE DÉPART DES DIEUX DE L’ÉGYPTE (et d'ailleurs).

L’image de l’Égypte est une image du Ciel, ou plutôt la demeure du Ciel, et de toutes les puissances qui sont dans le Ciel.

« S’il nous faut dire la vérité, notre pays est le temple du monde !
Il ne faut pas non plus que tu ignores qu’un temps viendra où les Égyptiens sembleront avoir déployé en vain leur zèle envers la divinité, et leur application tout entière au culte divin sera méprisée.
En effet, la divinité tout entière quittera l’Égypte [et le monde] et remontera au Ciel, et l’Égypte sera veuve, elle sera déserté des Dieux [le monde entier sera déserté des Dieux, voyez la laïcité, les problèmes actuels] ».

- DR : Je commence à percevoir que ça commence à ressembler à une période que les gens du futur appelleront « république », une copie de celle des Grecs !
- IMH : Oui, une INVASION ÉTRANGÈRE en quelque sorte, comparable aux étrangers qui vont envahirent notre Égypte et qui vont dominer sur elle [voyez les Hyksôs].
« Bien plus, les Égyptiens seront empêchés de rendre un culte à Dieu. Bien plus ils encourront le suprême châtiment, comme quiconque, parmi eux, sera pris à honorer Dieu pieusement [voyez 1789 et la persécution contre les prêtres catholiques].
Et en ce jour-là ce pays, qui est pieux [comme la France d’avant 1789] au-dessus de tous les pays, se verra devenir impie [voir les guerres de religions, et la montée de l’islam, démarquage du judaïsme].
Il je sera plus rempli de temples, mais rempli de tombeaux et il ne sera plus rempli de Dieux, mais de cadavres [voyez la laïcité actuelle et ses zombis].
Ô Égypte, Égypte ! »
- DR : Oui, oui, de plus en plus le symptôme « république ».
- IMH : Tes dévotions passeront alors pour des fables, des opinions comme on dira dans le futur, et tes cultes divins plus personne n’y croira, parce que la Science devenu matérialiste et prenant le nom de TECHNIQUE, que tout de même des gens continueront à appeler faussement « science » ; ces humains là ne jureront plus que par ce qu’ils appelleront « raison ».
Or, si tes mots ne sont plus que des opinions ou des pierres à admirer, donc une distance entre le sujet et l’objet, alors le barbare (le mondialisme actuel) l’emportera sur toi, ô Djed Ramose, pas sa piété.
« Une fois que les Dieux auront abandonné l’Égypte et seront remontés au Ciel, alors les Égyptiens périront et l’Égypte sera vidée des Dieux et des Égyptiens [encore une fois voir ce qu’il va arriver avec notre monde moderne et sa « république » etc.]

« Et toi, ô fleuve !
Un jour viendra où tu couleras de sang, plutôt que d’eau ; quant aux cadavres, ils iront jusqu’à s’entasser au-dessus des digues ! »

La suite du discours trépidant d’Imhotep cerne quasiment l’annonce de notre « civilisation moderne » de l’après 1789.
Soit L’INVERSION DES VALEURS (proprement dans le NH VI, 8 : Discours parfait d’hermès Trismégiste à Asclépius)

L’Égypte deviendra l’image des impiétés : « En ce jour-là, l’Univers en sera plus admiré. On ne l’adorera plus… Au contraire, le voilà qui risque de devenir un fardeau pour tous les hommes. C’est pourquoi on le méprisera… On préférera les ténèbres à la lumière et l’on préférera la mort à la vie.
Personne n’élèvera plus son regard vers le ciel [de nos jours on prend l’avion, on s’envoie « en l’air » avec Big Pharma et la société de consommation] ; mais l’homme pieux sera compté pour fou, l’homme impie sera honoré comme sage, le couard sera compté pour vaillant et l’on châtiera l’homme de bien comme un malfaiteur. [Voyez le Nouvel Ordre Mondial et ses inversions de valeurs genre la « guerre c’est la paix » et ce monde où il n’y aurait plus de guerre grâce à la « démocratie » mais que des « actions humanitaires » bien dans la ligne de la religion des droits de l’homme].

- DR : Je crois que ce que tu appelles « raison » chassera l’âme.
- IMH : Oui et les choses de l’immortalité seront rejeté, on pensera qu’il s’agit là de choses ridicules, et en plus on les bafouera.

Ici Imhotep parle quasiment de la laïcité, des droits de l’homme et de 1789 et sa république :
- IMH : « Une loi nouvelle sera établie : rien de saint, rien de pieux, rien de digne du Ciel ni des Dieux célestes ne s’entendra ni ne se croira plus ».
Nous aurons une catastrophe cosmique [1789, puis le supposé « réchauffement climatique », les terroristes et leur Dieu, etc.] : « Ils s’en iront alors, les génies bienfaisants [les Élémentals, Gnomes, Sylphes, Ondines, etc.] et les mauvais anges [les paquets informatiques, les cancéreux du pouvoir] resteront avec les hommes, se joignant à eux pour les entraîner au mal en toute impudence, à l’impiété, aux guerres, aux brigandages, leur enseignant ce qui est contre nature ». [Pensez au « mariage pour tous »… ].

« En ces jours-là,
La Terre n’aura plus d’assise
et l’on ne naviguera plus sur la mer [on prend l’avion désormais],
on ne connaîtra plus les étoiles au Ciel [l’astronomie remplace l’Astrologie, on envoie des cochonneries tôles-boulons dans l’espace… ].
Toute voix sainte ou parole de Dieu,
on sera forcé de s’en taire [sinon on est enfermé en hôpital psychiatrique],
et l’air sera malade [pollution de la planète, « réchauffement climatique », et maladie du pouvoir et tyrannie de l’opinion].
Telle est la vieillesse du monde :
athéisme et déshonneur,
dédain de toute parole de biens ! »

- DR : Tu me fais vraiment peur !
- IMH : Ami Djed, tout est MOUVEMENT ÉTERNEL. Ce chaos organisé par les humains va se résorber. Je dirais que le Principe Originel Universel « extirpe l’erreur et retranche la malice : tantôt il l’engloutit sous un déluge d’eau, tantôt il la consume dans un feu violent, et tantôt enfin il l’écrase sous les guerres et les pestilences, jusqu’à ramener et rétablir son Univers à l’état ancien, de sorte qu’il paraisse à nouveau digne d’adoration et d’émerveillement et que Dieu lui-même sont glorifié comme Créateur de cette œuvre ».

« Telle est donc la naissance du monde :
le rétablissement de la nature
des choses saintes et bonnes,
qui se produira par l’effet
du mouvement circulaire du temps
qui n’a jamais eu de commencement.
[On est donc en CYCLE, contraire de l’évolutionnisme des Hébreux avec leur départ « Adam » jusqu’à leur arrivée « fin des temps » soit la géométrie de la ligne droite, de la LOI. Or dans la Nature la lige droite ça n’existe pas, il n’existe que des spirales, des courbes. La Nature n’utilise que des Courbes ou construire, pour DONNER DU JUS].

« Car la volonté de Dieu n’a pas de commencement, non plus que sa nature, qui est sa volonté. En effet, la nature de Dieu, c’est la volonté, et sa volonté, c’est le bien ».

DÉSORDRE HUMAIN = DÉSORDRE COSMIQUE (tout étant dans le mental).

- DR : Ô Imhotep, son conseil, est-ce sa volonté ?
- IMH : Oui, ô Djed, puisque sa volonté est dans son conseil.
« En effet, ce qu’il a, ce n’est pas dans la déficience qu’il le veut : étant de partout plénitude, il veut ce qu’il possède en plénitude [Félicité] et c’est tout les biens qu’il possède. Or, l’objet de sa volonté, il le veut, et il a le bien qu’il veut ; donc il a le TOUT.
Ainsi, Dieu conçoit sa volonté et le monde, qui est bon [pas de but à atteindre, Nous sommes le Soi-Instant], est à l’image d’un Dieu bon » (comme le Dieu Portier Khnoum).


[En référence à : Extrait du « Discours parfait » d’Hermès Trismégiste à Asclépius, NH VI, 8, Bibliothèque de Nag Hammadi].
Ce texte est une transmission d’un savoir réputé divin à une petite élite de disciples rassemblés dans un temple égyptien, ici dans l’interprétation de cette page au temple d’Edfou. Les catastrophes que décrit ce texte sont INTEMPOREL puisque le monde est cyclique. Ce texte est issu de la tradition littéraire déjà présente en 2190 avant notre ère. Les catastrophes provoquées par les humains sont LES ENVAHISSEURS, notamment l’envahisseur « démocratie » et l’envahisseur « COLONIALISME » les deux faisant la partie du Plan du N.O.M. Colonialisme et démocratie sont déjà victimes des catastrophes qu’ils engendrent. Et à propos de catastrophes, et de cycles, comme dit un proverbe : « NUL NE RAMÈNE LES STATUES DES DIEUX : ELLES FINISSENT PAR RENTRER TOUTES SEULES EN LEUR MAISON ». Les Dieux n’ont pas de date de péremption. Les statues de l’Égypte ancienne sont comme « vivifiées » par une âme divine, qui décide d’y résider quand les fidèles le souhaitent : le Dieu fabrique l’humain et l’humain fabrique le Dieu ; l’humain n’est rien que Dieu ne soit pas lui-même (il est son reflet). Il est à la fois les choses qui sont et celles qui ne sont pas. Ainsi, si aucun n’y met du sien, il n’y aura rien ! Cependant si les humains fabriquent les Dieux, ceux-ci sont comme les humains soumis à la colère et aux passions diverses ; voyez le Yahvé des Hébreux ! Ainsi ces gens flattent leur Yahvé et se prétendent « peuple élu » de Lui.

Ce texte NH VI, 8 est sur principe du CYCLE : DANS LA COSMOGONIE ÉGYPTIENNE LE MONDE N’EST PAS CRÉÉ AU COMMENCEMENT, MAIS LA PREMIÈRE FOIS, CE QUI IMPLIQUE QU’IL Y EN AURA D’AUTRES, D’AUTRES CYCLES, et qu’à chaque fois le Créateur devra « donner du jus » : bouclage en forme d’Ouroboros. Ainsi on ne date pas façon évolutionnisme comme de nos jours en partant de la naissance du Jésus, mais en partant de la naissance du règne de Pharaon comparable à un printemps démarrant un nouveau cycle.
Ordre humain et Ordre cosmique ne peuvent qu’être en ACCORD, sinon nous avons le désordre de notre civilisation moderne. Ne pas oublier non plus que le texte NH VI, 8 est déjà influencé par un mondialisme naissant ou extérieur aux frontières égyptiennes à l’époque du 3è siècle de notre ère. Les Cycles sont évidemment lié à l’Astrologie. Le mouvement circulaire du temps entraîne le retour des astres à leur position première, et provoque la renaissance du monde comme chaque printemps entraîne le renouveau ou réveil de la Nature. Tout n’est que cycles, rythmes, courbes ou spirales. Et ces cycles se répète à l’infini.
 
 

Dernière mise à jour : 06-12-2015 22:58

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >