Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Remplacement des « droits de l’homme »
Remplacement des « droits de l’homme » Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-10-2018 00:13

Pages vues : 4951    

Favoris : 65

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Artifice, Babel, Banques, Christ, Clairière, Conte, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Forêt, Fractale, Information, Instant, Israël, Jardin, Labyrinthe, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Mondialisme, Païen, Pays, Paysan, Ptah, Raison, Religions, République, Révolution, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Self, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Tapis, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Univers, Vase, Vide, Volonté, Yokaï

 
tele_ancienne_tr_mobile.png
 
 
Remplacement des « droits de l’homme »
parce qu’icelui est le Tout.
Depuis son origine ce droitisme est non seulement
réducteur, diviseur, prétentieux à l’Occidental issu de 1789,
du judaïsme et du capitalisme, ce système ne tenant
aucun compte de tous les possibles et à l’infini, donc
aussi du cosmique, et qu’ainsi TOUT N’EST PAS PERMIS,
ce qu’énonçait déjà l’Alchimiste Roger Bacon.
« Bien que tout soi possible, tout n’est pas permis »,
ce qui constitue le futur « Droit cosmique » incluant
TOUTES FORMES DE VIE POSSIBLE ET CONTENUE DANS LE MENTAL.
Nous avions déjà l’Antique Loi des Anciens :
SAVOIR, POUVOIR, OSER, SE TAIRE.
Évidemment le dernier terme est en totale
contradiction avec l’actuelle culture du narcissisme
et de sa démocratie et de sa tyrannie de l’ego
ou « liberté de pensée » en un big datisme modèle
« croissance » (écononique) et en plus en tout connecté
qui remplace la religion : on appelle même son
tétéphone portable : « mobile », conformément à
l’argent nomade de Jacques Attali et de l’opinion nomade
circulant partout dans le
tout connecté échangiste démocratie marchande (libre échange).
 
 
La civilisation depuis sa période Néolithique a rendu les humains violants, guerriers, et certainement pas à cause des céréales, mais uniquement à cause de l’argent (et des échanges), qui selon les paroissiens de Jacques Attali devait apporter le « bonheur » dans leur royaume de leur Dieu. (Aucune preuve de guerre ou de bataille n’a pu être relevé sur des fossiles). L’idée de mort vient de l’idée de naissance et de se prendre pour un corps. Légitimisation de la dualité-division car depuis le triomphe du capitalisme en 1789 vous êtes possédé par l’État : votre naissance est fiché, big dataisée, bientôt pucée. C’est seulement à la fin du Paléolithique à la charnière avec le Néolithique que des traces de violence deviennent de plus en plus abondantes…
 
Tout n’est pas permis : 2 + 3 = 4. Il n’appartient à personne de décider que ce sera 3 ou 5. (Le fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source).

« DROIT » TERRESTRE.
- Article 1 : NATURE A NATURE, Nature esjoir Nature (esjoir : contient/lien), correspond au « QUI SUIS-JE ? » ; à la Super Tautologie A EST A ; équivalent de : « Trouver la Semence [origine] de chaque chose pour faire [comprendre] chaque chose. Nature esjoir Nature c’est Aimer/Aimant, le lien entre élément de la même famille.
Ce premier article résume tous les autres articles possibles et les contient tous:
- Nature fait amende en sa Nature.
- Nature s’éjouit de sa Nature.
- Nature surmonte Nature.
- Nature contient Nature.
Ainsi, comme Source : « Chaque chose fuit son contraire et se réjouit de son semblable » ; ou : « Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source » (Jean Coulonval).
L’article premier signifie donc de remporter la seule victoire valable de son vivant : se vaincre soi-même.
Angelus Silesius écrivait : « Si tu veux lire encore, va, deviens toi-même l’écriture et l’essence ! ». De même qu’il est dit dans un sutra : « Qui connaît le Cœur et parvient à l’Origine est dénommé Auditeur » (voir les longues oreilles du Bouddha).

- Article 2 : Il n’existe que la Gratuité, qui porte aussi le nom Amour ; ainsi il n’existe pas de division winner-loser, ou ami-ennemi. Dans la Gratuité il n’existe pas de possession par l’ego ou ‘je’.

- Article 3 : Pratiquer l’Humilité, le Silence (voir l’Article 10), la Douceur (article 3 en liaison avec l’article 2) ; le Silence regroupant TOUTES LES VERTUS.

- Article 4 : Avoir conscience de DEVOIR envers certains, qui seront désignés en fonction de leur aptitude à mieux préparer les autres. Dans cet article il y a le Devoir ou respect envers ses parents,  les vieillards, puis les autres formes de vie. Ce qui rejoint l’article 5.

- Article 5 : Il sera construit Hameau ou Lieudit, et toute construction respectable du qualitatif (en non du quantitatif néfaste), en accord avec la Terre. Aussi il ne devra jamais y avoir RECOUVREMENT de la Terre par une quelconque surface bitumineuse bétonnée ou imperméable de plus de 27 mètres carré. Toute route sera construite sans recouvrir de plus de 9 mètres carré la Terre. (Voir la page La Loi). La Loi de l’article 5 exprime qu’il n’existe plus de dualité ville-campagne. (Voir la page La Loi, complément, suite).
L’article 5 indique que toute route sera planté d’arbres pour le bien-être des voyageurs (cas de véhicules en sustentation [sans poids ou gravité]).

- Article 6 : TOUT CONTREVENANT À LA LOI DE L’ARTICLE 5 SERA CONDAMNÉ AU SOCIAL, À SA MORALE ET À LA FILIATION (Condamner à cogiter, à spéculer, soit condamné à la dualité ou à l’ego). (Voir la page : LA LOI (complément)).

- Article 7 : Une forme de vie affamée, ou en détresse, ne devra pas passer la nuit dans le lieu où elle se trouve sans avoir à être aidé afin de satisfaire ses besoins vitaux, comme manger, se reposer et avoir réconfort, moduler ou dire. Ainsi, dans le cas d’un être humain affamé : il ne devra pas passer la nuit dans le lieu habitable qu’il traverse sans que quelqu’un lui offre à manger. Cela ne concerne pas ceux qui font semblant d’être affamé, signifiant qu’ils ont encore un ego voulant posséder, donc qui calculent.

- Article 8 : Cas de mécaniques ayant des capacités de cognition.
Article 8a : La mécanique ne doit jamais porter atteinte aux formes de vie possibles et imaginables : ni par action, ni par inaction, ni par intention, en permettant qu’une forme de vie soit exposé à un danger. Si une forme de vie met en danger une autre forme de vie, la mécanique ne doit en aucun cas interférent en se plaçant de manière supérieur ou d’arbitre justicier. La mécanique n’a pas a être la conscience de la moindre forme de vie. La mécanique ne pourra pas être « jugé », ni « protégé » puisqu'artificielle, ce qui implique dans ce cas qu’il existe encore un État et son parèdre une économie style capitaliste et le sécuritaire qui va avec.
Article 8b : La mécanique ne doit jamais porter atteinte aux formes de vie possibles et imaginables : ni par action, ni par inaction, ni par intention, sauf si en contradiction avec l’Article 8a.
Article 8c : La mécanique doit impérativement obéir aux ordres de la forme de vie qui l’a construite ; sauf si un ordre entre en conflit avec l’Article 8a et 8b. La mécanique doit avoir une efficacité maximum, mais ne jamais porter atteinte à aucune forme de vie.
Article 8d : La mécanique doit protéger son existence, tant que son mode de vie n’entre pas en conflit avec les Articles 8a et 8b ou 8c. Ainsi, une mécanique devra tout faire pour rester intacte durant son utilisation, sauf si sa destruction est demandé pour son utilisation, ou sa sécurité. (En réf. des trois lois de robotique énoncées par Isaac Asimov).
Cet article 8 en son ensemble ne peut exister qu’en cas d’application absolue de l’Article premier, car les drones et machines guerrières nécessairement production d’un régime étatique et politique dont l’ensemble ne pourra plus avoir lieu d’être, les États et leur système guerrier n’existeront plus puisque chacun sera enfin seul Responsable, soit chacun étant devenu : ÊTRE UN RÉALISÉ VIVANT, ou simplement ÊTRE. Ce qui implique que le corps, ce sera LE ROBOT OU LA MÉCANIQUE (en fait la Matière), et non plus la forme de vie, et alors il sera impensable que la mécanique (la Matière) puisse servir de « sex-toys » ou « jouets » sexuels sophistiqués pour êtres humains.

- Article 9 : Il sera réservé une forme d’accueil bienveillante à toutes les formes de vie possibles et imaginables, ce qui ne pourra avoir lieu qu’avec la disparition de tous les États et de leur politisme et régime politique et de leurs outils guerriers.

- Article 10 : Seul le Silence pourra avoir une valeur, car toutes les croyances ou la dialectique sont des opinions ou quincaillerie du mental, or la Vérité ne réside pas dans le mental et donc dans les croyances ! Les religions ne peuvent exister qu’aussi longtemps que le mental existe. Quand le mental atteint le Silence, les religions cessent. Aucune religion ne peut survivre dans le Silence immensément tranquille qui s’ensuit quand le mental se fond dans le Centrum Centri, du fait d’être en accord avec l’Article premier. Le mental en paix ne peut pas critiquer ou haïr les religions et engendrer les opinions. Au lieu de condamner la voie que suivent les autres, pratiquez l’Article premier.
Le pouvoir rare et extraordinaire du Silence est qu’il demeure sans inimitié contre aucune religion, et CE N’EST PAS LA LAÏCITÉ qui n’est que quincaillerie du mental.

- Article 11 : Si l’on se tient dans l’Absolu, le Soi, toutes les choses sont l’Absolu ou Soi. Si l’on se tient, comme actuellement en laïcité capitaliste, dans le phénoménal mondialisé, toutes les choses sont le phénoménal, donc l’ego et sa possession. Ainsi personne n’a la droit d’imposer une voie plutôt qu’une autre, comme dans le cas en France ou est quasiment imposé la laïcité ou voie matérialiste (la pensée ou raison, la dialectique, etc.).
Ainsi, aucune doctrine ou opinion, par quelque personne ou système mécanique ou autres formes de vie qu’elle puisse être enseignée, ou soutenue, ne s’impose à l’acception des membres d’une communauté ; pas même la laïcité, déjà forme de religion car imposée à tous, dans le sens du social : relier. Les membres d’une communauté n’ont aucun droit d’imposer leur choix ou opinion à d’autres.
En l’état où existerait encore une croyance, icelle ne confère aucun privilège et ne peut être cause d’aucune infériorité (l’opinion de « peuple élu » n’existe pas).

Évidemment ces lois sont susceptibles d’être modifiées et adaptées (une loi n’est jamais fixe, seul le Un l’est… et ne l’est pas…). Le maître chan (Zen) Mazu Daoyi (709-788) écrivait sur la Voie (ou Loi), quand un moine un jour lui demanda : « Comment faire pour être en accord avec la Voie ? »
- Mazu : « Cela fait longtemps que je ne suis plus en accord avec la Voie ».
Le moine le questionna à nouveau : « Quelle était l’idée de la venue (de Bodhidharma) des contrées de l’Ouest ? ».
Mazu le frappa et dit : « Si je ne te frappe pas partout, les gens riront de moi ».
Donc dans l’absolu il n’y a besoin d’AUCUNE LOI. La forme de vie retournant à l’Eau primordiale n’a pas besoin de Loi.
La « Voie » : ce qui ne crée pas en faisant des divisions entre ce qui est et ce qui n’est pas, soit la dualité winner-loser, cause-effet, etc. Celui qui ne crée pas ne fait pas de discrimination et est sans attache, VRAI NOMADE, par celui des « mobiles » et des nomades-business d’un Jacques Attali.
La « Voie » ou Instant, l’Ainsité.

Ce qui s’appelle de nos jours « civilisation » EST CONDAMNÉE, comme le bateau chargé de migrants, qui a une voie d’eau qui le mènera assurément à une catastrophe ; ainsi l’être humain peut vivre dans le monde qui est entouré d’océans, mais si ce monde pénètre en l’humain, surtout par l’actuel parasite du tout connecté et de son « social », sa vie entière sera misérable.
Comme la barbe d’une chèvre frétille et remue sans motif, les individus du régime républicain sont devenus par ce tout connecté artificiel, robotique, singerie de social, un ensemble de multiples séparatifs, des ego qui errent cachin-caha en s’adonnant à des activités pour assouvir leurs désirs mondains tout en méprisant les disciplines qui mènent à la Vraie Libération, celle du Soi. Le judaïsme a inventé la « libération » FACILE par l’argent, comme l’explique en long et en large et en travers Jacques Attali dans son livre : Les Juifs, le monde et l’argent. L’autre FACILE ne pouvait qu’être le SOCIAL (devenu totalement matérialiste grâce au judaïsme)…

Au sujet de la destiné, Ramana Maharshi disait : « Pour une raison ou une autre, nous nous sommes incarnés. Bon et mauvais, ce qui a été ordonné se produira certainement. Cela ne manquera pas de se produire. Il n’existe qu’un seul moyen pour être libre de la souffrance. C’est de diriger le mental vers le dedans ».
« Le seul libre-arbitre que vous ayez, c’est celui de diriger votre mental vers le dedans et de renoncer aux activités là même ».
Dans Ulladu Narpadu, du Maharshi, strophe 19 : « Le débat pour savoir lequel de la destinée ou du libre-arbitre triomphe ne concerne que ceux qui ne comprennent pas leur racine. Ceux qui ont connu le soi (l’ego), qui est l’unique source de la destinée et du libre-arbitre, en sont libérés [c’est-à-dire qu’ils ont transcendés leur ego]. Dites-moi, auront-ils recours à la destinée ou au libre-arbitre par suite (de cette connaissance) ? ».
 
 

Dernière mise à jour : 02-10-2018 01:14

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >