Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow TRANSPARENT, radical du EST, du ÊTRE
TRANSPARENT, radical du EST, du ÊTRE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-08-2023 10:22

Pages vues : 706    

Favoris : 76

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Horticulture, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke

 
diableboiteux_a_travers_epreuve.jpg
 
 
TRANSPARENT, radical du EST, du ÊTRE
[TRESPARENT] [VITRIN] / FLUIDE
Contraire d’opaque et de fixe ou coagulé.
Traverser, passer au travers. C’est le passage.
Le Gate gate…
La mélodie sur son sentier accompagnée par la
mélodie seconde ; toutes les deux AVANCENT
irrémédiablement, distinctement par l’Art du
Contrepoint.
 
C’est la garantie de la beauté d’une Création.
Transparence de l’Eau. Transparence d’une
composition picturale.
Transparence d’une direction d’orchestre :
Zarzuela dirigée par le Chef d’orchestre
Espagnol Ataulfo Argenta.
Ce qu’il y a entre : ”Âme”.
Dans une oeuvre avec le “Voyez l’ensemble” en
Dessin, c’est également le ENVELOPPER et CARESSER.
Que les événements de ce Monde prennent leurs
“Places” en harmonie simplement, dans le Saint Chaos
en parfait mélange et grande netteté-transparence.


(Page en double Archiv.org merde touhours autant).
- Q. : Quel est le pratikriyâ (le remède) préconisé pour la victime de magie noire ?
- M. : La bhakti (la dévotion à Dieu)(1).
- Q. : La non-résistance semble être le seul remède à toutes sortes de maux tels que la calomnie.
- M. : C’est exact. Si un homme insulte son prochain ou l’injurie, le remède ne réside pas dans la riposte ou la résistance. Restez tout simplement tranquille [LA TRANSPARENCE]. Cette tranquillité amènera la paix et mettra l’offenseur mal à l’aise jusqu’au moment où il devra bien admettre que dans cette confrontation il a eu tort.
La magie noire a été pratiquée en Inde depuis les temps les plus reculés, même contre les plus grands saints. Les tapasvî [ascètes] de la forêt de Dâruka l’exerçaient même contre Shiva.
(Ramana Maharshi, entretien 517 du 25-9-1938).

TRANSPARENCE = DIA-BOLIQUE : dia, à travers ; et bolique : boule, et aussi Bolos comme amphibolos : ambigu.
AMBIGU = TRANSPARENCE, NON-FIXATION OU VOLATIL.
TRANSPARENCE = CE QUI EST CACHÉ A PLUS DE « VALEUR » QUE CE QUI EST MONTRÉ (le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu ou possédé) ; PARADOXE car en contradiction avec le Blanc de l’Instant, ou ALEPH, chez Matthieu 10, 26-27 (voir plus bas).

HABITUDE = FIXATION CONTRAIRE DE TRANSPARENCE.
ORDRE = CONTRAIRE DE LA TRANSPARENCE.
DIA : à travers la Boule, la Carapace, la Pompe ; à travers ce qui est posé : para-bole, ou à travers ce qui est jeté, lancé. Bolos est illustré par toute la sculpture de Rodin : le Soufre (alchimique) : cela doit pousser de l’intérieur vers l’extérieur. (Comme l’écrivait le sculpteur Auguste RODIN). La Forme/Volume doit être “habillée” d’énergie, comme “gonflée”. Bolos de BL expliqué par Fabre d’Olivet (2).

TRANSPARENCE = D’ANGER : issu de l’Ange.
D’ANGER = TRIDENT des Divinités de l’EAU : Neptune, Chalchiutlicue, Shiva (Destructeur-Fécondateur), Satan, de la lettre E : E-vident, voir le E expression du I Axe, dont les deux aspects Involution-Évolution PERMETTENT DE RÉTABLIR DANS LE VOYANT DU 2 LE POINT 3 : LA TRINITÉ ORIGINELLE OU UNITÉ TRIPHASÉE du Soi unique avec Trinité universelle de tant de spiritualités antiques et récentes.

TRANSPARANCE = LES CONTES DE FÉES : où il est beaucoup question de SHIVA le Destructeur qui permet seul la régénéressence (re-génère-essence) le ZÉRO INDIEN ou Création perpétuelle du SAINT CHAOS. Illustré par l’aventure de Job, comme le déclare Denys sur Saint Paul : ”Quand l’Âme y arrive, elle perd son nom” ; ou Saint Augustin : ”L’Âme a une entrée secrète dans la Nature divine où toutes choses sont pour elle anéanties” ; ou Maître Eckhart : ”L’Âme devient par Connaissance sans connaissance [sans les fameuses ”infos”]”. (Du Détachement).

Tout culte d’idole (I Axe de O), et nostre époque est la GRANDE BOUFFEUSE D’IDOLES dont les deux principales sont : le ‘moi’ ou citoyenisme, consommateur, et le SOCIAL (réf. à Simon Weil, cité par Gustave Thibon dans Notre regard qui manque à la lumière), TOUT CULTE D’IDOLE OU TOUT SYSTÈME ET L’ÉTAT RÉPUBLICAIN ET SON CAPITALISME EST UN SYSTÈME FABRIQUE « UN AUTRE DIEU QUE DIEU », donc une unité indépendante de l’Un primordial (comme une laïcité), verra 2 FILS distincts dans LA TRAME (du spatio-temporel).
Le régime républicain est NATURELLEMENT L’IDOLÂTRIE DU SOCIAL, SA VALEUR PRINCIPALE, le mondialisme en est un exemple cinglant :


Le ”contrat social” ou de société anonyme :
Le ”Je pense donc je suis” de Descartes = le productivisme ou chaîne sans fin de raisonnements :
« La nature du Soi, ou ‘je’ doit être la lumière. Vous percevez toutes les modifications et leur absence. Comment ? Dire que vous recevez la lumière d’un autre amènerait à se demander d’où il l’a reçue lui-même et il n’y aurait pas de fin à cette chaîne de raisonnements. Vous êtes donc vous-même la Lumière.
L’exemple courant à ce propos est le suivant : vous préparez avec divers ingrédients toutes sortes de sucreries aux formes diverses. Elles ont toute un goût sucré car elles contiennent du sucre et la saveur sucrée et la nature même du sucre. De même, toutes les expériences, comme aussi leur absence, contiennent la lumière qui est la nature même du Soi. Sans le Soi, ces expériences n’existeraient pas, tout comme sans sucre aucun des plats que vous préparez ne peut avoir une saveur sucrée.
[…]
D’abord on voit le Soi comme objets, ensuite comme vide et puis comme le Soi. C’est seulement dans cette dernière étape qu’il n’y a pas de ‘voir’ [comme dans un Trou il n’y a rien d’autre que le Trou, donc pas de Trou à voir] car voir, c’est ÊTRE [le scribe de cette page souligne] ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 21-7-1946).

CONTRAT SOCIAL = CULTE D’UN DIEU.
Tout culte d’un Dieu ou d’un ISME ou d’un SYSTÈME, D’UN CONFORT, D’UNE SAISIE, évoque la SAISIE D’UN AUTRE DIEU QUE DIEU, et de nos jours le Dieu se nomme RÉPUBLIQUE ; et qui s’en écarte devient nécessairement adepte d’« un autre Dieu que Dieu », c’est-à-dire une UNITÉ INDÉPENDANTE de l’Un primordial [depuis le 1789 français : la République monothéiste], ce qui génère deux FILS DISTINCTS TEL LE DIVIDU EN CHAÎNE ET TRAME, dans le tissage du CONSOMMATEUR dans le spatio-temporel. Ainsi le dividu ou consommateur dans sa LAÏCITÉ devra lutter contre l’un des deux suivant SA SPIRITUALITÉ, SON INTÉRÊT OU SON INTUITION DANS LE MEILLEUR DES CAS, ET AINSI S’ENCHAÎNERA LUI-MÊME DANS LA TRAME (mailles du filet) DE LA F(R)ICTION !

TRANSPARENCE = LE REFUS DU PARADIS = CROQUER LA POMME OU A-DORER LE SOLEIL (l’idole soleil puis le roi de la monarchie dans l’étatisme).
REFUS DU PARADIS = REFUS DE L’INSTANT, REFUS DU SENS DE L’ICI ET MAINTENANT (LE GRATUIT OU AMOUR DÉNUDÉ DE LA DUALITÉ PUR-IMPUR, DU BIEN OU DU « MIEUX », etc. La Marâtre du conte de fée comme l’oncle complètement antipathique Vernon Dursley des Harry Potter le ”moldu” hyper-rationnel interprété par Richard Griffiths ; tous veulent la mort du JET par la destruction des Sujets des contes (Vernon interdit à Harry de prononcer le mot « magie », d'utiliser son matériel : balai, baguette, livres de magie ou de faire référence au monde des Sorciers).
C’est là le sens premier de la GUERRE DE RELIGIONS au sens étymologique, LA DÉMENCE DESTRUCTRICE, L’OMNIPRÉSENCE DANS LE TROU DU DESTRUCTEUR POUR DESTABILISER, DÉTRUIRE LE CONSERVATEUR, LE ISME du ”Plus ça change et plus c’est la même chose” ET RESTAURER LA CRÉATION DANS L’INSTANT, LE SAINT CHAOS, LES EAUX PRIMORDIALES :
« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir ». (Matthieu 5,17).


Le conservateur des ”Plus ça change et…” REFUSE le rayonnement naturel du Point Source ou Soi, le O coupé (occupé) de la Source qu’est le TROU du Centre qui est nulle part.
C’EST POURQUOI L’AMBIGUÏTÉ DE TOUTES CHOSES, mais de nos jours l’AMBIGUÏTÉ DE TOUTES CHOSES EST TUÉE PAR LA NUMÉRISATION DU MONDE, NOUS PERMET DE METTRE EN GARDE LES MEURTRIERS OU LES INQUISITEURS CONTRE LEUR « BONNE CONSCIENCE » :
« Alors Jésus lui dit : Remets ton épée à sa place ; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée ». (Matthieu 26,52)

VOLONTÉ DE S’OPPOSER À QUOI DE CE SOIT, COMME LE RÉGIME RÉPUBLICAIN (REjet du JET) PROUVE QUE LA BANDE ORGANISÉE QUI COMPOSE CE RÉGIME ÉTATIQUE EST DÉRANGÉE (dans tous les sens) ET SOUMISE (su-jet) ELLE-MÊME À CETTE DÉSTABILISATION DES CERTITUDES QUE L’ON POURCHASSE CHEZ LE DEHORS, CHEZ L’AUTRE EN S’OCCUPANT DE SES AFFAIRES… C’EST DONC L’ARROSEUR ARROSÉ, en fin du conte et compte !
Charité bien or-donné commence par soi-même donc par LE RÉALISER. La ”bonne conscience” n’est pas la Science du Juste et donc ELLE N’EST PAS FIXABLE OU NUMÉRISABLE PAR UNE INTELLIGENCE ARTIFICIELLE D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, OU PAR UN QUELCONQUE ALGORITHME DE PROGRAMMEUR SOUS LES ORDRES D’UNE BANDE ORGANISÉE…
La ”bonne conscience” N’EST PAS « l’ordre républicain » !



TOTALITARISME RÉPUBLICAIN EN MARCHE.
La MÉDECINE UNIVERSELLE est celle naturelle qui ne peut pas être socialiste ou conventionnelle. Elle est la Réalisation du Soi : LA NON-MÉDECINE :
”Y aurait-il deux Soi”, dit Ramana Maharshi à l’entretien 146 : ”l’un qui réalise, et l’autre qui doit être réalisé”. Au même entretien : ”Le mental ne peut pas se tuer lui-même. Par conséquent, ce que vous avez à faire, c’est rechercher la nature réelle du mental. Vous découvrirez alors qu’il n’y a pas de mental. Quand on est à la recherche du Soi, le mental n’est plus nulle part. Quand on demeure dans le Soi, on n’a plus besoin de s’inquiéter du mental”.
Idem dans le Soûtra de la Liberté inconcevable : « La personne et la cessation de la personne forment dualité [sujet-objet]. Or la personne est cessation de la personne, puisque celui qui voit l’Apparence réelle de la personne ne croit pas à la personne ni à sa cessation. La personne et sa cessation ne sont point deux réalités différentes : rester dans cet état sans appréhension ni terreur, c’est accéder au Réel dans la non-dualité ».
- Les maux du corps réclament du Secours.
- Les maux de l’Esprit réclament du Temps.
(D’après Savinien Cyrano de Bergerac) Si vous vous cassez une jambe, évidemment la médecine socialiste est nécessaire : le Dehors, le Secours, l’Autre, la béquille.
Seul un Réalisé vivant peut, éventuellement, « soigner » l’autre, s’il accepte de rentrer un moment dans la racine du mal : la dualité Dedans-Dehors laquelle entraîne nécessairement LA SAISIE.

La médecine traditionnelle est ainsi celle de la Réalisation du Soi ; alors que la médecine du régime républicain socialiste et capitaliste qui se dit « traditionnelle » est LA FAUSSE MÉDECINE QUI SAISIE LE DIVIDU (le divisé faussement appelé ”individu” pour faire croire qu’il est ”entier”).
99% des Terriens NE SAVENT PAS leur corps physique, la preuve : quand icelui ne tourne pas rond, ils ont recours à des ”médecins”, et ces ”médecins” n’étant pas des Réalisés vivants NE SAVENT PAS NON PLUS. LA TECHNIQUE MÉDICALE DU 21È SIÈCLE EN EST ENCORE AU PUR PRAGMATISME AVEC SES ADN, SON NUCLÉAIRE, SES MACHINES ET SES EUROS…..
COMMENT UN SALARIÉ PEUT-IL SOIGNER UN AUTRE SALARIÉ ? Quelqu’un s’est-il déjà posé la question ?


RAPPEL : RÉPUBLIQUE = LE DEHORS, LES INFORMATIONS INDIVIDUELLES ACTIVES (puisque issues de la laïcité) QUI SONT TOUJOURS, TELLE LA MÉDECINE OLIGARCHIQUE, DES CONVERTISSEURS OU DES MATRICES. LES LAISSER FAIRE, C’EST ACCEPTER D’ÊTRE CONVERTI, FABRIQUÉ, MANGÉ ET DIGÉRÉ ….
POUR N’ÊTRE PAS MANGÉ, DIGÉRÉ, IL EST VITAL DE REJETER, OU DE DIGÉRER SOI-MÊME, C’EST CE QUE FONT LES BANDES ORGANISÉES DE L’ÉTAT, OU COMME CERTAINS ORGANISMES QUI TRANSFORMENT UN PRÉDATEUR PARASITE OU QUI « ARRANGE » LE ISME EN SYMBIOTE (LE SYNDICALISME EST LE SYMBIOTE DE LA BANDE RÉPUBLICAINE APPELÉE ”GOUVERNEMENT”).


Notes.
1. Le mental est inexistant, il est vide comme tous les phénomènes. Par accident, il peut arriver qu’une image « s’extériorise » au point de se prendre pour la « réalité » (voir le projet ”chaise de Montauk” [Montauk-Chair]) ; mais là on n’est absolument plus dans la dimension  de l’Éveil authentique !!! Car ça ressemble fort à un Pygmalion de Galatée tombant amoureux de la statue d’ivoire qu’il vient de sculpter, ou comme un magicien qui tombe amoureux de la femme qu’il vient de faire apparaître (voir à ce propos l’effet inverse, quoique, dans L’apparition d’Arsinoé, de Pierre Noël de la Houssaye, récit d’une expérience personnelle sur la magie évocatoire, qui devait le conduire à une fin tragique au début des années 1960. Dans son récit il raconte comment il fit apparaître un fantôme : Arsinoë, reine d’Égypte, qui ne va plus le lâcher…
Ce livre commence d’ailleurs par une citation de Rhahelim : Fari Lumen in Limine sed Limen in Lumine Ferre [Venir au Seuil annoncer la Lumière, Mais mettre le Seuil en Lumière !]).
Blanc de l’Instant, ou ALEPH, chez Matthieu 10, 26-27 : « Rien, en effet, n’est voilé qui ne sera révélé, rien de caché qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans les ténèbres [le noir], dites-le au grand jour ; et ce que vous entendez dans le creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits ».

2. BL (bel) est le Zéro Indien, l’énergie en force dilatante (spirale, spiration) agissant du centre, qui est nulle part, à la circonférence EN AMPLIFIANT TOUTES CHOSES, COMME DANS UNE ESPÈCE DE ”BOUILLONNEMENT” et de boursouflure en une chose qui se transporte ou se boule-verse SANS ÉVOLUTIONNISME OU AUGMENTATION DE VOLUME ((page 196, dans La langue hébraïque restituée, de Fabre d’Olivet, chapitre : La cosmogonie de Moïse).
Et BL renvoie aussi à לבן qui indique BLANC, examen blanc et donc à rapprocher de VIDE, CACHÉ. Le BLANC de l’INSTANT OU l’addition des sept Couleurs de l’Arc-en-Ciel.
Bole, Bolide = tournoyer (Glos. Du Cange), et le Chercheur Ugo Morichini aimait à répéter que « Tout est basé sur la spirale ». Voir les pages Outrage au Seul Ré-EL, et Non État, Non débat-opinion, Non lieu.
Spirale, Tore, Torsion, VRIL-le (tarière, foret, mèche, tirebouchon… et ESCARGOT : LA COCHLÉE EN SPIRALE DE L’OREILLE HUMAINE contenant les terminaisons du nerf auditif [organe de Corti]). ET TOUS ANTI LOI DE SUCCION (la fausse, celle de l’attraction ”universelle”……).
Pour le mot Vril, voir aussi la page ”Le Vril et les mystères du feu vivant”. VRIL, la SHAKTI : pouvoir, énergie, Mère Divine personnifiant le Pouvoir latent de Shiva : « Seul l’âtman (le Soi) doit être réalisé. Sa réalisation embrasse toutes choses, y compris la shakti » (Ramana Maharshi 57b du 24-6-1935).
 
 

Dernière mise à jour : 29-08-2023 10:23

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >