Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Le moi-consommateur est-il LA Constante suprême
Le moi-consommateur est-il LA Constante suprême Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 19-10-2023 10:36

Pages vues : 328    

Favoris : 23

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum

 
pyrite7_430.jpg
 
 
Le moi-consommateur est-il LA Constante suprême
du Réel ? comme le laisse entendre l’opinion
des perruques poudrées du 18è siècle français
et qui fonde « l’État de droit » construit
sur la ”raison” matérialiste bousculant la foi de
l’Église chrétienne dans l’Ancien régime
maintenant en une dualité d’une foi ANTI-RAISON ?
Cette bascule ou ce binaire occidental infernal
du BIEN-MAL source de tant de guerres.
 
Tout le Marxengelsisme et la mode de l’évolutionnisme au 19è siècle européen avance l’opinion que la matière (pierre, plante, bref ”l’inanimé”) a précédé l’humain et sa conscience : les fossiles végétaux mesurés au carbone 14 par exemple, donnent L’ILLUSION D’OPINION DU : « C’EST VRAI », et cette lecture du message à travers un instrument de mesure construit par cette conscience humaine À L’ÉTAT DE VEILLE ne sont que des faits matérialisés par le même langage opinionnesque À L’ÉTAT DE VEILLE.
RÉSULTATS : le carbone 14 NE SORT QUE DES OPINIONS DONNANT L’ILLUSION D’UNE MATIÈRE ”inanimée”.
Si la conscience est la production d’une électro-chimie de la cervelle sous un crâne, donc le produit de la MATIÈRE-CORPS-MENTAL des Marxengelsistes, rien ne prouve encore l’antériorité et le causisme de la machinerie cérébrale censée fabriquer des pensées ; rejoint d'ailleurs que cette « fabrication de pensées » n’est pas comparable à l’Imagination créatrice (qui n’a rien à voir avec le phénomène « artistique » tel qu’utilisé à ce hui dans un certain règne des images produites par l’industrie capitaliste de l’informatique et la production de la ”propriété intellectuelle”, invention particulière du 1789 français sous la poussée de l’homme d’affaires et marchand d’armes Caron de Beaumarchais).
LE TROU, C’EST JUSTEMENT LE MENTAL, LE CERVEAU, or dans un Trou il n’y a rien d’autre que le Trou, donc pas de Trou à voir ou à penser, à saisir, à posséder comme opinion attachée à un AUTEUR : LE ‘MOI’, L’EGO, QUI DE NOS JOURS FAIT TRÈS VULGAIREMENT COMMERCE DE SA POSSESSION !

Le MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN, maintenant à travers le socialisme-sportif, veut fabriquer un ”vivre ensemble” en une singerie de ”développement personnel”, de ”projet de vie”, de winnerisme, de ”donnez un sens à votre vie” tout cela s’inscrivant dans une SINGERIE DU « QUI SUIS-JE RÉELLEMENT ? », TOUS DES FAUX-SEMBLANTS SOCIALO-CULTUREL FACILITÉ DÉSORMAIS PAR LES RÉSEAUX ”SOCIAUX” DU TOUT CONNECTÉ INFORMATIQUE INDUSTRIEL OUTIL DU MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN ; ces faux-semblants, ces simulacres socialistes qui amplifient le SENTIMENT DU SPEED DU ‘MOI’ DANS CETTE MODE DE LA SAISIE EN « TOUT TOUT-DE-SUITE », et qui empêchent chaque être humain de vraiment réaliser son Soi au sens de Ramana Maharshi (1) au delà de la tyrannie de l’opinion du social.
Toute cette mode républicaine d’un libéralisme en habit de ”développement personnel” reflète QU’IL Y A QUELQUE CHOSE À ACHETER OU POSSÉDER POUR UTILITARISME : ici, ”se libérer” de quelque chose comme si on était contaminé par un virus (peut-être bientôt un « vaccin » à ARN messager pour se ”libérer” ou pour ”accéder” au nirvana, à l’eldorado-paradis dans le ”meilleur des mondes”).
La croyance à un Dieu unique sur Terre ou « la haut » fit tant de ravages depuis des millénaires, à croire que ce « Dieu » est le DIABLE EN PERSONNE, CELUI QUI ORGANISE, QUI ADMINISTRE, À CROIRE QUE LA CONSCIENCE INFINIE EST LE DIABLE EN PERSONNE !!! « Je prie Dieu de me libérer même de Dieu », écrivait Maître Eckhart.
D’ailleurs, comment un Dieu peut-il pondre des ”lois” genre Quoran ou Coran ? Car Il sera singé par le monothéisme unilatéral républicain et des « droits de l’homme » le Coran républicain.
Monothéisme républicain complètement dans la logique jungienne et socialiste de l’inconscient collectif : une big conscience fondamentale, qui, de nos jours, se nomme « République universelle $€£ », et que les Google veulent foutre dans une puce informatique… Une big conscience ou « Loi » appelée par le psychiatre et juriste Pierre Legendre : « le Tiers social garant de l’humanisation de chacun », et bonne définition de ce monothéisme unilatéral républicain où chaque paroissien citoyenisé est PRISONNIER DE SA CONDITION UNIQUEMENT HUMAINE-CORPORELLE D’UNE MASSE SOUS UN CRÂNE !

Le Monothéisme républicain et son État de droit prétendait que le fondement politique, au sens du social, vivre en commun, en tant que mental permettant la parole opinionesque, N’A PAS le pouvoir de se soustraire à son propre statut de l’espèce ! En voilà une belle constante d’évolutionniste du même acabit qu’un Dieu unique républicain indivisible (et en réf. page 51, du livre de Pierre Legendre : Le crime du caporal Lortie - Traité sur le Père).

Est dangereux celui ou celle qui se prononce ou qui s’appuie sur la béquille du Soi-soi en tant que sujet-objet (s’il ”parle” de ”perception”) : « Qui est ignorant du Soi ? Le soi serait alors ignorant du Soi. Y aurait-il deux soi ? », dit Ramana Maharshi à l’entretien 263 du 20-10-1936.
Et à l’entretien 146 du 26-1-1936 : « Lorsqu’on parle de Réalisation, cela implique l’existence de deux soi : l’un qui réalise, et l’autre qui doit être réalisé. On cherche à réaliser ce qui n’est pas encore réalisé. Une fois que nous admettons notre existence, comment se fait-il que nous ne connaissions pas notre Soi ? ». Un invité donne la réponse juste : À CAUSE DE NOS PENSÉES, DE NOTRE MENTAL : « Tout à fait. C’est le mental qui empêche et voile notre bonheur. Comment savons-nous que nous existons ? Si vous dites que c’est à cause du monde environnant, alors comment pouvez-vous savoir que vous existiez pendant votre sommeil profond ? » Rejoint l’évolutionnisme fabriqué à l’ÉTAT DE VEILLE…..

La Vraie Demeure ou ”Dimension absolue”.

Elle et ce que la Taoïcité appelle TAO, la Voie, le Cœur, le Centrum Centri commun à tous les noms-les-formes, bref, le Seul Réel, le Soi. CELA constitue les Eaux Primordiales : toutes choses tissent entre elles, y compris les Cailloux d’un sentier, un OCÉAN au sens où le Principe absolu et les faits relatifs ne peuvent se contrarier comme dans le cas de la dualité pur-impur ou bon-mauvais dans l’opinion surtout occidentale.
TAO : naissant en interdépendances, même un caillou et un humain, les choses comme en effet sucre ou domino ne naissent pas à proprement parler. Le TAO : ”Têter ma Mère” du Verset 20 du Tao-tö king, exprime ce SANS NAISSANCE dont chaque chose le partage avec toutes les autres : le sentiment océanique (2), les choses relatives ne s’opposent jamais les unes les autres comme dans l’opinion, et jamais elles ne se contrarient ce qui arrive en permanence dans le règne de l’opinion véritable souffrance.
Dans les Eaux Primordiales les choses s’intègrent les unes aux autres par leur commune Essence de vacuité, ensuite parce que en Vacuité, l’Un est multiple et le multiple est l’un, évidemment à ne pas confondre avec la singerie du slogan de l’Union européenne du capitalisme et son ”Uni dans la diversité” ! Ainsi le pur et l’impur se contiennent l’un l’autre et chaque Instant du Réel est comme en EFFET LARSEN : augmenté à l’infini et en permanence (Nikola Tesla étudia les effets de résonance qui peuvent par exemple détruire un pont lorsque le pas cadencé d’une troupe de soldats ne rompt pas son rythme d’ensemble en franchissant le pont).
Le ‘Je’ vécu dans les Eaux Primordiales ou du sentiment océanique n’est plus une individualité, un consommateur à côté d’autre consommateurs formant de socialisme républicain en son ”Vivre ensemble”, ce ‘Je’ n’est donc pas une collectivité républicaine ou démocratie, une multitude. Ce ‘Je’ est au-delà de la multitude cher au capitalisme consommateur.
En ce ‘Je’, dans la non-différenciation du sujet et de l’objet s’efface aussi l’opposition du moi-individuel et du moi-collectif, toile de fond du monothéisme républicain et de tous ses conflits.

Si chacun s’occupait de Lui-même au sens évidemment non-ego(iste), les mots/maux ”politique” et ”État” n’existeraient pas. Car l’humain dit « Éveillé », donc Celui qui s’occupe de Lui-même, a ceci de non-particulier, qu’Il perçoit ENSEMBLE tout ce qui, corps-mental et au-delà, peuple les univers infinis, sans que cela ne dérange en rien sa Tranquillité, qu’Il vaque à ses rêves comme ici-bas nous le faisons, ou qu’Il vive inconcevablement ”ailleurs”.

XATEMME du N’EST PAS X
Vacuité de la création ou coproduction conditionnée :
1 - Le Réel est Un, Unité (Dieu, et depuis 1789 en France : République, ”Être suprême”).
2 - Le Réel est multiple.
3 - Le Réel est un et multiple (comme l’énonce le slogan de l’Union européenne du capitalisme et son ”Uni dans la diversité”).
4 - Le Réel n’est ni Un ni multiple.
5 - Le mot Réel n’est qu’un mot à l’état de veille réunissant en circulus les 4 par le 5 en évacuité des 4 (ni plein ni vide entre les 5). Dans le 5 réunissant le 1 à 4 on est proche du neti neti (ni ceci ni cela) de l’Hindouisme, il est surtout comparable au SILENCE.
« De même, les Véda sont éloquents en commençant par « neti neti » (pas ceci, pas cela), après quoi ils restent silencieux. Leur silence est l’état réel. C’est la signification de l’enseignement par le Silence.
Quand la source de la pensée ‘je’ est atteinte, la pensée s’évanouit et ce qui reste est le Soi ». (Ramana Maharshi, entretien 130 du 6-1-1936).
Et dans l’entretien 366 du 20-2-1937 : « Maintenant, vous identifiez à tort le Soi avec le corps, les sens, etc. Puis vous procédez à leur rejet et cela est neti. Mais vous ne pouvez le faire qu’en vous attachant fermement à ce qui ne peut être rejeté. Et cela est iti seul [iti : ”Ainsi”, désignant ici le Soi] ».
Aristote qui est foutu dans le cerveau de nombre d’Occidentaux a fait ses ravages par l’OPINION, ainsi il sera difficile aux Occidentaux d’admettre que X n’étant pas X n’est pas non plus un non-X, parce qu’IL N’Y A PAS DE POSSESSION, PAS D’OPINION. Cela ne veut pas dire non )lus que la matière, par exemple, ne relève ni de l’être ni du non-être mais du « GATE GATE PÂRAGATE PÂRASAMGATE BODHI SVÂH » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).

Parler de vacuité unique c’est encore se mettre dans « le camp du bien » cher à l’Empire USionistan et ses paroisses dont la France ! C’est encore opinionner.
L’XATEMME n’est pas un « au-delà » ou un ailleurs coincé dans la dualité de Jacques Lacan : Ici-Ailleurs (un ici qui ne saurait produire une signification sans un ailleurs), une sorte de suressentialisme néoplatonicien ressemblant aux créations imaginaires de Howard Phillips Lovecraft. Non, l’Xatemme est l’exemple de l’Ici et Maintenant, l’Instant qui intègre les 5 membres de l’Xatemme du N’EST PAS X DANS UNE VÉRITÉ-LIBÉRATION INCONCEVABLE PAR LE MENTAL HUMAIN : L’ABSOLU DU SEUL RÉEL (1) et (2).

L’homme occidental limite ses opinions-jugements d’existence et de valeur à un, deux, voir trois membres de n’importe quel Tétralemme, cette erreur FABRIQUE LES GUERRES DE L’ÉTAT, ENGENDRE L’ÉTAT, ET PRIVE CHAQUE HUMAIN DE SA LIBERTÉ NATURELLE EN LE PLONGEANT DANS UN OCÉAN DE SOUFFRANCES : LE ‘MOI’ DU CONSOMMATEUR SELON LA LOI DE SUCCION (surtout en dualité cause-effet produite par les cinq sens du mental).
La TRANSPARENCE du jugement est l’intégration des 5 membres de l’Xatemme dont chacun est faux isolément ou dans sa possessivité, dans son ‘moi’-opinion, et vrai dès lors que la vérité de quatre autres est avéré, ce quatre est essentiel pour que la vérité devient la Vérité.
L’Union des quatre membres de l’Xatemme produit le cinquième membre, tel que le SILENCE QUI REJOINT L’INFINIE PERFECTION DU RÉEL, qui, par-delà toutes les opinions, intègre toutes les opinons telle : « La vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties ». Bien-sûr les opinions ne peuvent-être « vraies » prises ensemble lors des élections au suffrage dit improprement ”universel”, parce qu’il tente de singer cette perfection du TOUT en réunissant le multiple en Un.
L’Xatemme est le dépassement du Tétralemme (à l’occidental binaire : Vrai, Faux, Vrai et Faux, ni Vrai ni faux).
Dépasser tous les Tétralemmes = intégration NON CONTRADICTOIRE de toutes leurs parties comparable au SENTIMENT OCÉANIQUE (2).
Dans le Soûtra de l’Entrée à Lanka, Nous trouvons le dépassement de tous les Tétralemmes par l’Xatemme : une ”dialectique” à cinq ”vérité” ou cinq ”lemme” (3), qui se traduit par SILENCE et PERFECTION. Silence = la double négation du neti neti et la Perfection rejoint le iti cité plus haut dans l’entretien 130 du 6-1-1936. La Perfection est le cinq de l’Xatemme réunissant dans le CIRCULUS le Centrum Centri des quatre autres.
RAPPEL : le chiffre 5 est signe d’Union, de MARIAGE par exemple chez les Pythagoriciens. Nombre du CENTRE, de l’HARMONIE et de l’ÉQUILIBRE. 5 représente les cinq sens qui « fabriquent le monde » ou l’univers manifesté. 5 par rapport au 6 est le MICROCOSME par rapport au MACROCOSME du 6 : l’homme individuel par rapport à l’Homme universel (tel le 6 de la Pyrite de fer en haut de page), si bien que nécessairement dans l’Xatemme se cache le SIX qui peut symboliser le N’EST PAS X ou le GATE GATE…
5 fabrique l’univers manifesté car il est aussi la somme des quatre régions cardinales et du centre. Il est aussi la somme de 2 et de 3 qui sont Terre et Ciel DANS LEUR NATURE PROPRE : MARIAGE DU YIN ET DU YANG. CINQ EST LE NOMRE DU CŒUR.
CINQ, LE CHIFFRE DE SHIVA, LE PRINCIPE DE VIE. SHIVA EN TANT QUE SEIGNEUR DE L’UNIVERS. Shiva parfois représenté à cinq faces et vénéré, au Cambodge, sous la forme de cinq linga. Chez les Maya cinq est symbole de perfection.
Le PENTAGRAMME du cinq qui inscrit l’humain dans son schéma et qui a pour centre son sexe.
Bref, le cinq symbolise la manifestation de l’humain au terme de l’évolution corporel et spirituelle. (Réf. au dictionnaire des symboles, de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant).


Notes.
1. RÉALISATION DU SOI ou PUTRÉFACTION - DÉFINITION.
Les deux ‘je’ ego et ‘Je’ du Soi. Dans le sommeil profond, le monde et le ‘je’ n’existent pas, c’est seulement à l’état de veille que le ‘je’ ego surgit, et qu’il est donc impermanent, comme la naissance et la mort et comme son ”monde”. Pour ”voir” un monde il faut une personne ou une conscience, sans cela, le monde, ou le temps n’existe pas.
« Demandez-vous alors si vous n’êtes pas le même ‘je’ dans le sommeil (profond) et dans les autres états (rêve et veille). Existe-t-il deux ‘je’ ?
Vous êtes toujours la même personne. Alors, lequel des deux est le ‘je’ réel, celui qui apparaît et disparaît ou celui qui est là en permanence [dans l’Instant ou Ici et Maintenant] ? Ainsi vous découvrirez que vous êtes le Soi. C’est ce que l’on appelle Réalisation du Soi.
La Réalisation du Soi n’est pas un état qui vous est étranger ou qui est loin de vous et que vous devez atteindre. Vous êtes toujours dans cet état. Vous l’oubliez et vous vous identifiez au mental et à tout ce qu’il crée. Vous devez simplement cesser de vous identifier au mental. Nous nous sommes identifiés depuis si longtemps au non-Soi qu’il nous est difficile de considérer que nous sommes le Soi [le ‘Je’-‘je’].
Ce qu’on entend donc par Réalisation du Soi n’est rien d’autre que RENONCER [PUTRÉFACTION] à cette identification au non-Soi. Comment réaliser, rendre réel le Soi ? Nous avons réalisé, considéré comme réel, ce qui est irréel, le non-Soi. Abandonner cette fausse réalisation est la Réalisation du Soi. […] Tout le monde recherche uniquement ce qui lui procure le bonheur [la loi de succion ou attraction ”universelle” copiée par Newton]. Pensant que le bonheur vient de tel ou tel objet [donc du DEHORS], vous cherchez à obtenir cet objet [racine du mal Dedans-Dehors et tentative de ”sortir” de l’Univers et évidemment COMMERCE]. Voyez d’où vient réellement le bonheur, y compris le bonheur qui vous semble provenir des objets des sens [et du capitalisme]. Alors vous comprendrez que la seule source du bonheur est le Soi [Instant, le Blanc du Silence…] et vous demeurerez à jamais dans le Soi ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 17-8-1946).
La Réalisation du Soi ou du Seul Réel dépasse évidemment la ”raison” ou compréhension intellectuelle de l’état naturel ou du « bon sens » des choses ; et si Elle a lieu dans le mental, le mental dont-il s’agit alors n’a pas de meilleur nom qu’UNITÉ (et ainsi certainement pas le concept socialiste ou communiste de ”république” forcément mercantile : commerce-échangisme), UNITÉ AU SENS DE VACUITÉ : un mental qui ne pense pas à sa Vacuité et donc qui n’a rien de ”spirituel”, et qui pourrait ainsi être le sens exacte du mot ”agnostique” : rien n’est en soi et par soi dans un univers d’opinions fictives, tout est VIDE, PUR, RÉEL, quel Éveil alors chercher, « ailleurs », DEHORS, par rapport à l'Ici ? Et comme l’énonce si clairement Mazu Daoyi (709-788), un des plus grands maîtres chan-zen de la dynastie des Tang (618-907) : « Ce qui m’interroge à l’Instant présent constitue ton trésor. Toutes choses son parfaites en soi, rien ne manque. Utilise-les spontanément, à quoi bon rechercher vers l’extérieur [il n’y a pas de Loi au-dehors, il n’y en a pas non plus au Dedans] ».
Et s’il n’y a pas davantage de Réel ou de loi en soi, évidemment, le Réel est indéniable quand il jaillit dans l’absolu des « Je suis ce JE SUIS ».


2. Le « sentiment océanique » par Ramana Maharshi dans l’entretien 92 du 7-11-1935 : « Le ‘Je’-‘Je’ ininterrompu est l’océan infini ; l’ego, la pensée ‘je’, n’est qu’une bulle à la surface de cet océan ; on l’appelle jîva ou âme individuelle. De même, la bulle d’eau, lorsqu’elle éclate, ne fait que se mêler à l’océan ; et quand elle est bulle, elle fait toujours partie de l’océan. Dans l’ignorance de cette vérité simple, d’innombrables méthodes, sous différentes dénominations, telles que yoga, bhakti [dévotion], karma, etc., ont été enseignées. Chacune apportant de nombreuses modifications, elles ont été enseignées avec beaucoup d’habileté et des détails compliqués seulement pour séduire les chercheurs et semer la confusion dans leurs esprits. Il en va de même pour les religions, les sectes et les dogmes. À quoi servent-ils ? Uniquement à faire connaître le Soi. Ce sont des aides et des pratiques dont on a besoin pour connaître le Soi ».

« Tout comme les fleuves, en se déversant dans l’océan, perdent leur individualité et qu’ensuite les eaux de l’océan s’évaporent pour retomber en pluie sur les montagnes, puis s’écouler en rivières et retourner à l’océan, ainsi les individus, qui entrent en sommeil, perdent leur individualité et reviennent comme individus, selon leurs vâsanâ (tendances) antérieurs, sans en être conscients. Par conséquent, même dans la mort, le sat [réel, juste, existence absolue] n’est pas perdu ». (Ramana Maharshi, entretien 108 du 29-11-1935).

Voir un complément sur la page : Sentiment océanique Sahaja

3. Lemme : en philosophie, proposition démontrée ou acceptée qui permet la marche ou mouvement comme deux opinions qui se reconnaissent forment ainsi une ”communauté” ou un ”social”, une entente, une harmonie, une fraternité, une CONCORDE comme la place parisienne du même nom, qui s’appelait avant 1789 : Place Louis XV, et de 1826 à 1830 : Place Louis XVI. Mais le régime capitaliste et républicain est nécessairement depuis 1789 le RÉGIME DE LA DISCORDE PROVOQUÉ PAR L’EGO-CORPS-CONSOMMATEUR, sa place parisienne devrait s’appeler : Place de la Discorde, ou Place de la Zizanie de celle qui assassinat Louis XVI et beaucoup d’autres : LA PLACE DE LA GUILLOTINE.
 
 

Dernière mise à jour : 19-10-2023 11:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >