Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Le malheureux humain FAIT SEMBLANT car
Le malheureux humain FAIT SEMBLANT car Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-10-2023 14:01

Pages vues : 352    

Favoris : 29

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
ciel_blanc_instant_focal.jpg
 
 
Le malheureux humain FAIT SEMBLANT car
il fait dans la f(r)iction et surtout dans
le FRIC/FLIC. Il fait dans le ”COMME SI”.
« Il n’y a pas de plus grand mystère que
celui-ci : nous cherchons à atteindre la
Réalité alors que nous sommes la Réalité.
Nous pensons que quelque chose nous cache
notre Réalité
[principe des Tiqounistes] et
qu’il faut le détruire avant d’obtenir cette
même Réalité. C’est ridicule.
Un jour viendra où vous rirez vous-même
de tous les efforts passés. Et ce qui sera
le jour où vous rirez est déjà
ici et maintenant ».
(Ramana Maharshi, entretien 146, 26-1-1936).
Mais les Tiqounistes ignorent l’Instant ;
pourtant leur Moïse se fait re-ce-voir à cet
Instant par : « Je suis ce JE SUIS » (1)
Ne pas confondre LA VOIE ou LE SENTIER
qui est comme L’ÉCHELLE, et l’ÉVEIL
synonyme de l’INSTANT.
 
Mais non, les Tiqounistes, les ré-publicains réclament leur ”ON FAIT SEMBLANT” :
”S’ils [les bouddhas, les Réalisés vivants, les Ainsi-Venus] se conforment aux œuvres des êtres ordinaires
Pour manifester leurs activités à l’exemple des magiciens,
Ils n’ont jamais recours aux fictions de la pensée ordinaire
Pour plaire aux êtres et recueillir leur assentiment”
(III,3. Samantabhadra - Soûtra de l’Entrée dans la DIMENSION ABSOLUE, trad. Patrick Carré, vol.2).
Ici il est question de la tyrannie de l’opinion qui sévit dans la pensée ordinaire : la ”raison”, laquelle est la source des f(r)ictions conformément à sa conscience relativiste qui calcul tout… afin de recueillir des assentiments.

N’en déplaise à Jacques Lacan et sa dualité ici-ailleurs, ou à Rimbaud et son « Je est un autre », ÇA NE FONCTION PLUS !!!
Le ‘je’ du monde ou du Dehors ou de Rimbaud et Lacan ne parlera pas même si la condition de l’autre ou du Dehors renvoi des symboles soufflés par un autre, ou d’en haut, ou d’une cause quelconque !
« COMME SI » l’espace-temps prenait consistance seulement à la condition d’être pensé, habité ! (Toujours à l’exemple de la relation doigt-Lune marquant un espace-temps…).
L’Éveil, c’est l’Instant ou Seul Réel qui chasse la mé-prise sans rien détruire dans l’Ici et donc sans mise en valeur du temps pour fabriquer quoi que ce soit AILLEURS ; dans le doigt qui montre la lune les sots par inconscience ou programmation font semblant de voir la lune en regardant le doigt de celui qui montre la lune !

TERRIBLE espace-temps QUI FAIT CROIRE, SURTOUT À L’ÉTERNALISME (cas typique des transhumanistes anglo-américains aussi aliénés que les soumis à l’aliénation technologique actuelle qui dépend des industries du capitalisme !)
ALIÉNATION TECHNOLOGIQUE = LES CHOSES NAISSENT OU SE FABRIQUE et ainsi engendrent LES VUES FAUSSES, LES « ONT FAIT SEMBLANT » ON EST EN CONFIANCE COMME LES MARCHANDS DE CONFIANCE (ancien nom des banquiers).
Naître d’autre chose ou d’une « autre » cause, c’est naître d’une chose née d’elle-même, ou d’une chose, ou les deux à la fois, ou ni de l’une ni de l’autre (Tétralemme). Le transhumanisme est une RÉGRESSION À L’INFINI qui va CONTRE la RE-découverte du Seul Réel et de l’Être de quoi de ce soit, sous l’angle de la raison matérialiste ou « objectiviste » de cette réalité naïve, enfantine, qui fait fureur depuis l’après 1789 français.

Le transhpmanisme ne peut que FONCTIONNER À L’ENVERS, PAR RÉGRESSION À L’INFINI : LE TRANSHUMANISME S’OPPOSE ABSOLUMENT À L’ÉVEIL, IL EST LE CONFORT AU SENS DE L’ANESTHÉSIE, DU CHLOROFORME, LA PARALYSIE, L’ANTI PANique, L'ANXIOLYTIQUE, L’ANTI-ÉVEIL comme le montre cet exemple de Mazu :
”Un jour, alors que le maître chan Mayu Baoche se promenait avec Mazu, il lui demanda : « Qu’est-ce que la Grande Extinction ? » Mazu répondit ; « Dépêche-toi ». Baoche demanda : « De quoi faire ? » Mazu : « De regarder l’eau »”
(Les entretiens de Mazu Daoyi [709-788], trad. Catherine Despeux).
C’est-à-dire que l’enseignement de Mazu consiste à mettre à profit L’INSTANT pour faire percevoir à chaque disciple qu’il n’y a rien à rechercher (à réparer donc), ni au Dedans, ni au Dehors, mais seulement à perce et voir (Le Un Point c’est TOUT) : LE CŒUR, LE CENTRUM CENTRI, L’INSTANT ou L’ÉVEIL AUTHENTIQUE ET PARFAIT : LE POINT FOCAL : LE ‘DEDANS’ DE CHAQUE ATOME, qui montre le Blanc DE L’INSTANT ÉQUIVALENT DU FAMEUX NOIR PARCE QUE TOUTES LES COULEURS N’ONT PAR NATURE AUCUNE COULEUR OU QUE LE NOIR LES SYNTHÉTISE TOUTE À L’IDENTIQUE DU BLANC, PUISQUE BLANC OU NOIR TOUT EST RAMENÉ À « UN POINT C’EST TOUT », et aussi définition de l’ALEPH.

Pour ”ré-veiller”, Mazu ne se contente pas de la parole, mais employa toutes sortes de moyens adaptés à chaque disciple. Il fut un des premiers à utiliser ces gestes destinés à trancher le dernier lien avant l’Éveil, tels que souffler dans les oreilles, donner un coup de pied, faire claquer des doigts comme pour chasser la poussière, etc. Si bien que la poussière des objets et des opinions de la possession disparaît et les portes du Ciel s’ouvrent toutes seules. Quand elle se referment sur l’adepte une fois entré, c’est que l’errance est tombé dans l’oubli avec l’apparence de la Sagesse primordiale, car Icelle n’a ni Dedans ni Dehors, ni entre les deux ; nul n’y entre ni n’en sort (2) : on ne peut ni se méprendre à son sujet, ni la « réaliser ».
IL NE FAUT DONC PAS CONFONDRE APPARENCE ET APPARENCE, OU FAIRE SEMBLANT DE RÉALISER ALORS QU’IL N’Y A RIEN À RÉALISER !

ON NE FAIT PAS SEMBLANT SINON ON TOMBE DANS LE COMMERCE DE LA MISE EN VALEUR DU TEMPS.

- Les bodhisattvas [ceux qui sont vers l’Éveil], noble fils, ne viennent guère plus qu’ils ne vont, et c’est ainsi que je viens. Ils ne marchent pas plus qu’ils ne s’arrêtent, et c’est ainsi que je viens. Ils ne restent nulle part, ne s’attachent à rien, ne meurent pas, ne naissent pas, ne se fixent pas, ne se déplacent pas, ne bougent pas, ne se lèvent pas, n’aiment pas, n’adhèrent pas, n’ont pas de karma ni de rétribution karmique, ne créent pas, ne détruisent pas, et ils ne sont ni éternels ni promis au néant : voilà comment je viens. (Soûtra de l’Entrée dans la DIMENSION ABSOLUE).

L’Être qui EST dans l’INSTANT connaît la Félicité naturelle et agit conformément au NON-AGIR DU PRINCIPE ABSOLU puisque l’Essence (3) EST (l’état nature), et ne peut donc qu’être omniprésente. Si bien que L’ÊTRE = L’ANTI-CONSOMMATEUR, L’ANTI-LOI DE SUCCION, L’ANTI-GRAVITATION, ET FINALEMENT L’ANTI-FIN DE TEMPS DU MESSIANISME. Tel est le Moine ”Bannière de l’Océan”, dans le Soûtra de l’Entrée dans la DIMENSION ABSOLUE.

La singerie et outrance du drapeau LGBT salope le Blanc de l’Instant dans la même dualité que le pur-impur ou le « camp du bien », aussi il n’est pas étonnant que des imbéciles déguisés à faire manipuler des enfants tentent, DANS LES ÉCOLES, d’opinioner sexualité vers des innocents (s’ils ne sont pas encore abimés par le ”vivre ensemble” ou réseaux de l’industrie capitaliste de l’informatique !)

NOIR-BLANC, inépuisable-épuisable forment un COMME SI de dualité. Mais dans leur Essence, leur Nature ultime, les choses sont aussi épuisables qu’inépuisables, et cela EN ZÉRO INDIEN : INÉPUISABLEMENT sans tomber dans une régression à l’infini d’un côté comme de l’autre. Et l’inépuisable n’est autre que LE RIEN DU TOUT (ou Vacuité), Rien du Tout ne présente rien d’épuisable ou d’inépuisable : dans le Gate de ce POINT FOCAL se trouve le ICI ET MAINTENANT DU RÉEL DANS LA NON-DUALITÉ OU NON MISE EN VALEUR DU TEMPS. (Pour réf. au Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre 9,14).

Zéro Indien = le nirvana, le contraire du samsâra (roue ou cycle des naissances et des morts, monde phénoménal des noms-les-formes).
Un corps pur est INSAISISSABLE, NON-IDENTIFIABLE, tel qu’exprimé dans le N’EST PAS X du Soûtra du Diamant à 26, qui donne aussi une définition du Taoïste : l’IDIOT, LA SINGULARITÉ, LA VIERGE NOIRE OU L’INSAISISSABLE : ON NE PEUT PAS VOIR NI IDENTIFIER UN BIENHEUREUX, on ne le situe ni se situe dans l’imbécilité telle : « Montrez-moi Dieu et je vous croirais » et faire dans dans le socialisme d’un consommateur aux cotés d’autres consommateurs formant une « république » ou un communisme-socialisme, donc formant un ”vivre ensemble” !!!

« Qu’en pense-tu Subhûti : peut-on voir le Tathâgata [l’Ainsi-Venu, Celui-qui-vient-de-l’Ainsité, le Réalisé vivant : Il est intégration et non seulement compréhension qui serait encore une saisie] dans la somme de ses marques d’excellence ?
- Certes non, Bienheureux, on ne peut pas voir le Tathâgata dans ses marques d’excellence.
- Il en est ainsi, Subhûti, il en est bien ainsi, on ne peut voir le Tathâgata dans ses marques d’excellence. Car, Subhûti, si le Tathâgata pouvait être vu dans ses marques d’excellence, tout monarque universel serait à son tour un Tathâgata [au sens de NON-BANALISATION ou au sens de NON-CONFORMISME SOCIAL]. Voilà donc pourquoi le Tathâgata ne peut être vu dans ses marques excellentes [encore une fois, cela renvoie à l’”idiotie” ou singularité figurée sur la représentation imagée d’un Réalisé dans le TAO].
Le vénérable Subhûti dit alors au Bienheureux :
”Pour autant que je saisisse le sens des enseignements prodigués par le Bouddha, le Tathâgata ne peut être vu dans ses marques d’excellence”.
Alors le Bienheureux prononça ces stances :
« Ceux qui me voient dans ma forme
Ou croient m’entendre dans le son de ma voix
S’engagent dans l’erreur !
Iceux ne me voient pas ».
« En voyant la Réalité Absolue, on voit les bouddhas,
Leur pouvoir de guider vient de leur Corps Absolu.
N’étant pas un objet de connaissance, la Réalité Absolue
Ne se trouve pas à la portée de la conscience ordinaire [la raison] »
(Soûtra du Diamant, chapitre 26, qui donne une parfaite définition du Taoïste authentique : l’Enfançon (embryon d’infini), le Sot, la Singularité ou l’Idiotès tel que décrit aussi dans le Tao-tö king, Verset 20 : « … Comme j’ai l’air stupide ! Comme inculte ! Comme les gens sont brillants [winners]. Seul je suis obscur. Comme ils sont sûrs d’eux ! Seul je suis hésitant…. »).

Notes.
1. Élohim le Démiurge faiseur du Ciel et de la Terre par les rédacteurs de la Septante, qui firent effectivement DANS LA MISE EN VALEUR DU TEMPS : L’INVENTION DU DEDANS ET DU DEHORS : « IL » SÉPARA LE CIEL ET LA TERRE (les deux termes de l’androgyne d’Aristophane, écrit Grasset d’Orcet, c’est-à-dire la ligne droite passé-futur ; de la même façon qu’Ève est séparé d’Adam).

Le jaune de l’Or métal et du Soleil feu tout aussi vulgaire en sa fonction matérialiste utilitaire sera ADORÉ au lieu d’être SIMPLEMENT honoré !!!
L’Élohim qui parle à Moïse et non Jéhovah, ou plutôt le Vrai Jéhovah au sein du BUISSON ARDENT lorsqu’Il se définit Lui-même : « Éheiéh ashèr Eheiéh » (Je serai celui qui sera), ce que la version des Septante transforme en ”Je suis celui qui suis” ou ”Je suis ce JE SUIS”. CAR FIXER L’ICI ET MAINTENANT EST L’EXACTE MÊME IMPOSSIBILITÉ DE ”SORTIR” DE L’UNIVERS POUR « L’AMÉLIORER », ET DONC « S’AMÉLIORER SOI-MÊME » (ce qui d’ailleurs rejoint le NOIR-BLANC DE L’INSTANT symbolisant qu’IL N’Y A RIEN À RÉPARER), SINON, C’EST JOUER AU COMPLEXE DE PROMÉTHÉE !
Il dérobe des allumettes ou plus tard construit des Tchernobyl.
La ”désobéissance artistique” et social sera le DÉVERGONDÉ, DIONYSOS, L’ÉCOLE BUISSONNIÈRE. L’enfant urbanisé et bétonisé ne connaît pas le foyer qui fait cuire entre 6 pierres des petits gâteaux dans un semblant de four à feu de bois. Et C’EST EXTRA-ORDINAIRE, PARCE QU’À CE MOMENT LÀ LE « CUISINIER » NATUREL ÉCHAPPE AU COMPLEXE DE PROMÉTHÉE, ET COMPLEXE ACTUEL DES TRANSITIONS MACHINS TRUCS : le « ISME », LE SYSTÈME, LES PROTHÈSES, LE DEHORS, LES INJECTIONS.

FEU VULGAIRE ACTUEL = PRINCIPE SURTOUT ANGLO-AMÉRICAIN DE L’UTILITARISME, DOUBLÉ DU ”SAVOIR” DES ”LUMIÈRES” DU 18È SIÈCLE DES RICHES PERRUQUES POUDRÉES FRANÇAISES QUI N’ONT JAMAIS TENU UNE PIERRE OU UNE PELLE DANS LEUS MAINS PROPRES ET DOUCES.
COMPLEXE DE PROMÉTHÉE = ÉVOLUTIONNISME DES JUIFS : METTRE EN VALEUR LE TEMPS OU ÊTRE DIEU À LA PLACE DE DIEU, TEL LE MESSIANISME DU TRANSHUMANISME ANGLO-AMÉRICAIN. Le transhumanisme est le complexe de Prométhée. Et comme l’écrit G. Bachelard, si l’intellectualisme pur est exceptionnel, il est aussi dans la trame de l’évolutionnisme transhumaniste : UNE SPÉCIFICITÉ DE L’HUMAIN DE L’APRÈS DÉCOUVERTE DU FEU VULGAIRE. « Le complexe de Prométhée est le complexe d’Œdipe de la vie intellectuelle », écrit si bien G. Bachelard dénonçant le criminel mental, la ”raison”.
Concernant ŒDIPE, son père Laïos fit percer les chevilles de son fils à sa naissance et les attacha d’une courroie. Bref, en sanskrit PADAM : PIEDS, est synonyme du Soi, l’être véritable. Œdipe est comme le Diable boiteux de Lesage : une énergie fausse et chancelante comme la thermodynamique issue du feu vulgaire qui ne peut qu’être dangereuse et poussive. Très bref, œdipe est un modèle de parfait LOSER qui par son SURFEU (acceptation de la Mort) deviendra un WINNER, un LIBÉRÉ.

FEU = SOCIAL ET MONDE : LE DEHORS DE LA RACINE DU MAL CONTENUE DANS LE « POIDS » OU ATTRACTION D’UNE CERVELLE.

2. La Parabole des Neuf Clés :
"Vous êtes si jobards, mes petits agneaux, que quand vous trouvez une clef, il vous faut sa porte, et quand vous trouvez une porte, sa clef.
Et le monde est si peu contrariant que toute porte a sa clef, et toute clef sa porte.
Le monde, mes petits agneaux, n'est qu'un labyrinthe de portes ouvertes qui font semblant d'être fermées.
Si vous voulez vous y perdre, ne vous gênez pas, surtout. Voici la recette : on ne lâche pas sa clef, et on ouvre, on ouvre.
La porte dont je parle, sachez-le, n'est visible qu'ouverte et, pour l'ouvrir, il faut, je ne dis pas trois, mais bien trois fois trois clefs. Pas six, ni huit, mais Neuf.
Tant que vous n'aurez pas la neuvième, les huit autres n'ouvriront rien, et l'on vous tiendra pour fou. On dira: « Voyez le fou avec ses clefs ! »
Puis vous trouverez la neuvième. Alors, ayant franchi la porte, épargnez-vous de revenir pour crier: « J'ai trouvé!  J'ai trouvé ! »
Car, dans la Porte Invisible, nul ne vous verra plus, et votre cri sera muet.
Epargnez-vous de revenir."

(Le Mysticisme, l'Homme Intérieur et l'Ineffable - 1973).

3. La Substance absolue des choses n’est pas vide : comme on peut la ”voir”, on la dit ”réelle”, et définition de LA LIMITE : impossible d’aller plus loin : « Il ne peut exister un plus petit grain de Matière (sens Euclidien) Infiniment/non défini/petit, et Infiniment/non défini/grand = mêmes problèmes ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux). Tout ”Plus loin” ne sera qu’une opinion fabriquée par la ”raison” et suivant les époques, comme c’est le cas à ce hui.
 
tore_couleurs_blancnoir_instant.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 21-10-2023 14:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >