Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Gate gate ou Flux : le EST
Gate gate ou Flux : le EST Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-11-2023 13:51

Pages vues : 581    

Favoris : 95

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
boulier1_nostalgie_paradis.jpg
 
 
Gate gate ou Flux : le EST
c’est-à-dire le FLUX-MOUVEMENT
de Réaliser son Soi ou son EST,
donc devenir LUI-MÊME, sa TOTALITÉ
son JEHOVAH (le Vrai, pas le démiurge
faiseur de l’Ancien Testament).
Le démiurge de ce ”testament” n’est autre
que le DEHORS : les objets, événements ou
faits, noms-les-formes, condition ou
causisme, géométrie ou espace, pesanteur ou
loi de succion vulgaire, etc., qui
tous donnent naissance à des ”ismes” à
USINAGE qui peuvent être écartés de ce
Gate gate (Éveil).
 
Une bonne image du Gate gate est l’Eau (Primordiale)
QUI N’EST JAMAIS ELLE-MÊME :
C’EST LE SAINT CHAOS : L’INSOLITE, LE
JAMAIS PAREIL EST LA RÈGLE.
MIRACLES ET MÉTAMORPHOSES SONT LA NATURE
DE L’ABSOLUE INSTABILITÉ DE L’ÉTAT DES
EAUX PRIMORDIALES, LE SAINT CHAOS.

N’importe quels objet et êtres peuvent voler,
les animaux se métamorphosent en humains et
les humains en animaux, les cultures germent
spontanément et la chair des animaux dépecés
repousse dans l’INSTANT.
Le Saint Chaos aussi appelé : « ÂGE D’OR ».

LA CATASTROPHE ARRIVE QUAND UNE VIBRATION,
UN PARASITE, UN
DEHORS VA IMPOSER UN
”ORDRE”, DONC UNE FLÈCHE DE TEMPS AU SAINT CHAOS.
Le temps coulera dans un seul sens, il sera
le Kronos (Chronos) DÉVORANT, LOI DE SUCCION TUANT.
CETTE FLÈCHE DU TEMPS DEVIENDRA L’HISTOIRE
IMPOSÉE OU F(R)ICTION, et de nos jours COMMERCE ET
POLITISME ET ESCLAVAGE MENTAL.
Cette nouvelle mutation S’IMPOSERA AU GLOBE
TERRESTRE : mers et continents, montagnes et
fleuves furent distribués dans un spatio-temporel
ou MONDE DES ACCIDENTS, d’où l’invention du
TIQOUN COMMERCIAL PAR LES RABBINISTES.
Les groupes humanoïdes, ceux qui se tiennent
debout, reçurent des instructions et lois,
et la mort, à cause de la flèche du
temps dans un seul sens, vint sanctionner,
pour probablement des milliards de millénaires,
cette transmutation du Saint Chaos au Cosmos
où le principe de causalité balayera le
principe d’incertitude et d’omnipotence magique.

Depuis l’éviction du Saint Chaos, ce monde est
VERBALISÉ (administré, langage parlé puis écrit,
signaux et signifiant), et FIXATION universitaire
ou  CONSTANTES (genre ”vitesse de la lumière”) soit
un ENSEMBLE DE ”VÉRITÉS” BASIQUEMENT COAGULÉES
et donc ne relevant plus du Gate gate ou Saint Chaos.
Par exemple on peut admettre que la connaissance
est toujours changeante ; à ce moment on implique
que ces éléments de base sont des ”vérités” coagulées
QUE NOUS AURIONS À DÉCOUVRIR (1) SELON LE PRINCIPE
DE LA MISE EN VALEUR DU TEMPS : LE MESSIANISME.
Ainsi ce monde actuel soumis au totalitarisme
de l’industrie informatique du capitalisme peut
maintenant facilement affirmer, puisqu’il numérise
tout, que n’importe quel élément de connaissance
est absolument invariant : telles ses ”constantes”
(vitesse de la lumière, etc.), qui revient à
fabriquer la BÉQUILLE « PERMANENCE » (numérisation)
dans le rayonnement de la connaissance.

L’INFORMATIQUE OU LE MONDE NUMÉRIQUE DE
L’INDUSTRIE DU CAPITALISME COAGULE,
BRÛLE, DÉTRUIT TOUT.
« Les chimistes de l’industrie brulent.
Nous, nous donnons la vie », expliquaient
naguère les Alchimistes, c’est-à-dire qui
dit ”industrie” dit COMPLICATIONS ou
ARTIFICES, soit l’inverse de la Nature.
Complications sans cesse renouvelées suivant
la mise en valeur du temps,
dans une nostalgie maintenant clairement
avouée par le transhumanisme industriel
d’un
PARADIS OU D’UN SAINT CHAOS PERDU, DE MÊME
QUE LA NOSTALGIE DU VERBUM DIMISSUM (4).

”Nemo me impune lacesset sine Ignis
Scientiæ”
. Le Vrai Feu, pas celui de la
découverte du feu vulgaire qui engendra
métallurgie, chimie et thermodynamique…
et capitalisme…..

Mais comme tout est en sans commencement
ni fin DANS LE GATE GATE, LE FLUX, LA TRANSPARENCE,
alors toute partie de la Connaissance sera, par
son propre : « Je suis ce JE SUIS », une GATE
OU PORTE TEL QUE
LE SENS DU ZÉRO INDIEN :
IL N’EXISTE ABSOLUMENT AUCUN ÉLÉMENT, DE L’INFINIMENT
PETIT À L’INFINIMENT GRAND, COAGULÉ, DE CONNAISSANCE.
LA CONNAISSANCE C’EST LE GATE GATE, L’ÉVEIL, LE FLUX,
LE SAINT CHAOS.
SAINT CHAOS OU ZÉRO INDIEN SONT UNE MÊME CHOSE
DANS LEUR ABSOLUE LABILITÉ.

ÉVEIL ou GATE GATE = processus de la vie même
QUI S’INSTANTE D’INSTANT EN INSTANT : dans
le Saint Chaos Nous ne sommes pas seulement
en train de parler de ”connaissance” et de son
”mouvement”, car si on se COAGULE, LÀ, ON SORT
DE L’UNIVERS OU ON REGARDE LE DOIGT QUI MONTRE
LA LUNE, ON TOMBE ALORS DANS LA RACINE DU MAL (3)
NOUS sommes l’Univers, sans dedans ni dehors,
c’est le Seul Réel ou Éveil, sans dedans ni dehors.

Le corps ne participe pas seulement de la pensée,
il reflète L’UNIVERS ENTIER : on ne peut pas
dissocier les deux : en HAUT comme en BAS
sont les plus infimes particules de ce corps et
de ses noms-les-formes.
Cela signifie alors que LE TEMPS QUI COULE EST
INFINIMENT VARIABLE CAR RELATIF À DES CONDITIONS,
c’est pourquoi des gens meurent jeunes et d’autres
très âgés : chacun a SON TEMPS à l’image actuelle
du possessif : ”Votre député, votre voyante, votre
boulanger, votre santé, votre banque, etc. etc.”


Et PARADOXE de la Réalisation du Soi :  
”Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant
demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe
de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà
réalisés n’y voient aucune contradiction”.
(Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).
Paradoxe parce que RIEN N’EST PAREIL D’UN INSTANT
À L’AUTRE ; donc le contraire de cette civilisation
QUI VEUT TOUT FIXER, TOUT COAGULER, TOUT ASPHYXIER,
TOUT SUCER LE SANG PAR LOI DE SUCCION VULGAIRE.

Éveil signifie alors : impossible de confondre ou
de coaguler ce qui prend sa source dans le mental et
sa pensée avec ce qui prend sa Source tel le
ZÉRO INDIEN dans l’Éveil indépendant de la
pensée ou ”raison”
si à la mode depuis les ”Lumières”.


Ce monde actuel en complexe de Prométhée (la raison, l’intellect), VEUT TOUT FIXER OU COAGULER, TOUT CONTRÔLER, TOUT POSSÉDER, CE QUI FAIT DE LUI ”LE MONDE DES ÉTERNALISTES”, le transhumanisme en est une bonne preuve. : ILS CROIENT, DONC ILS METTENT EN VALEUR KRONOS (Chronos) par leurs opinions de F(R)ICTIONS, et comme déjà exprimé plus haut, ces f(r)ictions n’ont aucune Réalité dans l’Éveil.
La ”Libération” consiste à se LIBÉRER de ces f(r)ictions-opinions.

Les Éveillés enseignent la Voie ou TAO, le Sentier de la Sagesse qu’ils ont réalisés, à laquelle ils se tiennent, et à rien d’autre, à tel point qu’ils ignorent le nirvana ou le concept de ”liberté”, le concept d’outre-souffrance.
La loi de succion vers les formes, l’Être (au sens actuel de l’”homme augmenté”) et les opinions, tels sont les quatre concepts habituels qui naissent de la conscience ou raison et opèrent dans le mental inhérent à la Conscience infinie.
Celui qui CROIT à l’absence de commencement et de fin est aussi mal parti que celui qui croit au Big Bang ! Tous deux POSSÈDENT, CROIENT, SAISISSENT, COAGULENT ou FIXENT, ILS VENDENT LEUR VÉRITÉ AU DEHORS, AU SPATIO-TEMPOREL, COMME DES PHYSICIENS VENDENT LEUR TROUS NOIRS ET LEUR « BOSON » : la BÉQUILLE, le REPOS ou CONFORT-COAGULATION, FIXATION : SE « COUCHER »……

ÉVEIL, SAINT CHAOS :
« Par l’investigation [du Qui suis-je ?], vous repousserez la force de la pensée de plus en plus profondément jusqu’à ce qu’elle atteigne sa source et s’y fonde. C’est à ce moment que la réponse vous viendra du DEDANS et que vous découvrirez que c’est là que vous résidez ; cela aura détruit les pensées une fois pour toutes » (Ramana Maharshi, dans Padamalai, les enseignements de Ramana Maharshi recuellis par Muruganar [1890-1973], un des proches disciples éveillés du Maharshi).
ÉVEIL, SAINT CHAOS : On n’atteint vraiment que ce que l’on ne cherche pas à prendre (apprendre…). Or le monde matérialiste industriel présent sous loi de succion vulgaire fait tout le contraire : il veut tout prendre (tout numériser, tout contrôler, tout diriger-digérer).

Notes.
1. Principe de la JUDÉO-MAÇONNERIE À GROSSE OBÉDIENCE COMME LE GRAND ORIENT DE FRANCE :
Orgueil Luciférien - Deuxièmement :
« La maçonnerie pratique cet orgueil luciférien. Le maçon Armand Bédarride dit :
« Si vous voulez un livre qui soit à la mesure de notre temple, faites-le avec ce qu'il y a de plus sage, de plus pur, de plus saint, de plus héroïque, de plus noble, de plus culturel, de plus beau, dans tous les livres qui servent de guide à la vie de l'Esprit, dans ceux qui ont servi et servent encore de flambeaux aux consciences dans leur marche vers la perfection toujours fuyante ; adressez-vous à tous les pasteurs d'âmes, qu'ils se soient donnés comme représentants de la Divinités ou de la Raison... Des profondeurs des ténèbres primitives la pensée humaine a marché peu à peu vers une lumière toujours plus grande : en des langages divers l'Esprit a tracé les annales de son progrès ... N'ayez pas peur de les rapprocher, de les confronter, de les exalter les unes par les autres ; au contraire, vous avancerez ainsi dans la direction de  la « Parole Perdue »(2).

Jules Boucher, qui fait cette citation dans sa « Symbolique maçonnerie », cite les textes qui pourraient être rassemblés dans ce livre :
Pour l'antiquité judéo-chrétienne = la Bible.
- l'Égypte = le Livre des Morts
- Chine = Chou-King Y-King ... etc.
- Inde = Manava-Dharma-Sastra - Les Védas - Upanishads - etc.
- Islam = Coran
- Perses = Zed-Avesta
- Scandinaves = Edda

Ainsi, la maçonnerie aussi a des problèmes d'œcuménisme. Certes, il y a en toute civilisation, en toute religion un fond de connaissance métaphysique véritable. On peut comparer cette connaissance, si elle est intégrale, à un polyèdre dont chaque religion qui préside chaque civilisation n'a vu qu'une face et en vit. Le maçon que j'ai cité voudrait reconstituer et voir simultanément toutes les faces du polyèdre et c'est en cela que, selon lui, est la vraie religion. Mais c'est celle de Lucifer, celle du voyeur, non celle qu'à annoncée le Christ : « Lorsque viendra l'Esprit de vérité, il vous fera accéder à la vérité tout entière ». (Citation de Matagrin, page 44). La vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties.

Quand j'eus compris qu'aucun peuple, aucun individu, ne peut échapper à la nécessité de la religion qui n'est autre que le besoin incoercible de trouver à l'existant un centre immuable qui ne peut que se situer au-delà de l'espace et du temps, le problème s'est posé de savoir quelle religion est la vraie religion. Le christianisme est affublé d'un isme aussi bien que l'islamisme, le bouddhisme, l'hindouisme, etc. Le « isme » indique le système, le « truc », la construction raisonnée, et je n'avais aucune raison d'opter pour un isme religieux à la convenance de mes sentiments qui n'aurait été rien de plus qu'une « opinion religieuse ». Or, ce dont je cherchais à m'évader, c'était de ce mode d'intellection qu'on appelle l'opinion, et j'y étais conduit par le constat de la vanité des opinions politiques qui conduisent toutes à des impasses logiques, à des apories. Aucune opinion, politique ou religieuse, ne satisfait l'esprit, ne peut donner là Paix.

C'est alors que la vision m'a enseigné la structure trinitaire de la Création, par-delà l'opinion, par-delà le raisonnement logique à partir du sensible euclidien. Alors, je rêve à la chrétienté et j'ai horreur du christianisme. La synthèse de la vision n'est pas un assemblage, car le Tout est autre chose et plus que les parties. Hélas, la plume est astreinte à l'expression didactique, à la géométrie de la grammaire, et ne peut dire que l'une après l'autre, isolément, chacune des faces du polyèdre. La Trinité est pure contemplation. Il est difficile de dire avec des mots ce que l'on conçoit sans mots, comme le dit saint Augustin dans sa « Trinité ». (V, 9, 10).
(Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, Lettre 38 du 15-10-1976 en forme de ”Commentaire en lisant « Préparer aujourd’hui l’Église de demain », de Mgr Matagrin).

Actuellement c’est le totalitarisme du monde Luciférien et winner dominateur qui veut interrompre toute évolution NATURELLE vers les MONDES LIBRES pour procréer une ÉVOLUTION STATIQUE, VIRTUELLE, TRANSHUMANISTE OU ARTIFICIELLE dans le Minéral, le Végétal, l’Animal et l’Humain.
Mais ils ne sont pas les winners définitifs ou pour de longs millénaires, car L’ÂGE D’OR ou LE DIVIN ORIGINEL est toujours et éternellement dans l’Instant, Ici et Maintenant.
Le monde Luciférien des Satam et Armand Bédarride et en général d’un Occident des Anglo-Saxons ne peut pas gagner, ils le savent nécessairement, c’est pourquoi très angoissés leurs chefferies multiplient l’émission de LOIS-MENSONGES-INVERSIONS de toutes sortes ; notamment DÉTRUIRE TOUS LES REPÈRES, TOUTES LES TRADITIONS ANTÉRIEURES (voir par exemple le wokisme…).
Le monde Luciférien idolâtre sa ”démocratie”, dont le principe repose sur l’ego, sur les conflits d’intérêts, ce qui la condamne à la frustration permanente par ses propres limitation. Le démocratie du monde Luciférien est stérile, loser, la preuve : la farce des élections-référendums et l’illusion d’être ”représentés au Parlement”.

2. MYTHE JUDÉO-MAÇONNIQUE DE ”LA PAROLE PERDUE” : RACHETER LE PARADIS PERDU (La mise en valeur du temps chère à la paroisse de Jacques Attali).
« Puisque nous ne comprenons même pas ces consonnes-là [celles du Nom Divin], il faut encore substituer un secret à cette partie du Nom Divin. « C’est pourquoi on remplaça chaque occurence du nom Yahvé, lors de la lecture de la Loi, par le nom Adonaï - qui signifie « mon Seigneur » ; le mot moderne Jéhovah utilise, quant à lui, les consonnes J H V H et y intercale les voyelles provenant du mot Adonaï. La tradition attend avec impatience l’ère future [le messianisme, le projet-projection et nécessairement un mondialisme] où les conditions seront réunies pour rétablir l’authentique méthode de prononciation [donc utilisation du mental], l’homme rejoignant ainsi le Dieu dont il est issu, et pouvant prononcer le Mot dans toute sa puissance pour commander aux forces latentes dans sa propre divinité ». (Rites mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, Charles W. Leadbeater, page 114-115).

3. - Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : augmentation de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le MASQUE
LE RIDEAU DE SON EGO, CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER D’AMÉLIORER
LA CONDITION HUMAINE…

4. Le « vivre ensemble » facilité par l’informatique et ses « réseaux sociaux » a augmenté la croyance que la TÉLÉPATHIE se passerait de cerveaux à cerveaux, soit sous un crâne vers un autre crâne comme un émetteur de radio vers un récepteur de radio situé à des kilomètres, comme si la tête et donc le corps était le siège de la pensée (tel un gros disque dure informatique). Cette croyance ne peut que naître en Occident en pleine révolution industrielle avec l’électromagnétisme, et cette logique illusoire de télépathie qui additionnent les cerveaux ou les petites vérités pour en former une grosse lui confère un statut de vérité, comme lors des élections où c’est la quantité d’électeurs qui « possèdent la vérité ». LE MODÈLE DE CERVEAUX À CERVEAUX NE PEUT QUE PRODUIRE UN VERROUILLAGE MENTAL D’AMPLEUR PLANÉTAIRE QUI EMPÊCHE TOUTE REMISE EN CAUSE : NOTAMMENT TEL GENRE DE VIE = TEL GENRE DE PENSÉE, laquelle n’est qu’un PRODUIT, le RÉSULTAT du genre de vie qui n’est pas à proprement une pensée, mais une OPINION.
Le « Vivre ensemble » en marche de cette actuelle société va produire la société fourmilière où seul un petit groupe de personnes aura le droit de vie ou de mort sur l’ensemble des Terriens. Cette société fourmilière est déjà en place avec ses citoyens ou habitants des villes, des cités, consommant, marchant les uns à côté des autres en un ensemble de « multiples séparatifs », des unités (consommateurs) qui vont cahin-caha avec leur dualité.
 
 

Dernière mise à jour : 17-11-2023 14:53

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >