Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Circonstance
Circonstance Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-08-2010 01:05

Pages vues : 4347    

Favoris : 398

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Coïncidence, Circonstance, Nature, Temps, Yôkai


pyrite7_430.jpg
 
Circonstance
 
 
(CIRCON = AUTOUR) / CONJONCTURE / COÏNCIDENCE (Un rapport avec l’Astrologie)

Caractère du moment PRÉSENT. (Se tenir “ debout ”. Dictionnaire Le Robert).
Lié à ce que fait l’individu. Peut aussi s’apparenter au mot aléatoire.
Circonstance ou le « Hasard allumé » !
Les paroles se rapportant à une SITUATION DÉTERMINÉE ont seules une influence (d’après le YI-KING, Hexagramme : la Famille).
 
• Bien qu’ils aient étudié, ils ne comprennent pas.
• Bien qu’ils n’aient pas étudié, ils comprennent. (Digestion)

Plus on cherche, moins on trouve. (L’itinéraire de mon Âme, je l’avais trouvé par hasard dans une caserne ; c’était un livre abandonné sur une planche à paquetage. Jean Coulonval)

Ce n’est pas la donnée point de départ, élément en soi qui compte, mais la circonstance de cette donnée. La circonstance à découvrir est plus importante que la donnée. Ou bien l’invisible, le bon moment ou le “ un Temps pour Tout ” sont plus importants que le visible.
*Fréquence* ou valse de la Vie en oscillations sans fin.
Se fixer sur ce que l’on croit être la bonne PÉRIODE de l’oscillation.
Question de circonstance : “ y avoir été invité ” (invité ou inspiré). “ Je n’y ai pas été invité, par conséquent je ne peux profiter de ... ”
“ Quelque chose d’invisible à mes yeux et révélé seulement par le Soleil sortant de derrière un nuage ”.
Circonstance mauvaise : être affecté par les circonstances ou le grès du Vent.
C’est ainsi que le Saint dose l’affirmation et la négation en se reposant sur le cours du ciel.
Cela s’appelle une validité ambivalente. (Tchouang-Tseu. Traduction : Liou Kia-Hway)                                                                                        
La circonstance favorise le *Point* de rencontre des entrelacs, mais ce n’est pas le TAO, lui est encore au-delà.
1 - Cause et Effet (effet ou huile/pénétration, ou résultat).
2 - Le croisement du sens et de la simultanéité.
“ C’est pour cette raison que l’on admet de façon générale que toutes coïncidences sont le fait du « Hasard » et ne réclament donc aucune explication de nature non causale ”.
Exemple de coïncidence : Mr. Legrand est atteint de mégalomanie. Mr. Petit souffre d’un complexe d’infériorité. (Synchronicité et Paracelsica de C.G.Jung) Le Poids des mots !

1 CIRCONSTANCE > 2 Correspondance > 3 MOT (Coagulation)
1 Actions en éveil - moment donné
2 Actions en sommeil - variations
3 Thème
(1 et 2 : Chaque chose à sa place)
 
 
En référence à Synchronicité et Paracelsica, de Carl Gustav Jung.

Vrai que le problème de la « loi » de cause et effet utilise la chronologie tueuse ! La circonstance est sœur de la coïncidence, elle est liée à l’Instant, et donc à la simultanéité.

Le Tao est une Pierre Philosophale puisqu’il joue avec l’Instant, il le précède, là où il n’y a aucune différenciation, c’est-à-dire qu’elles sont là potentiellement. Ainsi le Tao, la Pierre Philosophale sont des « condensateurs » auto-ajustables tirant de l’indifférenciation le potentiel DU MOMENT. C’est encore un « miroir » reflétant et surtout enrichissant le potentiel du moment.

Bien se rendre compte que pour un occidental seuls les détails comptent, mais pour un oriental ils sont toujours le complément d’une image d’ensemble (voir la balance éternelle entre le Yin et le Yang). Ainsi Le principe universel est présent partout, même dans le plus petit grain de matière, et à chaque Instant.

Pour résumer :
pour arriver à quelque chose, il faut se raconter une histoire. C’est la même chose que « là où il n’y a pas d’amour, il n’y a pas d’art ». Par l’œuvre d’amour on accède à l’art.
Ainsi la symbolique alchimique raconte une histoire, à la façon d’un thème et de ses variations qui deviendront d’autres thèmes et d’autres variations, se comportants de façon hypostatique, c’est-à-dire comme si chaque thème était une substance qui ne pourrait pas en même temps en être une autre. Les mythes relatifs aux dieux en sont un exemple, ils se contredisent souvent mais peuvent exister parallèlement les uns aux autres sans se gêner mutuellement (voir le nombre énorme de dieux dans l’Égypte ancienne). La Nature est de l’ordre du DISCONTINU.
En ce qui concerne l’Alchimie, comme elle est souvent qualifiée d’art, c’est pas essence un travail solitaire. Il ne fait pas école, contrairement à ce qui est raconté dans la série japonaise Fullmetal Alchemist.

Carl Gustav Jung, selon sa vision de l’Alchimie, explique cette solitude jointe à un travail avec ses mains sur des matériaux plus qu’obscurs suffit à activer l’inconscient, à activer l’imagination et à provoquer, grâce au pouvoir qu’a celle-ci (par sa riche symbolique) de produire des images, la manifestation de choses qui apparemment n’existaient pas avant. Ainsi naisse des fantasmes dans lesquels l’inconscient se montre et s’offre à l’expérience.

Et à propos de l’Instant, des expériences de Joseph Banks Rhine ont prouvé que l’espace, le temps et donc la causalité sont des facteurs qui peuvent être éliminés, et que par conséquent des phénomènes de nature non causale, c’est-à-dire ce que l’on appelle miracles, apparaissent comme possibles.

Tous les phénomènes naturels de cette espèce sont des combinaisons d’un certain « hasard », uniques, très étranges et dont le caractère d’ensemble cohérent est assuré, sans méprise possible, par la communauté de sens de leurs éléments constitutifs.
Et comme le décrit si souvent Ramana Maharshi, temps et espace sont des phénomènes du mental.

« Les pensées sont l’ennemi. Elles correspondent à la création de l’univers. En leur absence, il n’y a ni monde ni Dieu créateur. Il n’y a que l’Être unique et c’est la félicité du Soi ». Extrait de l’enseignement 326, Ramana Maharshi.

[En haut de page, Pyrite de fer des Andes au Pérou avec cristaux flottants, championne de géométrie avec le triangle équilatéral]

M. R.
 
 

Dernière mise à jour : 04-08-2010 01:28

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >