Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Inversion
Inversion Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-08-2010 01:43

Pages vues : 4116    

Favoris : 381

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Harmonie, Merveilleux, Nature, Terre


sienne1400_430.jpg
 
 
 
Comme déjà écrit de nombreuses fois, il est évident qu’à l’époque actuelle nous ne vivons que pour le dur, la matière, ce qui est sensible du berceau jusqu’à la tombe ; le « reste » est totalement oublié.
La vie sensible s’en est d’ailleurs rallongée grâce à une mode de l’hygiène et une médecine plus étudiée. Mais tout ça ne concerne que le corps, donc la jouissance de la consommation, de tout, jusqu’au sexe ; et on va jusqu’à sécuriser toujours plus, en enlevant toujours plus de liberté. C’est Satan qui commence à se montrer au grand jour, limitant toutes choses, les organisants...
 
Par exemple, par rapport aux Anciens Égyptiens qui ne vivaient que pour se préparer à une renaissance dans le pays de « Sortir au jour », nous avons totalement perdu cette idée, et même beaucoup peuvent se demander ce qu’était Dieu. Maintenant tout se passe ici et maintenant (la consommation, le crédit...), dans ce monde et pas dans un autre considéré comme n’existant pas.

N’en déplaise à Fustel de Coulanges, ce n’est pas comme ça que cela fonctionne : le visible ne peut reposer que sur l’invisible, le soi vulgaire sur le Soi divin... Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et l’inverse. Quelqu’un a pu écrire : Tout ce qui existe sur la Terre est l’ombre de quelque chose qui existe dans les sphères supérieures.
Le Soi divin est comme le Soleil : le lever et le coucher du Soleil ne dépendent que de l’observateur, tout comme la chronologie ; mais il n’y a ni levée ni couché ! Hélas, le levé du Soleil c’est l’ignorance, et le couché la connaissance, comme l’explique en long et en large dans ses enseignements Ramana Maharshi à propos du sommeil et des rêves. Satan est bien appelé « Ange des mondes manifestés ». Comme on peut s’en rendre compte sur des clichés du Vatican et de l’Église catholique romaine, et sur différentes choses y afférentes, c’est « Satan qui est le Dieu de notre planète et le seul Dieu ». Les Gnostiques appelaient le Dieu des Juifs un « Ange de Matière », ou celui qui insuffla la vie consciente dans Adam et dont la planète est Saturne (la maléfique). « Et Dieu a entouré ses reins d’une ceinture, les anneaux de Saturne, et le nom de cette ceinture, c’est ma mort », explique H.P. Blavatsky dans la Doctrine Secrète, Vol.3, page 293. Seul ce qui est interne (le Soi divin) est immortel.

Ainsi l’embryon de l’être humain ne vient pas d’une évolution ou du passage d’un quelconque stade de mammifère, mais renferme en lui la totalité des règnes de la Nature (minéral, végétal, animal). Il est possible qu’à certaines époques lointaines il y eut un apport extraterrestre faisant faire un bond eux humains et les dirigeant en une autre branche de la création. Ni le ver de terre, ni l’homme n’ont cherché à naître. Tous deux, et même l’extraterrestre, ont été soumis à une Loi évolutive. Ils sont tous partis du même « centre neutre de Vie »... et ils doivent tous s’y fondre à nouveau en vertu de la force des cycles. Il faut bien partir d’une page blanche pour peindre une aquarelle, et même avoir de l’eau dans un gobelet, et des pigments colorés...

Tous ces mots/maux actuels proviennent d’une violation d’une loi naturelle il y a très longtemps. Violation qui est soigneusement entretenue depuis lors. Cette lointaine violation n’est due qu’aux humains. On dit que « les dieux étaient tombés dans la génération » (le sexe), qui avait pour mission de compléter l’homme divin, mais plus tard ça a mal tourné et ces dieux devinrent des démons, des ennemis en guerre avec les dieux, « agents irresponsables de l’unique Loi Éternelle » explique H.P. Blavatsky dans la Doctrine Secrète, Vol.3, page 290.

Pour terminer :
Un jour viendra où le lion ne mangera plus la tendre brebis ; l’animal sera comme apprivoisé parce que sa nature sera changée et que l’harmonie régnera entre l’humain et lui, comme avant la « Chute », lorsque l’humain mortel lui-même était « crée » par les Éléments et n’était pas mis au monde comme nous le connaissons (c’est simple, cela forme un ensemble de la Nature, sans divisions meurtrières). Et quand ce jour viendra les êtres vivront dix mille ans, n’auront plus de maladies ou d’imperfections ; il n’y aura ni vertus, ni vices, ni castes, ni lois, tant l’harmonie régnera.

« Le loup et l’agnelet paîtront ensemble. Le lion comme le bœuf mangeront de la paille, et le serpent se nourrira de poussière ». (Isaïe, 65, 25)

Quand la biche pourra brouter aux côtés du lion herbivore.
Quand le liseron ne bouffera plus le géranium.
Aimez-vous les uns les autres, oui, mais pas au point de se bouffer les uns les autres.
Quand la forêt ne connaîtra plus la hache de l’homme.
Quand on ne fera plus attention au temps et au profit matériel.
Quand l’Or ne servira plus de monnaie.
 
[En haut de page, aquarelle de M. Roudakoff d’après une fresque de Giovanni di Paolo, Sienne]
 
 

Dernière mise à jour : 03-08-2010 01:51

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >