Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Fixisme des Bigbangdistes
Fixisme des Bigbangdistes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-08-2012 02:29

Pages vues : 1128    

Favoris : 112

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Abyme, Amour, Anarchie, Arbre, Argent, Banques, Chaos, Cinéma, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Égrégore, Esprit, Europe, Feu, Fontaine, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pomme, Portes, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Fixisme des Bigbangdistes

10.000 ans de notre « civilisation » du FAUX.


Page dédiée aux Cristaux.
 
 
 
Voir aussi la page HU-MAINS
 
Le FIXISME c’est la monstruosité de conventions ou d’opinions du genre : « Personne ne doute que... », « Dans une éprouvette fut versé... », « Il a été démontré que... », « Démonstration irréfutable », le « Tribunal de Nuremberg ou machin a établit que »...
Le FIXISME c’est le carrelage noir et blanc franc-maçonnique établissant la dualité, renforçant l’invention de la polarisation du monde.
 
Je reprends :
Domestiquer : de domo, domus : maison ; donc bouffer l’autre. C’est très récent, seulement depuis le fatidique tournant entre 10.000 et 12.000 ans depuis maintenant. Ainsi, depuis 10 ou 12.000 ans la voie de l’Agriculture fait ses ravages partout dans le monde. La voie de l’Agriculture qui va exactement avec le Dieu patriarche vengeur, sadique et dominateur : le Yavhé et son « Royaume de Dieu sur terre » et son Messie.

AGRICULTURE = TRAVAILLER COMME DES BÊTES DE SOMME
(charge, pénibilité) d’où l’invention de machine pour rendre le CONFORT ou le TEMPS DE LOISIR, et produire À L’ABONDANCE, À LA BOMBANCE (gonflé, obèse).
Dans la voie de l’Agriculture, la moisson subit la violence de la faux (la faucheuse) et de la meule pour que des pains soient faits.

Pas besoin de faire des recherches archéologiques pour se rendre compte qu’il s’est passé quelque chose il y 10.000 à 12.000 ans, notamment la supposé disparition du continent de l’Atlantide, époque encore appelée « Âge d’Or », Paradis perdu... sans aucune guerre... Mais AU DÉBUT (avant ces derniers 300.000 ans).
 
 
 
CONFORT = REFUS DU RÉEL
CONFORT = VOIE DE L’AGRICULTURE
VIOLENCE et GUERRES = VOIE DE L’AGRICULTURE


Refuser le réel c’est REFUSER LE GRATUIT. Donc refuser le réel, l’Instant, est un mécanisme de défense entrant en jeu dès que le réel fait peur : PAN et sa Panique.
Il y a 10.000 ans le confort s’installa, soi-disant selon le point de vue actuel, pour améliorer la « condition humaine », ce qui automatiquement engendra l’effet inverse : le DORG (Demain On Rase Gratis), soit la non-amélioration de la condition humaine, donc sa DESTRUCTION (prochaine).
Nous en sommes rendu à 10.000 ans de HAINE, et en même temps à 10.000 ans de dévots et de dévotes. DÉVOTS = PEUR, ainsi s’installe le CONFORT, soit le refus de l’Alcheminement : aller à l’aventure du monde où n’existe aucun dogme, aucune base, où rien n’est fixé ou prévu, où rien n’est joué, où rien n’est nécessaire mais où tout est possible. Le refus du réel est le refus de l’Alchemin, le refus de la Fixation Cavalante.

Le Confort s’installa avec le choix de la voie de l’Agriculture, d’ailleurs on prête au Prophète Mohammad ce dicton : que l'assujettissement s'introduit dans le foyer avec la charrue. Mais déjà l’expression « Bêtes de somme » explique tous les 10.000 ans de société agraire !



L’Atlantide et sa disparition a un énorme rapport avec notre époque, d’ailleurs voir le film américain 2012, parce que ce continent voulait la domination mondiale à coups de technologie démentielle, comme maintenant. Résultat : cette civilisation de prédateurs fut coulée au fond de la mer.
Mais ATTENTION, tous les Atlantes n’étaient pas des dégénérés, il a existé un minuscule groupe d’êtres éveillés qui sauvèrent leurs connaissances et échappèrent à la catastrophe. Peut-être est-ce ce petit groupe qui fonda l’Égypte antique. Mais ATTENTION, un autre petit groupe survécut aussi à la catastrophe, ce sont ceux qui la provoquèrent ! Et ce sont ceux qui peut-être à ce jour ont pris le pouvoir et nous emmerdent. C’est une hypothèse, mais ce sont surement les matérialistes de l’Atlantide qui transportèrent leurs horreurs jusqu’à nous, genre le créationnisme, l’évolutionnisme, le messianisme et tous les ismes.
Maintenant, soit les Atlantes se sont coulés eux-mêmes par leurs fautes (voir plus bas), soit quelque chose d’extérieur les a coulé, ou les a aidé ! Pourquoi pas un microbe extraterrestre.


L’Atlantide disparut non seulement victime de sa politique voulant dominer le monde, mais surtout à cause du non respect de l’INSTANT : il y a catastrophe chaque fois que l’événement a pris de court la représentation dans le spatio-temporel pour trop réaliser avec l’Instant ! Il ne reste donc plus à ceux qui s’y trouvent engagés qu’à agir de manière précipité : en catastrophe, ce qui produit une grande énergie négative : stérilité, inutilité. C’est ce qui a dû provoquere en partie la destruction de l’Atlantide.
Naturellement, l’Instant ne DOIT PAS provoquer, ni panique, ni catastrophe. S’il y a catastrophe c’est simplement la NON réalisation, le non respect de l’Instant. Faire les choses « en catastrophe » c’est être sur-pris, donc ne pas être en Accord avec l’Instant.
 
Pauvre Égypte antique qui sombra elle aussi dans la voie de l’Agriculture et qui pour se racheter inventa son Dieu Graine : Osiris.

10.000 ans de haine grâce au choix catastrophique des chasseurs-cueilleurs dans la voie de l’Agriculture, au lieu de se diriger vers la voie de l’Horticulture (nourriture de gibiers et de plantes sauvages, de légumes et plantes potagères, etc.). Les Paranthropes étaient bien pour suivre la voie de l’Horticulture, mais ils disparurent de la surface de cette Terre.
10.000 ans de haine ont conduit aux dogmes sataniques de l’évolutionnisme, du créationnisme, et du messianisme établissant le DORG sur Terre.
10.000 ans de haine ont conduit à ce que certains appellent « Civilisation », avec ses guerres sans fin.

Les « civilisations » sont comme les humains carnivores : mortelles !

Il y a 10.000 ans des conditions de vie inhabituelles ont dû se produire. L’Agriculture apparaît au Proche-Orient, en Chine, en Amérique centrale et au Pérou. Elle va se diffuser au cours des dix derniers millénaires. La viande ne représente plus que 10% de l’apport calorique et le nombre des espèces végétales diminue. Le schéma nutritionnel humain va peu à peu se modifier jusqu’à la révolution industrielle au 19è siècle.
Avec ces 10.000 ans de haine arrive alors les épidémies, les famines et les guerres sans fin. Ce qu’on peut appeler « civilisation » est la DURÉE de vie, beaucoup plus longue : on dépasse la date fatidique des 30-40 ans, grâce notamment au progrès de l’hygiène (préserver la santé) et des thérapeutiques.
« Civilisation » veut aussi dire : maladies chroniques nécessaires pour entretenir les comptes en banques de Big Pharma et des Couilles en Or, maladies telles : obésité, athérome des artères, hypertension, nombreux cancers, diabète, dépressions et psychoses, etc., toutes maladies des « pays riches » ou « civilisés ».

Il y a 10.000 ans à la fin de la glaciation de Würm le gibier va changer, les cerfs et les sangliers vont remplacer les rennes et les mammouths (les supermarchés de l’époque), et c’est au Néolithique que l’homme tombe dans la voie de l’Agriculture, d’où l’arrivée de la SÉDENTARISATION et l’apparition des cités, l’apport des sucres lents par les céréales, arrivée de la viande grasse par le bétail, puis du sel de conservation et de consommation. Avec cela arrivent les VIOLENCES : les constitutions de réserves alimentaires, les troupeaux de bêtes domestiques et la convoitise que ces richesses font naître et entretiennent. Les cités donnent naissance à la répartition du travail, à la technologie et à une plus grande « efficacité » de la fameuse « production » et des profits qui vont avec. L’être humain va en diminuer de quelque dix centimètres. Le développement de l’ère industrielle au 19è siècle va accentuer ces phénomènes dégradants : plus de lipides saturés, des sucres rapides à la place des sucres lents, moins de fibres, une sédentarité ou confort avec ajout des drogues légales et illégales, dont le tabac et l’alcool. Qui dit croissance dit augmentation de la population mondiale et les destructions qui vont avec : maladies, violences et guerres et pollutions et destructions.
La catastrophe démarre bien dans le Néolithique, synonyme d’Agriculture et d’élevage et de technologie. Avec ça il faut ajouter la Chute : invention de l’écriture... et bien plus tard de l’imprimerie...

L’Atlantide et notre « civilisation » sont au même acte de la catastrophe. Aussi il se pourrait prochainement que la presque totalité du genre humaine disparaisse de cette planète. Les maigres survivants pourront graver sur des écorces d’arbres : « Extinction de la race humaine ». Tout est cyclique puisque tout est vibration.

Si le passage au Néolithique annonce la catastrophe future, le Déluge de Noé fait pareil, lequel pourrait être lié à la disparition de l’Atlantide comme le suggère Ignatius L. Donnelly.



Maintenant les Bigbangdistes !

Un des leur est bien-sûr Georges Lemaître, adepte du Vatican, et fixiste devant l’éternel, avec sa théorie de « l’atome primitif » qui aurait donné notre Univers : théorie du Big Bang à la fois créationniste et évolutionniste, et bien-sûr matérialiste. Jean Coulonval dans son livre Synthèse et Temps Nouveaux explique le contraire en donnant l’exemple du Point Focal : Il ne peut exister un plus petit grain de Matière (sens Euclidien) Infiniment/non défini/ petit, et Infiniment/non défini/grand = mêmes problèmes. Georges Lemaître peut donc en manger sa soutane. D’après Jean Coulonval, dans la réalité, il ne peut exister de plus petits grains de Matière insécables, de corpuscule isolé qui serait un volume Euclidien. Ni à l’opposé, un plus grand volume Euclidien qui serait la plus grande sphère possible contenant la totalité cosmique nageant dans un espace à l’infini.
S’il y a un Créateur, c’est un imbécile qui se condamne lui-même : « Ce qui est réel doit exister toujours. Ce qui EST doit perdurer à jamais. Ce qui apparaît nouvellement doit aussi disparaître ». La Vérité EST. L’Univers EST, tout simplement.

La théorie du Big Bang est de l’évolutionnisme pur dans toute sa splendeur !
Maintenant comme déjà écrit, la Science est une opinion comme toutes religions, destiné à MANIPULER le profane. L’élite au pouvoir manipule toujours les profanes.
Notre Déluge fut le 12è siècle avec Saint-Satan Louis comme déjà mentionné à propos du génocide des Cathares, et avec la période de la Peste Noire ou peste bubonique : environ 25 millions de victimes. 12è siècle jusqu’à son maximum : la Renaissance, projetant déjà 1789. C’est entre les 11 et 12è siècle que l’enluminure a changé de nature pour devenir une image dépendante du texte qui a fini, de plus en plus, par être conçu comme le principal porteur de signification : voir ce qu’on a fait de la lettrine de nos jours. Alors on s’intéresse seulement à la forme logique du texte avec des mots dépourvus d’ambiguité !
Les concepts et idées adoptés à la Renaissance ont en réalité été élaborés au cours des 12è et 13è siècles, bien avant qu’ils ne servent de bases intellectuelles à l’époque de la Renaissance et aux mouvements populaires associés à la Réforme.
   
La rationalisation a commencée vers les 12 et 15ème siècle pour se catalyser à la Renaissance. Au 12ème siècle, dans l’Abbaye de Saint-Victor à Paris, des killers et censeurs ont tenté de fixer le texte en reconnaissant l’importance du « sens littéral », ce qui fut un début de fin du Souffle de la Tradition. Ces killers ont développé « une approche savante et systématique de l’interprétation », un début de codification, et donc de dogme de l’opinion...
Nous entrions dans la dictature de l’opinion d’une élite :
« Dieu interdit que nous prenions un rêve de l’imagination pour une réalité de la nature », écrit Francis Bacon. La « raison » du siècle des perruques poudrées prenait forme. Autre preuve, toujours l’opinion de Bacon, avec une coupure de la Nature : « Il faut garder les yeux fixés sur les faits de la nature et ainsi recevoir leurs images comme elles sont. Tout dépend de cela. Car Dieu interdit [sic] que nous cherchions à faire passer un rêve de notre imagination pour un modèle du monde ». Et en voiture Simone pour le mondialisme et son DORG.

Suite au 12è siècle arrive la Peste Noire au 14è siècle, ce qui désorganisera tout et apportera le Chaos. Comme dans toutes périodes de grands troubles certains en profitent pour établir la dictature de leurs opinions, notamment en inventant l’histoire. Le cas bien proche de nous est la seconde guerre mondiale, et plus lointain l’invention des dates et chronologie : voir Anatoli Fomenko. Il s’agit toujours pour le nouveau pouvoir en place de pondre des faits aux goûts du jour. C’est si facile, plus les faits sont anciens et moins il n’existe de « preuves » ! Et la datation « au carbone 14 » est une « mesurette » comme tout ce que savent pondre les « scientifiques » actuels. Les services secrets surtout américains sont les spécialistes du FAUX.

Le projet des malades sataniques au pouvoir voulant mettre en place un Nouvel Ordre Mondial, avec sa nouvelle religion mondiale effaçant toutes les religions traditionnelles du passé, n’est ni plus ni moins la même chose que la fabrication de toute pièce du passé et de sa chronologie. Cela fait près de 10.000 ans que les choses ne tournent plus rondes ! Et pour installer une nouvelle religion mondiale effaçant tout le passé, il faut falsifier l’histoire et sa chronologie. C’est aussi simple que cela, surtout avec les technologie actuelles.

Nouvel Ordre Mondial = Opération de très grande envergure devant donner naissance à une falsification de l’histoire de l'humanité dans son intégralité selon les circonstances venues, afin de créer une nouvelle base ; comme le firent les révolutionnaires de 1789 en inventant un nouveau calendrier partant de 1789 comme « an zéro ».
Nous avons au moins un exemple (saison 3 : Le Passé oublié) de la prophétique série télé Stargate SG1, où une femme Goa’uld a effacé le passé d’un peuple qui se croit ainsi très jeune.
D’ailleurs autrefois on comptait l’an zéro à partir de la naissance du roi ou de sa montée sur le trône. Ainsi il y avait autant d’années zéro qu’il y avait de souverains sur cette planète. Même chose pour les heures, avec tout de même le Soleil pour base.
Alors il est très possible que pour installer leur religion mondiale, les malades au pouvoir pratiquent une révision de fond en comble de l’intégralité des archives historiques disponible sur cette planète. C’est relativement facile puisqu’il il n’y a plus de preuves directes, tout étant en grande partie détruit, ou ne repose que sur des copies de copies de copies de vieux textes. C’est encore plus facile dans notre civilisation du FAUX : sélection des faits, son assemblage en reconstituant le puzzle, et son interprétation.
Ainsi les faussaires aux ordres du pouvoir des malades pourront créer parfaitement le type de passé dont le pouvoir présent a besoin, en utilisant tout ce qui est disponible.


Qu’elle entité, quelle chose a intérêt a fabriquer ainsi le FAUX ? Pourquoi pas le PLAN américano-francs-maçons-sionistes... pour sauver son cul, car la catastrophe devient inévitable, dans l’ordre :
1 - Catastrophe majeure menant à la disparition de certaines espèces.
2 - Ces disparitions mènent à la surpopulation de certaines espèces survivantes.
3 - La surpopulation mène à une dépopulation dévastatrice, les gens s’entretuant. (7 milliards de terriens sur cette planète, mais en s’organisant bien il y a place et nourriture pour tous...).
Le virus est maintenant diffusé, quelque chose a infiltré absolument toute notre société mondiale. Ce virus s’appelle TECHNOLOGIE, il est du même thème que celui de la destruction de l’Atlantide avec des Atlantes qui « s’amusèrent » avec des Cristaux, et étaient beaucoup plus avancés que nous dans la connaissance de la Matière. Mais leur mental amena la catastrophe. Beaucoup de gens qui se penchèrent sur la civilisation atlantéenne écrivent que celle-ci était spécialiste des Cristaux, et que le pouvoir mental des Atlantes leur permettait d’attirer les énergies grâce à l’Élémental universel des Cristaux : Deva (énergie). Utiliser les Cristaux c’est échanger... Mais l’utilisation du mental est problématique :
- Entrer en résonance avec tous les Cristaux de la Terre, de l’Univers, auxquels l’Atlante imprime ainsi les énergies les plus élevées qu’il a contactées (énergie du Point Zéro). Donc faire un travail de conscience sur les Cristaux à l’échelle planétaire affecte le cosmos dans son entier. Alors on peut comprendre que lorsque les énergies sont utilisées à mauvais escient ou sont mal dirigées, la catastrophe est inévitable, et c’est ce qu’il arriva à la civilisation atlantéenne. Avec son gigantesque réservoir cosmique d’énergie destiné à asservir le monde, la fausse manœuvre diabolique des Atlantes provoqua sa propre catastrophe.    
On n’a pas idée de la puissance que peuvent déclencher l’Accord Cristaux et mental ; à côté la bombe atomique est un pétard de 14 juillet. Ne jamais oublier que les énergies naturelles sont en harmonie avec l’Univers et les humains, et vouloir les maîtriser comme un enfant qui veut son cadeau de Noël est bien l’indice de la bêtise humaine.
Nos ancêtres de l’Âge d’Or du Paléolithique semblent avoir des technologies dont nous ne pouvons même pas nous faire une idée.
Nos technologies actuelles marchent à l’envers et n’amènent que désordre non seulement sur la Terre, mais aussi dans le Cosmos. Cela va nous retomber sur la gueule.



RAPPEL :
Monde-Papier et Perdition.
« La Nature est étudiée en utilisant le modèle mathématique, et elle est représentée sur le papier », David R. Olson, L’univers de l’écrit.
« Ce sont des signes dénués de signification, reliés à des sons qui n’en ont pas davantage qui donnent sa forme et son sens à l’homme occidental ». McLuhan, 1962, p. 106, ‘Galaxie Gutenberg’, cité par David R. Olson dans L’univers de l’écrit.

Il faudrait être Dieu pour affirmer que la théorie du Big bang est exacte !
La Vraie Science n’existe plus depuis au moins 1000 ans. Elle seule pourra sauver le monde, car elle comporte le Soi, l’Instant.


Je suis un Cro-Magnon Chasseur-Cueilleur du Paléolithique supérieur. Je me suis perdu dans ce monde actuel en achetant ma nourriture au supermarché. Je me suis perdu dans ce monde hiérarchisé façon franc-maçonnique, autoritaire et violent, compétitif et orgueilleux, égocentrique qui n’obéit qu’à la loi de la jungle des winners et des losers, qui n’obéit qu’au Dieu Fric.


[En haut de page : la Peste noire]
 
 

Dernière mise à jour : 10-08-2012 03:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >