Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow LIBÉRATION ou VRAIE LIBERTÉ
LIBÉRATION ou VRAIE LIBERTÉ Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-12-2017 00:25

Pages vues : 1406    

Favoris : 195

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Appareil, Banques, Brighton, Cadeau, Capitalisme, Champignon, Chimère, Chrétien, Christ, Civilisation, Diable, Dragon, Dualité, Eau, Égalité, Ego, Empire, Épine, Estragon, Évolution, Fractale, Gentil, Goulag, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Japon, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Musiques, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Pierre, Peste, Porc, Porte, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Sacrifice, Satan, Seuil, Simple, Socialisme, Société, Sommeil, Spiritualité, TAO, Technique, Templiers, Terrorisme, Thermodynamique, Train, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vaisseau, Vérité, Vide, Vin, Winner

 
voix_maitre_croissance.jpg
 
 
LIBÉRATION ou VRAIE LIBERTÉ
Personne ici-bas n’est le corps ou ego,
alors comme tout est fait depuis 1789
POUR LE CORPS, le premier soumis
C’EST VOUS, C’EST MOI.
Le premier TRAÎTRE et KILLER envers le Soi,
C’EST VOUS, C’EST MOI.
À FORCE D’OBÉIR À L’EGO, PUIS À L’ÉTAT,
LE TRAÎTRE C’EST VOUS, C’EST MOI.
Ainsi on finit par COMMETTRE LE CRIME
d’oublier le Soi ou Instant.

Obéir aux lois laïques des autres,
aux lois des religions abrahamistes,
ET VOUS ÊTES MORT.
Je fais mien le Verset 35 du
chapitre III de la Bhagavad-Gîtâ :
« Mieux vaut [pour chacun] sa
propre loi d’action [svadharma], même imparfaite,
que la loi d’autrui, même bien appliquée.
Mieux vaut périr dans sa propre loi
[ce qui rejoint qu’il n’existe pas de
trucs « obligatoires », ou de
« constantes » façon science]
IL EST PÉRILLEUX DE SUIVRE LA LOI D’AUTRUI.
Je fais mien aussi le maître chan (Zen) MAZU (1)

LE DÉSIR, L’OPINION TUE TOUT.

LA RAISON, LE KILLER DE L’APRÈS 1789, LA DESTRUCTRICE DE LA NATURE.
 
 
L’ABRAHAMISME, SON LIVRE-LIBER ET SON « TRAVAIL À LA SUEUR DE SON FRONT » : LES ESCLAVES TRIMENT POUR QUELQUES ZÉROS SUR UN ÉCRAN D’ORDINATEUR SITUÉ À WALL STREET POUR UN ÉCHANGE DE LA SUEUR DE LEUR FRONT, DE LEUR SANG, DE LEURS LARMES. ON APPEL ÇA LE TROC : DONNANT-DONNANT (”échange”, ”partage” qu’ils disent maintenant dans le ”tout connecté”). ÇA REMONTE AU NÉOLITHIQUE.
LIVRE-LIBER-LIVRER : MONDE DE WALL STREET ET LA CITY DE LONDRES.

 
LE DÉSIR, LA RAISON OU L’OPINION TUENT TOUT : LA TYRANNIE DE L’OPINION N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FORTE QUE SOUS LE RÉGIME RÉPUBLICAIN DE L’APRÈS 1789. Ce régime qui reprochait la tyrannie de l’opinion de l’Église de Rome, son dogme, pour finalement encore plus l’appliquer avec sa soi-disante « démocratie », ses « droits de l’homme » et sa fabrique de pensée unique en forme de « liberté d’expression », donc tyrannie de l’opinion qui va ZOMBIFIER LES TERRIENS.
LA VRAIE LIBERTÉ COMMENCE PAR S’ÉCHAPPER DE CETTE TYRANNIE DE L’OPINION DANS LAQUELLE VOUS ENFERME : LA FINANCE PRIVÉE INTERNATIONALE, L’ÉTAT, SES MÉDIAS, SON « TOUT CONNECTÉ » ET SON « TOUT INTELLIGENT ».
AH ! QUE JE RÊVE DE DEVENIR UN IDIOTÈS, UNE SINGULARITÉ (le Soi), qui est pourtant mon état naturel ! De quoi je me plains !?

LA TYRANNIE DE L’OPINION EST DU THÈME DU MERCANTILISME : une opinion n’est absolument pas celle de la veille et sera différente le lendemain, elle est le centre de gravité d’une série d’impressions successives (en séquences provoquées par la raison), et toujours instables pour peu que l’être humain possède un mental logique et une aptitude à toujours réviser son jugement sous prétexte d’évolutionnisme à la mode (le « en marche » du macronnisme par exemple).

POURQUOI TYRANNIE (de l’opinion) ?

Parce que par exemple, comme dans l’expérience de Asch (expérience de psychologie sociale menée en 1951 montrant parfaitement la tyrannie de l’opinion sur les décisions d’un individu au sein d’un groupe), pour la moitié des individus, il est très difficile d’aller contre l’opinion majoritaire, même quand elle se trompe d’une manière flagrante ; et cela doit réjouir les judéo-maçons et leur principe d’élection par suffrage « universel » (problème de la soi-disante ”élite”). Cela réjouit les médias qui imposent leur pensée unique du « politiquement correcte », fait particulièrement flagrant dans la radio d’État France-Info !

INTELLIGENCE : étymologie de LIRE, et comme les religions abrahamistes sont celles du LIVRE, elles allaient fourbir directement les perruques poudrées et leur « lumières » et leur « raison » qui fait tant de ravages par sa tyrannie de l’opinion. Comme l’exprime la page précédente, l’abrahamisme et son « Livre » EST BIEN CETTE PESTE MODERNE DES TROIS DERNIERS MILLÉNAIRES.


RAISON et DÉSIR : FAIRE SES BESOINS, FAIRE PIPI-CACA, SONT DU MÊME THÈME DE LA FAIM : VISER, POUR-VOIR, QUI VA TUER (ou sauver par la Connaissance DANS L'INSTANT).

DÉSIR, VOLONTÉ, IDÉATION (formation et enchaînement en séquences des pensées) : foi, intention, croire, objet, décider de fer, se manifester. La « Volonté » dit Van Helmont, est la première de toutes les facultés… La volonté est la propriété de tous les êtres spirituels et d’autant plus activement elle se montre en eux, qu’ils sont affranchis de la Matière ».
Paracelse enseigne : « Qu’une volonté déterminée est le début de toutes opérations magiques. C’est parce que les hommes ne savent pas imaginer parfaitement et ne croient pas au résultat, que les Arts [occultes] sont autant incertains, tandis qu’ils pourraient être absolument sûrs ».
Ainsi la « volonté » c’est la raison des « lumières » et de 1789 et du régime républicain ; ce qui se traduit par OPINION ET « LIBERTÉ D’EXPRESSION ». Précision : la « volonté » des « lumières » est bien-sûr à distinguer de celle de Paracelse, tant en Alchimie, il y a une dimension infranchissable entre l’avant Renaissance et l’après et jusqu'à 1789 en passant par l'Encyclopédie !!!

Rudolf Steiner par la « Volonté » entend « une chaleur/énergie ou prise de conscience de la chaleur, dans l’Univers de la phase Saturnienne. C’est ainsi que, dans l’Univers, le moindre phénomène ne peut s’expliquer que si l’on reconnaît en lui l’image de grands événements cosmiques ». (La Science de l’Occulte, pages 144 – 166 et 377).
Bien-sûr à la racine de la « volonté » se situe le Soi, comme le décrit Thomas Vaughan dans son Lumen de Lumine : « Il saura comment l’Esprit de Feu a sa Racine dans la Terre de feu spirituelle, et comment il reçoit d’elle un influx secret dont il se nourrit ».
Volonté est a la 9ème place en face de Espace sur le schéma de Jean Coulonval, ce n’est pas dû au hasard et rejoint le PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI !





Par rapport à l’Ancien Régime étatique et au dogme ou « constante » de l’Église de Rome, le régime républicaine est hautement PLUS PERVERS : depuis 1789 et la fameuse « raison », il proclame notre unicité en une SINGERIE du Soi de Ramana Maharshi et de la NON-DUALITÉ : « Soyez vous-même, osez devenir vous-même » (comme si ce n'était pas DÉJÀ naturel...).
Depuis 1789 le régime ne nous a jamais demandé autant d’affirmer, de réaliser notre unicité. CELA C’EST PARFAITEMENT TRANSFORMÉ EN LA CULTURE DU NARCISSISME, DONC EN RENFORCEMENT DE L’EGO OU RAISON.
Le régime républicain hautement pervers nous enseigne à être « anticonformisme », à lutter contre « la pensée unique » ou les « idées reçues » qu’il a lui même contribué à fabriquer et à imposer.
Avec la maladie de l’égalitarisme, c’est le culte du narcissisme, le chacun pour soi, le « Exploitez-vous les uns les autres »

La société du régime républicain, sous couvert de « liberté » demande à la fois plus d’obéissance et de soumission, parce qu’en « démocratie » il est impossible d’accorder à chacun le droit de ne pas être d’accord sur ce que fabrique l’État, ainsi le régime demandera encore plus d’obéissance, de soumission, que sous l’Ancien régime et l’Église. Mais pour donner aux peuples l’illusion de « liberté » vendu par 1789 et la « raison », le régime républicain et des capitalo-socialistes va produire UNE SOUMISSION TRÈS SUBTIL, TRÈS PERVERSE, QUI VA NOUS DONNER L’ILLUSION DE NOTRE ÉMANCIPATION (autrefois freinée par l’étatisme de la royauté et l’Église).
C’est pourquoi j’ai écris que DÉMOCRATIE = DÉPENDANCE À L’AUTONOMIE (culte du narcissisme).

RÉGIME RÉPUBLICAIN = SOUMISSION TOTALE, parce qu’en triomphant, la liberté d’expression signait son arrêt de mort, car il est naturellement impossible pour un État de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Alors en étatisme il n’existe pas de « pouvoir du peuple ». Les élections, la cuisine républicaine des Assemblées et autres institutions ne tient que parce que, en souterrain, s’exerce subtilement et sournoisement tout le clavier des appétits économiques des individus et des groupes, pouvoir bien réel exercé ici en France par le Grand Orient de France, pépinière à « serviteurs de l’État » et réseau d’influence et de copinage économico-politique.
Depuis 1789 ce régime n’a pu tenir qu’en manipulant les consciences par des institutions légales et un système éducatif (et maintenant par le « tout connecté » de la technologie informatique), et par surtout le mélange du pouvoir politique avec l’économique. Le pouvoir politique, dans le sens du mot politique : connaissance de ce qu’est l’être humain en propre, sur le plan essentiel où il trouve son principe, a continué à être exercé de façon cachée et sournoise par la secte judéo-maçonnique spéculative comme le GODF.

Pour tenir, le régime républicain NE PEUT QUE MASSIFIER LES PEUPLES (super grégarisme des peuples), en les enfermant dans la conscience uniquement économique de la City de Londres et de ses banques, en tuant la vie spirituelle ou métaphysique sous des déluges de réactions du sensible (l’affaire ”Charlie hebdo” est très parlante de même que la mode du ”terrorisme”). MAINTENANT CELA EST VRAI AUSSI BIEN DANS LE SOCIALISME OU COMMUNISME À LA CHINOISE, QUE DANS LE WASHINGTONISME, CLOAQUE DU RÉGIME RÉPUBLICAIN et GRAAL DANS BANQUES COMMERCIALES FAISANT DE LA FAUSSE MONNAIE (monnaie commerciale comme un paquet de lessive s’achète à tel endroit et pour tel prix, sauf que l’argent de ces banques n’est plus que virtuel-presse-boutons du clavier de l’ordinateur, comme d’ailleurs la guerre virtuelle par les drones… bourdon artificiel…).

SOCIAL = ARNAQUE DES PEUPLES COMME LE « POUVOIR DU PEUPLE » : SOCIÉTÉ = OBÉIR AUX CONVENTIONS : vous avez vôté, vous devez obéir aux lois, au « Livre » de l’abrahamisme. Vous voulez « compter » dans la société ? Vous devez obéir aux lois, au Super Grégarisme.
Vous n’avez pas vôté pour la laïcité car né dans l’après 1789 et 1905 , vous devez inconsciemment, nativement, vous plier à la loi de laïcité : pas de mélange entre pouvoir spirituel et temporel, vieux principe copié sur l’Église de Rome et ses laïcs !

Tant que l’on n’est pas soi-même, donc tant que l’on est manipulé par l’État et ses médias ou ses sournoiseries dénoncées plus haut, ON NE PEUT PAS FAIRE SOCIÉTÉ AVEC LES AUTRES.
Ramana Maharshi dit la même chose à l’entretien 272 : « Voyez-vous vous-même d’abord et voyez ensuite que le monde est le Soi ». Il termine par : « Si vous pensez être le corps, le monde vous apparaît comme extérieur. Si vous êtes le Soi, le monde vous apparaît comme le brahman [être absolu] ».
Idem dans le même entretien : « SI VOUS ÊTES LIBRE DE TOUTE SOUFFRANCE, LA SOUFFRANCE N’EXISTERA PLUS NULLE PART. Votre difficulté est due au fait que vous voyez le monde comme extérieur et que vous pensez qu’il y a de la souffrance dans le monde. Mais les deux, le monde et la souffrance, sont en vous. Si vous regardez en vous-même, il n’y a plus de souffrance ». C’est aussi cela que l’on peut appeler SILENCE, ou GRATUITÉ.
Ainsi, tout être humain doit d’abord faire société avec lui-même, au plus intime de son être, avant de se lancer à faire société avec les autres. Seules des relations authentiques naissent entre personnes authentiques. Autrement, c’est cette culture du narcissisme maintenant comme de tout aussi mondialisée.

LA VIOLENCE PROVIENT TOUJOURS DES ÉTATS, aussi bien en monarchie que sous régime républicain : L’ÉTATISME EST LA SOURCE PREMIÈRE DES GUERRES, CE QUI ARRANGE PARFAITEMENT LES BANQUES QUI VONT PRÊTER DE L’ARGENT POUR FAIRE LES GUERRES (comme ça la Couille en Or Rothschild trouve la source de sa fortune. Les talmudistes appellent ça « Rendre service », évidemment dans le DONNANT-DONNANT… dans la thermodynamique...).

L’autre tyrannie du régime républicain provient de L’INFORMATIQUE ET DE LA SILICON VALLEY et son SPEED ET SA VOLONTÉ DE CASSER LES CODES (donc en singerie de supprimer toutes lois, soit paradoxalement en les renforçant !) : GOOGLE, TWITTER, FACEBOOK, YOUTUBE, UBER, AMAZON, APPLE.
Le transhumanisme particulièrement attaché à Google veut effectivement casser les codes ou lois (DE LA NATURE) en voulant faire vivre l’être humain « éternellement » (ici-bas) !

ÉCHAPPER À CE MONDE MORTIFÈRE ET À SON CULTE DE LA CROISSANCE ?
PAR LE SILENCE, LA PARESSE, qui est du même Thème. SOIT ÊTRE UNIQUEMENT SOUMIS AU PURUSHA (les Essences ou Lumières des Essences, voir sur une autre page la note en bas d’article).

Des entités genre « nous dans le futur », mais « mauvais » (interférences vibratoires), nous ont fait croire que nous avions un corps afin de nous faire travailler « à la sueur de notre front » (de notre mental). Et depuis, ça va perturber les trois Règnes : Minéral, Végétal, Animal et Humain. Ces entités, vibratoires ou non, NOUS ONT FAIT TOMBER DANS LE LIVRE-LIBER-LIVRER : MONDE DE WALL STREET ET MONDE DE LA LIVRE-aison. Livre-livraison.
Les entités de « nous dans le futur », (mais les ”mauvais”), par la Chute NOUS ONT RENDUS CHÉTIFS, MALADES : en gaulois esclave se dit caxtos (malheureux, faible, chétif, malade). Voir le vieil irlandais cacht, le gallois caeth (esclave), le moyen cornique caed (prisonnier), le breton kaez (esclave, captif, malheureux), le provençal caitiu et le français chétif (vieux fr. caitif, chaitif). (Réf. Dic. Français-Gaulois, de J.-P. Savignac).

NOUS RENDRE LIBRES RENDRA AUSSI LIBRES LES ENTITÉS-VIBRATOIRES DE « NOUS DANS LE FUTUR » QUI NOUS ONT FOUTUS DANS LA CHUTE… TOUT EST LIÉ ET DÉLIÉ : INNÉ-IGNÉ… IL N’EXISTE PAS DE TEMPS QUI COULE OU « FLÈCHE DU TEMPS », DE NOS JOURS DANS UN SEUL SENS.




Note.
1. PAS DE LOI : « Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque [même si quelqu’un naît simplet, surtout s’il est simplet]. Utilise-les spontanément, à quoi bon rechercher à l’extérieur ? ». Comme il n’y a pas de loi au-dehors, donc pas de religions du livre ou abrahamisme, il n’y en a pas non plus qui puisse être obtenue au-dedans de vous-même. Sinon vous allez tomber dans la tyrannie de l’opinion !
 
 

Dernière mise à jour : 30-12-2017 03:38

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >