Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Simple et extraordinairement compliqué
Simple et extraordinairement compliqué Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-01-2018 01:24

Pages vues : 1508    

Favoris : 257

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Appareil, Banques, Brighton, Cadeau, Capitalisme, Champignon, Chimère, Chrétien, Christ, Civilisation, Diable, Dieux, Dragon, Drogue, Dualité, Eau, Égalité, Ego, Empire, Épine, Estragon, Évolution, Fractale, Gentil, Goulag, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Japon, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Musiques, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Personne, Pierre, Peste, Peur, Porc, Porte, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Sacrifice, Satan, Seuil, Simple, Socialisme, Société, Sommeil, Spiritualité, TAO, Technique, Télépathie, Templiers, Terrorisme, Thermodynamique, Train, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vaisseau, Vérité, Vide, Vin, Winner

 
scarabee_jo1a.jpg
 
 
Simple et extraordinairement compliqué
 
 
SIMPLICITE.
[SIMPLECE] contraire de Complexité.
Ce que tout le monde cherche et que bien peu trouve (alors que c’est notre état naturel…).
Elle s’apparente à l’Origine. Elle vient dès la première fois en un seul coup (PAN), selon certaines Circonstances ; sinon il faut tout démêler pour retrouver la Source de la Simplicité.
Bible : Livre de la Sagesse : Ce qui est à notre portée nous ne le trouvons qu’avec effort.
- Nature ne connaît que la Simplicité. (Elle est directe, elle est Maât).
Avec la Simplicité, on peut enrichir, mais avec le compliqué c’est difficile.
- La Vie est un abîme de simplicité. Un abîme, c’est-à-dire une infinité de possibilités, et en même temps une perte.
Par là, plus une chose est simple plus elle est compliquée, puisqu’elle offre une infinité de possibles, ou de variations.
« Seule l’abondance mène à la clarté, et c’est dans l’abîme que demeure la Vérité ». Vers de Schiller, cité par Werner Heisenberg dans « La Partie et le Tout ».
 
PARADOXALEMENT si je « crache » sur les noms-les-formes je suis contraint de les utiliser ! comme Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux qui écrivait ses « bafouilles » comme il disait ; et Ramana Maharshi qui « parlait » ou avait un enseignement orale avec nécessairement des noms-les-formes conforme à la vérité la plus profonde des textes sacrés de l’hindouisme. Le Maharshi était un maître socratique qui ne donnait jamais de leçons, mais se contentait de répondre aux questions qu’on lui posait et d’en susciter de nouvelles, donc encore des noms-les-formes.
Le seul Vrai langage c’est le Silence, comme l’énonce souvent le Maharshi.
Gustave Thibon écrivait aussi beaucoup et lui aussi était pour le Silence. La Réalisation du Soi ou Félicité, notre état naturel, est totalement paradoxale puisque qu’elle veut « éliminer » le mental alors qu’elle en a besoin pour se réaliser ! Bref, le Soi ou Centrum Centri n’est rien sans l’ego, qu’il faut « tuer » tant il provoque des ravages…

SIMPLICITÉ : impossibilité apparente de ne pouvoir identifier le Seul Réel, puisqu’il faut utiliser la dualité d’un sujet pointant vers un objet. Or le Seul Réel est ce qui est sans double, sans dualité, il demeure réfractaire à toute tentative d’identification : « Dieu » est un concept du mental, donc UNE OPINION.
QU’EST-CE QUE C’EST LA RECHERCHE DU GRAAL ? C’EST LA RECHERCHE DE SA PROPRE IDENTITÉ.

GRAAL : Vase, Vaisseau, Vallée, CE QUI REÇOIT, donc du Thème de LA GRATUITÉ ou AMOUR. Celui qui se cherche ou cherche le Graal, donc qui cherche à ATTEINDRE, ne trouvera précisément que la SIMPLICITÉ, c’est-à-dire RIEN ! Je suis Rien, Vous êtes Rien !
Le Saint Chaos c’est Rien, « Là » où n’existe aucun nom-la-forme. Maintenant si par votre ego vous ramenez un nom-la-forme, ou ramenez un terme inconnu à un terme connu, vous ne vivez pas le Réel mais l’illusion, car une identification détruit le Réel ; Il est le seul dont le complément en miroir n’existe pas. Il est PAN (ique) par nature, ou insolite, personne ne peut le posséder en lui collant dessus des caractéristiques, des mesures de ceci ou cela.
Le Seul Réel est étranger à toute caractérisation, à toute mesure ; il n’a pas de caractéristique et ça fait peur à l’être humain qui veut tout posséder, qui veux  fabriquer des noms-les-formes sur n’importe quoi et tout mesurer.
LE GRAAL EST SOLITAIRE, IL N’EST PAS SOCIAL !

Le rapport Maât de la conscience au Seul Réel est un rapport d’ignorance nécessairement FABRIQUÉ PAR LE MENTAL ET SON SPATIO-TEMPOREL (idéation).


Maintenant, QU’EST-CE QUE C’EST LE CONTRAIRE DE LA SIMPLICITÉ ?

C’est notre monde de la maladie mentale de la technologie, une psychose en train de détruire ce qui reste de l’être humain. UNE PSYCHOSE PROVOQUÉE PAR LA COLONISATION DE LA PLANÈTE PAR LA TECHNOLOGIE INFORMATIQUE déjà latente dans l’Encyclopédie de Diderot. Là encore paradoxe ! puisque je suis obligé d’utiliser cette technologie, du presque tout informatique et presque tout connecté, pour entrer des mots/maux sur cette page.
On dirait que l’Homo Religiosus de l’après 1789 et après Encyclopédie de Diderot et sa bande nécessairement organisée aime se vautrer dans la complexité ! La technologie est devenue la MATRICE de l’Homo Religiosus.

Paradoxe ou ADDICTION À L’ORDINATEUR ET SON ÉCRAN, SA TABLETTOPSYCHOSE : les prochaines générations SERONT DES SACRIFIÉES, QUI SERONT BOUFFÉ PAR CETTE « RÉALITÉ AUGMENTÉE », DONC PAS CETTE ILLUSION AUGMENTÉE, COMPLEXITÉ AUGMENTÉE.

COMPLEXITÉ AUGMENTÉE : il y a peu, la machine CERN voulait nous vendre l’imbécilité « particule de Dieu » ! À croire qu’il y a des Juifs qui travaillent là-bas du chameau (1)… du chapeau… du toujours plus genre « Vu à la télé ! ».
Attendez, bientôt la « reconnaissance faciale pour tous » ! Pour être vulgaire : tous une puce dans le cul (2) afin que nous soyons tous « traçable », comme une marchandise, que nous sommes devenu.

COMPLEXITÉ AUGMENTÉE : développement croissant des sociétés secrètes comme les judéo-maçons du Grand Orient de France et d’ailleurs.

Le tout connecté et ce que certains rêvent en « intelligence » mise dans n’importe quoi révèle ce que je dénonce sur ce site depuis plusieurs années : LE SUPER ÉGRÉGORE OU SUPER GRÉGARISME : portables, tablettes et réseaux sociaux fabriquent ce très puissant Super Égrégore devenant pratiquement le Yahvé rêvé par les Hébreux-Juifs : un égrégore diabolique qui fabrique à toute vitesse : de la haine, de la violence, des mensonges et finalement la destruction prochaine de notre Vaisseau la Terre.
NOUS EN SOMMES EXACTEMENT À L’ÉTAT OÙ LES HÉBREUX-JUIFS (les abrahamistes) VOULAIENT ÉRADIQUER LA NATURE DE TOUTE PRÉSENCE DIVINE. POUR CES SINISTRES SEUL LA LAÏCITÉ OU LE POLITIQUE, L’OPINION, DEVAIT SURVIVRE.
Pour ces sinistres, la seule région pure c’est le désert, là où ils pourront installer leur business et « aider », ou « r(v)endre heureux » leurs prochains.
Comme aux temps des Rois et prophètes hébreux, NOUS EN SOMMES DONC MAINTENANT À LA MÊME DÉSACRALISATION DE LA NATURE, À LA MÊME DÉVALORISATION DE L’ACTIVITÉ CULTUELLE (qui c’est transformé en culte du narcissisme) ; BREF, NOUS EN SOMMES AU MÊME REJET VIOLENT ET TOTAL DE LA SPIRITUALITÉ COSMIQUE, GLOBALE, UNIVERSELLE, PAIENNE. Du temps des prophètes hébreux-juifs c’était pour accorder de l’importance au RETOUR DU JACOBINISME (retour de Yahvé), soit la réponse POLITIQUE des prophètes aux menaces des crises historiques qui menaçaient l’existence même des deux royaumes hébreux. En ce temps là le danger était considérable et proche.
DE NOS JOURS LA MÊME SITUATION POLITIQUE SE PRÉSENTE POUR LA MONDIALE CHEFFERIE FINANCIÈRE PROCHE DE L’AGONIE…
En effet, la spiritualité cosmique des Anciens n’était pas évolutionniste, il n’y avait pas de « passé-présent-futur », TOUT ÉTAIT CONTINUITÉ OU UNITÉ : la vie ici-bas n’est qu’un passage, « avant » et « après » la vie est la même éternité ; et donc la notion d’État doit aussi pouvoir survivre en dépit de la gravité de crises historiques. De la même façon les catastrophes naturelles comme sécheresse, inondation, épidémies, tremblements de terre, ne sont jamais définitives. Mais les prophètes hébreux ne jurent que par l’évolutionnisme : ils procèdent comme pour 1789 genre tabula rasa : la peur de la ruine de l’État et de l’anéantissement total de la nation. Bref, les prophètes étaient de parfait manipulateurs de leurs peuples. Comme de nos jours ILS PROJETAIENT : LES ÉVÉNEMENTS HISTORIQUES DU SPATIO-TEMPOREL DEVENAIENT « ŒUVRE DE LEUR YAHVÉ ». En d’autres mots : les événements historiques prenaient une signification religieuse, se transformant en matérialisation « divine » genre « la colère de Yahvé ». De cette façon, ils dévoilaient leur grégarisme intime, expression concrète d’une volonté supposée « divine » !
Bref, les prophètes hébreux valorisent la matière, l’histoire.

RAPPEL : encore un paradoxe du SILENCE, dans le Fractal la Gratuité contient LA REDONDANCE, seul signal du Réel.
Toute pensée a à choisir entre la Tautologie ou Redondance et l’idéation ou spatio-temporel : sortir de la Tautologie à la seule condition d’entrer dans l’illusion de la dualité sujet-objet. L’ego est la manifestation du Soi. Sans ego : pas de Soi. Ainsi, le double ou ego a le redoutable privilège d’évoquer le sérieux du Seul Réel par la manifestation actuelle de sa propre vanité, d’en suggérer une illusoire visibilité à partir de l’évidence de sa propre invisibilité (le Soi).

« Pour comprendre les autres, il faut en dépendre », disait Michel Serres à France-Info ce dimanche 21 janvier 2018. J’ajouterais que pour comprendre les autres, IL FAUT DÉPENDRE DU SOI OU CENTRUM CENTRI. Merci Michel, qui en l’occurence parlait surtout des LOSERS, donc les PLUS IMPORTANT, comme par exemple « les Vieux » qui, naguère, surtout avant la guerre de 1914-18, étaient non seulement dépendant de leurs parents, mais étaient surtout choyés autrement qu’en « maison de retraite » du modernisme du CAC 40 et du « droit » ! Les Vieux étaient sous la dépendance du DEVOIR, mot trop peu à la mode à ce hui tant il n’est question que de « droit », donc lié totalement à ce culte du narcissisme. On a oublié ET JAMAIS ENCORE MIS EN PRATIQUE DEPUIS LES 10.000 ANS DE LA VOIE DE L’AGRICULTURE, l’antique précepte « AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES », qui est aussi une définition du Soi et de la GRATUITÉ.

« Dans la famille, l’entretien d’un vieillard ne coûte presque rien car ses besoins ont considérablement diminué. Une part dans la nourriture ne pèsera guère dans le budget familial, tandis que l’idée de prendre en charge les dépenses de la vieillesse par un système administratif conduit forcément à des frais sans aucune comparaisons avec ce qui peut être fait dans la famille », écrit superbement Hyacinthe Dubreuil dans : « J’ai fini ma journée ». Il précise en note de bas de page : « Il existe aujourd’hui une difficulté particulière du fait de la dimension insuffisante des logements. C’est pour la même raison qu’il est devenu à peu près impossible de pratiquer l’hospitalité qui était une si belle partie des anciennes mœurs [en régime républicain il est interdit de donner l’hospitalité à des « terroristes »]. Les erreurs de toute sorte que l’on commet conduisent à des impasses qui comportent des difficultés pour ainsi dire superposées ».
Les asiles pour vieillards sont des mouroirs en forme d’outil du capital pour accélérer la disparition des Vieux qui ne sont plus rentables. « Imagine-t-on ce que peut être, pour quelqu’un qui a vécu une vie normal dans un logement indépendant, de se trouver brusquement obligé d’occuper un lit dans un vaste dortoir, avec la promiscuité que ceci entraîne ? » écrit Dubreuil. Début des années 1970 j’ai visité un de ses mouroirs-dortoirs, vraiment l’outil parfait pour accélérer la mort PAR TRISTESSE. Alors, voir plus haut la phrase de Michel Serres, qui pour sa réflexion sur les Vieux remonte un peu dans mon estime, puisque ce sont eux les WINNERS, et certainement pas le jeune « premier de la classe » qui monte sur le socle-rouage du winnerisme !



Notes.
1. Pourtant le Chameau (Camelus, Camion, Camion-citerne) est un symbole de la sobriété, donc de la Simplicité. Évidemment le Lévitique (9, 4) le considérait comme impur, au même titre que nombre de plantes, de fleurs, d’arbres, de pierres, de lieux… Pour les Yahvistes, les Païens étaient les terroristes de notre temps puisqu’ils se consacraient à leurs « faux Dieux ». Le Lévitique était-il contre la « société de consommation » ??? Paradoxe : pourquoi y a-t-il autant de Juifs dans la finance internationale ou le business et donc dans la consommation ???
CAMIONNER, CHAMEAU = Réalisation du Soi ou Traversée du Désert : grâce à sa monture on peut accéder au Centrum Centri caché. Compagnon du désert, il est le VAISSEAU qui conduit aux divers Centrum Centri « oasis » ; les Rois Mages sont figurés arrivant à la Crèche montés sur des Chameaux.
Chameaux-Vaisseaux : le Zohar parle de « Chameaux volants » semblables aux Dragons et aux Serpents ailés, qui auraient été LES GARDIENS DU PARADIS (voir l’Avesta, de la Perse antique).

2. Simple : Cul, CAL-CUL : Le Cul ? Mais le Cal-Cul qui cal (caler) le Cul ? Caler : « baisser la CULOTE » pour se vider le ventre, « baisser une voile » ou en grec khalan (détendre), je dirais « lâcher prise » (pas de constipation). Alors, calculer, contraire de calculer ?? Peut-être l’expression « être sur le Cul » pour être « saisit », ou « stupéfait-stupéfiant-stupeur » ou PANique !!! ET OUI, c’est là où l’on s’y attend le moins que l’éveil nous tombe dessus, d’où PANique, plus d’espace-temps possible, plus de recul ou d’analyse par le mental possible !
Petit Poucet et ses Calculs sur le sentier pour s’y retrouver, pour s’y INFORMER.
CAL-CUL : LES TEMPS LITHIQUES. La peur d’être changé en Pierre ? la peur de la Direction de l’Origine ? Petit Poucet par ses Calculs ne veut pas perdre l’Origine. Marquer son chemin pas des pierres, icelles ne vont pas s’envoler ! LA PIERRE EST LA FIDÈLE DES FIDÈLES : Pierre mémoire : Qu’est-ce que vous mettez dans ses mailles ?!
Pierre Philosophale « COAGULE BON SANG », rêve le Scarabée (symbole de La Vie. Symbole de l’habilité apparemment inhabile et de la perfection apparemment imparfaite, dont parle Lao-tseu au Verset 45, qui se termine par : « Pureté et quiétude sont normes du monde », soit une définition du Soi).
 
 
monastere_taktshang475.jpg

« Tout ce qui reste de beauté dans les pierres vénérables de la cathédrale [et ici dans ce monastère bhoutanais de Taktshang et dans la montagne] doit nous rappeler que cette beauté était d’abord dans les cœurs, aussi est-ce par là qu’il faut commencer à construire la cathédrale [ou le monastère] des temps futurs », dernière lignes émouvantes de Hyacinthe Dubreuil quelque temps avant sa disparition. À propos de ce monastère et de la SPIRITUALITÉ TRANSFORMÉE EN CULTE DU NARCISSISME À L’OCCIDENTAL, le Maître bouddhiste tibétain Chögyam Trungpa Rinpoché est très lucide sur ce qu’il se passe en Occident, du genre le « Soyez vous-même » ou SINGERIE DE LA RÉALISATION DU SOI, particulièrement développée en Occident avec la mode Hippie et le New Age des années 1960-70, des Beatles etc. Le courant bouddhisme tibétain me laisse un peu indifférent…
 
 

Dernière mise à jour : 22-01-2018 02:09

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >