Accueil arrow Spécial Russie arrow Russie arrow Coup d’État Juif-Bolchevik de 1917
Coup d’État Juif-Bolchevik de 1917 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-01-2018 00:32

Pages vues : 1594    

Favoris : 246

Publié dans : Nouvelles Spéciales, Russie

Tags : Appareil, Banques, Brighton, Cadeau, Capitalisme, Champignon, Chimère, Chrétien, Christ, Civilisation, Diable, Dieux, Dragon, Drogue, Dualité, Eau, Égalité, Ego, Empire, Épine, Estragon, Évolution, Fractale, Gentil, Goulag, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Japon, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Musiques, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Personne, Pierre, Peste, Peur, Porc, Porte, Propagande, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Sacrifice, Satan, Seuil, Simple, Socialisme, Société, Sommeil, Spiritualité, TAO, Technique, Télépathie, Templiers, Terrorisme, Thermodynamique, Train, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vaisseau, Vérité, Vide, Vin, Winner

 
lenine_lavage_propagande.jpg
 
 
Coup d’État Juif-Bolchevik de 1917
par des étrangers et la City de Londres

Le sang, toujours le sang et la guerre,
comme au même coup d’État de 1789.


MENSONGES ET RÉSULTAT DES VENDEURS DE « LIBERTÉ » QUI SE NOMMENT « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE ».
 
 
LIBERTÉ (définition) : écrasement absolu de la personne humaine, torture lors d’interrogatoires nocturnes, faim, passages à tabac, exécutions extrajudiciaires désordonnées. Le pays des Juifs-Bolcheviques s’appelait : « Le pays le plus libre du monde » (genre ”règne de la justice sociale” et règne de l’égalitarisme), donc une copie de 1789 !
DÉMOCRATIE : « Un pour tous, tous pour un », principe strictement appliqué dans le milieu de la pègre (sous dictature juive-bolchevik).
 
SOCIAL-SOCIALISME : les apparences, comme la couverture sociale, et donc reflet de la VANITÉ. Alors que : il est mille fois plus important d’obéir à l’appel (du Soi), à l’appel de la vocation que d’obéir à la moindre loi humain. La couverture sociale et la morale sont les deux couvertures permettant de cacher le misérable ego et la satisfaction dans laquelle il se vautre avec sa rage de juger les autres, il appelle ça « politique », opinion, débats, etc., tout en polémique, dont le principe est en évolutionnisme : sans fin.
Depuis l’après 1789 il y a une véritable idolâtrie du social, laquelle en URSS donnait tout au Parti et à sa chefferie roulée dans le confort. L’idolâtrie du moi ou culte du narcissisme ne donne rien, SAUF DES OPINIONS ET VIOLENCES À N’EN PLUS FINIR. Quant à la Sainteté, elle donne au social ce qui lui revient… puisqu’elle RAYONNE.

Rappel : Lénine est le créateur de la police politique, la Tcheka, le 7 décembre 1917 et dirigée par Felix Dzerjinski. Police politique qui comportait beaucoup d’anciens criminels, et qui fonctionnait sans aucune base légale, comme camps d’internement administratifs, basés sur l’internement arbitraire en qualité « d’otages » étiquetés « socialement dangereux » (bourgeois, prêtres, nobles, koulaks [paysans ”riches”]).
L’autre grand principe de ces camps est L’AUTOGESTION selon le principe de la « démocratie », et à cause de L’EGO, ça va donner l’ENFER, soit L’ARBITRAIRE ABSOLU ET LA CORRUPTION GÉNÉRALISÉE, LA DÉPRAVATION ET L’EXTRÊME VIOLENCE. Toute cette horreur va porter un nom : « RÉÉDUCATION PAR LE TRAVAIL », SOIT L’OBJECTIF AVANT TOUT ÉCONOMIQUE, DONC CAPITALISTE.
DÉCRET DU 27 JUIN 1929 : Les camps auront pour but d’assurer la colonisation des régions inhospitalières du pays et la mise en valeur des richesses naturelles de ces régions grâce au travail des détenus jusqu’à présent entretenu par l’État dans les établissements pénitentiaires.

Le travail se fera À MAINS NUES, LES SEULS OUTILS ÉTANT LE PIC, LA PELLE, LA MASSE, LA BROUETTE (cas du creusement d'un canal).

RATION JOURNALIÈRE DU « socialement dangereux » : une pomme de terre pour le petit déjeuner, des pelures de pomme de terre cuites à l’eau pour le déjeuner, une pomme de terre pour le dîner. « Sans même parler de viande ou de beurre, ils n’avaient droit ni à une croûte de pain, ni à quelques grammes de sucre. Portés au désespoir par la tourmente de la faim, ceux qui soufraient d’inanition rongeaient l’écorce des arbres. Sous menace de torture ou de mort, on les obligeait à accomplir le travail le plus pénible : essoucher, travailler dans des carrières, flotter du bois ».
Bien-sûr interdiction de correspondre ou de recevoir des colis de nourriture et de vêtements, et si cela arrivait, nourriture et vêtements étaient partagés par les gardiens.

Au camp, « si un nouveau venu était habillé décemment, on le fusillait aussitôt pour s’emparer de ses vêtements ». Choses que Monsieur Spielberg sioniste de Hollywood ne montrera jamais dans une de ses probables réalisations !

Comme sous la Terreur du régime républicain de 1789, le régime des Juifs-Bolcheviques a érigé les prises d’otages et les pratiques de répression cruelle à l’encontre des proches, voir même des connaissances des insurgés et des émigrés, en un système de terreur bien planifié. Les Juifs-Bolcheviks ne dédaignaient rien pour obtenir la soumission absolue du peuple russe à la volonté des dirigeants du parti socialiste.
Le coup d’État soviétique a été organisé et voulu par les Juifs, tel un Lazare kaganovitch, encore un vendeur de « liberté » comme les Talmudistes et leur : « Rien n’est bon pour les Juifs si ce n’est bon aussi pour ceux qui les entourent ». 
La « première république » sociétique était dirigée par un judéo-maçon : Kerensky.

Voir aussi la page : Destruction de la Russie - les Bolcheviks.

Comme destructeur de la Russie se trouvait l’organisateur du Goulag Naftali Frenkel, inventeur du système : « Vous mangez en fonction de ce que vous travaillez ».
Simple : trinité des costauds, des travailleurs dans le léger, les invalides. Ils étaient nourris en conséquence :
En 1928 et 1932 un graphique indiquait ceci :
- 800 grammes de pain et 80 grammes de viande au premier groupe.
- 500 grammes de pain et 40 grammes de viande au deuxième.
- 400 grammes de pain et 40 grammes de viande au troisième.
Donc la catégorie la plus basse recevait deux fois moins de nourriture que la première.
Dans les faits, le principe de Frenkel était radical pour « trier » les détenus entre ceux qui surviraient à coup sûr, et les autres ! Relativement bien nourris, les costauds prenaient des forces. Privés de nourriture les détenus faibles ou invalides s’affaiblissaient pour finalement tomber malades et mourir. Le processus était d’autant plus rapide et extrême que les fameuses normes sociétiques étaient fixées très haut, par exemple à un niveau inaccessible à certains détenus, surtout aux citadins qui n’avaient encore jamais tourbé ni abattu des arbres. Bref, Naftali Frenkel était une véritable machine planificatrice, un parfait socialiste !

SOCIALISME : BUREAUCRATIE D’ÉTAT DÉGÉNÉRÉE GENRE JACOBINISME (centralisme ”démocratique”) DÉTRUISANT LA VENDÉE ENTRE 1792-1793. Cuba, la Chine, continuent de s’appeler « socialistes » (je met à part la Corée du Nord parce que le socialisme veut dire : États fondés sur le système capitaliste qui exploitent les travailleurs, ce qui ne semble pas le cas de la Corée du Nord, même si probablement ses habitants subissent très tôt une grosse propagande d’État)
SOCIALISME = « UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ » : chaque parti a le droit et le devoir de déterminer et de traduire au quotidien sa politique, de façon autonome. Ces partis socialistes participent de « la communauté internationale » (entendre ”République universelle” judéo-maçonnique). Tous ces gens se bombardent de « sociaux-démocrates » et autres courant d’opinions « progressistes ». Dès 1917 en URSS le socialisme ne pouvait que s’allier avec le capitalisme qu’il prétendait dénoncer ! Il y a aussi longtemps que le socialisme à la française et à l’allemande est marié avec ce capitalisme de la City de Londres (à Paris l’actuel périphérique capitaliste s’appelait pendant la période des années 1930-1970 la « ceinture rouge »… donc la proche banlieue).
Qu’est-ce que c’est la laïcité ou déchristianisation de la France sinon une CULTURE ROUGE (sang : exploitez-vous les uns les autres) ?

Ce sont justement ces « progressistes » qui « veulent limiter les abus du capitalisme » et de ce fait ajoutent de l’huile sur le feu ! Tous ces gens rêvent de « socialisme démocratique », un « collectif » manipulé par le « suffrage universel ».
1789 C’EST LE SOCIALISME OU COMMUNISME SPÉCIFIQUE DE L’URBANISATION ET DU TOUT BÉTONNAGE DE LA PLANÈTE, « transformation globale de la société » qu’ils disent ! On en a déjà différents Thème comme : totalitarisme ou jacobinisme mondial, écologie, égalitarisme en marche depuis 1789, féminisme, homosexualité, culture du narcissisme, ingénierie sociale pour mieux contrôler les masses, cibler les acheteurs, altermondialisme, etc.
Il est connue que d’anciennes chefferies socialistes ont fait fortune en utilisant l’économie dans les plus grandes affaires se traitant avec l’État au pouvoir.
 
PSYCHOSE SOCIALISTE DÛ À L’EGO : COMBAT MONDIAL POUR LA « PAIX », LA « LIBERTÉ », ET LE SOCIALISME !
DEPUIS 1789 LA CHEFFERIE QUI VEUT « SAUVER LE MONDE » DIT TOUJOURS LA MÊME CHOSE SUR CONSTRUCTION DE MONTAGNES DE CADAVRES ET DE DESTRUCTIONS EN TOUS GENRES.

Comme disait Gustave Thibon : « Ce n’est pas d’ailleurs l’effet du hasard si les époques où le primat social est dévolu à l’argent sont aussi celles où sévit la pire fièvre égalitariste ». Ce qui va aussi engendrer cette culture du narcissisme : « Pourquoi pas moi » (puisque nous sommes tous devenu le roi, et que nous pouvons voter, soit demander à un aveugle de choisir ”librement” les couleurs de son salon !] Comme l’écrit Thibon : « L’instinct égalitaire a les mêmes sources que l’instinct hédoniste [dont la consommation et son pouvoir d’achat pour faire avancer les masses], il est la marque de la même décadence ». Dans ce culte du narcissisme la « liberté » c’est la jouissance de son bien matériel ET LA SÉCURITÉ, et uniquement le droit (de ceci ou de cela).

URSS : MODÈLE POLITICO-ÉCONOMIQUE COPIÉ SUR 1789, UNE SOCIÉTÉ SOCIALISTE LIBERTICIDE CONTRÔLÉE PAR LE PARTI ET SES CADRES.
1789 repose sur presque deux millénaires de christianisme, donc de nivellement par le bas (sentiments et morale), avec maîtres mots : communauté, partage ou fraternité, sécurité, en packaging « révolution plus humaine et citoyen solidaire » (le ”Vivre ensemble”).
« Le moi [culte du narcissisme] et le social sont les deux grandes idoles » (Simone Weil).

[En références à : Aux origines du Goulag, de Sozerko Malsagov et Nikolaï Kisselev-Gromov ; Communisme en Europe 1989-2014 - L’éternel retour des communistes, sous la direction de Stéphane Courtois].
 
   
   

Dernière mise à jour : 30-01-2018 00:54

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
Suivant >