Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Fidèles d’A-Mor du Vide
Fidèles d’A-Mor du Vide Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-04-2019 01:00

Pages vues : 307    

Favoris : 38

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Apocalypse, Apparence, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
grand_avoir_trou.jpg
 
 
Fidèles d’A-Mor du Vide
Le Zéro indien ne peut remplir
que ce qui est VIDE.
Ainsi il ne faut pas se présenter
à Lui avec la tête pleine (de big data) :
il faut se présenter avec le mental vide
en renonçant au « savoir » (la fameuse « culture »).
Alors ce sera LE FLÉAU pour ceux
qui ont de « l’instruction » !!!

Il n’y a d’A-Mor véritable que du Tout, du Vide,
et ce Vide on ne le possède pas : ON Y EST INTÉGRÉ.
Dans ce Tout nécessairement fusionnent sujet et objet
et il n’y a aucun nom-la-forme en étant libéré des
coagulations des perceptions du sensible par
les cinq sens du mental que sont les opinions,
qu’est le Pour-Voir qui avale tout pour se l’approprier.

Le Tout ce n’est pas la « culture » ou le
big dataisme de ce culte du mondialiste
technologique (compétition ou guerre de tous
contre tous et sélection, choix-désir).
Il n’y a aucune harmonie dans ce
mondialisme technologique de la quantité.
 
 
Réalité du Seul Réel : un Point-Trou c’est Tout EL ou AL (l’Instant présent à chaque Instant et non propriété). Si le Point est encré par un calame, il est dans le temps (cause) et s’il bouge ça donne un Trait, une Apparence, un Tra-Jet (1+2=3. UN en vu de TROIS qui ne fait que DEUX qui devient UN)…
 
De nos jours de « démocratie » toute opinion est devenue PRISON, et chacun adore sa prison, sa petite vérité personnelle, bien possédée, bien à soi : votre député, votre boulanger, votre santé, votre assurance, vos vacances, votre retraite, votre voyante, la liste est désormais sans fin.
Dire : « C’est ma vérité à moi » est non seulement égoïste mais aussi mensonger. Seule est le Vide, le Tout. Iceux qui en prennent conscience sont sur le bon Sentier. Mais c’est un FLÉAU de quitter la prison de son savoir pour cheminer sur le Sentier de l’inconnu suivant la devise alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore », correspondant au : « Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi » (Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ), qu’exprime le mantra à la fin du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante. La Grand formule d’Éveil, la Suprême Grande Formule, la Formule inégalée qui apaise toutes les souffrances, en vérité et sans mensonge, car Elle est exempt de isme. Le Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante s’achève par cette formule.

« Les formes sont vacuité, et la vacuité elle-même, ce sont les formes : la vacuité n’est autre que les formes, et les formes ne sont autres que la vacuité. La vacuité est ce que les formes sont, et les formes sont ce qu’est la vacuité. De même que pour les sensations, les représentations, les formations et les consciences. […] Dans la vacuité il n’y a pas de formes, pas de sensations, pas de représentations [les fictions], pas de formations ni de consciences ; il n’y a pas d’yeux, d’oreilles, de nez, de langue, de corps, de mental ; il n’y a pas de formes, de son, d’odeurs, de saveurs, de tangibles ni d’objets mentaux ; il n’y a pas de sphère visuelle, et ainsi de suite jusqu’à : il n’y a pas de sphère de la conscience mentale ; il n’y a pas d’ignorance ni de fin de l’ignorance, et ainsi de suite jusqu’à : il n’y a pas de vieillissement et de morts ni de fin du vieillissement et de la mort ; il n’y a pas de souffrance, d’origine, de cessation ni de voie ; il n’y a pas de sagesse [qui implique son contraire], pas de fruit ni d’absence de fruit », dit le Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante.
Étudier la vacuité de ce qui semble plein et la plénitude de ce qui semble vide (quand il n’y aura plus moyen de faire du relatif).
LE SILENCE EST IMPORTANT : Silence temps de repos, le chiffre 7, la Montagne ou l’Immobilisation du Yi-King ; il fait partie du Souffle donc de la Vie.


QUI SUIS-JE ? Se connaître soi-même par soi-même est connaître son Soi, son Seigneur (ou Instructeur), parce son Seigneur : CHRIST, se connaître en toi (”Le Royaume des Cieux est au-dedans de vous”), et ce Seigneur EST ce que j’appelle « Zéro indien », le contraire de la raison, soit L’IMAGINATION ACTIVE, que l’on va retrouver dans l’ÂGE D’OR ou GRAND TEMPS : les expériences de drogues hallucinogènes (L.S.D. Mescaline, Ayahuasca, etc.) nous montrent à l’évidence l’existence de ce TOUT, ce SOI, tout comme les expériences pathologiques : syndromes confuso-oniriques, bouffées délirantes polymorphes, schizophrénie ; ou simplement nos rêves et phantasmes… Au fur et à mesure que l’on passe du TOUT ou de l’ÂGE D’OR, soit le passage du Saint Chaos à seulement le Cosmos, tout va se dégrader, se diviser en noms-les-formes, il s’installe les communautés agricoles et pastorales puis les sociétés citadines, L’IMAGINAL RECUL irrémédiablement : tout comme l’enfant explorant les coins sombres de la maison : la cave, le grenier, le dessous de son lit (s’il n’est pas un petit Japonais), puis les abords de la maison, puis le quartier, puis le village ou la cité ; enfin la campagne ou la banlieue ; au fur et à mesure que son Imaginal « halluciné » naturel sur les choses laissent place à une raison (utilitarisme, efficacité) ou perception objectives sur les choses, ce que de nos jours on nomme « le réel », qui sera cette évolutionnisme ou historicisme si en vogue depuis les trois religion abrahamistes de la déchéance de l’Homme. C’EST ALORS QUE LES ÉLÉMENTALS OU ESPRITS DE LA NATURE COMMENCENT À DISPARAÎTRE suite à « l’évaporation » de l’Imaginal puisque tout devient « rationnel », mesurable, analysable par la raison qui fera construire des « appareils de mesures ». LE DÉSIR VA NAÎTRE EN SE SÉPARANT DU BESOIN (c’est si visible dans cette société capitaliste de la consommation et son pouvoir d’achat). « La symbolisation (l’union) objet interne-objet externe est maintenant telle que le symbole ainsi créé remplace - relativement - l’objet réel extérieur jusque-là absolument nécessaire », écrit le psychiatre de courant C.G. Jung : Pierre Solié, dans Médecines initiatiques.

Le Vide, le Tout : le Un et Multiple (FRACTAL) dans lequel se trouve le Zéro indien ou Imagination active (L’imaginal d’Henry Corbin).
Pour les Occidentaux le Zéro c’est le « vide » de chez « vide », donc aucunement le PLEIN. Chez les Orientaux et surtout les Indiens le Zéro c’est LE FLÉAU (Chemin du Milieu), le SHÛNIA constitué de 25 espèces ! Parce que Shûnia est devant le Soi réel (svarûpa). À l’entretien 333 Ramana Maharshi dit que « Shûnia (le vide), l’ati-shûnia (l’au-delà de shûnya), mahâ-shûnya (le vide immense), ont tous la même signification, à savoir l’Être réel ».

Faire de Vide : en l’absence d’intimité avec soi-même, il est à peu près impossible de supporter l’intimité avec quelqu’un d’autre, et vice versa. Il est significatif que par exemple chez les Romains et leur Empire, comme à Pompéi, on faisait caca à plusieurs, la mystique était extravertie. De nos jours d’individualisme forcené qui se voudrait « vivre ensemble » en une communion capitaliste de consommation tout azimut, on fait caca individuellement dans son WC et la mystique sera nettement introvertie : le moi ou ego double de cette mode du social avec son « vivre ensemble », grégarisme en idolâtrie du social déjà dénoncé par Simone Weil.

Qu’est-ce que c’est le « Seigneur » (Christ, Instructeur) cité plus haut ? C’est boucler le début et la fin pour annuler le temps, l'historicisme, soit être en souci d’autrui, mais pas à la manière actuelle, mais être en intérêt pour l’autre, NON PAS QUE L’AUTRE SOIT « AUTRE » FAÇON SUJET-OBJET, MAIS PARCE QU’IL EST NOUS-MÊME : UN ET DEUX EN MÊME TEMPS (‘Je’ et ‘je’). Bref, l’humain se fait UN en vu de TROIS qui ne fait que DEUX qui devient UN. UN EST LE TOUT.

ÂGE D’OR = INSTANT : faire ce qui ne peut pas ne pas être fait. C’EST L’EAU, LA VOIE DE L’EAU (tout est possible avec). Eau ou O-rigine… À l’Homme nouveau RE-devenu Eau correspond l’apparition d’un autre monde. Mais : « Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source », disait Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux.

J’ai écris sur cette page de virtuel informatique quelque chose apparemment sur le Vide. Mais je ne sais plus si ce que j’ai écris disait bien quelque chose, ou si ça ne disait Rien !

[En haut de page ; l’Hexagramme 14 du Yi-King : Le Grand Avoir. On est en bonne voie. L’action en cours est en tendance ascendante]
 
 

Dernière mise à jour : 23-04-2019 01:25

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >