Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Le Zéro indien Renoierie Renoncement
Le Zéro indien Renoierie Renoncement Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-10-2019 00:15

Pages vues : 98    

Favoris : 9

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Guerre, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Inquisition, Instant, Intérêt, Intérieur, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï, Zéro

 
 
n_eauwb.png
 
 
Le Zéro indien Renoierie Renoncement
Faire acte de Renoncement
à l’opinion, à sa raison.
Laisser un grand repos à son
intelligence ; la LAISSER DIGÉRER.
LACHER PRISE/FLUIDE/COULER/COLON (chier,
alors que les riches constipés ont de
grosses commissions, en bourse…).

La « mort dans l’âme » ou Nuit obscure
de qui découle la BLANCHEUR puis la ROUGEUR.
BLANC + ROUGE = ROSE ou OR (rose du Pommier).
Putréfaction est comme un SILENCE (le 7,
en contradiction avec la Menorah qui
travaille tant du chapeau…).
 
 
Putréfaction ou Renoierie dans le Retournement de la Lumière pour l’investigation de l’ego, lequel va alors être plongé dans le : sans aucun repère (la dualité sujet-objet commence à s’estomper), donc sans goût, sans consolation tout confort, sans repos ou sans quoi que ce soit. L’ego en la Renouerie ou Renoncement en est un premier degré.
L’ego commence par ne plus rechercher en aucun manière son plaisir, ses choix et ses rejets, sa consolation, soit dans l’Instant ou Soi, soit sans plus aucun repère quelconque et toujours duel.
L’EGO COMMENCE À PÉNÉTRER DANS LA GRATUITÉ ET C’EST TRÈS RARE, NETTEMENT PLUS QUE LA VALEUR DU MOINDRE OR MÉTALLIQUE. Car à ce stade bien peu seront les êtres humains qui cherchent la FONTAINE DE JOUVENCE OU ZÉRO INDIEN : « ACTIVER L’INSTANT OU SOI » (se ”faire remarquer par l’Instant”). Pourquoi il y aura peu d’êtres humains qui pourront s’abreuver à la Fontaine de Jouvence ? Parce que NOUS ne savons pas employer le Zéro Indien ou Source POUR le service de LA Source et ainsi, comme une pompe, LA RÉAMORCER D’INSTANT EN INSTANT. Ce qui rejoint « l’Eau en poudre » ou Pierre Philosophale.

Poudre ou Poussière ; symbole de force créatrice, voir le Pollen des Fleurs. Dans la Genèse, l’humain est formé de poussière du Sol, le G de Ground ou de la note de musique Sol. Et « SECOUER LA POUSSIÈRE DE SES SANDALES » SIGNIFIE LA PUTRÉFACTION OU RENONCEMENT, LA RUPTURE TOTALE DU PASSÉE, L’EFFACEMENT DU BIG DATA OU DE LA MÉMORISATION : tout disparaît : patrie, famille, amis, choses, ego et culture, etc.

Cette Fontaine de Jouvence devient un FLOT INTERROMPU, À LA FAÇON DU BEURRE CLARIFIÉ (Eau en Poudre anti-thermodynamique), cette Eau devient tout ce qui EST. Eau en Poudre ou Soi, Gratuité, Amour qui s’écoule continuellement qui est la Médecine Universelle qui mène infailliblement un être à sa Vraie Nature, même s’il ne le désire pas, ce qui serait absurde. Eau en Poudre ou Soi-Instant qui se trouve en chacun de nous et non dans un extérieur quelconque.

EAU EN POUDRE de la FONTAINE DE JOUVENCE : NOUS ACCORDER TOUJOURS « VÔTRE EAU ». C’est-à-dire que le Libéré Vivant ou l’Adepte (en Alchimie) ne devient pas le Soi ou Dieu ou la Vérité, mais PARTICIPE de cette vérité, de cette Fontaine de Jouvence ou « Élixir parfait », selon l’expression de Pernety (Dictionnaire Mytho-Hermétique, article Fontaine de Jouvence), Élixir qui est la Médecine Universelle, du même Thème que le Retournement de la Lumière dans le Secret de la Fleur d’Or : Lumière qui devient énergie pure ou pensée pure ; la Lumière d’un seul être s’étend naturellement à l’ensemble de l’Univers ; ainsi quand on retourne la Lumière, le monde entier se retourne également puisque tout est dans le mental, comme l’exprime aussi le Secret de la Fleur d’Or.

Retournement de la Lumière expression de mystique, en cette Lumière telle un « soleil », sans temps donc sans direction de ses rayons qui alors « éclaire dans toutes les directions qui n’en sont pas » puisque hors du temps et de l'espace.
Le mystique, le perdu dans la Nuit obscure ou Renoierie ou Zéro indien NE PEUT QU’INCARNER LE SEUL LANGAGE ABSOLU : LE SILENCE, D’INSTANT EN INSTANT. IL NE SERA PAS DIEU OU LA VÉRITÉ, MAIS IL Y FERA UN AVEC ELLE EN PARTICIPANT DE SON INFAILLIBILITÉ.
Dans l’invention du spatio-temporel par l’ego, le dogme de l’infaillibilité papale ou d’un parti politique ou de tout régime politique étatique comme la république ne signifie pas autre chose. Ici-bas cette infaillibilité, qui actuellement prend le nom d’« universel » pour tout et n’importe quoi chez ceux qui sont possédés par le pouvoir, exprime des « ismes », des constantes, des systèmes logiques clos sur eux-mêmes tout en se prétendant « progressistes ». Chacun prétend posséder l’universalité ou la Vérité qui est par Nature en chacun de Nous.
Toutes les idéologies politiques sont des masques pour le besoin d’absolu, le besoin de religion, le besoin de science et de CONFORT. Le problème, c’est qu’il ne peut pas y avoir plusieurs universalité(s), et que la lutte entre les pseudo-universalité(s) est cruelle, impitoyable, meurtrière et sanglante. Ce sont les « ismes » qui dirigent ou bouffent les masses, qui sont des folies collectives, y compris le catholicisme (moindre depuis Vatican II), y compris maintenant surtout l’islamisme…

Fontaine = chercher à s’abreuver constamment au Soi. Comme l’Amour ou la Gratuité qui pousse à s’unir sans retard au Bien-Aimé, car tout « délai » (temps et dualité) sera vécu comme insupportable. Ainsi l’ego de plus en plus purifié n’a plus que le moyen de s’abreuver à la Fontaine selon le principe du Zéro Indien : IL S’EN RASSASIE SELON SA SOIF (qui sera différente d’un autre Libéré).

IL S’EN RASSASIE SELON SA SOIF = INTERMITTENCE, sinon, par exemple avec l’Eau en poudre, un individu mal intentionné ou avec un ego trop gros risque fort de produire, en un lieu désert pour y amener de l’Eau qui coule, une MER QUI EN PEU DE TEMPS SUBMERGERA LA PLANÈTE ENTIÈRE.
INTERMITTENCE = IL NE SERA PAS DIEU OU LA VÉRITÉ, MAIS IL Y FERA UN AVEC ELLE EN PARTICIPANT DE SON INFAILLIBILITÉ. Même problème qu’avec l’Eau en poudre, si l’union avec le Soi ou avec la Vérité devient TROP permanente, le Réalisé ou Libéré vivant risque de provoquer les mêmes dégâts qu’avec l’Eau en poudre, ou la Pierre Philosophale, soit « posséder une sorte de gloire sur cette Terre » ; aussi ne peut-elle [l’âme] y demeurer qu’à de très courts moments » comme l’écrit Jean de la Croix au chapitre 20 de La Nuit obscure.
INTERMITTENCE rappelée à Jean 3, 5-8 : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d’Eau et d’Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas, si je t’ai dit : Il vous faut naître d’en haut. Le Vent souffle où il veut, et tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l’Esprit ».

« Mais ceux qui espèrent en Dieu prendront de nouvelles forces, ils déploient leurs ailes comme des aigles, ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer » (Isaïe 40, 31).
Cette Eau vive de la Fontaine ne peut qu’être SANS POIDS lequel est lié à la pesanteur dans l’espace-temps ; l’idée de « charité » n’existe plus car elle est purifiée de tout, le poids de l’espace-temps n’existe plus comme le donne à entendre Psaumes 41-42, 2-3 : « Comme languit une biche après les eaux vives, ainsi languit mon âme vers toi, mon Dieu. Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant ; quand irai-je et verrai-je la face de Dieu ? ».
La Fontaine de Jouvence ou Zéro indien à Psaumes 37(36), 4 : « Mettez votre joie dans le Seigneur, et Il vous donnera tout ce que désire votre Cœur ».

INFAILLIBILITÉ DU ZÉRO INDIEN : L’AINSITÉ de toute chose, leur absolu ou état d’Être, l’Ainsité en non-dualité car ne s’appuyant sur Rien-du-Tout ; « Tel est le sens ultime de la production et destruction du Cœur [ici sens de Nuit obscure]. Tel est le sens ultime de l’Ainsité qu’est le Cœur. Le Cœur, qui est l’Ainsité, est comparable au miroir clair reflétants les objets. […] Si le Cœur ne s’accroche pas aux différents dharma [lois], c’est l’Ainsité. Toutes choses sont l’Ainsité », dit Mazu Daoyi (709-788) un des plus grand maîtres chan/zen de la dynastie des Tang (618-907).
L’Ainsité se retrouve à Matthieu 5, 8 : « Heureux les Cœurs purs, car ils verront Dieu ».
Fontaine de Jouvence : Être avec le Soi ou Dieu, comme l’exprime Jean 3, 2 : « Nous savons que nous serons semblables à Lui » (version de la traduction française de la Nuit obscure de Saint Jean de la Croix).

La Fontaine de Jouvence ou Zéro indien à Jean 16, 23-24 : « Ce jour-là, vous ne me poserez aucune question. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon Nom. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon Nom ; demandez et vous recevrez, pour que votre joie soit complète ».

La Gratuité ou l’Amour de la Fontaine de Jouvence est ce Retournement de la Lumière pour atteindre, pour Re-trouver, le Centrum Centri ou ‘Je’ vécu dans la plénitude de l’Océan infini car ce ‘Je’ ne sera pas une individualité à côté d’autres individualités comme des patates à côté d’autre patates, ou moi à côté de mon voisin de cet ego ou ‘je’  qui ne sera JAMAIS une globalité, le TOUT, puisqu’il se définit par rapport à un ‘toi’, qu’il est donc limité par ce qui le différencie de ce ‘toi’. Cela veut dire qu’il ne peut y avoir qu’un Seul Soi ou ‘Je’, car s’il y en avait deux, chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait donc pas infini. Le ‘Je’ ne sera pas non plus un « socialisme » à la Juif, une multitude genre « diversité » marchande comme actuellement. Le ‘Je’ est au-delà de la quantité et du temps. En ce ‘Je’ il n’y a ni dualité sujet-objet ni dualité Moi-individuel/Moi-collectif.

La Fontaine de Jouvence est du Thème de l’Arbre de Vie, du JARDIN OU TAPIS VOLANT.

Il paraît que le jeune Alexandre se serait livré à la queste de cette Fontaine ou queste du Saint Graal, mais comme nous savons qu’il était un grand IMPATIENT (voir l’histoire du Nœud gordien), il va en mourir à seulement l’âge de 33 ans. Rappel : en pays arabes, en Italie romaine aussi, les constructions s’établissent autour d’une COUR carrée dont le centre est occupé par une Fontaine, soit l’image même du Paradis.
FONTAINE = SANTÉ, surtout dans la Tradition celtique des Pierres et des Eaux.
Quelques exemples : Fontaine de Saint-Principin (Souvigny, Moulin, 12km o.s.-o.) réputée pour les yeux ; Fontaine des Nourrices ou de Notre-Dame (Bulat-Pestivien, Guigamp, 20km s.-o.) ; Fontaine de Saint-Hervé (Guigamp, 9,5km) on y plongeait les enfants malades ou infirmes afin de les guérir ; Fontaine Vieux-Marché (Bégard, 12km Ouest) alimentée par sept sources dont l’Eau accomplit des miracles ; Fontaine Saint-Clotilde (Évreux, les Andélys, 36km n.-e.) pour les paralysies : Chartres : crypte de la cathédrale : le puits des Saints-Lieux-Forts profond de 33 mètres : Chapelle des trois-Bonnes-Marie [Marie-Madeleine, Marie-Jacobé, Marie-Salomé) à Mignères (Chartres, 10km sud) ; Chapelle Notre-Dame-de-L’Espérance, sur le Mot-Dol à 3km de Dol-de-Bretagne, sur un site encore presque préservé des ravages du christianisme envers les Païens ; Fontaine de Merlin, en Forêt de Brocéliande, dite aussi Fontaine de Berenton (Paimpont, Rennes, 40km s. s.-o.) ; Chapelle Saint-Hervé (Gourin, Centre Bretagne, 5km au n.-o. du bourg, au village Saint-Hervé) ; Chapelle Saint-Michel (Guénin, Pontivy, 20km sud), un des plus antiques cultes druidiques ; Fontaine Saint-Odile (Mont-Saint-Odile-Ottrott, Strasbourg, 28km n.-o.) pour la guérison des yeux ; Fontaine-de-Vie (Saint-Martin-de-Belleville, Moutiers, 20km sud), Fontaine qui coule dans un ancien sarcophage, etc. (En référence à : Pierres et Eaux, pratiques cultuelles antiques, de Arzh Bro Naoned).

Le Zéro Renoierie Renoncement, la Putréfaction ou FONTAINE DE L’OUBLI, FONTAINE MERVEILLEUSE POUR ÉCHAPPER À LA MÉMORISATION OU À L’ACTUEL ENFER DU BIG DATA QUI NE MÈNE À RIEN ET NE FAIT QU’AGRANDIR LE LABYRINTHE (mémorisation = met I l’Axe à mort en fixant ou en inventant le temps en un ‘je’ autre que le ‘Je’, par une É-laboration en forme d’HOTC (Histoire-Opinion-Temps qui coule), un HOTC OU OBJET QUI SERA PRIS POUR LE SUJET EN OUBLIANT LE TOUT DU RIEN-DU-TOUT.


LE PRÉPUCE MUTILÉ OU CIRCONCISION AU HUITIÈME JOUR DE NAISSANCE CHEZ CERTAINES POPULATIONS est une simagrée dualiste destinée a affirmer que l’homme est bien un homme, car pour certains, le prépuce est la matérialisation de « l’âme femelle » en l’homme ; alors par la circoncision on supprime l’ambivalence « originelle », ce qui là encore fera la DUALITÉ homme-femme dans l’espace-temps, et en donnant la primauté sur le corps, EN FAISANT QUE NOUS SOMMES UNIQUEMENT UN CORPS, UN VENTRE SUR DEUX JAMBES AVEC UN SEXE MÂLE OU FEMELLE ENTRE LES DEUX. Alors la circoncision au huitième jour de naissance EST UNE AMPLIFICATION DE L’EGO ET DE LA DUALITÉ FAISANT CROIRE À UNE DIFFÉRENCE DE SEXE.
Mais le Soi-Instant ne comporte pas de sexe [R. Maharshi, entr. 169] « L’autre sexe et la relation à lui ne sont que des concepts mentaux », dit le Maharshi à l’entretien 335. Ainsi le sexe du productivisme depuis le 19è siècle et sa révolution industrielle va engendrer la production folle commerciale et la diversité, maintenant avec le « trop de bouches à nourrir » pour certains il faut réduire la population mondiale à 500 millions de Terriens……..
NAISSANCE ET MORT = MÊME PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI OU DE LA PIERRE PHILOSOPHALE…



[En haut de page : le Hiéroglyphe égyptien N du NOUN et du NOUT, du : à, pour ; du nous, notre, nos. Le N de Neter : agent, Dieux et Déesses, Nature ; principe de la Nature ou état de puissance génératrice de la qualité ou fonction que le Neter représente, le Neter EST.
En Hiéroglyphes Rien, Zéro s’écrit : nfr (nefer) : bon, beau, parfait, bien, parfaitement ; et le même mot avec le N derrière indique : ne pas, il n’y a pas. Nfr ou nefer indique aussi les céréales.
Le N de Naissance, Nombre, Nécessité, Néant, Nature, Nuit. Le N servira alors à véhiculer par vagues ou ondulations la Source de la Fontaine. Le graphisme du N figure le mouvement : L’ALTERNANCE comme l’onde du courant (électrique, et continu et alternatif, même si le continu est « filtré » à partir de l’alternatif pour produire en apparence une certaine « linéarité de l’onde »)
L’électricité dynamique actuelle (et aussi en continu) a donné une fausse eau, un faux courant issu de la ridicule et poussive et dangereuse thermodynamique qui demande toujours plus de pétrole et de production nucléaire qui salopent tout.
L’utilisation privative du N en Occident est tardive : 17è siècle, comme INattention (pas de tension, pas de courant à cause de l’oubli du ‘Je’ et de la Fontaine. Le N Négatif : Ne, Ni, No, E, I ou O qui donne NIANT ou NIER, de Pris-au-Nier]
 
 

Dernière mise à jour : 06-10-2019 01:14

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >