Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow La Réalisation du Soi - Définition
La Réalisation du Soi - Définition Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 11-12-2022 09:59

Pages vues : 1771    

Favoris : 71

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
 sacrecoeur1972_300.jpg
 
La Réalisation du Soi - Définition
D’ANGE-R (issu de l’Ange :
LANGUE DES DIEUX OU SILENCE
permettant l’Éveil).
 
Réseaux, social, anonyme, comme les actionnaires des réseaux constituants les sociétés anonymes à l’absentéisme de propriété = LA SOCIÉTÉ EN UNE OMNIPOTENCE INDIFFÉRENCIÉE EN UN ÉGALITARISME EN FORME D’UNE COLLECTIVITÉ RELIGIEUSE NOUVEAU MONOTHÉISME EXTÉRIEUR : SON ”SON VIVRE ENSEMBLE” dont le mot ”ENSEMBLE” est si souvent répété par la propagande étatique républicaine (comme : ”Ensemble restons prudents”) et commerciale, TRAGIQUEMENT CONFONDUE AVEC LA ”COMMUNION DES SAINTS” OU RÉALISATION DU SOI (voir plus bas sa définition).
L’indifférenciation caractéristique PARADOXE de cette civilisation qui veut tout numériser et donc TOUT DIFFÉRENCIER alors qu’elle veut le contraire dans SON MONOTHÉISME DU DEHORS en ”vivre ensemble”, DE LA RACINE DU MAL LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS ; MONOTHÉISME QUI NE PERMET PLUS LA RÉALISATION DU SOI PUISQUE TOUT EST DEHORS.

Dans le monothisme républicain, dire que ”Vous recevez la lumière d’un autre”, c’est ”SORTIR” de l’Univers et tomber dans la racine du mal : la dualité Dedans-Dehors qui engendre le Pour-Voir, or comme cette dualité n’est qu’illusion, dans l’introuvable, il n’y a pas de saisie ou pas d’attraction dite ”universelle”, ÉQUIVALENCE DE LA TYRANNIE DE L’OPINION EN SA CHAÎNE SANS FIN DE CAUSES ET D’EFFETS.
Car dire que vous recevez la ”liberté” ou la ”lumière” du Dehors, ou d’un autre, du social, ne peut qu’amener à se demander d’où cet autre ou ce social a reçu sa ”liberté”, ou comment et où il a reçu sa ”lumière”, ce qui engendre nécessairement cette chaine sans fin de raisonnements en causes et effets. C’est même le principe du socialisme ou républicanisme si grégaristique construit sur les conflits d’intérêts et appelée ”démocratie”. (Référence au Maharshi le 21-7-1946, à propos du mot ”LUMIÈRE”, si ”valeur” dans le monothéisme français). Et même PARADOXE DE LA DIVISION OU DE LA DISPERSION ET DE L’UNIFORMITÉ OU ÉGALITÉ cité ci-dessous.

Société de l’indistinction ou de l’égalitarisme alors qu’elle veut tout contrôler, tout identifier, tout distinguer ou tout numériser tel le PARADOXE DE LA DIVISION OU DE LA DISPERSION ET DE L’UNIFORMITÉ OU ÉGALITÉ : tout le monde est devenu le ROI, le SPÉCIALISTE ou RESPONSABLE, ce qui engendre l’uniformité rêvée par le Pour-Voir, car par le fait même de cette spécialisation et individualité mondialisée, ELLE NE CONNAÎT PAS DE LIMITES : ON PEUT DIVISER SANS FIN UN CORPS INDIFFÉRENCIÉ.

Ce paradoxe de l’indistinction-égalitarisme et du fractionnement ou numérisation du monde et de ses habitants pose le problème de l’ÊTRE et du NON-ÊTRE : rien peut être réputé ”mauvais” dès lors qu’il est repéré, Pour-Voir par le mental, comme connu ou identifié et donc EXISTANT, RÉALITÉ (par les cinq sens et seulement à l’état de veille).
Ainsi ce qui n’est pas saisie ou non-identifié est INNOMMABLE, au sens à la fois de ce qui ne peut être identifié et de ce qui est ignoble, dégoûtant, étranger, terroriste.

SOCIÉTÉ DE L’INDISTINCTION OU ANONYME EN RÉSEAUX ET ÉGALITARISME = « VOUS NE POSSÉDEREZ RIEN ET VOUS SEREZ HEUREUX », logique de l’absentéisme actionnalariale des sociétés anonymes, et logique présente des Schwab-Harari de leur forum économique de Davos et PARADOXE DE LA DISPERSION ET DE L’ÉGALITÉ, vieux dilemme du MOI-COLLECTIF/MOI-INDIVIDUEL TOUJOURS NON RÉSOLU, À CAUSE DE L’EMPÊCHEMENT DE LA RÉALISATION DU SOI PAR LE MONOTHÉISME RÉPUBLICAIN ET DÉMOCRATIQUE QUI PRÉTEND S’IMPOSER AU MONDE ENTIER : SON ”DIEU” CRÉÉ DANS LA CROYANCE RÉPUBLICAINE OU SOCIALISTE, CAR PERTE DU SOI OU CONSCIENCE INFINIE, LE PAROISSIEN RÉPUBLICAIN EST ALORS LIVRÉ À L’INDIVIDUALISME CONSOMMATEUR OU SOUS LOI DE SUCCION FOURGUÉ SOUS PACKAGING ”ENSEMBLE” EN UNE HYPERTROPHIE DÉGÉNÉRANT VERS L’IMPÉRIALISME ”SPIRITUEL” QUE NOUS VIVONS ACTUELLEMENT DANS L’EMPIRE ANGLO-AMÉRICAIN : la tâche n’est plus que chacun réalise le Soi, mais pour le républicanisme ou Nouvel Ordre Mondial, il s’agit de faire que chacun s’unisse au MÊME SEIGNEUR-DIEU : LA RÉPUBLIQUE, LE NOUVEL ORDRE MONDIAL, DE CE FAIT QUI INTERDIT LA RÉALISATION DU SOI.

RÉALISATION DU SOI ou PUTRÉFACTION - DÉFINITION.
Les deux ‘je’ ego et ‘Je’ du Soi. Dans le sommeil profond, le monde et le ‘je’ n’existent pas, c’est seulement à l’état de veille que le ‘je’ ego surgit, et qu’il est donc impermanent, comme la naissance et la mort et comme son ”monde”.
« Demandez-vous alors si vous n’êtes pas le même ‘je’ dans le sommeil (profond) et dans les autres états (rêve et veille). Existe-t-il deux ‘je’ ?
Vous êtes toujours la même personne. Alors, lequel des deux est le ‘je’ réel, celui qui apparaît et disparaît ou celui qui est là en permanence [dans l’Instant ou Ici et Maintenant] ? Ainsi vous découvrirez que vous êtes le Soi. C’est ce que l’on appelle Réalisation du Soi.
La Réalisation du Soi n’est pas un état qui vous est étranger ou qui est loin de vous et que vous devez atteindre. Vous êtes toujours dans cet état. Vous l’oubliez et vous vous identifiez au mental et à tout ce qu’il crée. Vous devez simplement cesser de vous identifier au mental. Nous nous sommes identifiés depuis si longtemps au non-Soi qu’il nous est difficile de considérer que nous sommes le Soi [le ‘Je’-‘je’].
Ce qu’on entend donc par Réalisation du Soi n’est rien d’autre que RENONCER [PUTRÉFACTION] à cette identification au non-Soi. Comment réaliser, rendre réel le Soi ? Nous avons réalisé, considéré comme réel, ce qui est irréel, le non-Soi. Abandonner cette fausse réalisation est la Réalisation du Soi. […] Tout le monde recherche uniquement ce qui lui procure le bonheur [la loi de succion ou attraction ”universelle” copiée par Newton]. Pensant que le bonheur vient de tel ou tel objet [donc du DEHORS], vous cherchez à obtenir cet objet [racine du mal Dedans-Dehors et tentative de ”sortir” de l’Univers et évidemment COMMERCE]. Voyez d’où vient réellement le bonheur, y compris le bonheur qui vous semble provenir des objets des sens [et du capitalisme]. Alors vous comprendrez que la seule source du bonheur est le Soi [Instant, le Blanc du Silence…] et vous demeurerez à jamais dans le Soi ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 17-8-1946).

L’ALCHIMIE PEUT SE DÉFINIR PAR UN SEUL MOT : PUTRÉFACTION (La Clef du Secret des Secrets, de Nicolas Le Valois, Alchimiste né en 1494 et qui fit construire à Caen, entre 1530 et 1540, l’hôtel d’Escoville).
« Car par icelle Putréfaction, la Nature se convertit et change de forme, et nul changement ny mutation ne peut faire d’aucune chose qui soit au Monde que par la Putréfaction. C’est l’Eau mystique des Philosophes, qui est vile en toutes choses, et sans laquelle rien ne s’engendre. Et si l’on me demandoit le moyen de faire la Pierre comme aussy toute autre chose, tu pourras enseigner par icelle parole : PUTRÉFIE. Car sans icelle Putréfaction rien ne se fait, et icelle seule suffit. Ainsi ne cherche autre chose, mais qu’à icelle tu puisses parvenir… » (Page 220-221, La Clef du Secret des Secrets, édit. La Table d’Émeraude, Paris, 1992).

« Le moksha [Libération] consiste à savoir que vous n’êtes jamais né. « Reste tranquille et sache que je suis Dieu ».
Rester tranquille veut dire ne pas penser. Ce qu’il faut, c’est savoir et non pas penser ». (Ramana Maharshi, entretien 131 du 6-1-1936).
Ainsi le SILENCE EST-IL LA VRAIE PAIX, LE CALME EN MOI, LE SILENCE EN MOI.
LA PAIX EN MOI, LE SILENCE EN MOI.
PAIX EN MOI, CALME EN MOI, SILENCE EN MOI.
NOËL ou PREMIER DE L’AN DEVRAIT BIEN SIGNIFIER SILENCE (d’ailleurs certains rompent le silence en parlant de ”trêve”).
 
[En haut de page : esquisse-aquarelle de Michel Roudakoff, la basilique du Sacré-Cœur à l’été 1972]
 
 

Dernière mise à jour : 11-12-2022 10:11

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >