Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow FONDA-MENTAL
FONDA-MENTAL Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-05-2023 21:12

Pages vues : 797    

Favoris : 69

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Calame, Calcul, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Eau, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Scarabée, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Transition, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
jardin_japonais1.jpg
 
 
FONDA-MENTAL

Page dédiée à la MOUSSE bleue-verte lumineuse qui pousse au pied d’un pot d’argile, Mousse formidable centrale en ÉMISSION-RÉCEPTION des EAUX PRIMORDIALES….
 
 
« La vie de l’humain est ce qu’elle est. Ce qui est EST [sens du ”Le Royaume des Cieux est en Vous”]. Tous les problèmes viennent du fait d’en avoir une certaine conception [”certaine conception” qui s’appelle OPINION, la chose possédée par le mental]. Le mental entre en jeu [en ‘je’]. Il a une certaine conception [l’icarisme, telles les ailes de cire d’Icare ; de nos jours les ”ailes d’Icare” sont L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : LA CAROTTE du TRANSHUMANISME-TECHNOLOGIE-CONCEPT-ENGRENAGES]. Tous les problèmes viennent de là. Si vous êtes tel que vous êtes, sans le mental avec ses concepts [ses opinions donc], tout ira pour le mieux pour vous. Si vous cherchez la source du mental, toutes les questions seront résolues ».
(Ramana Maharshi au jour le jour, 31-12-1946).

Non pas si, mais TOUT n’est que conscience y compris le objets extérieurs, arbres, animaux, insectes etc., et il n’y a pas de conscience sans objet   QU’ELLE EST LA VÉRITÉ DE LA CONSCIENCE SEULEMENT (sans ses objets, sans le monde) ? Car en l’absence d’objet il n’y a pas de sujet ; et en l’absence de sujet et d’objet l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui Coule) n’existe pas : le film est impossible.
Une seule réponse possible à la QUESTE DU SAINT GRAAL : « QUI SUIS-JE ? ».

À partir de Là, la Conscience infinie EST, sans temporalité : la temporalité n’apparaît que par ILLUSION dans le mental : le ‘je’ à l’état de veille et de rêve. La Conscience infinie NE PEUT PAS ÊTRE LA PRODUCTION DU MENTAL !!! « Ce n’est qu’une pensée », dit souvent Ramana Maharshi dans des entretiens.

« Qu’est-ce que la peur ? Ce n’est qu’une pensée. S’il y avait quelque chose d’autre que le Soi, il y aurait lieu d’avoir peur. Qui est celui qui voit quelque chose d’autre, extérieur à lui-même ?
C’est l’ego qui s’élève en premier et qui considère les objets comme extérieurs. Si l’ego ne s’élève pas, le Soi seul existe et reste sans second (sans manifestation extérieure). Toute chose extérieure suppose un spectateur intérieur. En le cherchant à l’intérieur, tout doute, toute peur – non seulement la peur, mais toutes les autres pensées centrées autour de l’ego – disparaîtront en même temps que celui-ci ».
(Ramana Maharshi, entretien 146 du 26-1-1936).



D’autre part depuis le covidisme accompagné juste derrière de la ”guerre en Ukraine” DÉCRÉDIBILISE TOTALEMENT LE WINNERISME OCCIDENTAL DU Washingtonisme, Westminsterisme ! L’OCCIDENT ET SON FRIC/FLIC EST DEVENU LE LOSER, SON « GREAT RESET » A FOUARÉ, SON TRANSHUMANISME LIÉ À L’ARGENT NE PEUT QUE SE CASSER LA GUEULE.         

Les opinions naissent des SEMENCES déposées par les imprégnations DU DEHORS (de la Conscience infinie). Elles ne peuvent pas percevoir le Seul Réel de la Conscience infinie : le Soi, mais elles perçoivent des objets, donc des marchandises DE CROYANCE ERRONÉS.
L’erreur a sa cause dans les objets du Dehors et la « raison » ou le metal qui leur tient de support, soit le Dedans, devient le support de l’erreur.
Voilà la cause originelle de la CHUTE, il serait vain d’en chercher une autre.
LA CHUTE, L’ERREUR, naît SUR LA BÉQUILLE, L’APPUI, aussi bien au Dedans qu’au Dehors.
FACE À DES OBJETS IL N’Y A QUE DES FAIRE/FER QUI ROUILLENT, dont la faculté d’opinion ou du choix (des objets). Nombre de Juifs ont tellement bien compris cette faculté qu’ils en font un commerce et des banques, tels les Emprises mentales ou la racine du mal : la dualité Dedans-Dehors avec naissance de la SAISIE.
Exemple d’emprise mentale dans le capitalisme juif et leur ”mise en valeur du temps” pour soi-disant ”racheter les péchés” (système du tikkounolamisme rabbinique ou réparation) :
En 1840 les frères Abraham et Simon Oppenheim déclaraient ceci : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent).
Que copia probablement Jacques Lacan : ”L'amour, c'est offrir à quelqu'un qui n'en veut pas quelque chose que l'on n'a pas“. Donc être sous l’emprise de l’amour.
Saisir = déception….. Et principe de L’IDOLÂTRIE DE LA MARCHANDISE, L’EMPRISE MENTALE : LA DROGUE, LE BESOIN ET LE ”TOUJOURS PLUS” EN ÉVOLUTIONNISME APPELÉ AUSSI ”SALUT”, LA DÉMOCRATIE : FABRIQUER LE CONSENTEMENT-CONSOMMATEUR ET AINSI ÊTRE FORCÉMENT PERPÉTUELLEMENT DÉÇU, BLASÉ, INSATISFAIT, ANGOISSÉ (d’où le principe sans fin et qui a toujours faim des RÉFORMES… ”Agiter le peuple avant de s’en servir”…).
RESSENTIR L’ATTRACTION ”UNIVERSELLE” OU LOI DE SUCCION EN UN APPÉTIT INSATIABLE, ÊTRE SOUS EMPRISE-EMPIRE.

Les ”Plus ça change et plus c’est la même chose” sont devenus des LOSERS : le covidisme destiné à enclencher un nouveau système capitalisme DIGITAL (monnaie numérique), À FOUARÉ, le Phénix est réellement mort, Wall Street est mort, L’ÉTAT EST MOURANT ET SA BANDE ORGANISÉE NOMMÉE ”GOUVERNEMENT” EST MOURANT : LE POLITISME N’EST PLUS POSSIBLE, pour preuve : suffit de s’infliger quelques moments de l’émission phare de France-Info : ”Les informés”, où ça merdoie dur dans le ”Plus ça change et…” à parfum de républicanisme marchand. Tous les politiques et autres personnalités de winners qui passent à France-Info s’accrochent à leur démocratie marchande (le réseau pyramidale) en train de mourir ; leur démocratie construite sur les conflits d’intérêts qui engendre une frustration permanente par ses propres limitations NE PEUT PLUS CONTINUER À VIVRE.
LA PUTRÉFACTION DU MONDE EST LENTE, NATURELLEMENT, ET POUR MIEUX SE TRANSFORMER. LE NÉOLITHIQUE DE LA VOIE DE L’AGRICULTURE, DE L’ÉTAT, DE LA MARCHANDISE ET DE SON SALARIAT TOUCHE À SA FIN.


Question du ”libre arbitre”.
- M. : Des lunettes ou le soleil peuvent-ils voir pour vous ? C’est à vous, à vous-même, de voir votre vraie nature. Et il n’est guère besoin d’aide pour le faire !
- Q. : Quel est le rapport entre mon libre arbitre et le pouvoir suprême du Tout-Puissant ?
a) L’omniscience de Dieu est-elle compatible avec le libre arbitre de l’ego ?
b) L’omnipotence de Dieu est-elle compatible avec le libre arbitre de l’ego ?
c) Les lois de la nature sont-elles compatibles avec le libre arbitre de Dieu ?
- M. : Oui. Le libre arbitre (de l’ego) est l’état présent tel qu’il apparaît aux facultés limitées de jugement et de volonté. Ce même ego voit que ses activités passées se sont déroulées dans le cadre d’une « loi » ou de règles et que son propre libre arbitre n’était qu’un simple maillon dans le jeu de cette loi. L’omnipotence et l’omniscience de Dieu sont dès lors considérées par l’ego comme la force qui agit sous l’apparence de son propre libre arbitre. L’ego parvient donc à la conclusion qu’il doit fonctionner selon les apparences. Quant aux lois naturelles, ce sont des manifestations de la volonté de Dieu, établies par Lui.
(Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

« Le libre arbitre et le destin existent toujours. Le destin est le résultat des activités passées ; il concerne le corps. Que le corps agisse comme il lui convient.
Pourquoi vous en préoccuper ? Pourquoi y prêtez-vous attention ?
Le libre arbitre et le destin durent aussi longtemps que le corps. Mais la sagesse (jnana) les transcende tous deux. Le Soi est au-delà de la connaissance et de l’ignorance. Lorsqu’un événement se produit, c’est la résultante des diverses activités passées, de la volonté divine et d’autres facteurs ». (Ramana Maharshi, entretien 193 du 3-6-1936).

« Le libre arbitre de qui ? « Le mien » direz-vous. Vous êtes au-delà du libre arbitre et de la fatalité. Demeurez Cela et vous les transcendez tous les deux. C’est la signification de « vaincre son destin par la volonté ». La fatalité peut être vaincue. La fatalité est le résultat des actions du passé.
Dans la présence des sages, les mauvaises tendances sont vaincues. Les expériences de chacun sont alors perçues dans leur juste perspective.
J’existe en ce moment. Je suis celui qui jouit. Je jouis des fruits des actions. J’étais dans le passé et je serai dans le futur. Qui est ce ‘je’ ? En découvrant que ce ‘Je’ est pure conscience, au-delà de l’action et du plaisir, on obtient la liberté et le bonheur. Alors il n’y a plus d’effort à faire, car le Soi est parfait, et il ne reste plus rien à obtenir.
Tant qu’il y a individualité, on est le jouisseur et l’acteur. Mais si elle disparaît, la volonté divine l’emporte et dirige le cours des événements. L’individu reste perceptible à ceux qui ne peuvent pas percevoir la force divine. Restrictions et disciplines sont pour les autres, et non pour les libérés.
Le libre arbitre est sous-entendu dans l’injonction d’« être bon », donnée par les Écritures. Il implique la faculté de vaincre le destin et cela grâce à la Sagesse. Le feu de la Sagesse consume toutes les actions. La Sagesse s’acquiert en compagnie des sages, ou plutôt dans leur atmosphère mentale ».    
(Ramana Maharshi, entretien 209 du 19-6-1936).

Et à l’entretien 210 même date : « L’homme est redevable de son activité à une Puissance autre que lui, alors qu’il croit accomplir tout de lui-même – tout comme un invalide assurant par bravade que, si on l’aidait à se tenir sur ses pieds, il pourrait combattre et chasser l’ennemi. L’action est mue par le désir ; le désir ne s’élève qu’après la montée de l’ego ; et cet ego doit lui-même son origine à un Pouvoir supérieur dont dépend son existence. Il ne peut pas demeurer séparé. Alors pourquoi ce verbiage « Je fais, j’agis ou je travaille » ?
Un être réalisé ne peut faire autrement qu’être bénéfique au monde. Sa simple existence est le plus haut bien ».
« Le libre arbitre et le destin perdurent aussi longtemps que le corps subsiste. Mais la Sagesse transcende l’un et l’autre, car le Soi est au-delà de la connaissance et de l’ignorance ». (Entretien 346 du 23-1-1937).

LA PEUR N’EST QU’UN CONCEPT (surtout celui de ”mourir”).
Suite à une prise de conscience vers l’âge de 7 ans, dans la cour de récréation étroite de l’école primaire de la rue Ampère à Paris. Dans cette cour, en attendant dans la file pour rentrer dans la classe en préfabriquée de Monsieur Rose (période du baby boom à 40 gosses par classe), le scribe de cette page se voyait AVANT sa venue sur Terre : DANS LE NOIR DE L’ESPACE (il ne pouvait pas y voir une étoile puisque l’étoile, ce devait probablement être lui-même… selon que ”le mental ne peut pas chercher le mental” [Ramana Maharshi 238, 20-7-1936).
Le temps étant un concept du mental comme l’exprime par exemple Ramana Maharshi à l’entretien 462 : « Qu’est-ce que le temps ? Ce n’est qu’un concept ».
La vie en la croyance au corps s’arrête ou le mouvement, du spatio-temporel s’arrête. Comme ce spatio-temporel EST EN NOUS, le mouvement ou temps n’existe plus, ce qui engendre une définition du mot ”éternel”, soit L’ÉTAT NATUREL PERMANENT : LE NOIR DU SAINT CHAOS. RÉALISONS-NOUS LES IMPLICATIONS DE CELA ? SURTOUT LES TIKKOUNOLAMISTES RABBINIQUES ?

Le mot « espace » ne peut que renvoyez du « noir », sans étoiles visibles. Il se trouve d’ailleurs que George Adamski a décrit cela dans son livre Inside The Spaceships (À l’intérieur des vaisseaux de l’espace, 1955 et 1979 pour la traduction).
Bizarrement vers l’âge des 7 ans du scribe, le 20 novembre 1952 Adamski et plusieurs de ses amis alors dans le désert du Colorado près de la ville de Desert Center en Californie, aperçurent un grand objet en forme de sous-marin planant dans le ciel.

Par une nuit profonde.
« Cette nuit que nous appelons contemplation produit deux sortes de ténèbres ou de purification chez les spirituels, selon les deux parties de l’homme, la sensitive et la spirituelle. C’est ainsi que la première nuit ou purification sera sensitive, si elle purifie ou dépouille l’âme dans sa partie sensitive qu’elle accommode à la partie spirituelle. La seconde nuit ou purification sera spirituelle, si elle purifie et dépouille l’âme dans sa partie spirituelle en la préparant et disposant à l’union d’Amour avec Dieu [ou le Soi]. La première est commune et elle se produite chez une foule de commençants dont nous allons nous occuper tout d’abord. La nuit spirituelle est le partage du petit nombre (1), c’est-à-dire de ceux qui sont déjà avancés dans la vertu, et nous en reparlerons en second lieu.
La première nuit ou purification est amère et terrible pour les sens, comme nous allons le voir sous peu. La seconde est incomparablement plus horrible et épouvantable pour le mental, comme nous le dirons aussi ». (Jean de la Croix, La nuit obscure).

Le monde actuel du régime et du winnerisme est celui de la CONSOLATION : LE RACHAT DU PÉCHÉ, PAR LE FRIC/FLIC, au sens du commerce ou spatio-temporel : la circulation (Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent, résumé page 18 ; et la circulation du sang support de l’âme chez les Juifs, surtout circulation des marchandises et donc du fric/flic [pour protéger les marchandises]).

Nuit obscure.
”Oh ! l’heureux sort !
Je suis sortie sans être vue”
(Cantique cité par Jean de la Croix)
« Cela veut dire : Je me suis délivrée des liens et de la sujétion [appelée ”objectivité”] où me tenaient les tendances et les inclinations de mes sens ; je suis sortie sans être aperçue, c’est-à-dire sans que les trois ennemis dont j’ai parlé aient pu m’en empêcher ; car, je le répète, les tendances et les vains plaisirs sont pour eux comme autant de liens dont ils enserrent l’âme, afin de l’empêcher de sortir d’elle-même et d’arriver à aimer Dieu [le Soi] librement [parce que ce n’est pas la laïcité à la française qui va aider….] ; une fois privé de ce moyen, ils sont impuissants à combattre l’âme.
Ainsi donc une continuelle mortification a apaisé les quatre passions de l’âme qui sont la joie, la douleur [donc son contraire], l’espérance [les religions du Salut] et la crainte [de nos jours : du covid XXX] ; les sécheresses habituelles ont endormi les convoitises naturelles de la sensualité ; les sens et les puissances intérieures se sont établis dans une harmonie parfaite, en cessant leurs opérations discursives, qui, comme nous l’avons dit, constituaient tout le peuple habitant la partie inférieure de l’âme ; c’est là ce que l’âme appelle sa demeure quand elle dit :
Tandis que ma demeure était déjà en Paix [pas de but à atteindre, la Félicité est là de tout éternité sans commencement ni fin].
(Jean de la Croix, La nuit obscure).

« Il n’y a pas de perception [de Pour-Voir chez un être réalisé]. Percevoir [perce et voir : le Trou, dans lequel il n’y a rien d’autre que le Trou, donc pas de Trou à pour-Voir] est seulement ÊTRE. L’état de Réalisation du Soi, comme nous l’appelons, ne consiste pas à atteindre quelque chose de nouveau ou un but lointain, mais simplement à être ce que vous êtes en permanence ET QUE VOUS AVEZ TOUJOURS ÉTÉ [le scribe de la page souligne]. Vous devez seulement cesser de prendre pour vrai ce qui ne l’est pas. Tout le monde considère comme réel ce qui n’est pas réel [comme voir le Trou, comme un objet, et donc une possession-information]. Nous devons perdre cette habitude. Alors nous réalisons le Soi tel qu’Il est, autrement dit, nous serons le Soi. À ce stade, nous allons rires de nous-mêmes du fait d’avoir fournie tant d’efforts pour découvrir le Soi qui est une telle évidence [parabole de ce Trou qui n’est pas à voir ou à pour-voir].
[…] Cet état [de Réalisation] transcende celui qui perçoit et ce qui est perçu. Il n’y a plus de sujet percevant pour percevoir quoi que ce soit. [Le scribe de cette page confirme par la pratique de l’aquarelle, que quand il était face à une paysage, ou face à une tour en pierres pour pratiquer la peinture à l’aquarelle, il faisait UN avec ce paysage ou avec cette tour]. Celui qui à présent perçoit tout cela cesse d’exister et seul demeure le Soi [pour l’aquarelle, l’impression indescriptible par n’importe quel mot et syntaxe de langue française de l’aquarelliste]. (Ramana Maharshi au jour le jour, 19-11-1946).

Le ”CONNAÎTRE TOI-MÊME PAR TOI-MÊME” n’est pas correct.  Car ”connaître” suppose la dualité du sujet face à l’objet à connaitre, comme s’il y avait deux Soi, une qui connaît, un autre qui est connu, ainsi que le processus de connaître..
« L’état que nous appelons ”Réalisation” est simplement d’être soi-même et non pas de connaître ou de devenir quelque chose. Être réalisé, c’est être ce qui EST et ce qui a toujours été. On ne peut pas décrire cet état, ON NE PEUT QUE L’ÊTRE [AU SENS DU TROU, A-temporel, et suivant l’exemple de l’aquarelliste faisant UN avec le paysage, avec la tour en pierres]
Bien-sûr, nous parlons habituellement de ”Réalisation du Soi” faute d’un meilleur terme. Comment ”réaliser” ou rendre réel ce qui seul est Réel ? Ce que nous faisons tous, c’est ”réaliser” ou considérer comme réel ce qui est irréel. Nous devons renoncer à cette habitude”. (Ramana Maharshi au jour le jour, 22-3-1946, après-midi).



Note.
1. « Les instructions spirituelles diffèrent selon le tempérament des individus et leur maturité spirituelle. Il n’est pas possible d’instruire en masse ». (Ramana Maharshi, entretien 107 du 29-11-1935).
 
 

Dernière mise à jour : 28-05-2023 21:49

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >