Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow N’est pas X, Gate gate et Xalemme
N’est pas X, Gate gate et Xalemme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-10-2023 09:46

Pages vues : 371    

Favoris : 26

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
republique_religion_imperialism.jpg
 
 
N’est pas X, Gate gate et Xalemme
sont une même Gate gate d’un Éveil
sans éveil : un Super Xalemme (ou Xatemme
du temme comme le T de la Chaise d’Isis, voir
plus bas, le tri, testi, témoin, preuve,
et Thème : ce qui est posé, station et
T de la chaise d’Isis),
À 6 MEMBRES :
 
1 - Le Réel est Un, Unité (Dieu, et depuis 1789 en France : République, ”Être suprême”).
2 - Le Réel est multiple.
3 - Le Réel est un et multiple (comme l’énonce le slogan de l’Union européenne du capitalisme et son ”Uni dans la diversité”).
4 - Le Réel n’est ni Un ni multiple.
5 - Le mot Réel n’est qu’un mot à l’état de veille réunissant en circulus les 4 par le 5 en évacuité des 4 (ni plein ni vide entre les 5). Dans le 5 réunissant le 1 à 4 on est proche du neti neti (ni ceci ni cela (1)) de l’Hindouisme, il est surtout comparable au SILENCE.
6 - Le « GATE GATE PÂRAGATE PÂRASAMGATE BODHI SVÂH » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi). en forme du Iti (1), c’est-à-dire que la GRANDE PRODUCTION ou VRAIE CRÉATION AU SENS DU ZÉRO INDIEN DÉPASSE TOUS LES PARADOXES POSSIBLES ET IMAGINABLES ET DÉPASSE TOUS LES RATIONNELS DU MENTAL OU D’UN INTELLIGENCE ARTIFICIELLE À VENIR ! Le Gate gate dans le sens de l’Extase : N’ÊTRE PAS NI ÊTRE LE CORPS.

Dans ce Gate gate Nous sommes alors dans l’EFFET LARSEN autre forme de la Fractal du TOUT est dans tout, une sorte de Gate en anglais ou « Porte de la Simultanéité et de l’Inclusion et de la Résonance Parfaite » (la PSIR) puisque toute phénomène est en ALEPH : le Point sur le I ou « Un Point c’est Tout » et donc la Gate du Gate gate illustrée naïvement par la série télé Stargate SG1 ; Aleph : la dimension absolue où se ”trouvent” sans se confondre, tous les ”lieux” de l’Univers, des univers, vus de tous les angles.

video_transcommunication_larsen_video_schreiber.png
Sorte d’Aleph possible par le dispositif Schreiber dans le cas de la TCI.

Tous les Gate gate… ou Portails vers le Seul Réel forment l’OCÉAN INFINI DU ZÉRO INDIEN (2), et c’est la DÉFINITION DU VRAI PEUPLE ROI : L’ALEPH ou POINT-TRÔNE SUR LE I, LA CHAISE D’ISIS sur sa tête : chaise à un pied (Padam en sanskrit signifiant pied et ici le Soi), comme on pouvait trouver autrefois cette chaise-pivot chez les montagnards Auvergnats qui s’en servaient pour traire leurs vaches, chaise-pivot en forme de T, dont le pieux s’enfonçait en la terre. C’est le T portant la double barre horizontale : samek (escabeau, support). Rejoint MIR-IAM : L’AURORE, LA POINTE DU JOUR : LE SEUIL ENTRE LA VEILLE ET LE LENDEMAIN…  CONCRÈTEMENT ET AVANT TOUT : « LE ROYAUME DES CIEUX EST EN VOUS ».

La Chaise d’Isis (symbole de l’Eau de Vie fécondité et transformation en lien avec son contraire Nepthys l’Eau de Mort-Colle qui corrompt pour donner vie), indique le dépassement du navrant ”développement personnel”, du ”projet de vie”, du winnerisme, du ”donnez un sens à votre vie” qui tous renvoient un ÉGOÏSME DANS L’EGO COMME TENTE DE L’INSTITUER LE MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN PAR EXEMPLE AVEC LA SINGERIE DE FRATERNITÉ AVEC UN DE SES JOUETS « LES JEUX PARALYMPIQUES », dans le genre rugby ou football en chaises roulantes, tous cela dans la logique du « dépassement de soi », dans la même logique dénoncée il y a des siècles par Nagarjuna dans la Stance 16,9 : « ”Un jour je m’éteindrai libre de toute possession, le nirvana m’adviendra”. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de la possession ».
C’est donc LA CROYANCE des candidats à la Libération qu’icelle est construite sur la loi de succion avec cette croyance en une personnalité corporifiée, ”augmentée”, laquelle fait la partie de l’empirisme à la John Locke : la dualité de l’expérience : moi ou le Dedans (‘moi’, le sujet) et l’objet : ce qui est à moi ou saisissable (l’objet, du désir).
Le monde inclusif nouvelle mouture républicaine de la trinité judéo-maçonnique spéculum en ”liberté, égalité, fraternité” est un MESSIANISME JUDAÏQUE comme le conte de Blanche Neige : ”Un jour mon prince viendra, un jour il me baisera”.
INCLUSIVISME = LA SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE INCLUANT « TOUTES LES SENSIBILITÉS », Y COMPRIS CELLE DES AMPUTÉS, DES AVEUGLES, DES NAINS, ET DONC LES NORMALISANT comme mettre un nain sur le Lit de Procuste (5) pour le normaliser à une « taille normale ».

Les jeux paralympiques se situent dans la LOGIQUE ANGLO-SAXONE DU PROTESTANTISME DES
« CAMPS DU BIEN » : Les « biens » des uns, de ceux qui ont tous leurs membres, valent aussi peu que les « biens » des autres qui sont amputés ou paralysés d’un membre ; tous pratiquent l’isosthénie (du préfixe grec iso : égal, et sthénie : force (5) ) des contraires et mêmes choses, une singerie dans la même logique que la Stance 16,9 cité plus haut : un égalitarisme de valeur des contraires issu d’un égalitarisme de balance marchandise de Roberval, UN INCLUSIVISME en dialectique WINNERISTE à leur encontre en prétendant leur donner un accès à « la liberté », un « accès à la Table de la Communion-Concorde » ; bref, du Pyrrhonisme : Pyrrhon, philosophe Grec sceptique, époque d’Alexandre. Pyrrhon préconise le doute, et l’atteinte de la Sérénité. Le Doute (3). Ça sent comme une sorte de rationalisme !
Isosthénie actuelle du « camp du bien » contre la Palestine-Hamas, ou l’isosthénie Russie-Occident/Ukraine où chacun se nomme le « bien ». Isosthénie des « valeurs de la république » occidentale contre la Russie.

La plus grande beauté des fausses nouvelles (fake news) est qu’elles chassent les fausse nouvelles ! Car la seule Réalité, c’est la sphère de la Réalisation mystico-mère-veilleuse AU DEDANS de chacun. Et là intervient le CIRCULUS DU GATE GATE…. ou du N’EST PAS X (4).
Un N’EST PAS X en forme du RADEAU DE L’INUTILITÉ (pour contrer l’actuel infernal utilitarisme anglo-américain qui régente le monde avec son winnerisme…).

« Chacun est un suicidé. L’état éternel, naturel, plein de félicité, a été étouffé par cette vie d’ignorance. Sous cet aspect, la vie actuelle est le résultat du meurtre de l’Être pur et éternel. N’est-ce pas une forme de suicide ? Par conséquent, chacun est un suicidé. Pourquoi alors vous préoccuper des meurtres ? » (Ramana Maharshi, entretien 53 du 15-6-1935).

Même entretien : « Le monde peut-il exister sans quelqu’un qui le perçoive [comme le temps] ? Qui est apparu en premier ? La conscience d’être ou la conscience du monde ? La conscience d’être est toujours là. Elle est éternelle et pure. La conscience du monde apparaît et disparaît. Elle est transitoire [d’où le nom de ”monde des accidents”, voir ci-dessous] ». ÊTRE : l’état d’être COUR, dans l’INSTANT.
Mais les Marxengelsistes font dans le règne de l’opinion comme LE MASQUE de l’Universel (6) : « Ce sont les accidents (du spatio-temporel, du monde) qui engendre les Essences » (pour réf. à Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 47 du 21-1-1978). Comme si l’intellect ne pouvait venir que des cinq sens….. Les ”accidents” c’est ce qui nous fabrique, nous colle un adjectif, une étiquette, un « isme », une couleur particulière mais non la LUMIÈRE BLANCHE DE L’INSTANT RÉUNISSANT LES COULEURS DE L’ARC-EN-CIEL.
Rien ne vient à l’intellect que par les sens, SAUF CE QUI VIENT DIRECTEMENT DU Soi…. Les sens ne concernent QUE LE CORPS, d’où d’ailleurs les recherches récentes sur L’APRÈS-VIE (comme les recherches du Dr. Jean-Pierre Jourdan, dans son livre : Deadline - Dernière Limite, et les expériences de ”mort imminente” [EMI] : comment peut-on percevoir et mémoriser ce qui se passe autour de soi alors que l’on est parfaitement inconscient ?).

Notes.
1. Entretien 366 du Maharshi le 20-2-1937 : « Maintenant, vous identifiez à tort le Soi avec le corps, les sens, etc. Puis vous procédez à leur rejet et cela est neti. Mais vous ne pouvez le faire qu’en vous attachant fermement à ce qui ne peut être rejeté. Et cela est iti seul [iti : ”Ainsi”, désignant ici le Soi] ».

2. Le « sentiment océanique » par Ramana Maharshi dans l’entretien 92 du 7-11-1935 : « Le ‘Je’-‘Je’ ininterrompu est l’océan infini ; l’ego, la pensée ‘je’, n’est qu’une bulle à la surface de cet océan ; on l’appelle jîva ou âme individuelle. De même, la bulle d’eau, lorsqu’elle éclate, ne fait que se mêler à l’océan ; et quand elle est bulle, elle fait toujours partie de l’océan. Dans l’ignorance de cette vérité simple, d’innombrables méthodes, sous différentes dénominations, telles que yoga, bhakti [dévotion], karma, etc., ont été enseignées. Chacune apportant de nombreuses modifications, elles ont été enseignées avec beaucoup d’habileté et des détails compliqués seulement pour séduire les chercheurs et semer la confusion dans leurs esprits. Il en va de même pour les religions, les sectes et les dogmes. À quoi servent-ils ? Uniquement à faire connaître le Soi. Ce sont des aides et des pratiques dont on a besoin pour connaître le Soi ».

« Tout comme les fleuves, en se déversant dans l’océan, perdent leur individualité et qu’ensuite les eaux de l’océan s’évaporent pour retomber en pluie sur les montagnes, puis s’écouler en rivières et retourner à l’océan, ainsi les individus, qui entrent en sommeil, perdent leur individualité et reviennent comme individus, selon leurs vâsanâ (tendances) antérieurs, sans en être conscients. Par conséquent, même dans la mort, le sat [réel, juste, existence absolue] n’est pas perdu ». (Ramana Maharshi, entretien 108 du 29-11-1935).

Voir un complément sur la page : Sentiment océanique Sahaja

3. Doute (dogme) : En cas de doute s’abstenir, mais retenir la première impression venue, c’est souvent la bonne.
La deuxième impression sera moins Sincère parce que calculée, donc pensée. C’est une petite discipline étonnante, qui apporte sérénité et demande du courage, par la même cela renforce pour la fois suivante. Après la pluie revient le Soleil.
Exemple : S’il y a un doute concernant l’équilibre d’un dessin, plutôt que de s’acharner à le rattraper, mieux vaut tout détruire et recommencer.
Enfin le doute fait partie du rythme de la Foi. Mais le DOUTE N’EST QU’UN « MOTEUR », QUI PEUT CASSER…. Telle une CRAINTE, une OMBRE, un CHEVEU DANS LA SOUPE…..

4. Exemple de ”N’est pas X” : « Subhûti, tout ce qui comporte des marques est trompeur [c’est le Pour-Voir]. Tout ce qui est dépourvu de marque ne recèle aucune tromperie. Ce n’est donc pas à ces marques que l’on reconnaîtra le Tathâgata [le Réalisé vivant], car dans ce qu’on appelle ”marques” on ne trouvera rien de tel que des marques ».
Parfait exemple dans le Soûtra du Diamant pour SE LIBÉRER DE LA TYRANNIE DE L’OPINION, typique de la loi de succion vulgaire.

5. Procuste, brigand de la mythologie grecque attaquait les voyageurs : il étendait les grands sur un petit lit et coupait les pieds qui dépassaient ; il étendait les petits sur un grand lit et les étirait pour atteindre la dimension du lit ; il réduisait quiconque passait à sa portée à sa NORME, PARFAIT SYMBOLE DE LA BANALISATION du Soi ou de la Vérité réduite à SA DIMENSION CONVENTIONNELLE OU SOCIALISTE, RÉDUCTION À LA VALEUR DE LA RÉPUBLIQUE, RÉDUCTION À L’INCLUSIVISME, RÉDUCTION À L’ISOSTHÉNIE DES CONTRAIRES.

6. Depuis l’après 1789 français le MASQUE DE L’UNIVERSELLE (Mère Divine) EST LE MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN.
N’étant plus à même de connaître leur Soi, les êtres humains se trouvent livrés à une même Omnipotence indifférenciée, un monothéisme unilatéral républicain avec ses citoyenisés ou consommateurs qui vont cahin-caha en un ”vivre ensemble” maintenant indormatique sous la domination de l’industrie capitaliste de l’infirmatique (pas de faute !), qui forme ainsi une collectivité religieuse ou sociale. Alors il leur est facile de confondre leur Soi qu’ils ne connaissent pas depuis leur enfance, et de prétendre l’imposer à tous comme ça se passe actuellement. C’est ce monothéisme unilatéral républicain CRÉÉ DANS LES CROYANCES PAR L’OPINION par lequel passe une ”unité” totalement artificielle avec pour preuve des déluges permanents de conflits d’intérêts, et qu’ils vont appeler ”démocratie”. Ayant perdu sa Racine avec son Soi, chaque ‘moi’, chaque consommateur sera livré à une hypertrophie qui comme actuellement DÉGÉNÈRE EN IMPÉRIALISME RELIGIEUX APPELÉ « RÉPUBLIQUE » ; la tâche n’est plus de faire que chacun s’unisse à son propre Soi, il ne s’agit que d’imposer à tous « LE MÊME SOI » (les fameuses ”valeurs républicaines”). C’EST UN TOTALITARISME, UN IMPÉRIALISME MODERNE (avec son socialisme, sa normalisation quasi religieuse copie du Christ, sa croyance en une ”liberté de pensée” appelée ”laïcité”, et enfin son conflit d’intérêts permanent appelée ”démocratie”).
 
 

Dernière mise à jour : 20-10-2023 12:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >