Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Le BAMBOU AXE
Le BAMBOU AXE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-12-2020 19:53

Pages vues : 814    

Favoris : 61

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Bambou, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
chimere_en_chinois.png
 
 
Le BAMBOU AXE
Arbre cosmique ou Arbre de Vie
la Vacuité du Cœur (le Vide ou Shunyâta).
 
 
BAMBOU : LE CHAMP RESTE OUVERT (la perfection de son élan vers le ciel, le vide de ses entre-nœuds), image de la Vacuité : « N’est pas X » (les choses ne sont que des pointages ou désignations dépourvus d’être en et par soi, donc en dehors de toute opinion mais inhérente à une forme d’inconscient collectif, tout en ayant l’honnêteté de rendre le sens avec le moins d’ambiguïté possible. TRANSPARENCE COMME LE DIAMANT, qui est de même formule chimique que le NOIR du charbon. Le NOIR de la NUIT OBSCURE de Jean de la Croix ; le Sombre de Xuan, la couleur noire avec ses reflets rouges, le profond, le reculé, le caché et le subtil. C’est le Saint Chaos éternellement plus mystérieux en direction de l’Origine (2). Le Noir du Saint Chaos ou Univers « primitif ». Le Noir ou Couleur absolue comme grand réservoir contenant le TOUT et le RIEN (Homère voit l’Océan noir : « Ici et Maintenant DEDANS » : O-CÉAN : O, Tout est ICI dans l’Instant de l’Eau Primordiale). Le Noir de la Putréfaction ou Perte, Apocalypse, Fléau, Renoncement.

BAMBOU = ANTI-DUALITÉ : LA CONNAISSANCE TRANSCENDANTE
(tel l’Instant indépassable parce qu’il n’existe
pas de Connaissance qui soit « transcendante ».
N’étant pas transcendante on l’appelle
« Connaissance transcendante ».

Voir aussi la page : Bambou, Soi, Anti-gravité

De même personne ne peut enseigner une
« réalité » sans tomber dans une Variation
du Péché originel, Variation qui ne
peut être enseignée.
De même la diversité ne peut pas être la
diversité sans aussitôt tomber dans
le « Péché originel » ; c’est pourquoi certains
parlent de « diversité ». Le Libéré vivant dit
que la diversité existe et en la créant du
même coups il déclare que ce n’est pas une
création de la diversité comme celle d’un
Démiurge. C’est pourquoi on peut librement
parler de « diversité ».

De même le Libéré vivant est affranchi de toutes
opinions comme le concept du ‘moi’ ou ego,
d’être animé, de vie ou d’individu.
Parce que les Libérés vivants sont libres de
tous ces concepts (ils ne sont pas des spécialistes
au sens où ils ne sont pas devenus le roi depuis
1789 ce qui renforcera l’ego).
Et même plus, il n’y a en les Libérés vivants ni
concepts ni absence de concepts, sinon, c’est
tomber dans la dualité dedans-dehors, vide-plein,
connaissance-ignorance.
En effet, dès que vient l’idée d’un ‘moi’ ou ego,
d’une existence et d’un individu, aussitôt et
même inconsciemment vient l’idée de malveillance
identique au Péché originel,
surtout l’idée de possession ou propriété (1),
parce qu’aussitôt viendra le calcul.

Le mental ou ego avec l’idée d’un être
animé est Péché originel : LA FIXATION
SUR DES NOMS-LES-FORMES.
Parce que tout ce qui est point de fixation
ou sécurité n’est pas point de fixation.
C’est ce qu’on peut appeler AMOUR ou GRATUITÉ :
AUCUNE FIXATION POSSIBLE,
COMME EN PLEIN VAN (lumière à l’Instant) ou VENT,
GRATUITÉ ou AMOUR SIGNIFIANT :
COMPASSION, GÉNÉROSITÉ, ON NE CALCULE PLUS,
EN CONSÉQUENCE LE CONCEPT D’ÉCONOMIE N’EST
PAS UN CONCEPT DE SÉDENTAIRE
(et ne saurait servir la vie ici-bas : le concept
de capitalisme est destructeur par essence :
le privilège du petit nombre, LA PLOUTOCRATIE OU
OLIGARCHIE RÉPUBLICAINE est fabriqué par les
électeurs ou UTILISATEURS, LES CONSOMMATEURS,
en un système hiérarchique pyramidal, faisant
croire que tout le monde est le roi et donc en
haut de la pyramide puisque ce « tout le monde »
est nommé « responsable » ou « raison » :
tout le monde est devenu « raison » ;
comme si en Occident l’Église de Rome
n’avait pas ce concept de « raison » et que
les  adeptes de 1789 l’avaient inventé).

Amour ou Gratuité ne peut être un concept
pour le bien de toutes formes de vie animée,
car le concept même d’existence n’est en réalité
pas un concept. Ceux qu’un Libéré vivant désigne
par l’expression « toutes les formes de vie animée »
n’existent pas réellement. Et cela, parce que
les paroles du Libéré vivant sont dans l’Instant,
dans le EST ou Sans Pourquoi, et tout ce qui EST
ne peut pas être une erreur ou une opinion, laquelle
fabriquera ce qu’elle engendrera en fabriquant
un nom-la-forme, une naissance et une mort,
comme la personne qui regarde le temps engendrera
automatiquement le temps qui coule.
Idem : la lune existe-t-elle, si personne ne la regarde ?
Comment cette lune peut-elle exister sans observateur ?



COMMENT POUVEZ-VOUS « POSSÉDER QUELQUE CHOSE » QUI SERAIT SUPPOSÉ, PAR CONDITIONNEMENT DU BERCEAU AU TOMBEAU, À L’EXTÉRIEUR ?


On ne « saisit » pas, on ne « possède » pas le feu, ou « L’ASPECT » : ASPECT : rejoint la « désignation », forme neutre ou de « pointage » dans la formule : « N’EST PAS X », autre forme de non-possession ; exemple : Tout ce qui comporte des marques ou des références est trompeur. Tout ce qui est dépourvu de marques ou de références ne recèle aucune tromperie ou aucune dualité sujet-objet (ne recèle aucune prise d’opinion). Ce n’est donc pas à ces marques ou références que l’on reconnaîtra la Vraie Paix, la Vraie Harmonie, car dans ce qu’on appelle ”marques” ou ”références” on ne trouvera rien de tel que des marques ou des références.
Deuxième exemple : celui qui pense être entré dans le courant pense avoir atteint le fruit de l’entrée dans le courant, mais il ne fait que coller à la croyance au ‘moi’, à l’être né, à la vie, au dividu (appelé faussement à ce hui « individu »).

Nous ne possédons pas NOUS SOMMES POSSÉDÉS, CAR AVEC L’INFINI NOUS NE POUVONS QU’ÊTRE POSSÉDÉS, c’est dans seulement le fini, le spatio-temporel que nous pouvons posséder quelque chose « à soi » ce que les Hébreux et Juifs avaient bien captés….. eux qui vendent le finis suivant leur MISE EN VALEUR DU TEMPS (page 18 du livre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent)…..

L’ÉVEIL, ou L’EAU PRIMORDIALE, est par conséquent la non-possession, l’ASPECT, la DÉSIGNATION, le POINTAGE dans le sens D’UNE ÉBAUCHE OU LE CONTENANT DU VASE-VALLÉE, sens de SE MAINTENIR sans désirer comme un recommencement indéfini, le COUP D’ŒIL (fondamental : toutes notions précédentes à ne surtout pas confondre avec le Pour-Voir ou pouvoir qui fait tant de dégâts….. Dans pouvoir il y a dualité voyant-voyeur et dedans-dehors et possession. Ne pas non plus confondre avec le contemplatif, sens d’être ou de ne faire qu’un ”avec le temple”, il n’y a donc aucune possession. Voir est plus noble que toucher, la contemplation l’emporte sur la possession charnelle, c’est d’ailleurs dans cette optique qu’il faudrait comprendre le sens de la fête de NOÊL. Laquelle a été inversée, car on peut renverser suivant l’objet qu’on regarde et la qualité du regard. Dans la luxure la vue POSSESSIVE PAR LE MENTAL devient une singerie du toucher en allant plus loin dans la saloperie vicieuse de n’importe quel contact charnel tout aussi possessif…)

RAISON = CALCUL : la lettre du langage parlé ou écrit décapite le Soi ou TAO personnel, et le calcul ou la culture le noie (encore plus si assistée de l’informatique !).
De par la raison, l’État ne pouvait que se renforcer en sclérose du système ou POLITISME de l’État omnipotent, patriarcal, provende-providence, formant UN RITUALISME (voir en Occident et au Japon les masques sanitaires contre des virus), UN CONFORMISME STÉRILE. Dans ce conformisme radoteur se situera nécessairement : « Je pense », « Il faut », « Je suis sûr », « moi », le tout dans le Thème SÉCURITÉ.

Où est l’autre, le dehors ? Il ne peut qu’être EN NOUS-MÊMES.

Le Libéré vivant est libéré de son corps ou mental exactement comme dans ce qu’on appel une EMI (Expérience de Mort Imminente), quand l’ego a cessé d’emmerder le ‘Je’, quand les fonctions cérébrales ont cessé, par exemple par accident lors d’une « mort clinique » pendant évidemment seulement une courte période comme dans le cas d’un arrêt cardiaque de quelques minutes. C’est le corps ou mental, l’ego, les mots du langage du CACHENT plus qu’ils sont censé révéler !!! Pas besoin des Juifs et de leur Google et de leurs transhumanistes que veulent vivre « éternellement », C’EST DÉJÀ LA CAS DEPUIS LE SANS COMMENCEMENT ET LE SANS FIN. Il fallait attendre l’arrivée des Hébreux-Juifs pour inventer la « mise en valeur du temps », soit inventer l’HISTOIRE (HOTC : Histoire-Opinions-Temps qui Coule). Leur « temps » peut correspondre à de L’INFORMATION, des CONCEPTS et CALCULS SITUÉS SOUS LA BOÎTE CRANIENNE HUMAINE ET DANS LES CELLULES DES INSTINCTS.

« N’est pas X » (le vide n’a pas d’Essence) ou la Perte, le Fléau annonçant le Zéro Indien.
Pourquoi la Perte est-elle un Fléau ? Parce que c’est un LABOUR D’ALCHIMISTE : LABOURER SUR LE RIEN QUI NE RESSEMBLERA À RIEN EST CE QU’IL Y A DE PLUS SIMPLE ET EST EXTRAORDINAIREMENT LE PLUS DIFFICILE, LE PLUS TRAVAUX D’HERCULE, LE PLUS TRAVAIL DE FEMME ET JEU D’ENFANTS.

« C’est pourquoi le Saint n’a pas d’objection : pour tout ce que Dieu enlève, Il envoie une compensation.
S’Il brûle ton vignoble, Il te donnera des raisins ; au sein du deuil, Il te donnera la réjouissance.
Au paralytique dépourvu de main, Il donne la main ; à celui qui est accablé de chagrin, Il accorde le cœur joyeux d’un homme ivre.
La pensée « Nous ne nous soumettrons pas » et (celle de soulever) des objections nous a quittés, étant donné que viendra une grande récompense pour ce qui a été perdu.
Puisque la chaleur me vient du feu, je suis satisfait s’Il éteint mon feu.
Puisqu’Il donne de la lumière sans lampe, si ta lampe est partie, pourquoi te tourmenter ? » (Mathnawi, Livre troisième 1872-1877).

TOUT est dans TOUT, Fractal (Mathnawi, Livre troisième 1823-1834) : « Je me cache pour un moment loin de ce monde, je secoue les feuilles de la perception sensorielle de l’arbre (de mon existence corporelle).
La perception sensorielle est captive de l’intellect, ô lecteur ; sache aussi que l’intellect est captif de l’esprit [sens du Soi].
L’esprit libère la main enchaînée de l’intellect et confère une harmonie à ses affaires embrouillées.
Les sens (corporels) et les pensées (sensuelles) sont pareils à ces herbes sur l’eau claire, couvrant la surface de l’eau.
La main de l’intellect balaie ces herbes au loin ; alors l’eau se révèle à l’intellect.
Les herbes font une couche épaisse sur le ruisseau, comme des bulles ; quand les herbes furent écartées, l’eau fut révélée.
À moins que Dieu ne relâche la main de l’intellect, les herbes sur notre eau sont accrues par le désir sensuel.
À chaque instant, elles recouvrent l’eau : ce désir rit, et ton intellect pleure ;
Mais quand la piété a enchaîné les mains du désir, Dieu libère les mains de l’intellect.
Ainsi, quand l’intellect devient ton capitaine et ton maître, les sens dominants te deviennent soumis.
Alors, sans être lui-même endormi, il met ses sens en sommeil, de sorte que les choses invisibles puissent émerger (du monde) de l’Âme.
Même dans ton état d’Éveil, il rêve des rêves et ouvre ainsi les Portes du Ciel ».


QU’EST-CE QUE C’EST CES HUMAINS QUI SE MASQUENT EN AYANT UNE PEUR PANIQUE DE LA MORT ? ILS SONT TELLEMENT CONDITIONNÉS PAR LEUR VIE DE CONSOMMATEUR ET D’UTILISATEUR, QU’ILS SONT TERRIFIÉS À L’IDÉE DE MOURIR ET DE NE PLUS POUVOIR RESPIRER, PARDON, CONSOMMER !
Le mental est préparé par l’hypnose et l’éducation à percevoir son environnement D’UNE CERTAINE FAÇON. Ce à quoi s’attend le mental et ses sens déclenche même une réaction visible au niveau du corps. Le mental et ses sens ainsi influencé détermine la manière d’appréhender l’environnement. Ce mental est sous la soumission de cette hypnose et manipulations de toutes sortes, extérieures et intérieures. CE MENTAL EST LA VICTIME DE LA DUALITÉ EN CHAÎNES SANS FIN DE CAUSES ET EFFETS.
PEUR DE LA MORT ET DÉLIRE D’ÉTERNITÉ ICI-BAS = PSYCHOSE DU SUR-INVESTISSEMENT OU ÉVOLUTIONNISME, CE KILLER DU ZÉRO INDIEN OU DE LA FONTAINE DE JOUVENCE ET « CORNE D’ABONDANCE »… CELA S’APPELLE AUSSI GRATUITÉ OU AMOUR : DISPONIBILITÉ VÉRITABLE POUR LES AUTRES ET PAR LA-MÊME : POUR SOI. QUAND ON A PEUR ON N’EST PAS DISPONIBLE POUR LES AUTRES.
LES ÉTATS MONDIAUX FABRIQUENT LA PEUR PAR L’INVISIBLE (virus, chiffres de ce monde numérisé et trouillard), CE SONT DES BOURREAUX DEVANT RENDRE DES COMPTES. LA FRANCE A BASCULÉ DANS UNE SINGERIE DE TYRANNIE (une simple preuve : dans un supermarché à Paris les contrôles deviennent policier pour faire la chasse à ceux qui ne portent pas le masque recouvrant le nez, ou qui ne passent pas les mains sous le truc alcoolique ; véritable test d’obéissance comme pour dresser un chien suivant la mode Pasteur…..).


Notes.
1. - SHUN : Peut-on atteindre la Voie [Tao ou Soi-Instant, la Réalisation de la Libération] et la Garder ?
- ZHENG : Vous ne pouvez garder votre corps, comment pourriez-vous garder la Voie ?
- SHUN : À qui est donc mon corps, s’il n’est pas à moi ?
- ZHENG : C’est une forme qui vous est fournie par le Ciel et la Terre. La vie ne vous appartient pas : c’est une harmonie qui vous est fournie par le Ciel et la Terre. La Nature ne vous appartient pas : elle vous est fournie par l’Univers. Vos descendants ne vous appartiennent pas : ils ne sont que mues confiées par l’Univers. C’est pourquoi vous marchez sans savoir où vous allez, vous vous arrêtez sans savoir où vous restez, vous mangez sans connaître les saveurs. Telle est la force du souffle Yang de l’Univers. Comment pourriez-vous posséder quelque chose ?
Lie Tseu (Liezi), Vè siècle avant J.C., Traité du Vide parfait, chapitre Présages célestes, partie 14, signifiant que l’ego n’est pas naturel et est la conséquence de cette condamnation à vivre : exister, synonyme de temps avec naissance et mort !

2. “ Qu’est-ce qui est toujours ? “ - “ l’espace, l’éternel, le sans parents “ - “ Qu’est-ce qui fut toujours ? “ - “ le germe dans la racine “.
“ Qu’est-ce qui, sans cesse, va et vient ? “ - “ le grand Souffle “.
“ Il y a donc trois Éternels ? “ - “ Non, les trois sont un. Ce qui est toujours est un, ce qui fut toujours est un, ce qui est et devient sans cesse est un aussi : et c’est l’Espace “.........
(La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, Préface)
Page d’archive préhistorique
Un manuscrit archaïque - assemblage de feuilles de palmier rendues, par quelque procédé inconnu, inaltérables à l’eau, au feu et à l’air - se trouve sous les yeux de l’auteur. Sur la premier page l’on voit un disque blanc immaculé, sur fond noir.
Sur la suivante, il y a un disque semblable, avec un point au centre. L’étudiant sait que le premier représente le Cosmos dans l’Éternité, avant le réveil de l’Énergie encore assoupie, émanation de l’Univers en des systèmes postérieurs. Le point dans le cercle jusqu’alors immaculé, l’Espace et l’Éternité en “ repos “, indique l’aurore de la différenciation. C’est le Point dans l’OEuf du Monde, le Germe qu’il contient deviendra l’Univers, le Tout, le Cosmos illimité et périodique, ce Germe étant périodiquement et tour à tour latent et actif.
Le cercle unique est l’Unité divine, dont tout procède, où tout retourne : sa circonférence, symbole forcément limité de par les limites de l’esprit humain, indique le PRÉSENCE abstraite, à jamais inconnaissable, et son plan, l’Âme Universelle, bien que les deux ne fassent qu’un. La surface du disque est blanche et le fond est noir : cela montre clairement que ce plan est la seule connaissance qui soit accessible à l’homme.
(D’après La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, début de la Préface)
 
anim_fond_point.gif
 
 

Dernière mise à jour : 03-12-2020 20:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >