Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Infini ou Nature
Infini ou Nature Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-12-2010 18:15

Pages vues : 4724    

Favoris : 404

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Démocratie, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Inquisition, Instant, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Mondialisme, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, République, Sang, Santé, Supplices, Synarchie, Terreur, Tortures, Travail, Yôkai

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
Infini ou Nature

L’infini de Georg Cantor, et de la Nature, la Notre
 
 
 
Infini possède le sens de : privé de fini.
Indéfini possède le sens de : privé de défini.
Information possède le sens de : privé de formation, sans forme, donc robotiser, alors que penser des informations venant des médias ?...

Le problème d’une non définition, c’est le temps, ou la chronologie, ou la logique ! Tant qu’on ne nomme pas le Chaos est le Maître.
Exemple : dans un village un coiffeur coiffe tous les habitants qui ne se coiffent pas eux-mêmes mais seulement ceux-là ! Alors qui coiffe le coiffeur ? Bien malin celui qui peut répondre.
Mais à propos du mot infini, celui-ci devrait être réservé pour les choses du sacré, et pour le vulgaire on ne devrait employer que le mot : indéfini.
 
Donc comment on nomme des éléments contenus dans des ensembles ? Des mathématiciens russes et français se sont attelés à ce problème. Les Français ont été largués car évidemment trop rationalistes. Il est née l’école de mathématiques de Moscou. Cet école fut influencé par un prêtre comparé parfois à Léonard de Vinci. Ce prêtre fut influencé par une secte qui adorait le nom de Dieu, car effectivement, comment nommer ce qui est invisible, selon le principe de la Magie de l’Égypte ancienne, pour donner vie à Dieu. Cela paraît complètement idiot ! Mais selon les Anciens Égyptiens(1), c’est le nom qui donne vie, alors pour la secte russe il s’agissait de trouver le « bon nom ». Comme c’est difficile ou quasiment impossible, on fait des prières... Donc on retrouve le mot INFINI s’attachant bien à la spiritualité, alors que le mot indéfini ne s’attache qu’au terrestre. Cela dit, les hautes mathématiques peuvent aussi conduire au Ciel, il y a des exemples, notamment Srinivasa Ramanujan, hélas rappelé au Ciel trop tôt... (sans vouloir faire de mauvais jeux de mots/maux).

La secte russe trouva le nom de Dieu : le nom de Dieu est Dieu... Ce que s’empressa de répéter à l’infini cette secte, qui rencontra, peut-être, effectivement Dieu... Donc les Égyptiens avaient parfaitement compris cela il y a plus de 5000 ans.
Ainsi est née la Théorie descriptive des ensembles de l’école de Moscou ; et en plein dans l’horreur du stalinisme : les années 1930.
Les noms de Dieu font irrésistiblement penser à la nouvelle : Les Neuf Milliards de noms de Dieu, d'Arthur C. Clarke.
 
Même mots/maux avec l’invention du Big Bang. Cela rejoins le problème du contenant et du contenu.

D’ailleurs, comme peut-il y avoir une « création » de l’univers ? Cela paraît idiot ! et encore du domaine de l’opinion... Non, l’univers ne peut être qu’infini, sans commencement ni fin ; tout au plus des contractions ou nœuds. Tout est vivant et mouvements. Big Bang : invention ou opinion des années 1950 sur les opinions d’un certain Einstein et de la gravitation et de la Relativité générale.

Plus ou  moins tout le monde humain et de toutes époques cherche l’Origine, avec un grand O ! C’est le « pourquoi quelque chose plutôt que rien ! ».
Mais avant tout le Big Bang c’est comme notre ère basé sur l’instant zéro de l’époque du supposé Jésus de Nazareth, instant zéro de la « naissance de l’univers ». A cette période de Noël ou est écrit cette page, que de repères les humains veulent afin de se rassurer !

Les malheureux physiciens sont toujours prisonniers a essayer « d’unifier » la théorie quantique et celle d’Einstein, la Relativité générale...
Par exemple au-delà du « mur de Planck » l’instant zéro ne veut rien dire.

Rappel : le Chaos c’est comme un Point où tout existe et rien n’existe ! Comment un humain peut-il attribuer au Chaos, au Néant, des propriétés qui ne seront que de vulgaires opinions ? et qui n’explique rien... Opinions qui disent que le Néant est ceci et cela, et qui du coup le font cesser d’être Néant ou Chaos ; c’est comme décrire un mystère, vous le tuez ! L’analyse est duelle, mentale, et ne permet pas d’atteindre l’Ensemble (non duel). Problème du contenant et du contenu.

Comme tout origine, le Point, la Focale, est ce qu’il y a de plus difficile à cerner, puisqu’il faut être dedans, le vivre, comme l’explique en long et en large Ramana Maharshi.

Ramana Maharshi, enseignement 248 : « Si l’un pense ‘Je suis ceci’, un autre pensera ‘Je suis cela’ et ainsi de suite [ce qui donnera l’OPINION]. Il se produit des conflits de pensées et tant de religions en résultent. La vérité reste ce qu’elle est, elle n’est affectée par aucune déclaration conflictuelle ou autre ».

Le problème c’est le ‘temps’, la Chronologie tueuse, car si on a compris l’origine des atomes et autres minuscules petits trucs, ce ne sont que des conséquences de l’Origine ou Instant ou Source.
Pour observer l’univers il faudrait être à l’extérieur (contenant-contenu), or la seule solution pour le connaître (con = avec et naître) c’est de vivre L’INSTANT, LA SOURCE, LE CŒUR. Aucun être humain ne peut et ne pourra jamais affirmer que l’univers à une origine et une fin ou faim !

(En référence à la chronique Info Sciences de Marie-Odile Monchicourt, notamment avec le physicien Étienne Klein, sur France-Info).

Rappel : Nous sommes la Nature, par conséquence Nous sommes l’Univers. Oui, bien-sûr, nous sommes tous connectés...

« Nous sommes de l’étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil ». (William Shakespeare, La tempête). Ainsi seul l’irréel (le Point sur le I est Tout) est réel. En haut comme en bas et l’inverse.

Autour du mot RÊVE :
(Les mots entre-crochets sont en Français du Moyen-Âge)
[Eve] : eau, proche d’Isis, la source de toute fécondité.
[Endeviner] : devin.
En langue de l’Égypte ancienne :
Le Hiéroglyphe R (air, errer) indique : ce qu’il faut faire, la voie à suivre.
Rswt (Resout) : Rêve.
Rsw (avec un accent sur le S) : se réjouir.
Rs : être éveillé, vigilant.
Rsw : vent du Sud.
En Sumérien :
Rà : aller, venir, guider, conduire.
Ra : déluge, inondation.


Note.
1. Dans l’Égypte ancienne, la Magie, d’après François Lexa : elle est le produit de l’effet dont la connexion avec cette action n’est pas explicable par la loi de causalité. M.A. Moret voit l’origine de la magie dans la conception animiste du monde. C’est le Ka qui anime les choses sans vie ainsi que les êtres vivants. (Animisme : attribuer une âme aux choses). Pour l’Égyptien la vie posthume était plus importante que la vie terrestre, parce que d’après lui, l’homme vit peu de temps sur la terre, mais dans l’Autre Monde à jamais. C’est pourquoi il faisait dès sa vie terrestre des préparations attentive à sa vie future.
Le nom et la Forme : le signifiant était lié au signifié, le mot à l’être ou à la chose qu’il signifie. Écrire le nom d’une personne ou d’une chose, c’était susciter cette personne ou cette chose, et à l’inverse, détruire le nom abhorré ou sa représentation équivalait à détruire l’être ou la chose elle-même.
La prétendue science actuelle en sait même moins que les Anciens Égyptiens, puisqu’elle prétend ne fonctionner qu’avec le rationnel, et donc elle ne verra jamais l’ensemble.
Voici ce que dit de la Magie Savinien Cyrano de Bergerac : « Or vous sçavez, Messieurs, que de tous les animaux il n’y a que l’homme seul dont l’âme soit assez noire pour s’adonner à la Magie, et par conséquent celuy-cy est homme ». (L’autre Monde. Le Soleil : le Parlement des oyseaux).


M. R.
 
 

Dernière mise à jour : 24-12-2010 21:23

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >