Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow La City maître du monde
La City maître du monde Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-02-2012 21:12

Pages vues : 6449    

Favoris : 18

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
lion_transpa3_coul350.gif
 
 
La City maître du monde

Simple, c’est cet État dans l’État anglais qui dirige le monde, Wall Street n’est qu’une succursale. La City est même dans ma petite cuisine dans son bidon d’Ajax, et dans ma merde aussi... enfin de moins en moins !
 
 
La City de Londres = Création des Paradis fiscaux
 
 
 
 
Cet État de la City n’est que la partie visible de l’iceberg ! Le Bling bling (large sourire), le smile démocratique, le « trop poli pour être honnête » symbolisé par la « respectabilité » ou excellence anglaise ; c’est du eyes candy ou Bling bling pour gogos d’électeurs dans une démocratie.
 
City - Cité - Politique. Ces trois mots n’en forme qu’un seul : LE CITOYEN teintant le monde de sa démocratie mercantile et franc-maçonnique. Donc le mot Citoyen largue totalement le PAGAN, l’habitant des campagnes ! Les campagnes se sont plus bonnes qu’à être envahi d’usines polluantes des Couilles en Or qui restent dans leurs tours de verres dans la Cité-City ; et les paysans, les pagans sont condamnés à se transformer en esclaves des Couilles en or.
POLITIQUE : du latin politicus, adjectif du grec politikos : de la cité. Donc c’est l’art de gérer, d’administrer une cité, une ville. Et je répète une nouvelle fois que le mot VIL (ignoble, abject) illustre le symptôme des villes, villages et cités ! Le Grand Administrateur des francs-maçons est leur GADLU (Grand Architecte De L’Univers), soit le thème de la « religion de l’Homme » : organiser, administrer, synonyme de POUVOIR, le cancer du monde.
Le mot POLITIQUE associé à celui de démocratie est de nos jours totalement inversé : on travail dans le SECRET avec de faux objectifs. Un politique qui joue franc jeu est perdu d’avance. Ainsi il doit même mentir aux membres de son parti, à ses proches collaborateurs ; il est comme un espion, il n’a pas d’amis ; sinon il est perdu.
Une bonne partie des traités internationaux sont souvent secret, et appliqués bien-sur secrètement. Voir par exemple ce qu’il se trame par la Commission européenne sur ACTA, en dehors de tous processus démocratiques. La diplomatie (on parle bien de ‘valise diplomatique’, donc on peut y cacher son linge sale et la drogue), la politique étrangère, ne peut pas jouer au grand jour. Les secrets sont vitales pour l’économique, le politique, et le mondial comme aussi le national.
Qui ne comprend pas cela et n’est donc pas en mesure de se faire son opinion valable ne pourra pas voter en conséquence ; son vote sera faussé par une réalité virtuelle.

La baguette magique en forme de « suffrage universel », accessoire démocratique pour créer un consensus prétendument démocratique est un conte de fée, un Père Noël pour « adultes ». Quelque électeurs ne comprenant pas pourquoi ils votent s’inscrivent à un syndicat... D’autres peuvent suivre la pub des partis politiques sur des médias officiels ; tout cela bien-sûr ratissant sur l’émotionnel, le sentiment ; en prenant soin de fourguer une valeur pédagogique, avec une représentation moralisante des faits, des choix et des besoins immoraux ciblant l’argent et le pouvoir (trop poli pour être honnête, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous consacré à la City). Ainsi se forme les croyances démocratiques et le réservoir des votes.


Organisation = Industrie (quantité), soit le contraire de l’artisan, le Pagan (qualité).
Industrie = investissement et fric, soit le contraire de l’artisan, le Pagan : risque peu, amortit vite, peu de coûts fixes, donc production à la demande et de qualité (le commerce du Bio et du commerce dont les produits viennent directement du producteur ou de la ferme).



La démocratie est fondé sur une escroquerie totale, comme dit dans un précédent article sur la naissance du totalitarisme dans la démocratie. Certains remplacent le mot escroquerie (de croquer), par le mot « trouble ». C’est le moins que l’on puisse dire !

Un enfant de 7 ans comprendrait que nous vivons depuis plus de 4800 ans sur une escroquerie suite à l’invention d’une monnaie d’échange, jugé plus pratique (le confort), que de « payer » une cabane avec un mouton (troc). Monnaie inventé sous forme de métal : la mine et le monde des Gnomes défenseurs des trésors de la Terre. Ceux-ci se vengent donc depuis plus de 4800 ans, ce monde ne vit plus que sur une gigantesque escroquerie, cela fait la partie du thème de LA CHUTE et ses nombreuses variations à l’échelle planétaire ; c’est simple !

Comme le dit un internautes, c’est l’économie entière anglo-saxonne, donc la City, qu’il faut boycotter.
Donc depuis 4800 ans, l’outil monnaie destiné à faciliter les échanges est détourné de sa fonction, il sert au : « Make money ». Tapez ces mots/maux dans le traducteur de Google et il vous sort instantanément 4 significations du même thème !
Comme déjà écrit, l’argent est secret comme la merde l’est dans nos intestins, elle est cachée, et quand elle sort ça pue... L’émission « d’onde de forme » en radiesthésie sur les excréments ou sur l’Or métal est identique. Le propre de la digestion c’est LA TRANSFORMATION : la spéculation. Le Spéculum est un instrument servant à explorer des cavités ou conduits de l’organisme, muni d’un dispositif permettant de les élargir en vue d’en faciliter l’examen. De beaux modèles de spéculums viennent de la Pompéi romaine. Spéculer vient d’observer, et dérive vers : jouer, boursicoter, donc le « Make money » n’ayant plus aucun rapport avec l’outil de départ vieux de plus de 4800 ans ! C'est l'ego, l'égoïsme à l'état pur.
La spéculation-transformation est né principalement en Égypte ancienne, à cause du pillage multimillénaire des tombes des Pharaons : on pille les objets en Or destinés à la vie future de Pharaon pour les transformer en valeur (voleur) marchande. Pour nombre de peuples anciens l’Or métal était un symbole de DÉCORATION, et non d’une quelconque valeur (voleur).

Voici un exemple élémentaire d’escroquerie universelle où l’outil monnaie est détourné de sa fonction. Il est tiré d’après un extrait d’un recueil de contes populaires russes d’Afanassiev, conte : Les deux chances (Index Afanassiev : 304/172 - Index Aarne-Thompson : 735 + 735 A).

Texte d’origine (traduction de Lise Gruel-Apert) :
...
Le pauvre arrive à la ville avec sa femme et ses gosses, il loue un appartement et se met à commercer : il va à la foire, vend la vieille robe de sa femme un rouble ; avec cet argent, il en achète une neuve et la revend deux roubles. De cette façon, revendant tout ce qu’il achetait le double de son prix, il s’enrichit très rapidement et se fit négociant. Son frère cadet entendit parler de la chose, le vint voir et questionna :
«  Dis-moi comment tu as fait pour de miséreux devenir richard ?
...

Probablement qu’un Sumérien avait trouvé le moyen d’inventer l’argent : FAIRE CE QUE L’ARGENT VAUT (la fameuse valeur). Peut-être pour seulement soulager sa tâche administrative ? Il suffit d’être simplement un peu rêveur devant le dessin ci-dessous des chiffres mésopotamiens, dans le système cunéiforme sumérien datant de 2850-2000 ans av. J.C.
Le ZÉRO est né chez les Babyloniens. Ainsi les astronomes et les mathématiciens babyloniens ont usé d’un véritable zéro pour signifier l’absence d’unités sexagésimales d’un certain rang. Ce sont eux qui ont utilisé pour la première fois la règle numérale de position. Le système abstrait des savants mésopotamiens, forgé à partir de l’ancienne numérotation sexagésimale sumérienne, est semblable à notre numérotation actuelle, sauf pour la nature de la base et la formation des chiffres.
Cela fait penser au CALCUL, CAILLOU, JETON, PION !... Et Chaux, Calcaire. Les Grecs et les Romains apprenaient à leurs enfants à compter au moyen de cailloux, de boules, de pions, ainsi le calcul en est venu a désigner les quatre opérations arithmétiques élémentaires. (Pour des détails sur l’invention des chiffres, voir « Histoire universelle des chiffres », en deux volumes, de Georges Ifrah).
 
 
Chiffres Mesopot
 
 
Nous sommes vraiment depuis plus de 4800 ans dans un monde proprement démoniaque, et si les francs-maçons avec leur soi-disante morale avaient eut un Grain (0,053 gramme) de sincérité, nous n’en serions pas là !
L’Or métal est assimilé symboliquement au Soleil, donc le GRIFFON emblème de la City illustre l’Or-Lion et l’Aigle-Ciel, soit le roi des animaux terrestres et le roi des animaux célestes ; le POUVOIR. Le Griffon est censé représenter le thème du SALUT, donc des religions à rédemption comme la religion judéo-chrétienne, comme si le make money était la Rédemption ! Nous sommes bien dans le satanisme dans toute son Bling bling !
Dans l'historique de la City, il est question de MOUTONS conduit par des gens se disant libres (prémices de franc-maçonnerie : les freemen), qui comme l'agneau se rattachent aux religions du salut et du retour d'un messie. L'agneau est une monnaie d'échange par excellence ! Il symbolise l'Israélite, membre du troupeau de Dieu : le peuple élu (Isaï, 40, 10-11) paissant sous la conduite de bergers : les chefs politiques (1 Hénoch 89, 12,s), dont l'image est reprise par le christianisme (Luc, Jean...) :

Voici le Seigneur Yahvé qui vient avec puissance.
tel un berger qui fait paître son troupeau,
recueille dans son bras les agneaux,
les mets sur sa poitrine,
conduit au repos les brebis mères.
(Isaïe, 40, 10-11)

Agneau = sacrifice chez les juifs et les chrétiens comme chez les musulmans, c'est la victime sacrificielle de toutes les occasions, et surtout du renouveau (les Pâques juives, Ramadan, etc.). Sang du Christ = Agneau.
Agneau = montagne de Sion de la Jérusalem céleste dans l'Apocalypse. L'agneau se trouve dans le thème OSIRIS avec la Graine.
Le capital et la City se veulent démocratiques mais c'est valable seulement pour une poignée de manipulateurs au sommet de la pyramide avec à sa base les moutons !
 
Le GRIFFON illustre la dualité par ses deux animaux en un, et semble avoir été pour les Hébreux le symbole de la Perse (l’actuel Iran) ; les Mages ou la doctrine zoroastrienne se fonde sur la dualité du Bien et du Mal... Selon la tradition chrétienne le Griffon est négatif, à cause de son état hybride, et représente une force cruelle (c’est le moins que l’on puisse dire à propos du fric !), il est l’image du démon, et souvent synonyme de Satan. Mais dans le domaine civil, il désigne le péril imminent. Chez les Grecs les griffons sont assimilés aux monstres gardiens de trésor (ce qu’illustre parfaitement les sculptures placées dans la City). Ce sont les Griffons qui gardent les trésors au pays des Hyperboréens ; ils surveillent le cratère de Dionysos rempli de vin ; ils s’opposent aux chercheurs d’OR dans les montagnes. Ils servent de monture à Apollon. Ils symbolisent la force et la vigilance, mais aussi l’obstacle à franchir pour arriver au trésor.
(D’après le Dictionnaire des Symboles, de Chevalier et Gheerbrant).

J’ai mis en haut de page mon propre Griffon protecteur contre la monnaie, sous la forme d’un jeune griffon, un dessin de ma plume d’après une sculpture sur bois en Russie vers l’époque des Scythes.

L’Or de la Terre gardé par les Gnomes et les Kobolds maintenant se vengent, nous ne sentons que les prémices de la colère de GOB et du royaume du PLOMB. La City va bientôt s’écrouler comme un château de cartes à puces.

Monde diabolique depuis 4800 ans uniquement régit par le pouvoir, la guerre qui engendre un formidable business de tous temps, surtout maintenant dans notre civilisation technologique. Les guerres et les urgences, voir les situations provoquées par les tempêtes et autres perturbations naturelles comme les tremblements de terre créent des opportunités de profit gigantesque, et supérieur à tout autres situations de stabilité ou de paix. Il est donc « économiquement rationnel », pour les Couilles en Or opportunistes, de fabriquer crises et urgences.
Le terrorisme c’est vendeur, c’est source d’enrichissement pour le complexe militaro-industriel. Les deux ou plusieurs antagonistes dans un conflit sont désormais manipulés par les services secrets et par les intérêts de la finance mondiale : actuellement c’est toujours le business de l’affairisme impérialiste privé qui profite du terrorisme, l’organise et le finance à travers ses services secrets et ses alliés islamistes. Et en même temps la presque totalité des partis politiques, même d’avis contraire ou sceptiques, jouent la participation à ces guerres (nous le voyons dans la France de 2011-2012). Tous ces partis jouent le jeu de la dissimulation éthique, de la mystification, et clament à longueur de médias que c’est pour fourguer de force leur « démocratie » afin d’écraser la « dictature » ou le terrorisme, désormais synonyme comme l’était autrefois celui de « Brigand » pendant les guerres de Vendée en 1792 et 1793 où le roi était assimilé par les bleus à un dictateur, et où les Vendéens, comme pour le colonel Kadhafi, voulaient garder leur roi malgré la misère leur rendant leur vie difficile.

C’est là où la manipulation s’exerce dans toute son horreur, car les politiques balancent des mots franc-maçonniques comme : amitié, ou haine entre les peuples, amour pour la liberté et la démocratie, cruauté et générosité, etc. tous eyes candy servant des sentiments et idéaux éthiques, des mobiles entre individus et dans leurs rapports familiers ou relationnels, mais ne cerne même pas l’ombre des vraies fins politiques et stratégiques.
On entend jamais parlé dans les médias officiels du business de l’industrie du complexe sécuritaire et militaire, dont on dit qu’il dépasse celui de l’industrie du lavage de cerveau qu’est Hollywood.

Les guerres, catastrophes et conflit rapportent aux Couilles en Or autant que la fabrication de LA PEUR. L’HADOPI n’en est qu’un minuscule exemple.
Comme écrit dans une page consacré à la Vraie Vérité et à PAN (la Panique), ne pas être dans l’Instant c’est avoir peur car on manque de recul, on manque de CONFORT ; et toute notre civilisation et bâti sur le confort. SINON C’EST DUR ! Alors pour réveiller les gens ou les rapprocher D’UN FAUX INSTANT, on leur fourgue des électro-chics ou chocs : on leur fait peur artificiellement (stratégie du choc) pour exploiter l’effet de surprise, accompagné ou non de panique, qui PARALYSE, parce que faux instant comme l’est le soi ou ego par rapport au Soi ou Instant ou Conscience.

La prolongation de l’âge de partir en retraite en France fait partie de la stratégie du choc, et de nombreux exemples (voir le livre de Naomi Klein) montrent l’utilisation du choc pour imposer des réformes radicales et impopulaires, centrées sur l’acceptation de la mondialisation, de la destruction de l’État Nation, de la privatisation des fonctions et des biens publics, de la constitution des monopoles gigantesques, du renversement des systèmes solidaires comme notre Sécurité Sociale en passe de passer au privé comme aux USA (compter dans votre boite mail le nombre de spams pour des assurances santé que vous recevez chaque jours depuis environ six mois). Bref, tout cela afin d’augmenter toujours et toujours le profit des manipulateurs de marionnettes, soit quelque familles à la tête du monde.
Notre Sécurité Sociale française est en train de se privatiser à la vitesse grand V selon le modèle de l’école de Chicago et autres GATS (General Agreement on Trade in Services), c’est-à-dire la privatisation des services publics de l’eau et d’autres énergies, jusqu’à la police (voir l’hydre tentaculaire ACTA fabriqué par le lobby du commerce international), l’armée (aux USA), etc.

Je reprend l’exemple d'après celui donné dans le livre : Neuro-Esclaves : un vendeur à la sauvette se met devant la personne à qui il veut fourguer une cravate en la saluant à haute voix. Le type se met alors sur ses gardes (le choc). Aussitôt le vendeur lui colle une cravate dans les mains, la personne est bien obligé de la tenir et le vendeur annonce son prix. Comme la personne a touché la cravate, comme si elle l’avait déjà teinté de sa personnalité, elle paye la cravate puisqu’étant surprise elle ne dispose pas du confort, du recul permettant une réflexion.

La spontanéité est une des clés de la Taoicité, mais elle peut faire faire des bêtises s’il y a association matérialiste et sentimentale derrière, comme posséder après-tout une nouvelle cravate ou un nouveau truc inutile ; mais c’est la nouveauté qui compte, la transformation, le changement, le « Nouveau, vu à la télé », « Votre nouvel Ajax, et toujours aussi efficace ». Bref : LE PLAISIR, LE CONFORT.
La spontanéité va avec le doute, et la règle est qu’en cas de doute il vaut mieux s’abstenir !

La démocratie comme pour une religion repose SUR LA CROYANCE, donc L’ILLUSION. Ce qui fonctionne de nos jours ce n’est pas la démocratie des Anciens grecs, mais la croyance en la démocratie. Le monde Occidental est donc SOUS HYPNOSE COLLECTIVE, ce qui permet le fonctionnement et le camouflage d’un pouvoir naturellement non démocratique. Un pouvoir détenu seulement par quelques familles privées et incontrôlables de l’extérieur ; ce sont les vrais manipulateurs des institutions publiques.

La messe démocratique c’est LA PROPAGANDE, LA RÉCLAME.
PROPAGANDE : propager la foi, comme si la Vérité avait besoin d’être entretenue ! Alors si on la propage, c’est qu’il y a un problème !!! Ça cache quelque chose. Quelques aiguilles sous roches. L’ANGUILLE est insaisissable et symbole de dissimulation, comme le fric. Elle flirt avec le thème Eau Primordiale : serpent et eau : ONDES, soit pouvoir donner naissance à quelque chose, comme le pénis en érection...
Ainsi, la propagande, telle le vibrion spermatozoïde (la Graine) teintera les subconscients grâce à son entreprise de l’irrationalité, entrainant les électeurs dans la désinformation et le faux monté en dogme sur le système politique, économique et des larges secteurs de la vie collective. Pour embrouiller les électeurs, les médias appartenant aux Couilles en Or se chargent admirablement du job.
Comme tout est symbole, il est facile de descendre ceux qui sont contre le bolchevisme européen en les traitant de : eurosceptique, conservateur, nationaliste, xénophobe, raciste, fasciste, extrême droite...

(Référence partielle à : Neuro-Esclaves - Techniques et psychopathologies de la manipulation politique, économique et religieuse, de Marco Della Luna et Paolo Cioni)
 
 
 
 
 
Reportage en inverse de celui sur la City !
 
 
 

Dernière mise à jour : 06-02-2012 23:23

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >