Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Instant - Chaos - Instant
Instant - Chaos - Instant Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-05-2012 01:56

Pages vues : 983    

Favoris : 92

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Instant - Chaos - Instant
avant l’arrivée des Dieux par la Stargate
pour apporter la « civilisation » :
« Il y a pour les races supérieures un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures ». (Jules Ferry, Discours au Parlement, juillet 1885).
 
 
L’ÂGE D’OR ou le RIEN NE SE PASSE COMME PRÉVU, c’est donc là où se trouve LE MERVEILLEUX, le « Nouveau vu à la Télé ». Le Chaos c’est l’INSOLITE et ça fait PAN (panique ou surprise).

Le Nouvel Ordre Mondial a peur du Chaos, il a peur de l’Instant, du Soi, de l’Insolite puisqu’il veut tout contrôler tant la réalité lui donne la panique. Le Chaos de la Nuit fait peur au mondialisme et à son pouvoir. Voir la réalité, quelle terrible maladie qui rend fou !
 
« Je préfère mourir jeune et riche que vieux et dans la merde, comme mon père », dit un gamin salarié du crime, au Mexique. Ce genre de salarié ne cotise pas à la retraite, car sa durée de travail mettant un terme à sa vie vie est de trois ans. Le crime organisé est effectivement sorti du Chaos, donc dans le domaine du Cosmos (ordre de l’univers ou apparition effectif de l’univers). Et ici, dans ce monde, c’est plutôt un chaos-négatif ou cosmos-inverse plutôt qu’une « civilisation ». Le chaos-négatif c’est le FRIC, puisque nous sommes passé du véritable Chaos à un autre chaos : le désordre organisé par le Grand Architecte de cet Univers accaparé par des francs-maçons spéculatifs.
 
Le titre ‘Rien ne se passe comme prévue’ est le contraire du Nouvel Ordre Mondial ou mondialisme qui veut tout contrôler, se prenant ainsi pour Dieu, ou à défaut pour Big Brother afin de gagner le CONFORT.

CHAOS.
*Origine* *Dieu* *Instant*
Le sans commencement. Symbole O ou cercle sans centre !
Le Chaos est le RÉEL, puisque il est étranger à toute caractérisation, il n’en a aucune.
Chaos, stade liquide, sans forme, stade embryonnaire. Rien n’est organisé. Substance primordiale, Eau primordiale, qui enferme toutes choses en puissance. Pour libérer un potentiel, il faut souffler dedans (comme un ballon), afin de donner du *Vide* entre ses éléments trop compactés : voir la terre sèche et resserré, qui une fois humidifiée, gonfle et donne vie. On parle alors d’ordre ou Cosmos, ou Maât, la femme de ménage du Cosmos chez les Ancien Égyptiens. C’est donc plein de trucs par-ci par-là. C’est le départ des analogies sans fin.
*Mémoire* sans mémoires. L’éclaircissement est après le Chaos. *Archée*
Aucun centre ne se présente pour assurer une orientation, un repère. Il n’y a pas encore de poussée de l’intérieur vers l’extérieur suggérant une forme. Les contraires sont mélangés l’un dans l’autre, ils s’épousent, il n’y a pas encore de séparation (par exemple, le mâle et la femelle sont indifférenciés). Dans l’époque du Chaos, il n’y avait pas de convention, les personnes ne s’étaient pas encore misent d’accord entre elles.

• Les Eaux Primordiales
: sorte de Feu froid.
*Éther* ou pensée latente, ou plutôt espace mental.
Le Chaos fécondé par l’Esprit fournit les premiers embryons de Matière appelée : Mot/Terre.
Sortir du Chaos : c’est quand les Choses commencent à bien vouloir se donner « la main ».
Le Chaos des profondeurs de la terre où seules les plantes et les minéraux savent trouver leurs chemins et connaissent ce qu’il se trame.
APOPIS, dragon mythologique RYTHME du Chaos : adversaire-renaissance en Égypte ancienne, identifié tardivement à SETH. NEÏTH la déesse bisexuelle, ou Vierge Immaculée ou Père Mère ou Grande Mère. Neith est le prototype de la Vierge Marie des Chrétiens : une ondulation spirituelle. La Vierge Marie est bien déclarée : Mère de Dieu.
Neith (la Femme Non-Substance) est une personnification de l’Instant, rapport avec l’Eau (Stargate) des Poissons (constellation). C’est là que la Stargate prend tout sa valeur. Le fils de Neith est le Dieu-Crocodile Sobek, qui plus tard sera Sokek-Rê. Le Crocodile évoque bien-sûr l’Eau, la vibration de la Stargate puisque Eau primordiale ; de plus le Crocodile est associé à la Nuit. Encore la Stargate parce que le Crocodile est comme un PASSAGE, comme la Nuit annonçant le Jour. En chine le Crocodile reflète encore les vibrations : le chant et le TAMBOUR. On retrouve l’association : pluie et ÉCLAIRS, pas loin non plus de la Stargate. En Inde le Crocodile est la semence verbale de l’Eau. Seth et Typhon sont dans le même thème du Chaos. Le Crocodile est lié au royaume des Morts dans de nombreux pays d’Asie.
Le Crocodile est aussi associé au NÉNUPHAR. Dans la mythologie Maya le Crocodile veille aux extrémités des quatre chemins (encore la Stargate), et l’on retrouve l’association mâchoire-crocodile pour symboliser universellement l’initiation.
Comme le Crocodile saurien, Sobek est un dévoreur, comme l’Instant ayant un ventre infini. Alors Sobek fut adoré  comme la Levé des Eaux primordiales ; il fut adoré comme Dieu de la fécondité, à la fois aquatique, terrestre et solaire (Instant).
Dans la Bible, le Crocodile, sous le nom de LÉVIATHAN est décrit comme un des monstres du Chaos primitif (Job, 40, 25 ; 41, 26). Bien-sûr le Crocodile est du thème DRAGON en Occident. Enfin le Crocodile est duel : à la fois fécondation et vie et mort.

Avec le Chaos nous sommes dans l’Instant : « le Moment de Rê » et c’est bien pour ça que Maât en est sa fille.

Oui, maintenant nous sommes dans un chaos-négatif, puisque sorti de l’ÂGE D’OR, donc du Vrai Chaos. Ainsi, aucune loi jusqu’à ce jour n’a aboli les hors-la loi, nos modernes « terroristes » luttant contre la « démocratie » censé représenter l’ordre plus du tout cosmique ! Et ce que certains nomment « science » est devenu le contraire de la Connaissance !

Dans l’Âge d’Or régnait le Vrai Chaos, celui de la géométrie Absolue. ÂGE D’OR parce que le surnaturel, le merveilleux, le miracle, l’insolite ou le ‘rien ne se passe comme prévu’ étaient la Règle puisque c’est le domaine de l’Instant, et l’insolite C’EST PAN ET LA PANIQUE. L’Âge d’Or c’était le lieu du miracle permanent, les objets et les animaux volaient, les hommes et les animaux se parlaient et se comprenaient, ils s’échangeaient même leur véhicule (corps) les uns les autres pour s’amuser réellement, les graines germaient spontanément, la chair des animaux morts se régénérait aussitôt.

« Le grand âge du monde recommence,
Les années d’or reviennent,
Telle un serpent, la terre se débarrasse
Des mauvaises herbes hivernales usées :
Le ciel sourit, les fois et les empires miroitent,
Débris d’un rêve évanescent...
Une autre Athènes se lèvera,
Et à des temps plus lointains
Léguera, comme le couchant aux cieux,
La splendeur de sa prime jeunesse,
Laissant, puisque rien de si beau ne dure,
Tout ce que la terre peut prendre, ou le Ciel
donner ».
[Poème extrait du livre : La Ronde de l’Expérience, par Hugh Shearman, trad. B. Taquin, Éditions Adyar, Paris]


Certains disent que « des Ancêtres divins » ou Anciens « décidèrent » ? d’imposer une loi à ce Chaos, mais où ? Probablement sur la planète Terre, mais alors, qu’en est-il des autres mondes ? Cela ne tient pas debout. Pourquoi des « Dieux » décident comme ça de « sortir du Chaos » qui était l’ÂGE D’OR ? C’est idiot !  Toujours est-il qu’ils (extraterrestres ?) modifièrent ce qu’ils trouvèrent sur place : des sortes d’hommes-animaux à la Darwin qu’ils décidèrent de transformer en « hommes ». Dans la Bible ces Dieux ou leur chef part du matériel terre, de la poussière en sorte, de la BOUE, de l’ARGILE. Les Dieux ne se casse pas la tête ils ramassent ce qu’ils trouvent au sol. C’est de la profondeur de la Terre que surgissent les formes magnifiques et quelque fois terrifiantes. Mais ces « Dieux » en transformant les humains les empêchèrent de passer à volonté d’un état à l’autre. ON NE RECULAIT PLUS ou plutôt la ligne droite fut inventé et DANS UN SEUL SENS : invention de Kronos dévorant ses enfants, tableau en haut de page (Kronos-Saturne ça tourne comme les aiguilles de l’horloge). C’est-à-dire que le vrai cessa d’être vrai dès lors qu’il était vu, à cause de l’apparition sujet-objet. Ce fut une perte tragique puisque le Grand Temps, le grand PAN devenait le vulgaire temps de la chronologie tueuse ; on commença à vieillir. Et cela fut appliqué sur tous les continents, sur toutes les créatures des trois règnes : minérales, végétales, animales. L’espace fut inventé avec ses coordonnés. Des tribus furent créées et séparées, et chacune reçut des institutions marquant un début de civilisation : rites, coutumes, lois, carte d’identité. C’en était fini du Merveilleux de l’Âge d’Or. Avec la chronologie la mort fut à l’œuvre rapidement dans ce passage du Chaos au Cosmos où œuvre cette brave Maât. Elle a d’ailleurs fort à faire et doit donner de la tête de tous côtés dans ce monde où on abandonne la Réalité-Instant pour passer dans l’illusion du plaisir et de son amusement ou privation des muses : s’évader du quotidien, puis passer dans l’incertitude ou indéfini des formes et son omnipotence magique.

L’ÂGE D’OR correspond au Paradis, au BOIS et à l’ARBRE, ensuite grâce à l’arrivée des Dieux, peut-être par leur Stargate, arrive la violence, les guerres, les mensonges, la cruauté, les sacrifices humains et autres horreurs comme les tortures et le plaisir de voir souffrir. Ainsi naissait l’âge de la créativité, nous le vivons en ce jour avec notre monstruosité de débauche technologique en croissance permanente. Voir un tableau de Jérôme Bosch où l’imagination est déjà en croissance.

Avec la Chute du Paradis on entrait dans la civilisation : inceste et cannibalisme interdit, puis invention par Isis de l’Agriculture (voir la page Osiris le Dieu-Graine). On passe de la cueillette presque innocente à l’agressive Agriculture nous donnant une société pastorale, qui va se transformer au 19è siècle en sociétés citadines, le rationnel éjectant l’imaginaire qui se retrouve par exemple coincé dans les séries télés américaines, japonaises et de quelques autres pays industriels. Voilà la croissance de l’humain : du caca salissant Tout. Mais la Nature reprendra le dessus, elle est déjà en marche.

Pour certains, l’enfant est encore dans le Vrai Chaos, peut-être à cause de son imagination non perverti par l’âge adulte ; ainsi il peut transgresser les interdits de Maât ou du Cosmos sans se prendre une baffe sur la figure. Par exemple la sexualité est libre avant le mariage, du moins autrefois, ce n’est plus valable de nos jours de chaos négatif ! L’enfant, comme le dévergondé ou celui qui n’est pas dans ses gonds, donc qui n’est pas dans l’ordre de Maât, ou plutôt de celui des humains, est le « terroriste », le marginal ; et c’est seulement, pour l’enfant, le rite d’initiation pubertaire qui assurera le passage du Chaos au Cosmos, par le sacrifice qu’il devra faire de son ancienne vie dans le Vrai Chaos, au cours d’une rituel plus ou moins violent selon les époques, les pays et leurs coutumes.

Mais il ne faut pas oublier ce qu’explique souvent Ramana Maharshi : le Soi, l’Instant, le Chaos, Dieu, est toujours là, quoi que l’on fasse le Soi est éternellement conscient. Ce qui est réel doit exister toujours. La Paradis est toujours là.

« Les gens ne veulent même pas en entendre parler (du Soi), en revanche, ils sont avides de savoir ce qui se passe dans un au-delà - le paradis, l’enfer, la réincarnation [EMI]. C’est parce qu’ils préfèrent le mystère [le ‘Nouveau, vu à la télé’, la fête de Noël, etc.] à la simple vérité que les religions les dorlotent ; et cela uniquement pour mieux les amener vers le Soi. Vous avez beau errer dans tous les sens, vous devez en fin de compte revenir au Soi [ou Instant]. Pourquoi alors ne pas s’établir dans le Soi ici et maintenant même ? ». (Extrait de l’entretient 145, du 23 janvier 1936).

« Sujet et objet - tout se fond dans le Soi. Il n’y a ni observateur ni objet vu. Celui qui voit et ce qui est vu sont le Soi. Il n’y a pas non plus plusieurs soi. Tout n’est qu’un seul Soi ». (Même entretient).


soleil_lune_masfem480.jpg
 
Illustration de l’archétype Animus et Anima de Carl Gustav Jung :
- L’Animus est le Soleil noir dans la Femme, un androgynat primitif ou sa masculinité potentielle.
- L’Anima est la Lune noire dans l’Homme, des vestiges de sa féminité potentielle.

 
 
Stargate - Voir aussi le site Nous Ne Sommes Pas Seuls pour des détails en français sur la « Stargate » ou Porte de Amaru Meru (ou Aramu Muru) au Pérou.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 18-05-2012 02:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >