Accueil arrow Films arrow Films hors du Japon arrow LE JARDIN DE PTAH 6
LE JARDIN DE PTAH 6 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-12-2016 18:07

Pages vues : 2176    

Favoris : 340

Publié dans : Flash sur films, Sommaire films hors du Japon

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
pompei_pin400.jpg
 
 
LE JARDIN DE PTAH 6
 
 
 
Suite de la publication du scénario d’un projet de long métrage. Imhotep et son serviteur borgne Houy viennent de se mettre sur le dos l’achat d’une Teinturerie.
 
(Chantier côté Ouest. Extérieur levée du jour)
Un ouvrier inquiet (« voleur ») marche avec une fourche à l’épaule. Sepa l’aperçoit.

- SEPA (à l’ouvrier et avec une mine de réprobation) : Où as-tu pris cette fourche ? je ne te l’avais pas distribué... tu l’as volé ?!

À côté d’eux se trouve Sechy et trois autres ouvriers. Sepa est rejoint par Imhotep.

- IMHOTEP (à l’ouvrier inquiet) : Oh frère ! pourquoi as-tu pris cette fourche ? Le Chef Sepa a dû t’en remettre une quand on t’a engagé.
- SEPA (à Imhotep) : Je vais le faire punir.
- LE VOLEUR (à Sepa) : Mais la porte était ouverte ! J’ai cru que je pouvais me servir sans ta permission noble Sepa... On m’a volé la mienne le premier jour !

Imhotep soupçonneux regarde Sepa.

- SEPA (à Imhotep en désignant le voleur) : C’est les coups de bâton !

L’ouvrier « voleur » se cache derrière l’un des trois autres ouvriers présents.

- IMHOTEP : Attends Sepa. J’ai vérifié la porte du local à outils et elle est en bon état, le verrou n’a pas été forcé. C’est à toi de faire condamner les portes des locaux du chantier. Trop d’outils disparaissent ici. Par ta négligence tu as facilité le vol qui n’en est pas un ; ce frère a cru pouvoir se servir tout seul. C’est toi qui dois être puni, pas lui. Tu supporteras 10 coups de bâton.

L’ouvrier « voleur » a un large sourire.

- SEPA : Maître Imhotep, pitié ! j’envoie demain deux gardes chercher ton arpenteur à Tyr.
- IMHOTEP : La punition n’est pas pour le manque de l’arpenteur, mais pour ta négligence générale.

Imhotep fait signe de l’exécution de la sentence. Son confrère et lui attrapent deux petits bouts de bois traînant sur le sol, pendant que les deux autres ouvriers maintiennent Sepa à plat ventre. L’ouvrier «voleur» lui donne 10 coups. Sepa crie 10 fois.

- SEPA : Aie !... je les envoie demain... Aie !... je les envoie demain... Aie !... je les... Aie !

(Paysage de montagne avec un petit édifice. Extérieur jour)
Comme au début de la séquence 9, raccord avec le plan précédent : le paysan est allongé sur le côté du petit bâtiment et se prélasse. A côté de lui se trouve son fils avec une truelle à la main.

- PAYSAN : Elle pas belle ma demeure d’éternité ? ! Toute en pierres du chantier du Jardin Sud.
- LE FILS :  Par Maât ! sans ce chantier on n’aurait jamais pu construire ta tombe.

Le fils attrape une jarre et boit un coup. Il passe la jarre à son père qui boit lui aussi. Raccord mouvement.

SÉQUENCE 14
(Tente orange. Extérieur jour)
Un garde est devant l’entrée. À côté, Sepa boit (raccord mouvement), il est un peu ivre.

- SEPA (au garde) : Tu y es allé ?

Le garde fait non de la tête.

- SEPA (rotant) : … J’y suis allé, du miel et de la bière j’ai voulu goûter, sur mon menton ils ont coulé, dans ma bouche rien n’est tombé !... C’est pas vrai (il rigole).

Il prend une pièce de cuivre dans une poche de sa ceinture et la lance au garde.

- SEPA : Tiens, pour toi !

Le garde ramasse et remercie de la tête. Panoramique sur la tente blanche d’Imhotep.

(Tente blanche. Extérieur jour)
Le garde devant la porte laisse passer Houy arrivant avec deux jarres d’eau.

(Tente blanche. Intérieur jour)
Sur un lit Naharana est en pleure et elle tousse et soupire. Imhotep à ses côtés lui éponge le front. Houy dépose les jarres et verse de l’eau dans un récipient. Il attrape des tissus, verse un liquide dans l’eau, mouille ces tissus et les applique sur le cou de Naharana frissonnante. Il lui donne une fiole de liquide qu’elle recrache. Elle se cache le visage fiévreux. Houy, en signe d’angoisse s’accroupit sur le sol et commence à ramasser de la poussière qu’il se jette sur la tête. Imhotep caresse le front de Naharana et lui frictionne le dos. Elle tousse. Houy pleurniche. Des larmes viennent aux yeux d’Imhotep. Houy se relève et pose sa main sur l’épaule se son Maître.

- HOUY (en reniflant) : Mon bon Maître, il faut conduire Nanarana à la Maison de Vie pendant qu’il en est encore temps.

Imhotep regarde Naharana qui est maintenant allongé. Houy prépare des coussins et des tissus. Imhotep est abattu, puis tous deux aident Naharana a se lever. Ils la soutiennent et marchent vers l’extérieur de la tente.

(Tente orange. Extérieur jour)
Devant la tente : le garde de la porte d’entrée, puis Sepa et deux autres cavaliers et leurs ânes chargés.

- SEPA (ivre) : C’est à Tyr... que vous allez me trouver... l’arpenteur Mew... il Mew... il calcule bien... alors ne traînez pas dans les tavernes... et ramenez-moi Mew... l’arpenteur coûte... que coûte, sinon c’est les coups de bâtons... et je sais ce que ça fait !

Les deux cavaliers vérifient leurs charges puis enfourchent leurs ânes qui s’éloignent en trottinant et en passant devant Path.

SÉQUENCE 15
(Maison de vie couloir et salle. Intérieur jour)
Elle est éclairée par la même lumière orangée. On accompagne Imhotep et Houy poussant dans le couloir un chariot sur lequel est étendu Naharana. Trois élèves s’inclinent sur leur passage. Dans la grande salle un prêtre assis contrôle un autre prêtre pesant des petits sacs sur une grande balance. Deux autres prêtres font des gestes de dévotion en agitant des plumes d’autruche (déesse Maât). À l’arrivée d’Imhotep et de Houy, les prêtres se mettent sur deux rangs et saluent les deux mains sur les genoux. Imhotep, Houy et le chariot s’avancent entre les deux rangs pour aller devant une statue de Thot l’Ibis. Aidés par Houy deux prêtres ils transportent Naharana toussant et l’allonge sur un socle où un prêtre vient de déposer des coussins.

- 4 PRÊTRES ET IMHOTEP (pendant toute la scène) : Sors, toi qui es venu des ténèbres, qui entres dans le corps, qui te glisse ayant le nez par derrière et le visage tourné, à qui échappe ce pour quoi tu viens.
Es-tu venu embrasser cette femme ? Nous ne permettrons pas que tu l’embrasse !
Es-tu venu lui nuire ? Nous ne permettrons pas que tu lui nuises !
Es-tu venu me la prendre ? Je ne permettrai pas que tu me la prennes ! (couper si trop long : deux dernières rime dite par Imhotep).

Pendant la prière deux serviteurs allument des vases à encens. On entend la toux de Naharana. Les deux serviteurs déposent ensuite sur une table près de Naharana des fruits et de l’eau (pour les dieux). Houy, aidé d’un autre serviteur apporte une vasque d’eau. Les prêtres et Imhotep après la prière se lavent les mains. Un prêtre prend une cruche et verse de l’eau sur un linge que lui présente Imhotep, lequel lave le visage de Naharana continuant de tousser. Ptah se trouve au fond dans un coin.

(Tente blanche. Intérieur jour)
Imhotep accueil Ennana, Sepa et Sechy en les invitant à s’asseoir.

- IMHOTEP : Ma compagne Naharana va mieux. Le mal peut revenir prendre possession de son corps. Pour l’éviter il me faut construire un instrument de médecine. Ami Sechy, tu vérifieras les angles de taille des blocs ; ami Ennana, tu surveilleras que tes tailleurs ne maltraite pas mes blocs de calcaire. Quand c’est terminé Sepa, fait transporter les blocs dans le jardin de ma maison.

Ennana se lève, salut les deux mains sur les genoux et entraîne par le bras Sechy au dehors. Sepa l’air sinistre va vers Imhotep.

- SEPA (ironique) : L’arpenteur Mew ne sera pas au chantier avant trois jours.
- IMHOTEP (froidement) : En plus les routes ne sont pas sûrs !

Ils s’éloignent dans des directions opposées.

(Tente blanche autre coin. Intérieur jour)
Naharana un peu rétablit se coiffe. À côté d’elle, les restes d’un repas. Entrée d’Imhotep avec une jolie robe sur le bras.

- IMHOTEP : Ton beau visage a retrouvé sa fraîcheur, tu ne tousse plus.

Il montre la robe à Naharana.

(Tente bleue. Extérieur jour)
Sechy devant un chevalet rudimentaire dessine des formes géométriques avec un pinceau. A côté Redejet prépare des mélanges avec des pots de couleurs en chantant, accompagnée de Khenen.

- REDEJET : Oh oh le vieux crocodile, (7)
Comme ta tête est enfoncée, (7)
Comme tes yeux sont tous gonflés... (7)
- SECHY : …Comme ton ventre est trop rugueux, (7)
Comme ton dos est écailleux. (7)
- KHENEN :  Plongras-tu dans la Grande Verte ? (7)
Pour attraper tes enfants ? (7)

Sur la fin ils éclatent de rire. Redejet va donner un baiser sur la joue de Khenen. Ils esquissent un pas de danse.

SÉQUENCE 16
(Maison d’Imhotep jardin. Extérieur nuit)
[La Machine] Un homme pousse des blocs de pierre sur des rails de rondins de bois. Derrière se trouve une carriole attelé à un boeuf. Imhotep réceptionne les blocs de pierre sur les rails de rondins. Un gros tas déjà en place. A côté, un cadre avec dedans un papyrus tendu sur lequel se trouve les dessins géométriques de Sechy. Imhotep renvoie d’un petit geste l’homme, tandis qu’un chat traverse le jardin.

(Maison d’Imhotep jardin machine. Extérieur nuit)
Devant le tas de pierres brutes et déjà taillées, Imhotep se met à genoux et prie à haute voix.

- IMHOTEP : Oh Divin Khnoum sur ton Tour de potier éveilles-toi, tu es vénérable, façonnes ces pierres, actives les.

Imhotep touche un bloc, rien ne bouge. Il lève les yeux vers le ciel étoilé d’un air de reproche. Il touche à nouveau le bloc, toujours rien. Imhotep dégoûté s’allonge sur le sol pour contempler les étoiles, ferme les yeux. Quand il ouvre les yeux, c’est pour voir un bloc taillé se désagréger et se reconstituer au milieu du jardin dans le bassin. (Trucage/téléportation). Hésitant il touche un autre bloc et quelques secondes après : désintégration puis reconstitution au milieu du bassin et sur le dessus du premier bloc. Imhotep s’agenouille et prie en murmurant.

- IMHOTEP : Enfin Seigneur Khnoum, modeleur des Dieux...

(Terrasses Maison Imhotep. Extérieur nuit)
Panoramique sur un chat trottinant sur le parapet de la terrasse. Au loin la Lune brille.

(Terrasses Maison Imhotep. Extérieur nuit)
Un autre coin de la terrasse. Ont suit la progression du chat. Il est bientôt rejoint par un deuxième chat, puis par un troisième. Ils trottinent tous et sautent sur une autre terrasse en petit contrebas et passent devant une fenêtre faiblement éclairée. L’un des chats saute dans la pièce.

(Chambre Naharana Maison Imhotep. Intérieur nuit)
Dans un coin sombre est allongé sur un lit Naharana. Elle tousse et gémie, il y a du sang sur sa chemise ; à ses côtés se trouvent des restes de nourriture. Des mouches volent au-dessus. Le chat renifle la nourriture, un deuxième chat le rejoint. Les chats ne touchent à rien. L’un d’eux monte sur le lit de Naharana, il la renifle un peu. Elle ne bouge pas. En toussant brutalement elle fait peur aux deux chats qui se sauvent par la fenêtre.

(Maison d’Imhotep jardin machine. Extérieur nuit)

L’assemblage de «la Machine» de médecine est terminée. Imhotep debout sur une échelle donne quelques petits coups sur un bloc avec une massette de silex. Après examen il descend de l’échelle et va prendre le papyrus avec le dessin. Il prend son petit sac à la ceinture et en sort des cailloux qu’il dispose sur le sol selon un dessin particulier (il fait un «tableau de bord» de l’instrument). Il mesure au sol avec ses doigts, regarde son papyrus dessiné. Le «tableau de bord» terminé, il enlève un caillou qu’il rejette au loin. Aussitôt de petits éclairs bleutés courent parmi les cailloux (trucage). Arrivée de deux chats miaulants (ils sont attirés par l’ionisation du «tableau de bord»). Imhotep va se placer rapidement sur sa machine entre les deux gros blocs au dessin particulier. Le jardin se met a rétrécir (trucage) pendant qu’il arrive d’autres chats.

(Égypte moderne. Extérieur jour)

[Les Japonais en Égypte] Une autre époque : l’année 2020. Imhotep se retrouve propulsé derrière un groupe de 10 touristes Japonais photographiant un obélisque. (Trucage numérique ou sur le lieu réel ?). Il met les deux mains sur la tête, éberlué par ces costumes et par les ruines égyptiennes. Un petit garçon Japonais tire le bras de sa maman.

- ENFANT JAPONAIS :  : Maman, maman, regarde, il y a un drôle de bonhomme là-bas !
- LA MAMAN : Ah ! tiens-toi tranquille mon chérie. Dans ces pays chauds, on a des mirages.
- ENFANT JAPONAIS : C’est quoi mirage ?

La forme d’Imhotep se désagrège (trucage). Il se retrouve entre son éclateur et semble perplexe.

- IMHOTEP (à lui-même) : Ça marche bizarrement ; Khnoum devait être mal concentré ! Enfin, c’est amusant ce truc !... Par Apis, et Naharana ! (Affolé) Où se trouve Houy ?

Des chats viennent vers lui en miaulant. Il en caresse un en effaçant doucement le dessin au sol, puis range tous ses cailloux dans son petit sac à la ceinture. Il part rapidement à l’intérieur de la maison pendant que quelques chats le suivent.

(Terrasses Maison Imhotep. Extérieur jour)
De la terrasse arrivent plusieurs chats. ils observent le centre du jardin avec «la Machine». Dans le jardin même il y a quelques chats.

(Maison d’Imhotep jardin machine. Extérieur jour)
Imhotep aide Naharana a s’allonger sur le socle de pierre qui se trouve entre les deux éclateurs de pierre. Puis il sort ses cailloux de son sac. Il refait le même dessin (tableau de bord) que précédemment. De nouveau le jardin se rétrécit, des ondulations se répandent entre les deux éclateurs (trucage). Les chats sont de plus en plus nombreux. Au bout d’un moment de manipulation des cailloux, Imhotep efface doucement le dessin. Naharana se relève toute seule sans vaciller du socle de pierre, elle ne tousse plus.

- IMHOTEP (en levant les bras) : Oh ! Khnoum merci.

Il embrasse Naharana, la couvre de baisers sur le visage, et la poitrine. Il la serre très fort. On entend miauler les chats.

- IMHOTEP : Naharana...

(Terrasses Maison Imhotep. Extérieur jour)
Une dizaine de chats trottinent sur la terrasse, certains sautent sur l’autre terrasse en léger contrebas. (Fondu enchaîné).

(Proche de Mur-Blanc. Extérieur nuit)
Imhotep et Naharana se tiennent par la main. Ils s’embrassent. On les suit dans la campagne d’Égypte éclairé par la Lune pleine. Ils s’asseyent sur un talus au bord du Nil. Proche de là on voit un petit temple en ruine (temple de To-Tjenen qui réapparaîtra par la suite). Naharana tousse un peu.

- IMHOTEP : Tu dois profiter des bienfaits de Ré aussi longtemps que tu le peux.

Naharana fait oui de la tête en riant.

- IMHOTEP : Toi mon désir, toi ma joie, jamais tu ne verras la fin de mon ardeur pour toi si tu ne l’étreins dans mon sang.

Panoramique descriptif en direction du petit temple. Des ombres sous la Lune semblent inquiétantes. Naharana se remet a tousser bruyamment, elle crache du sang.

- IMHOTEP (effrayé) : Oh ! ma Naharana, ne soit pas le Maître de ton mal. Viens au jardin, je vais refaire un passage.

Ils se relèvent, Imhotep soutient Naharana et ils s’en retournent.

(Maison d’Imhotep jardin machine. Extérieur nuit)
Des torches éclairent le jardin. Imhotep et Naharana se dirigent vers «la Machine». Imhotep fait allonger Naharana entre les deux éclateurs. Elle tousse et crache du sang de plus en plus. Imhotep avec une torche allume deux autres torches, ce qui permet de voir quelques chats qui les regardent.

- IMHOTEP
D’où viennent tous ces chats et où est Houy ??

A nouveau Imhotep dessine son «tableau de bord» avec ses cailloux. En enlevant deux cailloux qu’il rejette au loin, le jardin recommence a se rétrécir. Des ondulations intense se répandent entre des deux éclateurs (trucage). D’autres chats arrivent (l’électricité ionisé les attirent). On entend off Naharana gémir. On suit quelques chats. L’un d’eux louche fortement. Le vent léger pousse une boulette de brindilles. Le chat qui louche fait rouler la boulette avec sa patte, il court pour rattraper la boulette qui arrive contre le «tableau de bord». De sa patte le chat envoie valser des cailloux du tableau. Aussitôt la «Machine» se désagrège (trucage). Il ne reste plus que deux tas de sable avec au milieu Naharana qui ne tousse plus et ne bouge plus. Imhotep qui était en prière s’approche d’elle, il écoute son coeur. Puis se jette à plat ventre sur le sol et s’envoie du sable sur la tête en sanglotant. Raccord mouvement.


À suivre… Si Ptah, Père des Dieux, le permet…

[En haut de page : Pompéi, aquarelle de M. Roudakoff]


Distribution, pour les séquences ci-dessus :

IMHOTEP (35 ans) : architecte du Roi Djeser
SEPA (Mille-pattes) (22 ans) : l’ingénieur et Chef des travaux
LE VOLEUR
UN PAYSAN
LE FILS DU PAYSAN
UN GARDE
HOUY (35-45 ans) : le serviteur borgne d’Imhotep
NAHARANA (30 ans) : la femme d’Imhotep
PTAH : Dieu honoré à Mur-Blanc (Memphis)
4 PRÊTRES
DES SERVITEURS (de la Maison de Vie)
SECHY (30 ans) : Chef des dessinateurs
ENNANA (25 ans) : Chef des tailleurs de pierres
KHENEN (troublé) (23 ans) : assistant de Sechy
REDEJET (accorder) (20 ans) : la femme aux coloris
DES CHATS (en nombre)
ENFANT JAPONAIS
LA MAMAN (de l’enfant japonais)
DES TAILLEURS DE PIERRES
DES GARDES DU CHANTIER DU JARDIN
PLUSIEURS PERSONNES
 
masse_d90.png
 
 

Dernière mise à jour : 28-12-2016 18:42

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >