Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Le pouvoir du N.O.M. ne peut utiliser sa république
Le pouvoir du N.O.M. ne peut utiliser sa république Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-05-2023 21:51

Pages vues : 539    

Favoris : 20

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Calcul, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
logo_repub_franc_interdit.jpg
 
 
Le pouvoir du N.O.M. ne peut utiliser sa république
que pour contrôler les masses, il prend ainsi le
relais des principales religions encore en place.
Nous devons, si encore possible, ne plus utiliser
les ”services” du régime républicain commerçant ou
socialiste : NE PLUS ÊTRE DES USAGERS (consommateurs).
Car les entités terriennes sont et seront désormais
de plus plus conditionnées MENTALEMENT comme leurs
packs en vente dans leurs supermarchés.
 
Pour ce faire, le régime doit entreprendre nombre
d’ingénieries socialistes afin que les entités
terrestres NE SOIENT PAS CONSCIENTES de plus en
plus d’un grand nombre de choses.
Ainsi de plus en plus de ”données” seront rendues
impossibles à la perception de conscience humaine.
Car de nombreuses techniques seront en place pour
gérer L’INCONSCIENT COLLECTIF, particulièrement en
ce qui touche les segments d’information de tous
ordres qui doivent faire l’objet, ou non, d’un
VERROUILLAGE MENTAL. Donc :
ENTRETENIR LA CONFUSION
pour générer perpétuellement une situation
ANTAGONISTE APPELÉE SADIQUEMENT « PAIX ».

Le mot « paix » de la république commerçante est le
principe même du : DIVISER POUR RÉGNER.
TOUT EST INVERSÉ.


C’est pourquoi tous les efforts des Terriens pour
comprendre et RE-trouver un semblant de Vraie
Télépathie sous quelque forme que ce soit devra être
sévèrement détruit dès le départ, car si la Télépathie
originelle terrienne est retrouvée, elle peut
naturellement pénétrer les cerveaux de la chefferie
cancérisé du pouvoir, et plus aucun mensonges de
ces pouvoirs ne sera possibles ;
de même qu’il
n’y a aucune raison que les Dieux ne puisent être
eux aussi pénétré comme à l’Âge d’Or où les
échangent HAUT-BAS et l’inverse étaient de la
meilleure banalité.

Être atteint du cancer du pouvoir et en plus
avoir beaucoup de puissance financière entraîne
NATURELLEMENT LA PASSION DU SECRET :
L’OR OU L’EXCRÉMENT SONT CACHÉS,
L’ÉTAT PROFOND ET SES FINANCES SONT CACHÉS.
LE PRINCIPE DE TOUS POUVOIRS SERA DE CACHER SES
SECRETS :
UN RÉGIME POLITIQUE QUEL QU’IL SOIT
UTILISERA DONC DE FAÇON PROPHYLACTIQUE, UNE
DISSIMULATION GÉNÉRALE DE TOUT CE QU’IL PEUT :
SA SOI-DISANT DÉMOCRATIE EST LE MEILLEUR LEURRE
POUR CETTE DISSIMULATION À TRAVERS CE QUE LE
POUVOIR APPELLE ”élection au suffrage universel”
comme si c’était une religion (par l’emploi
mensonger du mot ”universel” qui ne peut qu’être
d’emploi unique : spirituel, au sens du Christ
ou du Soi).
Dans ce cancer du POUVOIR, Nous devons
désormais y ajouter le concept humain de la
finance mondiale et de son utilitarisme mercantile
et d’objets sous sa forme de nouvel objet :
”l’intelligence artificielle”.

À le ”fin des temps” l’I.A. ne peut considérer l’humain
que comme une merde et l’éliminer tout simplement.
”Fin des temps” = principe de l’arroseur arrosé !

Bien-sûr la Télépathie implique la DUALITÉ
SUJET-OBJET : aucune télépathie ne peut exister
sans un émetteur et sans un récepteur, tout
comme la clairvoyance impliquant l’espace-temps
avec la même dualité émetteur-récepteur.
Comme l’exprime Ramana Maharshi à l’entretien 18
”L’auditeur [le récepteur] seul a de l’importance.
Sans auditeur, il ne peut y avoir d’audition ;
sans voyant, il ne peut y avoir de vision […].
Le sujet et l’objet n’apparaissent que lorsque
le mental est mis en mouvement. Le mental les
inclut tous deux ainsi que les pouvoirs
occultes”. Même chose avec le temps : il faut
une personne pour le voir, le posséder.



”La télépathie et la radio permettent de voir et d’entendre à distance. Elles se ramènent toutes deux au phénomène de l’audition et de la vision. Que l’on écoute de près ou de loin ne change rien au fait d’entendre. Le facteur fondamental, c’est l’auditeur, le sujet. En l’absence d’auditeur ou de voyant, il ne peut pas y avoir d’audition ou de vision. Ces deux facultés sont des fonctions du mental. De même les pouvoirs occultes (siddhi) ne sont que dans le mental. Ils ne sont pas naturels au Soi. Ce qui n’est pas naturel, mais acquis, ne peut pas être permanent et ne vaut pas la peine que l’on s’efforce de l’obtenir.
Les siddhi sont des pouvoirs à longue portée. Un homme ordinaire a des pouvoirs limités et se sent misérable. Il cherche à augmenter ses pouvoirs afin d’être heureux. Y parviendra-t-il vraiment ?
Si l’on considère que les gens sont malheureux avec des facultés de perception limitées, alors on peut en conclure que leurs malheurs s’accroîtront proportionnellement à l’augmentation de celles-ci [donc avec l’I.A. des humains cela risque d’être leur FIN]. Les pouvoirs occultes n’apporteront jamais de bonheur à qui que ce soit. Bien au contraire, ils le rendront d’autant plus malheureux !

Par ailleurs, à quoi servent ces pouvoirs ? Le soi-disant occultiste (siddha) désire exposer ses pouvoirs afin d’être apprécié par les autres. Il recherche la reconnaissance et s’il n’en reçoit pas, il est malheureux [c’est le principe de LA MALADIE DU POUVOIR]. Il faut absolument que les autres l’apprécient [principe de LA MALADIE DU POUVOIR]. Il peut même rencontrer quelqu’un dont les pouvoirs sont supérieurs aux siens. Il en éprouvera de la jalousie et sera encore plus malheureux [ce sera le cas avec l’I.A.].
Un grand occultiste peut toujours rencontrer un occultiste encore plus grand que lui, et ainsi de suite jusqu’à ce que survienne quelqu’un qui volatilisera tout en un clin d’oeil [tout comme une I.A. pourra rencontrer une autre I.A. encore plus ”intelligente” qu’elle]. Un tel personnage est le plus haut adepte (siddha) et Il est Dieu ou le Soi.
Quel est le réel pouvoir ? Est-ce l’accroissement des richesses ou bien le fait d’amener la paix ? Ce qui conduit à la paix est la plus grande perfection (siddhi) [évidemment la Vraie Paix, pas celle des commerçants et leur démocratie]”.
(Ramana Maharshi, entretien 20 du 30-1-1935).

La Vraie Télépathie n’est qu’un organe des sens, mais organe originel, néanmoins encore du domaine de la dualité sujet-objet. La Vraie Télépathie reste une connaissance relative d’un sujet face à un objet ou d’un émetteur face à un récepteur. ”Le jnana [le Réalisé] se situe au-delà de la connaissance relative. Il est absolu.
Le Soi est la source du sujet et de l’objet. Quand l’ignorance prévaut, le sujet est pris pour la source. Le sujet est le connaisseur et ne constitue qu’un élément de la triade dont les trois éléments ne peuvent exister indépendamment l’un de l’autre. Si bien que le sujet, ou le connaisseur, ne peut pas être l’ultime Réalité. Celle-ci réside au-delà du sujet et de l’objet. Quand elle sera réalisée, il n’y aura plus de place pour des doutes”. (Ramana Maharshi, entretien 500 du 10-6-1938).

LE SECRET DE TOUTES CHOSES : SE CONCENTRER SUR UNE SEULE CHOSE SANS EN DÉSIRER LES FRUITS : PRINCIPE DE L’OR ROSE DU POMMIER………..
PRINCIPE DU TROU, DANS LEQUEL IL N’Y A RIEN D’AUTRE QUE LE TROU, DONC PAS DE TROU À VOIR OU À POSSÉDER, AUCUN BÉNÉFICE À EN TIRER.


”[MâU II.2, 8] « Le noeud du coeur est tranché ; les doutes sont dissipés ». C’est cela la signification de pratyaksha et non pas ce que vous pensez. Seul l’avidyâ-nâsha [la suppression de l’ignorance] est la réalisation du Soi. Mais la notion de la réalisation du Soi est aupachârika [métaphorique]. Ce n’est qu’un euphémisme pour désigner l’élimination de l’ignorance”. (Entretien 500).

La Vraie Télépathie ne devrait pas être une DÉPENDANCE À ICELLE. De plus, si cette télépathie ou sa caricature devait être acquise comme on achète un slip, ”ce qui est acquis sera perdu en temps voulu [perdu ou usé, concept de ”fin des temps”]. Ces pouvoirs ne peuvent jamais être permanents. La seule chose permanente est la Réalité ; et cela est le Soi”, dit Ramana Maharshi à l’entretien 503 du 17-8-1938.

Pas de surprise : L’EUROPE, L’OCCIDENT, ET MÊME DE GRANDES ZONES DE L’ORIENT SONT SOUS TÉLÉPATHIE-INFLUENCE ANGLO-AMÉRICAINE ET SON DOLLAR UTILITAIRE ET EN RÉSEAUX COMME SA LANGUE ANGLAISE PARTOUT. Même la Russie de Poutine subit cette influence télépathique !
L’autre télépathie-influence occidental et même mondiale est évidemment celle du vaticanisme ou Église de la Rome impériale : elle est indissoluble de la télépathie-influence anglo-américaine et de son protestantisme.

Rappel sur la ”logique” des Anciens :
Si l’on parle de  ”la Face de Ré”, cela ne veut pas dire que Ré soit la face, mais ce qui agit sur les cinq sens de la face, c’est-à-dire du Verbe émetteur depuis le cerveau des ”verbes” ou rayons, vibrations vers le récepteur.
Les Anciens en général et par rapport aux Modernes actuels sur les concepts d’intellect et d’intuition, ne s’accrochaient pas sur les OBJETS comme maintenant de nostre époque si matérialiste ; les Anciens voyaient les choses, les objets, COMME DES FONCTIONS D’ACQUISITION DE L’INFORMATION, comme dans l’exemple ci-dessus avec ”la Face de Ré” ; ou dans l’exemple de la GRAINE-GRAIN FOCALE du ”Ceci devient Cela” : Grain (prt) et Hiver (prt) sens de faire des provisions pour cette saison difficile ; exemple de CROISEMENT modèle du CADUCÉE. Le GRAIN-CAUSE = L’EFFET-HIVER, et nullement la caractéristique utilitaire du confort concernant l’effet de la froideur qui demanderait à mieux manger et à se réchauffer auprès d’un feu.
Mais il y a encore une subtilité : quand Nous pensons par l’intellect et l’intuition en terme de CHOSES, Nous utilisons ces fonctions comme des outils pour POSSÉDER DE L’INFORMATION : Nous plaçons l’outil comme préexistant à l’information que l’intellect et l’intuition sont supposés traiter. Ce sera d’ailleurs le principe de la LAÏCITÉ À LA FRANÇAISE : elle fait semblant de ne pas s’imposer, afin de profiter à « l’intérêt général », d’être en accord avec l’ensemble, mais en postulant que cet accord existe déjà, comme s'il était issue de Dieu, ou inné.
Comme Nous pensons que l’intellect et l’intuition sont des objets (du concret), Nous supposons que les Anciens avaient la même logique, la même géométrie mentale. Mais les Anciens mettaient EN PREMIÈRE PLACE L’INFORMATION à obtenir, par tous moyens, et ne s’embarrassaient pas de conceptualiser genre ”raison’ des Lumières quels genres d’outils il fallait pour l’obtenir (comme de nos jours les moyens informatiques de surveillance globale…).
INTUITION = PERCER (perception, per-ce-voir, la flèche de Rudra perce, pénètre), DANS LE SENS DU GATE GATE : ALLER AU-DELÀ, ALLER TOUJOURS AU-DELÀ, AINSI L’ÉVEIL. Delà provient aussi l’ORIGINE DE LA VRAIE TÉLÉPATHIE, AVANT LE LANGAGE PARLÉ. (Télépathie, d’après le mot anglais telepathy, 1882 par le métapsychiste F.W.H. Myers : l’idée d’une communication de cerveau à cerveau par les moyens autres que les canaux habituels des cinq sens et du mental). Comme l’observe bien Ingo Swann dans Pénétration, cette idée de Myers représente « l’horreur des horreurs », PARCE QU’ELLE LOCALISE LES CERVEAUX, ELLE EN FAIT DES OBJETS, DES MÉCANIQUES dans la logique mécaniste de l’européen de l’après 1789 après encyclopédie de 1762 des Diderot et Cie.

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL C’EST LE SOCIALISME, LA VALEUR RÉPUBLICAINE ET SON ÉTAT PROFOND MONDIAL DONC (3), DE PARVENIR À UN LARGE VERROUILLAGE MENTAL, EN SUIVANT LE FEU VULGAIRE DU SOCIAL, CE FEU VULGAIRE QUI FÉDÈRE OU SOCIALISE AU LIEU D’ÊTRE NATUREL… AUSSI LA VALEUR RÉPUBLICAINE OU DU NOUVEL ORDRE MONDIAL, C’EST LA MÊME CHOSE PUISQUE CETTE RÉPUBLIQUE SE QUALIFIE D’”UNIVERSELLE”, COMME UNE RELIGION, CETTE VALEUR, CE SOCIAL, SERA DE PARVENIR À UN LARGE VERROUILLAGE MENTAL DE SES ”PAROISSIENS” DÉJÀ À L’ŒUVRE PAR LA TECHNOLOGIE INFORMATIQUE FAÇONNANT LA PENSÉE UNIQUE, AFIN DE BÉNÉFICIER DE RÉPONSES COMMUNAUTAIRES FUSIONNELLES PERMETTANT DE MAINTENIR UNE ”COHÉSION SOCIALE” SUFFISANTE POUR LE FONCTIONNEMENT DE SA SOCIÉTÉ.
DANS LES FAITS, LES POUVOIRS EN PLACE DANS LE MONDIALISME RÉPUBLICAIN SE LIVRENT À UNE DÉMOLITION MAL CONTRÔLÉE DU PRINCIPE NATUREL DE L’INTUITION OU PERCEPTION SUBLIMINALE (perception au-delà de la conscience à pensée unique ou à logique conventionnelle), en conséquence de quoi les humains ne peuvent que devenir de plus en plus des BIO-ROBOTS comme le rêve les Laurent Alexandre et ses transhumanistes, la future « élite » à gérer-programmer les cerveaux humains pour les orienter (”l’esprit ou l’opinion public” est pour ces ”élites” de la bouffe à diriger-digérer, et gare à celui ou celle qui ne sera pas ”zéro défaut”).

FEU VULGAIRE = OBJET SOCIAL avant d’être un concept DIGESTIF QUI A BESOIN DE SE NOURRIR. Le rêve de la chefferie du N.O.M. est de comprendre et de maîtriser le comportement humain et le FONCTIONNEMENT DE LA CONSCIENCE COLLECTIVE (ou conscience des foules) afin de mieux la contrôler dans une direction ou une autre. Conscience des foules totalement irrationnelle AGISSANTE UNIQUEMENT PAR EMPATHIE ÉMOTIONNELLE QUI SERA, D’UNE MANIÈRE OU D’UNE AUTRE, ET PROBABLEMENT ÉLECTRO-BIO-INFORMATIQUE, TRANSMISE DE FAÇON SUBCONSCIENTE. ET LÀ CE NE SERA PAS LA FLÈCHE DE RUDRA… Ce sera une FAUSSE TÉLÉPATHIE. Car comme le signale avec justesse Ingo Swann dans Pénétration, LA VRAIE TÉLÉPATHIE EXISTE TOUJOURS, elle sera interdite ou dissimulée par les pouvoirs élitistes terriens du régime républicain craignant trop pour son socialisme et son ORDRE si nécessaire à son COMMERCE.
Pour ces pouvoirs la recherche métaphysique et donc aussi de RÉALISATION du Soi est interdite, parce que cela implique aussi la Vraie Télépathie, seule potentialité humaine de communauté authentique dont de nombreuses puissances terriennes étatiques ne souhaitent pas que cette Vraie Télépathie fût RE-trouvée et développée.
Réalisation du Soi ou développement de la Vraie Télépathie sous quelque forme que ce soit, notamment électro-machin, devra être strictement interdite ou cachée, parce si la Vraie Télépathie terrienne peut pénétrer les consciences, alors il n’y a aucune raison que LA CORRESPONDANCE AVEC LES DIEUX NE PUISSENT SE RÉALISER FACILEMENT COMME PAR LE PASSÉ…. (Voir l’entretien 264 de Ramana Maharshi). Pour comprendre mieux cette notion des ”Dieux” voir surtout la note (1). Si cette communication avec les Dieux est RE-trouvé comme à l’ÂGE D’OR, s’en est vraiment finit de l’État, de son capital, de ses marchandises et de son salariat…….

L’ANTÉCHRIST VIENDRA PAR LE RÉSEAU TECHNOLOGIQUE ET SON MENTAL TECHNOCRATIQUE, PAR LE SOCIALISME, PAR LE FEU VULGAIRE DE L’ÊTRE SOCIAL ANTI-NATUREL OU ANTI-FEU AUTHENTIQUE : RUDRA LE NUMINEUX (sens de présence divine, absolue, insaisissable ; sens de ”mysterium tremendum”).
L’ANTÉCHRIST EST DÉJÀ DANS LE RÉGIME RÉPUBLICAIN, SA DÉMOCRATIE ET SON CONSOMMATEUR : son régime politique républicain fait croire à son citoyen ou urbain-bétonisé qu’il est libre, donc qu’il est le TOUT (grâce évidemment au saint graal du numérique et ses réseaux ”sociaux” religion et ses ”villes intelligentes”). Absolu mensonge, absolu Antéchrist, car seul un total peut connaître un total. Or, le ‘moi’ du citoyen ne peut pas être le TOUT puisqu’il se définit par rapport à un autre citoyen, il est alors limité par ce qui le différencie de ce ’toi’. C’est pourquoi il ne peut y avoir qu’UN Soi, car s’il y en avait deux, chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait donc pas infini. Il en est ainsi du ‘je’ ou ego de chaque citoyenisé en régime étatique républicain qui ne sera jamais un Libéré, un TOUT, PAN.
Seul le ‘Je’ de la Réalisation permet la Félicité du sentiment océanique (2) qui n’est pas une partiellité à côté d’autres ; qui n’est pas non plus perception socialiste, un collectivisme, une multitude.

À SUIVRE…

Notes.
1. « Les Dieux Ishvara ou Vishnou [une des trois principales divinités de l’hindouisme incarnant la fonction de conservation] et leurs demeures sacrées, le mont Kailâsa et Vaikuntha, sont-ils réels ? »
M. : Aussi réels que vous êtes dans ce corps.
Q. : Possèdent-ils un vyavahâra-satya, c’est-à-dire une existence phénoménale comme mon corps ? Ou bien sont-ils une fiction comme les cornes du lièvre ?
M. : Ils existent vraiment.
Q. : S’il en est ainsi, ils doivent se trouver quelque part. Où donc ?
M. : Des gens qui les ont vus disent qu’ils existent quelque part. Nous devons donc les croire.
Q. : Où existent-ils ?
M. : En vous.
Q. : Mais alors, ce sont simplement des idées que je peux créer et contrôler ?
M. : Il en va ainsi de toute chose.
Q. : Mais je peux créer de pures fictions, par exemple des cornes de lièvre ou bien des choses qui ne sont que partiellement vraies, comme des mirages, etc. Par contre, il existe des faits indépendants de mon imagination. Les dieux Ishvara et Vishnou entrent-ils dans cette dernière catégorie ?
M. : Oui.
Q. : Sont-Ils sujets au pralaya (la dissolution cosmique) ?
M. : Pourquoi le seraient-ils ? L’homme qui devient conscient du Soi transcende la dissolution cosmique (pralaya) et atteint la Libération (mukti). Pourquoi pas Dieu (Ishvara) qui est infiniment plus sage et plus capable ?
Q. : Les dieux (deva) et les démons (pishâcha) existent-ils de la même manière ?
M. : Oui.       
Q. : Comment devons-nous concevoir la Conscience suprême (chaitanya-brahman) ?
M. : Comme ce qui est.
Q. : Doit-on la concevoir comme étant la lumière en soi ?
M. : Elle transcende la lumière et l’obscurité. Un individu (jiva) voit les deux. Le Soi éclaire l’individu pour lui permettre de voir la lumière et l’obscurité.
Q. : Doit-elle être réalisée sous forme de « Je ne suis pas le corps, ni l’auteur des actions, ni celui qui en jouit, etc. » ?
M. : Pourquoi toutes ces pensées ? Pensons-nous à chaque instant que nous sommes des hommes, etc. ? Et en n’y pensant plus, cessons-nous de l’être?
Q. : Devrait-on alors réaliser la Conscience suprême comme il est dit dans les textes sacrés : « Il n’y a pas de différences ici (neha nânâsti kimchana) [BÂU IV4.19] » ?
M. : Pourquoi penser même à cela ?
Q. : Si nous pensons « Je suis la Réalité », est-ce suffisant ?
M. : Toute pensée est incompatible avec la Réalisation. L’attitude correcte consiste à exclure toute pensée de nous-mêmes et toute autre pensée. La pensée est une chose et la Réalisation en est une tout autre.
(Ramana Maharshi, entretien 30 du 4-2-1935).

2. Le « sentiment océanique » par Ramana Maharshi dans l’entretien 92 du 7-11-1935 : « Le ‘Je’-‘Je’ ininterrompu est l’océan infini ; l’ego, la pensée ‘je’, n’est qu’une bulle à la surface de cet océan ; on l’appelle jîva ou âme individuelle. De même, la bulle d’eau, lorsqu’elle éclate, ne fait que se mêler à l’océan ; et quand elle est bulle, elle fait toujours partie de l’océan. Dans l’ignorance de cette vérité simple, d’innombrables méthodes, sous différentes dénominations, telles que yoga, bhakti [dévotion], karma, etc., ont été enseignées. Chacune apportant de nombreuses modifications, elles ont été enseignées avec beaucoup d’habileté et des détails compliqués seulement pour séduire les chercheurs et semer la confusion dans leurs esprits. Il en va de même pour les religions, les sectes et les dogmes. À quoi servent-ils ? Uniquement à faire connaître le Soi. Ce sont des aides et des pratiques dont on a besoin pour connaître le Soi ».

3. Tous les États profond du monde confinèrent les Terriens lors de l’épisode du Covid-19. LE POUVOIR EST NATURELLEMENT CACHÉ, INDÉCELABLE, ET PRÉSENT DEPUIS L’ÉTABLISSEMENT DE L’ÉTATISME AU NÉOLITHIQUE ET DE SA VOIE DE L’AGRICULTURE : POUVOIR CACHÉ COMME L’EXCRÉMENT CACHÉ DANS LES INTESTINS, L’OR CACHÉ DANS LA TERRE, TOUT COMME LE CENTRE EST CACHÉ OU EST NULLE PART COMME DIEU EST CACHÉ.


[En haut de page : RÉPUBLIQUE = AUCUNE DIFFÉRENCE DE PENSÉE NE SERA TOLÉRÉE. Voir ce qui arrive à Vincent Reynouard qui remet en cause le dogme officiel d’Oradour-sur-Glane. Si le pouvoir républicain dit la Vérité, pourquoi cherche-t-il à la défendre ? Car la Vérité EST, et n’a pas besoin de défense, surtout par un mental-opinion humain. Si un de ses dogmes républicains est remis en question, c’est que SA vérité n’est pas LA vérité, mais bien celle de ce pouvoir NOUVELLE RELIGION NOUVEAU SOCIALISME].
 
 

Dernière mise à jour : 03-05-2023 21:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >